www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Exposition > Musée de préhistoire d'Ile de France > Nemours > Mémoire de galce

Exposition - Mémoire de glace - Musée de Préhistoire - Nemours

Mémoire de glace
Les objets préhistoriques et historiques emprisonnés dans les glaces
Exposition du 21 juin au 5 décembre 2021
Musée départemental de préhistoire d’Île-de-France



L’exposition « Mémoire de glace » présente environ 150 objets préhistoriques et historiques libérés par la fonte des glaciers alpins. Au travers de ces vestiges particuliers, elle nous éclaire sur les raisons qui ont conduit les hommes à fréquenter les cimes pour circuler d’une vallée à l’autre ou pour exploiter les ressources naturelles qui s’y trouvent.



En raison du réchauffement climatique de ces trente dernières années, des vestiges archéologiques sont régulièrement découverts dans les glaciers alpins, à plus de 2500 m d’altitude. L’ archéologie glaciaire a pour mission de récolter, préserver et étudier ces vestiges très particuliers, maintenus en congélation depuis des décennies, des siècles, voire des millénaires.
L’exposition présente les restes des équipements de personnes ayant péri en montagne dans des circonstances tragiques : « Schnidi », le chasseur néolithique au carquois en écorce de bouleau, le
« Mercenaire » et ses armes de belle facture, ainsi que la « Bergère de Porchabella » - tous deux ayant vécu au XVIIe siècle -, et enfin les époux Dumoulin, disparus en 1942, et dont les corps ont été retrouvés en 2017.









Pourquoi les hommes s'aventuraient dans la montagne ?
Dès la Préhistoire, les hommes se sont intéressés aux ressources naturelles de la haute montagne et ont su en tirer profit. Ils ont exploité dans ces zones d’altitude différentes matières premières minérales, comme le cristal de roche qu’ils sont allés chercher à plus de 2 800 m dès le VIe millénaire avant notre ère. Ils sont également montés en altitude pour chasser le chamois, le bouquetin et la marmotte, comme l’attestent des panoplies de chasse remontant pour les plus anciennes au IIIe millénaire avant notre ère.
Enfin, ils ont conduit sur les prairies d’altitude des troupeaux de moutons, de chèvres et de vaches, traversant parfois des cols englacés.
Capuchon de carquois d’arc en écorce de bouleau
Schnidejoch, Lenk (BE, Suisse)
Néolithique final (2 900 – 2 600 avant J.-C.) © Service archéologique du canton de Berne


Vestiges du squelette et de l’équipement
du voyageur dit le « Mercenaire »
Glacier du Théodule, Zermatt (VS, Suisse)
Début du XVIIe siècle (vers 1600)
© Musées cantonaux du Valais, Sion.
Photo Michel Martinez
Comment se préparaient-ils à l'expédition
La fréquentation de la haute montagne nécessite un équipement adapté aux conditions climatiques extrêmes. Les hommes se sont toujours protégés du froid, de la pluie ou de la neige, avec des habits chauds et résistants, de bonnes chaussures, des guêtres et des chapeaux. Grâce aux découvertes glaciaires, nous savons aujourd’hui que leurs vêtements étaient confectionnés
en fourrure, en cuir et en fibre végétale durant la Préhistoire, puis par la suite également en laine, en
feutre et en soie.
À ces tenues vestimentaires de montagne, s’ajoutent souvent des accessoires qui facilitent les déplacements comme des bâtons de marche ou des raquettes à neige - ou qui permettent de se réchauffer et de s’éclairer.

A pied sur des sentirers parfois balisés
Les crêtes des Alpes n’ont jamais formé un obstacle à la circulation des hommes et des marchandises. Alors que la circulation se concentre aujourd’hui sur quelques cols - comme ceux du Grand-Saint-Bernard, du Simplon ou du Saint-Gothard - les hommes empruntaient auparavant une multitude de cols, dont certains étaient recouverts de glace.
Avant que des travaux d’aménagement ne permettent le passage de véhicules, les transports des biens et des marchandises se faisaient à dos d’homme ou de bête, comme l’attestent de nombreux vestiges : pièces d’harnachement, ossements de mulets, hottes, tonnelets, sacs à dos, etc.
Chaussures en cuir des époux Dumoulin disparus en 1942 sur le glacier de Tsanfleuron Savièse (VS, Suisse) ©Musées cantonaux du Valais, Sion. Photo Michel Martinez

