www.Hominides.com
Contacts
 Références > Conférence - les lundis de la Chapelle aux Saints 2020
Conférences scientifiques « Les lundis de La Chapelle aux Saints » Musée de l'homme de Néandertal - 2020

Les lundis de La Chapelle aux Saints 2020
Conférences Scientifiques Les lundis de La Chapelle aux Saints
En juillet et août à 17h30
Cinéma l’Uxello à Vayrac
Cycle de conférences





 

En juillet et août, le musée de l’Homme de Néandertal propose  des conférences (au cinéma l'Uxello à Vayrac) animées par des scientifiques renommés. Cette animation attire chaque année un public d'initiés et d'érudits pour la qualité de l'échange scientifique et sa convivialité.
Malgré la crise sanitaire, le musée a réussi à maintenir 4 conférences. Toutes les dispositions sont prises pour assurer la sécurité des participants et c'est pour cette raison que la réservation est fortement conseillée. 










Les conférences maintenues de la saison 2020

Lundi 13 juillet 2020
Préhistoire au féminin
Par Claudine Cohen

Lundi 13 juillet - 17h30 (au cinéma Uxello à Vayrac)

Que savons-nous des femmes préhistoriques ?  Depuis plusieurs décennies,  de nouveaux questionnements et de nouvelles approches ont transformé la vision des femmes dans le cadre des sociétés et des cultures  de la préhistoire la plus ancienne (Paléolithique) ou récente (Néolithique).
Au-delà des mythes et des stéréotypes,  il s’agit aujourd’hui de « trouver les femmes » préhistoriques en critiquant l’androcentrisme des perspectives  traditionnelles. On tentera de penser  les transformations du corps et de la sexualité féminine, les formes de la reproduction et de la famille. On interrogera l'importance des pratiques productrices des femmes dans les sociétés des chasseurs-cueilleurs paléolithiques, leur participation aux activités techniques et artistiques, leurs pratiques et leurs savoirs liés à la cueillette et aux plantes, jusqu’à l’invention de l’agriculture à l’aube des temps néolithiques. On s’efforcera ainsi de cerner au plus près la réalité de l’existence de ces femmes, dans ses modalités multiples, dans ses aspects créatifs mais aussi dans ses aspects  plus défavorables (domination, violence, aliénation).

Claudine Cohen est philosophe et historienne des sciences. Elle est directrice d’études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris), et directrice d’études cumulante à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (3e section, Sciences de la Vie et de la terre). Dans son approche des sciences de la préhistoire humaine, elle  a consacré de nombreux travaux aux représentations du genre et au statut des femmes dans les sociétés préhistoriques.

Parmi ses ouvrages :
La Femme des origines, Images de la femme dans la préhistoire occidentale (Paris, Belin Herscher 2003, réed. 2013) ;
Femmes de la préhistoire, Paris, Belin 2016 (réed. poche Paris, Tallandier 2019).
Nos ancêtres dans les arbres. Penser l’évolution humaine Paris, Editions du Seuil Sous presse (septembre 2020)


Lundi 20 juillet 2020

L'origine des maladies de Neandertal à nos jours
Par Alain Froment

Lundi 20 juillet - 17h30 (au cinéma Uxello à Vayrac)

Les maladies, qu’elles soient métaboliques ou infectieuses, accompagnent l’humanité depuis son origine et coévoluent avec elle. Pour tenter de reconstituer leur histoire, deux approches sont possibles : celle de la bioarchéologie, qui examine les lésions sur les squelettes anciens, et celle de la génétique, qui étudie l’évolution des pathogènes. La réceptivité de l’hôte est également un facteur à considérer, et à cet égard les gènes qui nous ont été légués par les Néandertaliens jouent un rôle dans nos prédispositions à certaines maladies. Les maladies de l'homme préhistorique.

Alain Froment est médecin et anthropobiologiste, directeur de recherche émérite à l’IRD, ancien responsable des collections anthropologiques du Musée de l’Homme.

