www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News
Par qui et comment les Philippines ont été colonisées il y a 709 000 ans (05/05/18)

Des outils pour décharner une carcasse aux Philippines, il y a 709 000 ans ?
Trouvés aux Philippines, 57 outils en pierre et les nombreux restes d'un rhinocéros avec des marques de boucherie.

Découverte
Le site de fouilles est situé dans la région de Kalinga, au centre de l'Ile de Luzon, dans le nord des Philippines.
Les restes ont été mis au jour par une équipe internationale à laquelle participe le Français Thomas Ingicco, paléoanthropologue au Musée national d’histoire naturelle de Paris, et l'Australien Gerrit van den Bergh, de l'Université de Wollongong.
Les fouilles sur le site de Kalinga ont permis de mettre au jour 57 outils de pierre et plus de 400 ossements de différents animaux, comme le varan, le lézard, le cerf des Philippines, les tortues boîtes et les stégodons (un animal aujourd'hui disparu de la même famille que les éléphants et les mammouths).
La découverte la plus importante est constituée des ossements d'un rhinocéros antique qui représentent près de 75% du squelette complet de l'animal ! Treize de ces ossements présentent des marques et des stries significatives d'une activité de boucherie avec des outils de pierre, ou la volonté de casser les os longs (un humérus dans le cas présent) pour en extraire la moelle.

L’étude a été publiée dans la revue Nature le 2 mai 2018.

Une datation inattendue
Les dents et les divers ossements du rhinocéros ont été analysés avec plusieurs méthodes de datation comme la résonnance de Spin Electronique (ESR) et l'Uranium-Argon. Les données sont conformes aux sédiments et à la faune qui a été retrouvée : - 709 000 ans (+ ou- 68 000 ans). 
Jusqu'à présent les plus anciennes preuves de présence humaine sur l'île de Luzon était un os du pied d'hominidé vieux de 67 000 ans, découvert dans la grotte de Callao. Si l'espèce n'a pas pu être déterminée avec précision, le reste osseux appartient à un individu de petite taille.
« Les nouvelles découvertes faites sur le site de Kalinga, fouillé depuis 2014 et daté de 709 000 ans par diverses méthodes physico-chimiques, démontrent que la première colonisation des Philippines est en fait dix fois plus ancienne » indique le préhistorien Thomas Ingicco (MNHN Paris).
Cette découverte amène à imaginer un autre scénario pour la chronologie de l'arrivée de l'Homme en Asie du sud-est.

Outils et traces de découpes sur les ossement de rhinocéros (site Kalinga – Philippines) MNHN afp.com/Thomas INGICCO

Revoir la colonisation des Philippines, mais comment ? 

Les traces de boucherie et les outils lithiques découverts indiquent donc qu'une espèce d'hominidé a découpé cet animal après l'avoir chassé ou charogné.
Depuis plus de 2 millions d’années, les îles des Philippines sont isolées du continent par de profonds espaces marins. Si des hommes étaient là, il reste à savoir comment ils ont pu arriver sur les îles et qui ils étaient.
Les hominidés les plus proches dans cette partie du monde à cette époque sont Homo erectus et peut-être Homo floresiensis ou son ancêtre ...
Concernant le moyen utilisé pour arriver sur l’île, les scientifiques n'ont pas de solution toute faite. Ils constatent que si certains gros mammifères peuvent nager sur plusieurs dizaines de kilomètres, les hominidés n'avaient certainement pas ce type de capacité. Pour Thomas Ingicco " cette hypothèse n'est pas envisageable pour l'homme". Mais pour le paléontologue van den Bergh, il est possible que cette population ancestrale se soit laissé porter par les courants accrochée à des bois flottants.
L'hypothèse du radeau n'apparaît pas très fiable car la construction d'une embarcation nécessite toute une série d'opérations complexes à priori hors d'atteinte pour un Homo erectus ou un Homo floresiensis il y a 700 000 ans.
Une autre hypothèse ferait appel à un événement tectonique habituel dans la région : les tsunamis. Soit un morceau de terre aurait été arraché emportant avec lui des "colons malgré eux", soit ce sont carrément les hominidés qui auraient été emportés et déposés sur l'île.
Pour valider cette dernière hypothèse le professeur van den Bergh rapporte que lors du tsunami de 2004 plusieurs personnes ont été emportées à 60 kilomètres au loin et ont été retrouvées vivantes au bout de 8 jours après avoir bu de l'eau de pluie"…

Les chercheurs continuent les fouilles et espèrent trouver des restes humains qui pourraient renseigner l’équipe sur l’espèce d’hominidé qui peuplait Kalinga.

Vue d’ensemble des fouilles des restes de rhinocéros (site Kalinga – Philippines) MNHN/Thomas INGICCO, Mission archéologique MARCHE (MEAE)

C.R.

Sources

Nature
Earliest known hominin activity in the Philippines by 709 thousand years ago
T. Ingicco, G. D. van den Bergh, C. Jago-on, J.-J. Bahain, M. G. Chacón, N. Amano, H. Forestier, C. King, K. Manalo, S. Nomade, A. Pereira, M. C. Reyes, A.-M. Sémah, Q. Shao, P. Voinchet, C. Falguères, P. C. H. Albers, M. Lising, G. Lyras, D. Yurnaldi, P. Rochette, A. Bautista & J. de Vos
Description : https://d.adroll.com/cm/aol/outDescription : https://d.adroll.com/cm/index/outCEA, CNRS, UVSQ

CEA
SienceAlert
Phys.org


A lire également


2017 Homo floresiensis avait des ancêtres... petits... comme lui !
2017 Homo floresiensis pas forcément un descendant d'Homo erectus

 



Sur Hominides


Homo floresiensis : études et polémiques


Les hommes préhistoriques

Toutes les espèces
d'hommes de la préhistoire




Rhinocéros laineux

A lire
La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient
Marcel Otte
La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient, nouvel ouvrage du préhistorien Marcel Otte sur une zone géographique rarement décrite en préhistoire. Espèces d'hominidés (Homo erectus, Homo florresiensis, Homo sapiens), cultures lithiques
En savoir plus sur le livre Préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient.

La préhistoire de la Chine
Amazon
Histoires d'ancêtres
Collectif
La fabuleuse histoire de l'origine de l'Homme est relatée ici de façon simple et synthétique, avec les acquis de toutes dernières découvertes. Toutes les espèces qui ont participé de près ou de loin à la genèse des Hominidés sont décrites biologiquement, ainsi que leur apport culturel. Cinquante million d'années d'histoire se sont déroulées jusqu'à cette espèce Homo sapiens, la nôtre.
En savoir plus sur le livre Histoire d'ancêtres.
5e édition revue et augmentée (2015)
Histoires d'ancêtres


Les origines de l'humanité
Les nouveaux scénarios

José Braga, Claudine Cohen, Bruno Maureille, Nicolas Teyssandier
D'où vient l'humanité ? La découverte de nouveaux fossiles, les récentes analyses paléogénétiques et les études sur les comportements des Hommes de la préhistoire bousculent les scénarios sur les origines de l'humanité. Quelles pistes ouvrent ces nouvelles découvertes ? Quels mystères persistent ? Comment les réponses scientifiques au questionnement sur l'origine animale de l'Homme participent elles au débat citoyen sur la lutte contre les intégrismes religieux, le créationnisme et le racisme ?
En savoir plus sur Les origines de l'humanité, les nouveaux scénarios...
Origines humanité - nouveaux scénarios


 
 <