www.Hominides.com
Contacts

  Lieux > Mayenne > Grotte Margot

Grotte Margot - Représentations, relevés et photos

Grotte Margot (2/2)
Gravures et relevés
Photographies Hervé Paitier

Afin de compléter son texte sur la découverte et les études de la grotte de la Grotte Margot, Romain Pigeaud nous a autorisé à publier les documents ci-dessous.
Vous découvrirez ainsi des documents inédits sur les diverses représentations de la Grotte Margot :
- un anthropomorphe,
- le panneau des chevaux,
- le panneau des rhinocéros ainsi que certaines d'hypothèses concernant les animaux gravés précédemment
- le cygne de la Grotte Margot
- un corvidé

Les photographies et montages ont été réalisés par Hervé Patier.
Les légendes sont écrites par Romain Pigeaud.
Les auteurs des relevés sont indiqués à proximité des images.

Anthropomorphe
Gravure anthropomorphe de la Grotte Margot
Anthropomorphe gravé. Homme sans tête qui marche ? Les représentations humaines, au contraire des figurations animales, souvent très détaillées, sont volontiers schématiques ou caricaturales. Relevé Alain Bénard.

Panneau des chevaux
Panneau des Chevaux, Grotte Margot
Panneau des chevaux. Photos et assemblage Hervé Paitier.
Relevés Romain Pigeaud et Emilie Trélohan.
Relevé du Cheval de Gauche
Relevé du cheval de droite
Relevé du Cheval de gauche
Relevé du cheval de droite
Cheval de gauche du panneau des chevaux Cheval de droite - Panneau des chevaux
Panneau des chevaux. Détail de la tête du cheval de gauche. Photo Hervé Paitier. Panneau des chevaux. Détail de la tête du cheval de droite. Photo Hervé Paitier.

Cheval gravé
Cheval gravé Relevé du cheval - Grotte Margot
Cheval gravé. Noter le pelage fourni et la crinière dressée.
Photos Hervé Paitier et relevé Thibaut Devièse.

Panneau des rhinocéros
Panneau des rhinoceros de la Grotte Margot
Panneau des Rhinocéros - Photos et assemblage Hervé Paitier.
Rhinocéros n°23
Relevé Rhinocéros n°23
Rhinocéros n°23 - Photo Hervé Paitier.
Rhinocéros n°23 - Relevé Clélia Dufayet.
Hypothèses concernant l'animal
qui préexistait au rhinocéros n°23.
Ours, félin ou glouton ?
Relevés Clélia Dufayet.
Hypothèses animal sous le rhinoceros 23 Hypothèses animal sous le rhinoceros 23
 
