www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News

Chororapithecus abyssinicus, un hominoïde de 10 millions d'années ! (23/08/07)


Un nouvel ancêtre du gorille en Ethiopie
Chororapithecus abyssinicus apporte quelques éléments de réponse sur la lignée des hominoïdes, jusque là très pauvre en fossiles.

La découverte
La découverte du plus vieil ancêtre des gorilles : Chororapithecus abyssinicusNeuf dents ont été découvertes en 2006 et 2007 par une équipe nippo-éthiopienne dirigée par Gen Suwa (Université de Tokyo) et Yonas Beyene (département d'archéologie et de paléontologie d'Addis-Abeba). Les restes ont été mis à jour dans le rift de l'Afar (est de l'Ethiopie). Les chercheurs publient leurs premières conclusions dans la revue Nature du 22/08/07.
Le nom de Chororapithecus abyssinicus provient du nom de la formation rocheuse Chorora et de l'ancien nom de l'Ethiopie, Abyssinia.

Datation
Les fossiles ont été extraits d'une couche de sédiments du Miocène datée de 10 à 11 millions d'années. Par l'action de l'érosion cette couche est maintenant affleurante et permet des fouilles simplifiées.

Comparaison des dents de gorille actuel et de ChororapithecusL'étude
L'analyse des dents (taille et forme) ainsi que la reconstitution en 3D ont permis de les comparer avec d'autres fossiles hominoïdes et les grands singes actuels.
Pour l'équipe de scientifiques, il n'y a pas de doute, ils ont découvert les restes d'un proto-gorille.
Ils s'appuient pour cela sur les similitudes relevées sur les dents du fossile et celles du gorille actuel. Elles ont en commun une spécialisation unique pour broyer et manger des végétaux fibreux comme des feuilles.
(A droite la comparaison entre une mâchoire de gorille actuelle et les dents de Chororapithecus abyssinicus).

Un fossile important pour la période
Les fossiles d'hominoïdes africains datés entre 14 et 4 millions d'années sont extrêmement rares (voir le dossier consacré aux Hominoïdes). Les seuls représentants de cette période du Miocène sont le Kenyapithèque, et le Samburupithèque. Ce nouveau fossile vient donc compléter un arbre généalogique peu fourni...

Des implications sur la généalogie des hominoïdes
Jusqu'à maintenant il était admis que les ancêtres des gorilles s'étaient séparés de ceux de la lignée humaine il y a 8 millions d'années. Cette nouvelle découverte pourrait repousser cette divergence à 10 ou 10,5 millions d'années.

Réactions
Dans Le Figaro, Pascal Picq déclare « Grâce aux nouveaux fossiles, l'horloge moléculaire recule, mais l'histoire de l'homme se complexifie. »

Sources
Sciences et Avenir
BBC
Figaro

 

 


News 23/08/07
Sur Hominides




- Les Hominoïdes

A lire
Homo, histoire plurielle d'un genre singulier
Claude-Louis Gallien
L'histoire de l'homme, ses ancêtres, les études dont il a fait l'objet...
Une mine de renseignements dans un pavé de poche. Indispensable !
Homo - Histoire plurielle d'un genre singulier
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

 
  Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits