www.Hominides.com
Contacts

  Lieux > Périgord > Visitez la région > Grotte de Villars

Grotte de Villars - Périgord - Aquitaine

Grotte de Villars - Périgord - Dordogne

Grotte de VillarsLa Grotte de Villars est située au nord du Périgord, à 38 km de Périgueux. C'est le plus grand réseau souterrain de la région : déjà 13 km de galeries ont été répertoriés. La partie ouverte au public est balisée sur 500 mètres.
Récemment ré-aménagée pour le public l'entrée de la Grotte de Villars se trouve à 150 mètres en contrebas du parking. L'accès est relativement facile mais ne permet pas la visite en fauteuil roulant.

Formation de la grotte de Villars
Les galeries et les cavités de calcaire blanc ont été creusées par une rivière souterraine. Habituelle dans la région cette formation est dite de type karstique. La grotte est toujours "vivante" et humide. C'est pour cette raison que les représentations pariétales sont recouvertes d'une couche de calcite qui continue sont oeuvre de protection.

La découverte
Vue du site de VillarsEntrée de la grotte de VillarsLa grotte de Villars a été découverte en décembre 1953, par cinq membres du Spéléo-Club de Périgueux : B. Pierret, R. de Faccio, P. Vidal, M.-C. Fères et Y. Jézéquel. C'est un nuage de buée émergeant des pierres qui a amené les spéléologues à penser qu'il existait une cavité au-delà d'un minuscule orifice. L'exploration commença et, en 1956, les spéléologues remarquèrent dans cette cavité vierge des traces de passages anciens (griffades d'ours et concrétions cassées, dont certaines avaient repoussé).
A la fin de 1957, les spéléologues observaient, après un parcours difficile, la première figure sous calcite, peut-être un bovin, et un long trait noir sur une draperie cassée de la Salle des Cierges, à une cinquantaine de mètres de l'entrée. Le 19 janvier 1958, une équipe de ce même groupe, accompagnée d'A. Glory, désobstruait une chatière, scellée par des concrétions, faisant communiquer la Salle des Cierges à la Salle des Peintures proprement dite. Il fut ainsi possible d'apercevoir les dessins de la Rotonde des chevaux. C'est ainsi que fut découverte la zone la plus ornée de la grotte.
Depuis cette découverte la grotte a été étudiée par F. Bordes et H. Breuil (1958), A. Leroi-Gourhan (1959) ainsi que Brigitte et Gilles Delluc en 1970.


Visite de la grotte de Villars

Plan de la grotte de villars - Partie ornée Une première partie aux concrétions impressionnantes
La première partie de la visite est consacrée aux superbes concrétions formées depuis le quaternaire. C'est un véritable spectacle "Son et Lumière" qui vous est proposé pour la mise en valeur des stalagmites et stalagtiques...

Concretéions Grotte de VillarsL'eau saturée en bicarbonate de calcium arrive dans la caverne par les fissures de la roche et le dépose selon deux processus :
- par dégazage du gaz carbonique et par précipitation du bicarbonate de calcium, lequel sèche et se cristallise en calcite,
- par évaporation et dépôt : l'eau s'évapore et la calcite se cristallise naturellement formant peu à peu une concrétion.

Ce dépôt entraîne la formation de concrétions très variées : stalactites, stalagmites, colonnes, draperies, excentriques, bénitiers...
L'écoulement goutte à goutte, très fréquent, façonne la stalactite au plafond et à sa verticale la stalagmite, sur le plancher des galeries et des salles.
Lorsqu'une stalactite rejoint la stalagmite née au-dessous d'elle, on obtient une colonne.

Plan de la Grotte de Villars (selon B. et G. Delluc)
 

Galerie d'accès
Avant d'arriver aux salles d'art pariétal vous empruntez une galerie d'accès. Sur le côté droit un grand panneau présente de très nombreuses griffades d'ours dans la paroi. Par ailleurs on peut remarquer plusieurs représentations non figuratives : des points ou des traits peints, isolés ou groupés.

La deuxième partie, ornée, preuve de la présence humaine
Salle des CiergesLa zone ornée dans Villars est une galerie profonde, d'accès malaisé mais jalonnée de ponctuations. Le sanctuaire est organisé en ensembles bien délimités: accès, Salle des Cierges, Salle des Peintures. Les thèmes animaux (chevaux, bisons, bouquetins) et les signes (bâtonnets, points, signes barbelés, croix, figures féminines schématiques) sont isolés ou, le plus souvent, regroupés.
Les représentations présentes dans la Grotte de Villars sont en moyenne d'une taille inférieure à 50 cm. Elles ont été réalisées avec du noir de manganèse et sont toutes recouvertes de la calcite qui coule sur les parois. Cette protection naturelle, qui a permis leur conservation jusqu'à nos jours, donne aux œuvres une couleur bleuâtre.

Réalisation des peintures
Il y a 17 000 ans, il n'y a plus qu'une seule espèce d'hominidé en France : les Homo sapiens. Régionalement notre espèce est appelée Cro-Magnon en référence au squelette retrouvé dans le site éponyme des Eyzies-de-Tayac.
La grotte n'était pas habitée par les Cro-Magnons mais on peut supposer qu'elle faisait office de "relais de chasse" car son entrée devait être plus large qu'aujourdhui. L'abri sous roche de l'époque est effondré.

Datation de la grotte
Les caractéristiques stylistiques observées sur les animaux et les éléments thématiques évoquent des œuvres du Solutréen et du début du Magdalénien, période à laquelle ce petit sanctuaire est attribué habituellement (Leroi-Gourhan, 1965 et 1995 ; Delluc, 1974).
Stylistiquement les oeuvres de Villars (y compris la scène homme-bison) sont à rapprocher de celles de la Grotte de Lascaux et de Roc de Sers et nous donnent une datation de - 17 à 18 000 ans.
A noter : la datation récente (par Michel Genty) sur une dent brûlée retrouvée dans la Grotte de Villars dans un foyer sous la scène homme-bison a confirmé une datation à -18 000 ans.


La Salle des Cierges

Le bison de la salle des cierges
La chatière qui permettait d'accéder à la salle des peintures au temps préhistorique a été agrandie pour permettre un passage debout. Cet agrandissement de l'ouverture a nécessité la découpe de concrétions.
Egalement marquée de points et de traits, la Salle des Cierges présente quelques belles figures plus "lisibles" comme l'encolure d'un bovin, un bison et une tête de cheval.

Ci-contre le Bison de la Salle des Cierges. La figure mesure 40 cm de longueur sur une hauteur de 28 cm.
"C'est une des plus belle figures de Villars" (citée par A. Glory et A. Leroi-Gourhan), mais elle est assez difficile à lire : les conditions topographiques de la paroi semblent avoir fait négliger, par son auteur, le dessin de sa partie postérieure qui est reconnaissable mais déformée et comme étranglée. (B. et G. Delluc).

La Salle des peintures
C'est la partie la plus profonde de la grotte. Elle est de proportion plutôt modeste, impression renforcée par l'ensemble de concrétions qui s'y enchevêtrent.
C'est dans cette salle que se trouvent les plus beaux ensembles de représentations qui attirent rapidement l'oeil.

La Fresque de chevaux
Un ensemble de 2 chevaux, un figurant en entier et un autre dont nous n'apercevons que la tête.
Le plus complet comporte des aplats de peinture sur le corps mais également des coulées de calcite qui rendent la lecture de l'image plus difficile.
La tête du cheval est uniquement détourée d'un épais tracé noir sans aplats.
 
