www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Un festin préhistorique à base d'aurochs...
Il y a 7 700 ans, l'aurochs servait aussi pour les barbecues préhistorique... (01/07/11)

Un barbecue en Hollande, il y a 7 700 ans

Publiée en juillet dans le Journal of Archaeological Science, l'étude, par des chercheurs hollandais,  de vestiges découverts dans leur pays, révèle une scène de chasse, de boucherie et de repas qui s'est déroulée à la fin du Paléolithique. Au menu : de l'aurochs.

Auroch La découverte
Dans la vallée de la Tjonger, une rivière des Pays-Bas, des chercheurs ont trouvé les vestiges d'un barbecue d'un genre inhabituel (du moins pour notre époque), puisque les grillades étaient taillées dans la viande d'une femelle d'aurochs. Wietske Prummel et son collègue Marcel Niekus, archéozoologues à l'Université de Groningue, ont examiné les traces de combustion, les os et les outils vieux de 7 700 ans de ce site, preuves directes d'une séquence de chasse, de boucherie, de cuisine... et de festin préhistorique. « Les gens qui ont tué l'animal ont vécu durant la fin du Mésolithique (la dernière partie du Paléolithique supérieur). C'étaient des chasseurs-cueilleurs et la poursuite du gibier était une partie importante de leurs activités de subsistance », précise Niekus.


Reconstitution
S'appuyant sur les connaissances déjà acquises en archéologie et sur les présents indices, les deux scientifiques ont reconstitué les événements. 

« L'animal était soit pris dans un piège (une fosse) puis frappé à la tête, soit tiré à l'arc avec des flèches à pointes de silex », dit Prummel. Puis, comme le montre l'examen d'une lame en silex déterrée près des os d'aurochs, ainsi que les traces de découpe sur ces derniers, les chasseurs ont écorché l'animal, tranché les cuissots et méticuleusement prélevé la chair. Peau et gros quartiers de viande ont dû être mis de côté et ramenés au camp, mais  la moelle osseuse a été extraite (et probablement consommée) à l'endroit même, et des marques de brûlure révèlent que les chasseurs ont rôti les côtes charnues de leur gibier - et probablement d'autres pièces plus petites - sur un feu ouvert, pour les manger sur place : « leur récompense pour cette chasse fructueuse », imagine Prummel.  

Détail très ‘vivant' : la lame, peut-être mise à mal par tant de travail de découpage, a été abandonnée et a terminé sa carrière légèrement roussie dans le feu de cuisson.

L'aurochs, une ressource précieuse...
L'aurochs, un bœuf sauvage eurasien plus grand qu'une vache d'aujourd'hui et arborant des cornes incurvées caractéristiques, était régulièrement chassé dans le nord de l'Europe à cette époque, soit plus de 1 000 ans avant que les premiers agriculteurs n'y introduisent les bovins domestiques. Bien que les restes de cerf, de chevreuil et de sanglier soient plus nombreux, des sites allemands ont livré des os d'aurochs au côté d'outils en silex. Un gibier difficile, sans doute : près du site mésolithique d'Onnarp, en Suède, ont été trouvés des restes d'aurochs blessés par des flèches, mais ayant visiblement échappé à leurs poursuivants avant de venir mourir, plus tard, dans un marécage.

... qui a fini par disparaître
L'aurochs, dont le dernier spécimen est mort en 1627 dans un zoo de Pologne, ne pouvait échapper à l'extinction, dit-on. Chassé, puis domestiqué pour former des races d'élevage, il a surtout succombé à la perte progressive de son environnement naturel : « il a disparu à cause de la destruction de son habitat, amorcée avec l'arrivée des premiers agriculteurs en Europe il y a environ 7 500 ans. Ces agriculteurs ont utilisé les régions habitées par les aurochs pour y établir leurs habitations, leurs terres arables et leurs prairies. L'aurochs a progressivement perdu un habitat viable », conclut Wietske Prummel.   

F. Belnet

Sources :
Discovery,
DailyMail


Photo copyright Hominides.com : Elevage d'aurochs "reconstitués" près des grottes de Saulge.


A lire également
- L'alimentation de Paranthropus Boisei
- Une étude de 2010 sur une nouvelle méthode pour déterminer le type d'alimentation d'un hominidé fossile...
- Une étude publiée en juillet 2009 montre que Homo sapiens consommait du poisson il y a 40 000 ans.


Aurochs, de Lascaux au XXIe siècle
Aamazon
L'aurochs - De Lascaux au XXIè siècle
Claude Guintard
L'Aurochs est l'ancêtre de tous les bovins domestiques. Il est apparu il y a environ 500 000 ans. Intensivement chassé au Moyen Âge, l'espèce a vu son dernier représentant s'éteindre dans une forêt de Pologne en 1627. L'Aurochs est l'ancêtre de tous les bovins domestiques. Il est apparu il y a environ 500 000 ans. Intensivement chassée au Moyen Âge, l'espèce a vu son dernier représentant s'éteindre dans une forêt de Pologne en 1627.
L'Aurochs - De Lascaux au XXIè siècle
 




Alimentation dans la Préhistoire sur Amazon

 

Sur Hominides

L'aurochs
L'aurochs


- Alimentation de Néandertal, plus diversifiée que prévue


- Alimentation au Paléolithique, une étude de Brigitte et Gilles Delluc.

A lire
Mangeurs de viande
Marylène Pathou-Mathis
Marylène Patou-Mathis remonte à nos origines pour découvrir comment notre alimentation s'est modifiée depuis la Préhistoire. Nous sommes tous des carnivores... des mangeurs de viande.
En savoir plus sur Mangeurs de viande.
Mangeurs de viande - Patou-Mathis
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

 
Cultura.fr.