www.Hominides.com
Contacts
Références > Livre > La grotte oréne du Gabillou - Jean Gaussen - Editions du patrimoine
Livre - La grotte ornée de Gabillou - Jean Gaussen - Editions confluences

La grotte ornée de Gabillou
Jean Gaussen
Avec la participation de Jean Clottes et Michèle Laruë-Charlus, de Mathieu Langlais, Sylvain Ducasse et Jean-Marc Pétillon.
Photographies de Hortense et Pierre-Franck Thomé.
Préface de Leon Pales


La grotte du Gabillou, une nouvelle édition enrichi de photographies et relevés récents... Retrouvez les magnifiques gravures de cette grotte fermée au plublic.






Aamazon



Présentation de l'éditeur

André Leroi-Gourhan écrivait qu'elle "offre un des plus remarquables ensembles de tout l'art paléolithique". Quelques mois après Lascaux, la grotte de Gabillou fut découverte dans des circonstances presque aussi romanesques, derrière la cave d'une maison de Sourzac en Dordogne. Classée dés 1942, puis quasiment oubliée en raison de la guerre, la grotte est rachetée par le médecin et préhistorien amateur Jean Gaussen.
Il publiera en 1964 une étude majeure, malheureusement rapidement épuisée. Longue d'une trentaine de mètres, difficile d'accès, la grotte de Gabillou révélera très vite quelques-uns des chefs-d'oeuvre de l'art pariétal, parmi près de 200 gravures. Datant du Paléolithique supérieur, elles représentent des espèces animales, chevaux, bovidés, bisons, rennes, bouquetins, ainsi que les fameuses représentations humaines, le "sorcier de Gabillou" et la "femme à l'anorak".
Cette nouvelle édition, publiée à l'occasion du centenaire de la naissance de l'auteur, reprend l'intégralité du texte et des relevés de Jean Gaussen et la préface de Léon Pales. S'y ajoutent les images en couleur d'une nouvelle campagne photographique, le témoignage de Michèle Laruë-Charlus, fille de Jean Gaussen, et les précieuses participations de Jean Clottes - le meilleur connaisseur actuel de la grotte - et des préhistoriens Mathieu Langlais, Sylvain Ducasse et Jean-Marc Pétillon, qui actualisent les connaissances de Gabillou dans le cadre de la préhistoire périgourdine.


Editions confluences
144 pages
Plus de 200 illustrations photos ou relevés
22 x 27 cm


Hominides.com


La grotte du Gabillou est la plus souvent citée pour évoquer les représentation humaines comme "la femme à l'anorak" ou le sorcier du Gabillou. Cette grotte a pourtant permis de découvrir 56 chevaux, 21 rennes, 18 bovidés, 12 bisons, 8 bouquetins, des ours, des lievres... soit au total 223 gravures... C'est cette richesse qui a fait comparé le Gabillou à Lascaux !
Cet ouvrage reprend le texte d'origine publié en 1964 par Jean Gaussen. Cette nouvelle édition est enrichie de photographies et relevés plus récents de grand qualité.
Une bonne idée pour les collectionneurs et les passionnés.

C.R.

Sommaire La grotte ornée du Gabillou

Note d'édition

Fac-similé de la dédicace de Jean Gaussen
Fac-similé de l'avant propos de Jean Gaussen

Préface de Léon Pales

De la recherche d'Adam à la découverte du trésor , par Michèle Larë-Charlus

Gabillou, un autre Lascaux, par Jean Clottes

Historique
La grotte
Les gravures
inventaire des gravures
Répartition des gravures dans la grotte

Les industries lithiques et osseusses de la grotte de GAbillou
par Mathieu Langlais, Syvain Ducasse et Jean-Marc Petillon

Bibliographie

Album des planches (60 pages)

Crédit photographiques
Remerciements


L'auteur, Jean Gaussen
Jean Gaussen (1919-2000) ami des grands préhistoriens français comme l'abbé Breuil, André Leroi-Gourhan, François Bordes, est une figure majeure de la préhistoire périgourdine. Médecin à Neuvic-sur-Lisle, il fait l'acquisition en 1955 de la grotte de Gabilou, dont il va faire l'annalyse détaillée qui aboutira à la publication de sa monographie en 1964. Il fera égalementd e nombreuses découverts de sites de plein air autour de l'Isle, puis travaillera sur la préhistoire africaine, notamment au Mali.