     
En 2011 les préhistoriens Brigitte et Gilles Delluc identifient une représentation peinte de rhinocéros à proximité de la scène de l'Homme et du bison.
Cheval
Le petit cheval bleu
Appelé également le "cheval au galop" cette représentation mesure 50 cm de longueur sur 30 cm de hauteur. Elle est située au Nord-est de la Rotonde des chevaux à environ 2 mètres du sol. Cette représentation est plus rudimentaire que celles des autres équidés dans la grotte mais cet aspect rustique n'empêche pas qu'elle reste l'une des plus belles de la Grotte... La couleur bleue dûe à la calcite apporte un aspect iréel à l'ensemble.
     
L'homme et le bison
L'une des très rares scènes de la préhistoire où figure un humain. Un bison et un homme se font face. Le bison semble foncer vers l'être humain qui, lui, apparaît debout, les jambes fléchies et les bras en l'air. Cette posture peut évoquer une prise d'élan avant un saut, ou la projection d'une arme vers l'animal...
Relevé de la figure de l'Homme face au bison Homme Sorcier face au bison

Le matériel mobilier
A divers endroits dans la grotte ont été retrouvés des éléments mobiliers laissés par l'homme de Cro-Magnon.
Dans les salles ornées, des traces de passage des hommes préhistoriques avaient été observées et divers objets ont été recueillis par les spéléologues ou lors des travaux d'aménagement. Ils sont conservés et présentés sur place : nombreuses concrétions cassées, godets naturels de calcite, éclats de silex, dont un rubéfié et éclaté au feu, vestiges osseux, notamment de renne (omoplates), un bois de renne, fragments d'ocre et de manganèse.
Coupelle en calcite découverte à Villars
Silex, galets et bois de rennes

 

 

Coupelle
Silex - Bois de Renne

Références :
DELLUC B. et G. 1974 : La grotte ornée de Villars (Dordogne), Gallia-Préhistoire, 17, p. 1-67, il!.
DELLUC B. et G. 1984 : Grotte de Villars, in : L'Art des cavernes ... , p. 246-251, il!.
DELLUC B. et G. 1986: Une note inédite de l'abbé Glory sur la grotte ornée de Villars (Dordogne), Spéléo-Dordogne, Bulletin du Spéléo-Club de Périgueux, n° 99, p. 2-3
GLORY A. et PIERRET B. 1960 : La grotte ornée de Villars, Bulletin de la Société Préhistorique Française, 57, p. 355­361, il!.
LEROI-GOURHAN A. 1995 : Préhistoire de l'art occidental, Citadelles et Mazenod, Paris (nouvelle édition mise à jour par B. et G. Delluc; 1 e édition: 1965), il!.
PIERRET B. 1959 : La Caverne de Villars, Imprimerie périgourdine, Périgueux, il!.
PIERRET B. 1969 : Villars, caverne périgourdine, Bernard et Lalorette, Périgueux, il!.
SPELEO-CLUB DE PERIGUEUX (s.d. 1985) : La Grotte préhistorique de Villars, imprimerie Lo Trebuc, Bonnut (textes de P. Vidal et de B. et G. Delluc), il!.




La grotte de Villars en bref...

Type : Technique Période Occupation Restes humains
Grotte ornée Peintures recouvertes de calcite . Magdalénien ancien entre - 17 et 18 000 ans BP Non
Dimensions Nombre de représentations     Outils
13 km de galeries dont 500 mètres visitables plus de xxxx     Oui
Localisation Accessibilité Date de la découverte Particularités  
Périgord Pour tous 1953 pour la grotte et 1957 pour les peintures    

Visite du Périgord
A voir Grottes Abris sous roche
Visite du Périgord Grotte de Lascaux Abri Pataud
Musée de Préhistoire des Eyzies Grotte de Font-de-Gaume Abri de La Ferrassie
Musée de Préhistoire des Eyzies 2 Grotte des Combarelles Abri du Poisson
Musée Art et Archéologie Périgueux Grotte de Villars Laugerie Haute
Musée Art et Archéologie Périgueux 2 Grotte de Saint-Cirq / Sorcier Laugerie Basse
Le Thot Grotte de Bara-Bahau Abri de Cap Blanc
Pôle International de Préhistoire Grotte du Pech Merle Abri Cro-Magnon
  Grotte de Bernifal Castel Merle
  Site de Regourdou Le Moustier
  Grotte de Rouffignac  