Hypothèses animal sous le rhinoceros 23
   
Relevé des rhinoceros 24 et 42
Rhinocéros n°24 et 42 - Relevé Clélia Dufayet.
Les rhinocéros superposés n°24 et 42. Le rhinocéros du dessus, le n°42, est plus abouti dans sa réalisation que le rhinocéros 24, situé juste en dessous. Il présente une silhouette quasi complète, composée d'une grande corne, d'une tête, d'une possible oreille, d'une ligne dorsale, du haut d'une croupe ainsi que d'une amorce de patte postérieure et d'un flanc. La technique de réalisation de cette gravure est mixte. Des traits appuyés forment le pelage de la croupe, de la patte arrière ainsi que du début du ventre, la crinière, la possible oreille, la mâchoire inférieure et l'amorce de la corne. Quelques traits définissent aussi les contours de celle-là, dans sa partie distale. La ligne de dos est matérialisée par un raclage
appuyé, jusqu'au sommet du garrot. Il présente quelques stries horizontales, épaisses et plus fortement gravées dans la paroi. Ce tracé raclé a peut-être été réalisé avec la partie large du biseau d'un burin. Ce raclage se termine
en tracés épais et fortement incisés dans la paroi figurant la fin de la croupe et l'amorce de la patte de l'animal. Ces tracés sont encore nettement visibles dans la calcite. Le flanc de l'animal est figuré par plusieurs tracés incurvés, de section fine, très proches les uns des autres. Mais tous
ces tracés semblent n'être que des traits de construction. La corne de l'animal, sa tête et son corps ont été accentués par un raclage léger, presque un égrisage, plus appuyé sur la croupe, incisée dans la calcite. Cet égrisage est visible par l'aspect lissé de la paroi, ainsi que sa coloration plus claire. A l'état frais, non patiné, le rhinocéros devait être particulièrement visible.
Le rhinocéros n°25. Le corps puissant de ce rhinocérotidé en profil droit est complet, à part les extrémités. La pilosité ne se distingue que sur le membre postérieur, la queue épaisse et la crinière hérissée. La tête est absente. Un tracé plus à droite, oblique et de forme ovalaire, pourrait faire office de corne. La ligne de dos, la ligne de ventre et le membre antérieur ont été réalisés par raclage, plus appuyé et plus large dans le cas de la ligne de ventre du membre antérieur. Relevé Clélia Dufayet. Rhinocéros n°25
Rhinocéros N° 49 Rhinocéros n°49. Il s'agit d'une tête de rhinocéros en profil gauche. Elle comporte deux cornes : l'antérieure, large, longue et inclinée vers le haut, l'antérieure plus petite, quoique toutefois assez large, et recourbée vers le bas. Le rhinocéros semble sortir de l'écaille de calcite.
Nous aurions ainsi une utilisation du relief, du type « bouche d'ombre », suivant une expression chère au préhistorien Louis-René Nougier, qui surnommait ainsi les représentations d'animaux semblant sortir d'une fissure ou d¹un trou, mise en scène fréquente dans l'art des cavernes paléolithiques.Photo Hervé Paitier.
   
Le cygne  
Corvidé gravure Corvidé relevé
Cygne gravé. Le tracé du corps est, en très grande partie,
recouvert par une calcite en chou-fleur, formant une juxtaposition de petits picots qui oblitèrent très largement les tracés. Photos et assemblage Hervé
Paitier.
Cygne. Relevé Florian Berrouet.
   
Corvidé

Le corbeau de la grotte Margot en vision normale Le corbeau de la grotte Margot en négatif Corvidé gravé. Gravure fine et verticale réalisée sur une paroi entièrement nacrée de calcite blanche, secondairement recouverte, dans sa moitié droite, d'une autre coulée qui a atténué certains tracés, comme le sommet de la tête, l'oeil et le bec. Le trait est très fin pour la silhouette générale, et plus large pour le rendu du plumage, avec un effet de raclage et des superpositions (jusqu'à 3 ou 4). Photo Hervé Paitier.
Relevé Florian Berrouet
   

Grotte Margot : visite et études par Romain Pigeaud

a voir Les graffitis dans la grotte Margot, un étude de Jean-René Ladurée

La grotte Margot en bref...

Type : Technique Période Occupation Restes humains
Grotte ornée Peintures et gravures. Gravetien et Magdalénien 2 périodes d'occupations :
- Gravettien (29 000 - 23 000 ans)
- Magdalénien supérieur et final (-9 000 - 12 000 ans)
Oui mais de l'époque médiévale.
Dimensions Nombre de représentations     Outils
Longue de 319 m avec un dénivelé de 14 m. Plus de 60 répertoriées en 2007.

    non
Localisation Accessibilité Date de la découverte Particularités  
Grottes de Saulges
Thorigné-en-Carnie
Pour amateurs
(Pas d'accès handicapé).
Mentionnée en 1701... Une main négative.
Des gravures d'oiseaux, très rarement représentés.
 