Parmi ses ouvrages
Le Soleil dans la Peau. 2012 Robert Laffont, Paris,
Anatomie impertinente. Le corps humain et l’évolution. 2013 Éditions Odile Jacob, Paris


Lundi 10 août 2020
Manger les siens ou les autres, le cannibalisme au Paléolithique
par Marylène Patou-Mathis.

Lundi  10 août - 17h30 (au cinéma Uxello à Vayrac)

L’existence du cannibalisme durant la préhistoire est un vieux débat qui a débuté au xixe siècle. Les premiers préhistoriens n’y croyaient pas beaucoup, c’est après la Seconde Guerre mondiale que plusieurs chercheurs l’envisagèrent.  Dès lors, de vifs débats s’engagèrent et il devint nécessaire de déterminer les critères permettant de l’identifier. Le cannibalisme n’est pas un comportement archaïque, au sens évolutif, car il est intemporel et universel. Apparu il y a au moins 800 000 ans avec les Homo antécessor,  il a été pratiqué par les Homo erectus, les Néanderthaliens et les Homo sapiens. Il devient plus fréquent chez les peuples sédentaires du Néolithique et persiste durant les périodes historiques dans quelques régions du monde (Nouvelle-Guinée et en Amérique du Nord). Le cannibalisme est un phénomène complexe. On distingue deux grands types : l’exo-cannibalisme et l’endo-cannibalisme. Il peut être alimentaire ou rituélique. Les raisons du cannibalisme sont multiples : assouvir sa faim, honorer ou prendre la force vitale ou les connaissances d’un défunt, se venger ou punir un des membres du groupe qui aurait violé un interdit…  Il correspond la plupart du temps à une institution sociale aux règles strictes et aux rites complexes avec un ancrage dans le réel et l’imaginaire, s'éloignant ainsi de la nature (du sauvage) pour intégrer la sphère de la culture.
Cannibalisme préhistorique
Directrice de recherche au CNRS, rattachée au Département Homme et Environnement du Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris),

Préhistorienne, Marylène Patou-Mathis est spécialiste des comportements des Hommes préhistoriques, en particulier des Néanderthaliens et des premiers Hommes modernes en Europe. Elle a publié plusieurs ouvrages scientifiques et rédigé plus de 250 articles dans des revues nationales et internationales. Elle participe à la diffusion des connaissances en tant que conférencière, commissaire d’expositions (dont Néandertal, l’expo, 2018, Musée de l’Homme) et conseillère de documentaires scientifiques et du film AO le dernier Néandertal (de Jacques Malaterre, UGC). Elle a également publié plusieurs ouvrages grand public dont en 2018, Neandertal de A à Z (Allary Ed.), en 2017, Mangeurs de viande. De la préhistoire à nos jours (Ed. Perrin, Collection Tempus), en 2015, Histoires de Mammouth (Eds.Fayard), en 2014, Madame de Néandertal. Journal intime(avec Pascale Leroy, éditions Nil), en 2013, Préhistoire de la violence et de la guerre (Eds Odile Jacob),  en 2011, Le Sauvage et le Préhistorique, miroir de l’Homme occidental (Eds Odile Jacob) et en  2010, Neanderthal une autre Humanité (Ed. Perrin, Collection Tempus).

Lundi  17 août
Le volcanisme et les crises de la biodiversité
Par Pierre Thomas

Lundi  17 août - 17h30 (au cinéma Uxello à Vayrac)

Les éruptions volcaniques sont une des plus spectaculaires manifestations de l'activité de la Terre interne. Quelques fois par millénaire, la géologie et les chroniques historiques décrivent des éruptions majeures faisant de gros dégâts à l'échelle régionale, et perturbant légèrement le climat mondial pour quelques années. Toutes les quelques centaines de milliers d'années, des super-éruptions font encore pire ; l'une d'elles, il y a 70 000 ans a peut-être failli éteindre Homo sapiens. Depuis 300 Ma, il y a eu une douzaine d'éruptions majeures qui ont déversé chacune plus de 1 million de km3 de lave, et il y a eu 3 extinctions de la biodiversité, suivies d'un profond renouvellement. Ces
3 extinctions coïncident avec 3 de ces 12 épisodes volcaniques majeurs.
Mais qu'avaient de plus ces trois éruptions cataclysmiques contemporaines d'une extinction par rapport aux 9 autres qui n'ont rien fait ? Et nous verrons que les êtres vivants complexes se sont développés sur Terre depuis 650 Ma, juste après des événements volcaniques hors du commun. La vie actuelle est "fille" du volcanisme (mais elle a d'autres parents !).

