www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Paranthropus boisei : revue
Finalement Casse-noisette était herbivore ! (03/05/11)

Changement de régime pour Paranthropus boisei
Cet hominidé est passé du statut de casseur de coques et de noix à celui d'herbivore...

Paranthropus boisei était herbivoreLongtemps gentiment surnommé « Casse-noisette », Paranthropus boisei que l'on croyait grand consommateurs de noix et autres fruits à coque est un mangeur d'herbe... un herbivore ce qui est rare chez les hominidés...

Une équipe pluridisciplinaire
Une étude publié dans les PNAS a analysé chimiquement les restes dentaires de ces hominidés afin de déterminer le régime alimentaire de ces ancêtres préhistoriques et lointains... L'équipe de chercheurs dirigée par le géochimiste Thure Cerling était constituée de Kevin Uno (géologie Université de l'Utah) mais également d'anthropologues (comme Meave Leakey et Emma Mbua), de paléontologues (Francis Kirera, Frederick Manthi). Cette diversité de spécialités permet de valider les résultats de l'étude de manière complète.


L'étude des dents
Les chercheurs ont étudié 24 dents différentes venant de 22 Paranthropus boisei ayant vécu entre 1.4 et 1.9 millions d'années sur différents sites du Kenya. La première opération a consisté à forer l'émail de ces dents fossilisées afin d'en extraire une petite partie (2 milligrammes) sous forme de poudre. Les scientifiques ont indiqué n'avoir prélevé que ce qui était nécessaire et uniquement dans des parties déjà cassée de la dent... En effet, la présence de perceuse dans un musée ou un laboratoire est synonyme de destruction et sujette à de multiples autorisations !

Crâne de Paranthropus boiseiL'analyse des isotopes
Les poudres ont été chimiquement analysées afin de déterminer le rapport des isotopes de carbone contenus dans l'émail dentaire. Ce rapport permet d'identifier les types d'aliments consommés majoritairement par un individu durant son existence. Dans le cas présent les chercheurs ont pu mesurer si Paranthropus boisei consommait plutôt des plantes utilisant la photosynthèse C3 (arbres, arbustes, noix, fruits...) ou C4 (graminées tropicales, carex...).

Que mangeait vraiment Paranthropus boisei ?
Notre « Casse-noisette » n'en n'était pas un ! Son régime alimentaire était très majoritairement constitué de plantes utilisant la photosynthèse C4. En moyenne les 22 individus testés consommaient à 77% des graminées tropicales ou de carex (comme notre actuel papyrus) ce qui les mettaient au même niveau que d'autres mammifères (ancêtres des zèbres, des porcs et des phacochères et des hippopotames).
Par contre ce régime alimentaire ne correspond à aucun des autres ancêtres de l'homme, ni, bien sur, à celui de l'homme actuel.  Parmi les primates, seule une espèce éteinte de babouin herbivore possédait également une alimentation comparable. Paranthropus boisei avait donc eu une évolution de son mode de vie très particulière.

Les implications de cette nouvelle étude
Dentition comparée de Paranthropus boisei et Homo sapiensJusqu'à présent, pour identifier le régime alimentaire de nos ancêtres hominidés, les chercheurs se basaient en majorité sur la morphologie de la mâchoire, la forme et la taille des dents ainsi que sur l'analyse au microscope électronique des traces sur les dents. Plus rarement, pour une question de conservation des fossiles, une analyse chimique pouvait être effectuée. Or, on le voit avec l'alimentation de Paranthropus boisei, l'étude morphologique ne suffit pas et peut même donner des résultats erronés.


Pour Cerling "Une grande partie des étude passées a été basée sur la taille et la forme des dents, ainsi que l'analyse de microtraces. Nos résultats [sur Paranthropus boisei] sont complètement différents que les conclusions basées sur plus de 50 ans de recherche dans ce sens. Il va de soi que les conclusions réalisées sur d'autres espèces devront  également nécessiter une révision. P. Boisei élargit considérablement la gamme de types d'alimentations possibles pour le début des lignées humaines."

Source :
Sciencedaily


A lire également

- Une étude de 2010 sur une nouvelle méthode pour déterminer le type d'alimentation d'un hominidé fossile...
- Une étude publiée en juillet 2009 montre que Homo sapiens consommait du poisson il y a 40 000 ans.


 



Alimentation dans la Préhistoire sur Amazon

 

Sur Hominides

- Alimentation de Néandertal, plus diversifiée que prévue


- Alimentation au Paléolithique, une étude de Brigitte et Gilles Delluc.

A lire
Mangeurs de viande
Marylène Pathou-Mathis
Marylène Patou-Mathis remonte à nos origines pour découvrir comment notre alimentation s'est modifiée depuis la Préhistoire. Nous sommes tous des carnivores... des mangeurs de viande.
En savoir plus sur Mangeurs de viande.
Mangeurs de viande - Patou-Mathis
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

 
Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits