www.Hominides.com
Contacts

 Acceuil >  Lieux à visiter > Grotte de l'Observatoire > Préhistoire

Grotte de l'Observatoire - Monaco

La grotte de l’Observatoire et les premières traces d’occupation… à Monaco !
Elena Rossoni-Notter et Patrick Simon

La grotte de l’Observatoire, au sein du Jardin Exotique, livre les traces des premiers habitants de Monaco : différents groupes de chasseurs-cueilleurs paléolithiques venus occuper l’entrée de la cavité.

Descente dans la grotte de l'ObservatoireGrotte de l'ObservatoireHistorique des fouilles
Le Prince Albert Ier de Monaco (1848-1922), scientifique et mécène éclairé, pressentait depuis longtemps le potentiel archéologique de la cavité nichée dans la falaise du Baussu, au nord-ouest de la Principauté de Monaco, et appelée Grotte de l’Observatoire* .Il fallut néanmoins attendre 1916 – et le début des travaux du Jardin Exotique avec le projet de construction d’un bassin dans l’entrée de la grotte – pour que des vestiges archéologiques soient découverts. Durant les 4 années qui suivirent, le chanoine Léonce de Villeneuve, directeur du premier Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco, y entreprit des fouilles de sauvetage.
A droite : La grotte de l'Observatoire vue de l'intérieur © CR

Grâce à ces fouilles (1916-1920) et aux chantiers qui suivirent (Barral et Simone, 1982-1987), trois grandes ensembles archéostratigraphiques, séparés par des planchers stalagmitiques, ont été mis en évidence : le Paléolithique supérieur dans la Chambre, le Paléolithique moyen dans la Crypte et le Paléolithique inférieur dans la Fosse.

Grottes de l'Observatoire - les premières fouilles


Au-dessus : Premières fouilles à la grotte de l’Observatoire (Monaco) © MAP

A droite : Coupe stratigraphique de la grotte de l’Observatoire (Monaco) © MAP

Grotet de l'Observatoire - coupe stratigraphique

Qui étaient les occupants de l’Observatoire ?
Les premières traces d’installations à l’Observatoire datent de -350 000 à -200 000 ans, après que la forêt interglaciaire (Holsteinien) ait laissé sa place à un environnement steppique (cf. études de la microfaune). Les plus anciens occupants, des Homo erectus, chassent essentiellement le cerf et le bouquetin et utilisent des éclats de grande taille ainsi que des bifaces. Des galets, de taille moyenne et de forme sphérique, ont aussi été retrouvés en grande quantité.
Bifaces trouvés dans la grotte de l'Observatoire
Crâne de bouquetin grotte de l'Observatoire
Bifaces © MAP Bouquetin © MAP

Vers -60 000 ans, le climat est froid et des hommes de Neandertal viennent s’abriter dans l’entrée de la grotte. Ils y abandonnent quelques outils typiques de leur culture (pointes et racloirs) associés à des restes de bouquetin, cerf, renne, sanglier, cheval, bovidé. La présence de loup, renard, cuon, ours, panthère, hyène, indique que la grotte a parfois aussi servi de repaire de carnassiers.

Crâne de renard Industrie lithique du Paléolithique supérieur - Grotte de l'Observatoire
Renard © MAP Industries du Paléolithique supérieur © MAP

Rhinoceros - Grotte de l'Observatoire
À partir de -37 000 ans, trois grandes cultures du Paléolithique supérieur se succèdent : le Proto-Aurignacien, l’Aurignacien et le Gravettien. La présence d’industries lithiques et osseuses caractéristiques, aussi bien que des marqueurs artistiques (pigments d’ocre rouge, os incisés, canine de cerf perforée) traduisent les séjours, les déplacements et la spiritualité des Homo sapiens. La faune comprend le bouquetin, le rhinocéros, le cheval, le sanglier, le cerf, le cuon, le loup, la marmotte, le renne et de nombreux oiseaux.

A droite : Rhinocéros © MAP

Et les travaux d’aujourd’hui…
Les fouilles se poursuivent encore dans certaines parties de la grotte de l’Observatoire et les recherches continuent en laboratoire. De nouvelles méthodes et approches scientifiques permettent aussi de reconsidérer avec « un regard nouveau » les collections issues de fouilles anciennes.