A voir également

D'autres sites préhistoriques
GROTTES      
Grotte Chauvet Grotte de Vilhonneur Grotte de Lascaux Grotte de Bara-Bahau
Grotte Margot Grotte Mayenne-Sciences Grotte de Font-de-Gaume Grotte du Pech Merle
Grotte de Villars Grottes de Saulges Grotte de Pair-non-Pair Grotte de Bernifal
Caune de l'Arago Grotte des Combarelles Grotte de Saint-Cirq / du Sorcier Grotte du Mas d'Azil
Grotte de Niaux Grotte de Gargas Grotte de la Vache Site de Regourdou
Grotte des Fadets Grotte de la Marche Arcy-sur-Cure Grotte de Bédeilhac
Menez-Dregan Grotte de Cougnac Grotte de l'Observatoire La Caverne du Pont d'Arc
La Baume Bonne Lascaux 4    
ABRIS SOUS ROCHE SITES DE PLEIN AIR
Abri Pataud Laugerie Haute Centre d'interprétation du Roc-aux-sorciers Etiolles
Abri de La Ferrassie Laugerie Basse Abri du Poisson  
Abri de Cap Blanc Abri Cro-Magnon Castel Merle  
Le Moustier La Roque St-Christophe    



Pour en savoir plus sur La Grotte Margot
Visite des Grotte Margot et Rochefort
Pratique
La préhistoire dans l'Ouest, des mammouths aux menhirs
Romain Pigeaud
Renseignements :
Grottes et Canyon de Saulges 53270 Thorigné-en·Charnie.
TéL 0243905130.
www.grottes.de·saulges.com;
E-mail : lnfo@grottes-de-saulges.com

Horaires :
Les grottes sont ouvertes tous les jours du 16 mars au 14 novembre.
Horaires: Du 16 mars au 30 juin et du 1" septembre au 14 novembre: du lundi au samedi:
Visite à 14h00 - 14h50· 15h40 - 16h30.

D'autres horaires sont possibles pour les groupes sur réservation, notamment le matin. Le dimanche et les jours fériés: Visite à 10h00 . 10h45 - 11h30 14h00· 14h50 - 15h40· 16h30 - 17h20. Du 1" juillet au 37 août: Visite a 10h00 . 10h45· Il h30· 14h00 - 14h50 - 15h40 - 16h30 - 17h20· 18h 10.

Préhistoire dans l'ouest . R. Pigeaud
Qui pense Préhistoire de l'Ouest de la France, pense tout de suite menhir et dolmen. C'est vrai. Mais il existe bien d'autres choses encore. L'Homme préhistorique est présent depuis très longtemps dans l'Ouest, depuis au moins 500 000 ans. C'est même en Bretagne que se trouve un des plus anciens foyers au monde (Site préhistorique de Menez-Dregan). Et, depuis peu, la Mayenne compte une deuxième grotte ornée : prélude à de nombreuses autres découvertes? L'archéologie bretonne est en plein essor; de nouvelles recherches font parler aux dolmens et aux menhirs, aux objets et habitats, un langage différent de celui auquel nous étions habitués. Les progrès de l'archéologie nous procurent des informations inimaginables voici quelques années. Ce ne sont plus seulement des objets que le préhistorien retrouve, mais des tranches de vie qu'il ressuscite ! Nous allons présenter ici les traces et les vestiges laissés dans l'Ouest par l'Homme préhistorique, depuis les premiers foyers jusqu'aux derniers ateliers de bronziers. Nous nous arrêterons avant la venue des Celtes, porteurs de la technologie du fer. Le cadre géographique de cet ouvrage est circonscrit à l'ouest de notre territoire, essentiellement le Massif armoricain et ses bordures, qui recouvrent donc la région Bretagne et une partie des Pays de la Loire (Mayenne, Sarthe, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire).
Amazon

   
Comment reconstituer la préhistoire ?
Romain Pigeaud


Comment reconstituer la préhistoire



Comment faire parler les grottes et les silex ? Les préhistoriens n’ont que quelques morceaux de métal rouillé ou des bouts d'os et de pierre à montrer… Et pourtant, ils parviennent à reconstituer notre lointain passé. Il ne s’agit pas de sorcellerie, d’imagination exaltée ou d’une œuvre de faussaire mais d’un véritable travail scientifique...
En savoir plus sur Comment reconstituer la préhistoire ?
   
Amazon
 
       


Mise en ligne le 10/02/08