D'autres sites préhistoriques
GROTTES      
Grotte Chauvet Grotte de Vilhonneur Grotte de Lascaux Grotte de Bara-Bahau
Grotte Margot Grotte Mayenne-Sciences Grotte de Font-de-Gaume Grotte du Pech Merle
Grotte de Villars Grottes de Saulges Grotte de Pair-non-Pair Grotte de Bernifal
Caune de l'Arago Grotte des Combarelles Grotte de Saint-Cirq / du Sorcier Grotte du Mas d'Azil
Grotte de Niaux Grotte de Gargas Grotte de la Vache Site de Regourdou
Grotte des Fadets Grotte de la Marche Arcy-sur-Cure Grotte de Bédeilhac
Menez-Dregan Grotte de Cougnac Grotte de l'Observatoire  
       
ABRIS SOUS ROCHE SITES DE PLEIN AIR
Abri Pataud Laugerie Haute Roc aux sorciers Etiolles
Abri de La Ferrassie Laugerie Basse Abri du Poisson  
Abri de Cap Blanc Abri Cro-Magnon Castel Merle  
Le Moustier      


Pour en savoir plus sur Villars et l'art des cavernes...
Visite de la Grotte de Villars
Pratique
L'art des cavernes
Paul G-Bahn
L'art des cavernes
Jean Clottes


Adresse :

GROTTE DE VILLARS
Le Cluzeau
24530 - VILLARS

Horaires et jours d'ouverture
Saison 2008 : Ouvert tous les jours du 1er avril au 31 octobre
- Avril - Mai - Juin - Septembre
de 10h à 12h et de 14h à 19h
- Juillet - Aout de 10h à 19h30
- Octobre de 14h à 18h30
A noter : dernière entrée 1/2 heure avant la fermeture.

Tarif :
ADULTE : 7 €
ENFANT ( 5 à 12 ans) : 4,50 €
ETUDIANT (moins de 25 ans avec carte d'étudiant): 5,50 €

Informations sur la visite :
- Visite guidée de la grotte : durée 45 mn.
- Film - Vidéo 20 mn sur la formation de la grotte, la préhistoire et la recherche scientifique.
- Nouveaux aménagements : son et lumière, sol anti-dérapant.
- Température dans la grotte 13°.
(Prévoir un vêtement chaud)
- Non accessible aux personnes en fauteuil roulant.
- Photos : non autorisées.
- Site de la Grotte de Villars : cliquez !

 



L'art des Cavernes. Bahn
Amazon
Paul G-Bahn dresse l'inventaire des grottes préhistoriques que l'on peut visiter en Europe. Chaque grotte est accompagnée d'un descriptif pratique (horaire, tarifs...)
Pour tous


La France au paléolithique
Pascal Depaepe
Une synthèse des connaissances sur le Paléolithique en France avec les découvertes les plus récentes, les nouvelles théories sur la conquête de l'Europe, la disparition des Néandertaliens, ou encore la naissance de l'art.
En savoir plus sur La France au paléolithique
Pour tous publics.
   
L'art des Cavernes - Clottes
Amazon
Sortie Mai 2008


Jean Clottes visite pour nous 85 grottes du monde entier en donnant sa propre vision de l'organisation et du pourquoi des représentations de l'art préhistorique (dont le chamanisme)
Pour étudiant et public averti.

Connaître la Préhistoire en Périgord
B. et G. Delluc, A. Roussot, J Roussot
Connaitre la Préhistoire en Périgord
Amazon
Visite chronologique de l'ensemble des grottes et sites préhistoriques en Périgord. Un ouvrage de 95 pages très pédagogique et richement illustré.
Pour tous..
   

Mise à jour le 01/05/08