Un extrait de La grotte ornée du Gabillou (page 33)

Les gravures

Panneau n°1
Panneau de l’entrée

La bonne conservation de cet ensemble tient presque du prodige. Le pic qui a creusé la cave l’a miraculeusement épargné. Des foyers modernes installés au-dessous l’ont épargné également, mais le plus remarquable est qu’il ait résisté à toutes les causes de dégradations auxquelles sont soumises les gravures exposées à l’air libre, et l’on peut ici parler d’air libre, puisque l’entrée est à 2 mètres de là. Il semblerait que la corrosion de la roche par l’humidité atmosphérique chargée de gaz carbonique n’ait pas joué ici, puisque des traits profonds de 2 ou 3 millimètres ont pu se conserver. L’explication en est assez simple : il s’agit d’une roche sableuse, qui, en se décalcifiant, conserve une trame siliceuse sur laquelle les traits gravés restent apparents.
Effectivement, une coupe faite dans un fragment de paroi montre une zone superficielle composée surtout d’éléments siliceux, le ciment calcaire qui les liait ayant presque complétement disparu. Cette couche manque tellement de cohésion qu’elle est devenu excessivement friable et qu’un choc minime suffit à la réduire en poudre.
Le panneau n°1 (pl. 1, n°1 ; phot. Pl. 39 en haut) est un des plus complexe de toute la grotte, et les gravures n’y sont lues qu’avec beaucoup de difficultés. Seuls un renne et un cheval s’y déchiffrent aisément. Le renne (rel. Pl. 1, n°2) est entier, mais assez fruste. Le cheval (rel. Pl. 1, n°4) avec son dos ensellé, sa tête anguleuse, manque d’élégance….

Un extrait de La grotte ornée du Gabillou (pages 60 et 61)


Périgord et Préhistoire sur Amazon



Sur Hominides

Préhistoire dans le Périgord
Préhistoire
dans le Périgord




La Vallée Vézère préhistorique



Livre art préhistorique
L'art des cavernes fait partie de la sélection de livres sur l'art préhistorique

A lire aussi...
Préhistoires de France
Jacques Jaubert
Cet ouvrage, auquel ont contribué les meilleurs spécialistes, est le bilan aussi complet que possible des connaissances actuelles. Centré sur l'Hexagone, il s'intéresse si nécessaire au reste du monde. Il comprend deux parties : les chasseurs-cueilleurs du Pléistocène et des débuts de l'Holocène ; puis les producteurs (éleveurs et cultivateurs) du Néolithique ancien à la conquête romaine abordés les uns et les autres par la définition et la répartition géographique des cultures, les éléments matériels qui les caractérisent (armes, outils, parures), les modes de vie, l'attitude face à la mort (traitement des défunts et types de sépultures), l'art et la religion.
Préhistoires de France



Préhistoire en Périgord, Quercy, Charentes et Poitou
Thierry Félix, Jean-Luc Aubarbier, Jean-Pierre Bouchard
Les anciennes régions du Périgord, Quercy, Poitou et Charentes présentent un exceptionnel patrimoine préhistorique, le plus important du monde en matière d'art pré-historique.

En savoir plus sur Préhistoire en Périgord, Quercy, Charente et Poitou
Préhistoire en Périgord, Quercy, Charentes et Poitou
Aamazon

Connaître la préhistoire
en Périgord

Gilles et Brigitte Delluc
Présentation des différents sites préhistoriques du "Pays de l'Homme", le Périgord : Laussel, La Madeleine, Teyjat, Le Cap, Blanc, Lascaux... Le Périgord, actuel département de la Dordogne, a été dénommé « le pays de l’Homme ». Son emblème officiel est l’une des splendides têtes d’aurochs de la grotte de Lascaux. Riche de centaines d’habitats, de plus d’une cinquantaine de grottes et abris d’art rupestre, de dizaines de mégalithes, cette région bénéficie d’une renommée internationale confirmée par le classement de la vallée de la Vézère par l’Unesco comme patrimoine mondial de l’humanité. Cet ouvrage en présente les aspects les plus marquants et les plus originaux.
Pour tous.

Connaitre la préhistoire en Périgord


 
 

 
Mise en ligne le 13/12/19






ss