Mettre les Dieux dans sa poche !
Se placer sous bonne protection
Pour se protéger des dangers de la montagne, les hommes se sont souvent placés sous la sauvegarde des puissances surnaturelles en déposant des objets votifs ou des monnaies sur les cols et les sommets.
À partir de l’époque chrétienne, on y a dressé des croix qui sont encore aujourd’hui très présentes dans le paysage, mais aussi parfois des statues de saints.
Par ailleurs, les découvertes archéologiques nous montrent que les hommes plaçaient leur vie sous protection divine en emportant avec eux leur petit matériel de dévotion : amulettes, chapelet ou livres de prière.

A droite
Objet anthropomorphe en bois de mélèze
Col Collon, Évolène (VS, Suisse)
Deuxième âge du Fer (IIe-Ier siècles avant J.-C.)
© Musées cantonaux du Valais, Sion.
Photo Michel Martinez

Hominides.com remercie de Musée de préhistoire de Nemours pour les documents ayant permis la réalisation de cette page.

 

En pratique
L'exposition Mémoire de glace
Exposition du 12 juin au 5 décembre 2021


Horaires :
Ouvert tous les jours sauf le mercredi matin et le samedi matin

De septembre à juin
De 10h à 12h30 et de 14h à 17h30
En juillet et août
De 10h à 12h30 et de 14h à 18h00
Le musée est fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs :
Visiteurs individuels :
- Plein tarif : 5€ / Tarif réduit : 3€ (plus de 65 ans et de 18 à 25 ans)
- Gratuité : moins de 18 ans, étudiant jusqu’à 25 ans bénéficiaires des minimas sociaux, RSA, APA, CMU , de l’allocation d’adulte handicapé et leur accompagnateur, professionnels de la culture et du tourisme (sur présentation de la carte professionnelle)

Groupes à partir de 15 personnes :
Gratuit : scolaires et étudiants, centre de loisirs, secteur social et du handicap Autres groupes : 3 € / personne

Lieu de l'exposition :
MUSEE DEPARTEMENTAL DE PREHISTOIRE D'îLE-DE-FRANCE
48 avenue Étienne Dailly - 77140 Nemours
Tél. : 01 64 78 54 80 - Fax : 01 64 78 54 89
prehistoire@cg77.fr



Sur Hominides

Musée de Préhistoire d'Ile de France à ?
Musée de préhistoire de l'Ile de France à Nemours


Glaciations
Les glaciations
Jean-luc Voisin



Ötzi, la momie

Ötzi la momie


Ötzi


A lire !
Le Mystère Otzï
Richard Dale
Edition en DVD du documentaire de Richard Dale, présentant les différentes théories concernant les circonstances de la mort d'Otzï.
En savoir plus sur le documentaire .
le Mystère Otzi



Histoire de la terre
6ème édition
Serge Elmi - Claude Babain

Cette 6ème édition actualisée présente une chronologie claire et détaillée des événements et des évolutions (modification de l'atmosphère, apparition de la Vie...) qui ont façonné notre planète depuis 4,5 milliards d'années. Elle reconstitue ainsi la chronologie des temps géologiques avec les témoins (faciès, traces de vie, phénomènes glaciaires, extinction, tectonique...) utilisés par la géologie historique pour l'enchaînement des grands moments géologiques (tectonique des plaques, orogenèse...) et biologiques (apparition de la vie, de la photosynthèse, extinction en masse...).
Histoire de la terre
Acheter
 

La planète des glaces
Histoire et environnement de notre ère glaciaire

Brigitte Van Vliet-Lanoë

L'étude de la glace et de son impact sur notre environnement terrestre est certainement un des domaines clefs du décryptage de notre avenir. Lieu de convergence de différentes approches - géologique, glaciologique, climatique, pédologique, biologique, écologique - cette étude des milieux froids n'est pas l'apanage d'une discipline, c'est pourquoi la connaissance des mécanismes physiques, chimiques ou biologiques de base s'impose. Nous savons aujourd'hui qu'une glaciation engendre un monde instable, régi par de nombreuses interactions océan-terre...
La planète des glaces
Acheter


 
 
 
 

Mise en ligne le 29/06/21