Etude des éléments retrouvés dans la grotte de l'Observatoire Grotte de l'Observatoire
Les recherches en laboratoire © E. Notter et P. Simon La première partie de la visite © Neekoo

Les chasseurs-cueilleurs paléolithiques de l’Observatoire n’ont donc pas fini de nous révéler tous leurs secrets…

Fouilles dans la grotte de l'ObservatoireThe first inhabitants of Monaco…
Named after a former astronomical observatory, the Observatory Cave was regularly visited by prehistoric hunter-gatherers: Homo erectus, Neanderthal and Cro-Magnon.
Remains of their activities, such as animal bones and tools, have been excavated (L. de Villeneuve, L. Barral and S. Simone) and provide further information of prehistoric occupations (environment, climate, culture).
Nowadays, the main functions of the Museum of Prehistoric Anthropology - located in the Exotic Garden - are the excavation, conservation and protection of archaeological artefacts both from this region and elsewhere. Research work is still in progress !
Visiting the Museum will offer you an overview of these discoveries and, furthermore, the reconstruction of an exciting prehistoric world…

I primi abitanti di Monaco…
La grotta dell’Osservatorio, che porta il suo nome di un antico osservatorio astronomico, testimonia di diversi occupazioni preistorici : Homo erectus, Neandertal, Cro-Magnon.
Resti ossei degli animali che hanno fornito cibo ai cacciatori-raccoglitori precisano il contesto paleoambiantale. I numerosi strumenti utilizzati permettono di ricostituire aspetti comportamentali e culturali dei gruppi. E la ricerca archeologica non finisce di portare risultati !
Il Museo di Antropologia Preistorica, accanto alla cavità nel Giardino Esotico, conserva tutti gli artefatti messi alla luce durante gli scavi (L. de Villeneuve, L. Barral, S. Simone). La visità del Museo completerà perfettamente questo viaggio nel mondo preistorico, sulle tracce del tempo…

A droite Les recherches sur le terrain © E. Notter et P. Simon

* Ce nom vient de la présence d’un petit observatoire astronomique (aujourd’hui disparu) situé au-dessus de l’entrée de la grotte.

Remerciements : © Elena Rossoni-Notter, Patrick Simon – PAO : François Burle – MAP, Monaco.

Type : Technique Période Occupation Restes humains
Grotte calcaire
  Paléolithique inférieur, moyen, supérieur
Plusieurs occupations à partir de - 350 000 ans
Non

Dimensions Nbre de représentations   Outils Art mobilier
17 x 6 mètres
Aucune

  Industrie lithique, osseuse oui
Localisation Accessibilité Date de la découverte Particularités  
Monaco Ne convient pas à des personnes à mobilité réduite (escaliers). 1916 visites commentées toutes les heures  

Entrée de la grotte de l'ObservatoireOù trouver des informations sur la grotte de l'Observatoire ?

Où voir les objets archéologiques ?

Tous les objets mis au jour lors des fouilles sont conservés et exposés au Musée d'Anthropologie préhistorique, situé dans l’enceinte du Jardin exotique et à quelques centaines de mètres de la grotte de l’Observatoire. La visite du musée constitue un excellent complément à la visite guidée de la cavité.

La grotte de l'Observatoire est aménagée pour des visites touristiques.
Le billet d'entrée donne droit à la visite du Jardin Exotique, de la Grotte de l'Observatoire et du Musée d'Anthropologie Préhistorique.

Horaires :
Le Jardin Exotique de Monaco est ouvert toute l'année, excepté le 19 novembre (Fête Nationale) et le 25 décembre.
- Janvier : 9h - 17h
- Février à avril : 9h - 18h
- Mai à septembre: 9h - 19h
- Octobre: 9h - 18h
- Novembre à décembre : 9h - 17
Tarifs :
- Adultes : 7,20 €
- Enfants (6-18 ans) : 3,80 €
- Etudiants (avec carte, maxi 30 ans) : 3,80 €
- Senior (+ 65 ans) : 5,50 €
- Tarifs groupes et scolaires sur demande et sur réservation