Pierre Thomas est géologue et professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon.

En pratique    

Lieu de la conférence
Cinéma l’Uxello
Place Cap Del Let
46110 Vayrac

Tarif
Pour chaque conférence une participation de 5,5 euros est demandée.

Renseignements :
Renseignements au
05 55 91 18 00



 


Sur Hominides


Musée de l'Homme de Néandertal
La Chapelle-aux-Saints


Maladies des hommes préhistoriques
Maladies à la préhistoire


A lire
La femme de la préhistoire
Claudine Cohen
Chercher les femmes, au-delà des idées reçues et des stéréotypes échevelés qui ont régné des décennies durant : tel est le propos de ce livre. Aujourd'hui, de nouvelles découvertes et de nouveaux questionnements rendent enfin visibles ces femmes qui vécurent aux temps lointains de la Préhistoire, de l'aube du Paléolithique jusqu'aux confins de l'âge du fer. Que savons-nous des transformations évolutives de leurs corps et de leur apparence ? Quelles images les Préhistoriques nous en ont-ils laissées ? Comment penser le rôle de ces femmes dans la reproduction et la famille ? Quelles preuves pouvons-nous avoir de leurs tâches quotidiennes, de leurs réalisations techniques, de leurs talents artistiques ? De quels savoirs, de quels pouvoirs disposaient-elles ? Revenant sur les figures magnifiées et mythiques de la matriarche ou de la Déesse, Claudine Cohen s'interroge aussi sur les rapports de domination, de violence, d'exploitation que les femmes ont pu endurer dans ces sociétés du passé...
Femmes de la Préhistoire

Femmes de la Préhistoire


Préhistoires de la violence et de la guerre
Marylène Patou-Mathis
L'Homme a-t-il toujours été violent ?
La guerre est-elle consubstantielle au genre humain ou est-elle inhérente à la construction des sociétés modernes ? Nourri par les recherches scientifiques, le débat sur le pourquoi de la violence n'en finit pas de rebondir. Il donne à la querelle qui opposait Rousseau (le « bon sauvage ») à Hobbes (« l'homme est un loup pour l'homme ») une actualité toute nouvelle.
Pour en finir avec les approches caricaturales,

En savoir plus sur Préhistoires de la violence et de la guerre
Préhistoire de la violence et de la guerre


Anatomie impertinente
Le corps humain et l'évolution
Alain Froment

En décrivant le corps humain de la tête aux pieds, ce livre raconte ainsi l’histoire de l’homme depuis ses lointains ancêtres jusqu’aux cyborgs « transhumains » qui nous attendent. D’anecdotes surprenantes en faits troublants, cette plongée dans le temps de l’évolution offre une perspective inattendue sur ce corps que nous connaissons finalement si mal. À déguster par petits morceaux, comme on numérote ses abattis...
Anatomie impertinente
Anatomie impertinente - le corps humain et l'évolution



Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits


Annoncez sur Hominides.com
Evènements, colloques, Expositions
Pour annoncer, dans la rubrique Actualités, un évènement, un colloque, une exposition sur le site Hominides.com, prenez contact avec le
webmaster. N'oubliez pas de joindre les textes, le nom des participants et les éventuelles photos pouvant enrichir la présentation de votre actualité.
Publication sous réserve d'acceptation par Hominidés.com.

Utilisation des textes du site.
En dehors du cadre personnel, vous devez soumettre à la rédaction d'Hominides.com l'utilisation que vous souhaitez faire des textes et schémas figurant sur le site.
Notamment, la reprise d'articles, de dossiers ou de schémas pour une publication sur internet doit faire l'objet d'une demande d'autorisation préalable (contactez la rédaction).
 "Faire un simple copier-coller du travail d'un autre pour enrichir son propre site n'est ni valorisant, ni intéressant pour les internautes".