Musée d'anthropologie humaine de Monaco Musée de préhistoire de Menton Musées et sites de préhistoire de la région sud - est de la France PACA - Provence - Alpes - Cote Azur
Musée d'Anthropologie préhistorique Musée de Préhistoire
régionale (Menton)
Visitez les sites et musées de Préhistoire dans le sud de la France

 


 
 
D'autres musées à visiter
Paris et région parisienne Province
Grande Galerie de l'évolution Musée de Préhistoire des Eyzies Musée de Préhistoire Tautavel
Galerie d'Anatomie et Paléontologie Musée de Préhistoire de Solutré Exposition Grotte Chauvet
Cabinet d'histoire - Jardin des Plantes Musée de la Préhistoire du Vercors Préhistorama
Galerie des enfants Musée d'Aquitaine Bordeaux Samara
Jardin des Plantes Musée de préhistoire - Grand-pressigny Le Paléosite
Musées du Jardin des Plantes Musée de l'homme La Chapelle-aux-saints Musée Art et Archéologie de Périgueux
Musée de la Préhistoire Nemours Musée du Pic Saint-Loup Musée de Terra Amata
Musée d'Archéologie Nationale Musée de Préhistoire de Menton Musée de Préhistoire de Quinson
Salle Piette - MAN Musée des Merveilles de Tende Musée d'Anthropologie de Monaco
Palais de la Découverte Le Thot Musée du Pech Merle
  Musée Archéologique de Strasbourg Parc de Préhistoire de Tarascon
  Musée du Mas d'Azil Musée de Lussac-les-châteaux
  Maison de la Dame de Brassempouy Musée-forum de l'Aurignacien
  Cité de la Préhistoire - Orgnac l'Aven Centre d'interprétation du Roc-aux-sorciers
  Maison du Piage Lascaux 4
     
Etranger  
Egypte - Musée de la Nubie - Assouan Allemagne - Gondwana Das Praehistorium Belgique - Espace de l'Homme de spy
Londres - Human Evolution Gallery   Belgique - Préhistosite de Ramioul

A lire
Ouvrages sélectionnés par Hominides.com pour aller plus loin sur la Préhistoire à Monaco


 
Les premiers peuplements de la Côte d'Azur et de la Ligurie
Les premiers peuplements de la Côte d'Azur et de la Ligurie
Henry de Lumley et collectif
Panorama complet des sites et des hommes préhistoriques qui ont été découverts autour de la Méditerranée : Terra Amata ,le Vallonnet, la Caune de l'Arago, Grotte du Lazaret habités par Homo erectus, l'Homme de Tauravel, Néandertal et Homo sapiens… Un bel ouvrage de vulgarisation très richement illustré et accessible à tous.

Les premiers peuplements de la Côte d'Azur et de la Ligurie.
[Pour tous publics]
.
La grande Histoire des premiers hommes européens
Henry de Lumley
La présence humaine est attestée en Europe depuis 1 800 000 ans. Henry de Lumley retrace le parcours, à travers les nombreux sites visités par les hominidés, de la colonisation du vieux continent.
Le site de Terra Amata figure en bonne place parmi l'ensemble des sites étudiés dans toute l'Europe (Tautavel, Dmanissi..)

La Grande histoire des premiers européens.
[Pour amateurs et passionnés
]
 
 
       
Mémoires millénaires
Amazon
Mémoires millénaires
Frédéric Boyer
Richement illustré, un guide pour préparer votre parcours préhistorique dans le sud de la France en région PACA : grottes, abris sous roche, sites de plein air, musées... Tout ce que le sud compte de préhistoire est dans ce guide !
L'ouvrage fait également un rapide tour d'horizon de nos connaissances en préhistoire : art, outillage, évolution de l'homme..

Mémoires millénaires, Guide de la préhistoire en région PACA
[Pour tous]

La grande aventure du feu
Bertrand Roussel - Paul Boutié
Dans la quasi-impossibilité de disposer du feu à l'état naturel, l'homme a dû, depuis les origines, développer des stratégies pour le produire.Pour ce faire les techniques et les objets que nous utilisons sont l'aboutissement d'une longue histoire aujourd'hui méconnue, faite de tâtonnements et de découvertes. Le présent ouvrage se propose de retracer cette histoire et de mettre en lumière la succession des procédés d'allumage du feu des origines à nos jours.

[Pour tous]
 
 


Mise en ligne le 01/04/14