www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Des datations Uranium-Thorium propulsent l'art pariétal indonésien à -45 500 ans !
Sulawasi, un art parietal de -45 500 ans (15/01/21)

En Indonésie, une peinture de sanglier a été datée
de 45 500 ans !
Selon cette datation cela ferait de ce sanglier des Célèbes la plus ancienne peinture pariétale dans le monde.




Les découvertes et datations dans la grotte de Leang Tedongnge, à Sulawesi, s’enchaînent depuis 2014. Cette île indonésienne a déjà délivré des peintures dont une exceptionnelle scène de chasse présentant des anthropomorphes encerclant une sorte de buffle nain (anos). Cette peinture a été datée de – 40 000 ans.
Au total, plus de 242 grottes ont été dénombrées dans la région de Maros. Les artistes ont été prolixes et certaines peintures sont connues depuis 1906 dans les grottes et abris sous roche. Les animaux représentés sont pour la plupart endémiques et peuvent valider l’ancienneté et la véracité des peintures. Cette faune présente des babiroussas (sortes de cochons sauvages), des anos (bovidés nains), et maintenant des sangliers des Célèbes (Sus celebensis).
La nouvelle étude a été présentée par une équipe internationale d’archéologues dont Adam Brumm (Centre de recherche Australien de l'Evolution Humaine de l'Université Griffith.). Elle a été publiée le 13 janvier dans la revue Science Advances.
Image Maxime Aubert


Sur l’ile de Sulawasi, le sanglier des Célèbes est une proie…
C’est en décembre 2017 que Brumm et ses collègues ont découvert plusieurs peintures de sangliers dans la grotte de Leang Tedongnge. L’espèce à laquelle ils appartenaient a pu être identifiée grâce à leurs excroissances faciales ainsi qu’à la crête de poils située sur la tête de l’animal : ce sont des sangliers des Célèbes (Sus celebensis) encore présents sur l’île, ou du moins ses descendants ! La bête est sauvage mais elle a été domestiquée dans le passé. Elle pouvait mesurer jusqu’à 1,10 mètre de long et peser jusqu’à 85 kilogrammes.

Le sanglier des Célèbes daté de - 45 500 ans
Au-dessus de la croupe à gauche, les 2 mains négatives
Image Maxime Aubert

Parmi les représentations de sangliers, la peinture la mieux conservée est la plus ancienne. C’est un gros suidé - mesurant environ 1,36 mètre de longueur sur 54 centimètres de hauteur. Au-dessus de sa croupe, deux mains négatives ont été réalisées « au pochoir ». En face de lui d’autres petits suidés sont positionnés mais malheureusement moins bien conservés. Il y avait probablement une interaction entre ces animaux dont le sens nous échappe actuellement.

Relevé d'un autre suidé beaucoup plus grand (1,87 mètre) mais moins bien conservé (plafond de la grotte de Leang Balangajia 1).
Abréviations: FW - verrues faciales préorbitales, une caractéristique de l'espèce Sulawesi (Sus celebensis) ;
HC - crête de la tête. Relevé Brumm et al.


"Les humains ont chassé les porcs verruqueux de Sulawesi pendant des dizaines de milliers d'années", a déclaré le Doctorant Basran Burhan (étudiant au Centre de recherche Australien de l'Evolution Humaine de l'Université Griffith).
Il rajoute "Ces sangliers sont les animaux les plus souvent représentés dans l'art pariétal de l'ère glaciaire de l'île. Cela suggère qu'ils ont longtemps été appréciés à la fois comme nourriture et comme un centre de pensée créative et d'expression artistique."
Le sanglier des Célèbes représente à lui seul plus de 80% du bestiaire des représentations sur l’île de Sulawesi.

Selon les chercheurs, les chasseurs étaient probablement des Homo sapiens. Mais sans éléments tangibles ils vont tenter de retrouver de l’ADN dans les crachats de pigments autour des mains négatives. Si cet ADN s’est bien conservé il sera possible d’identifier l’espèce qui a réalisé les peintures : Homo sapiens, Dénisoviens ou… nouvelle espèce ?

Des datations Uranium-Thorium souvent contestées
Pour dater ces représentations pariétales, l'équipe a échantillonné quelques fragments de la calcite qui s’est déposée au fil du temps sur les représentations de sangliers. La méthode de datation Uranium-Thorium mesure la désintégration radioactive de l'Uranium en Thorium. En comparant le rapport entre les deux éléments on peut déterminer depuis quand la calcite s’est déposée.
Cette technique a révélé que le suidé au plafond de Leang Balangajia 1 datait d'au moins 32 000 ans alors que le sanglier verruqueux de Leang Tedongnge avait au moins 45 500 ans. C’est donc ce dernier qui devient la plus ancienne représentation animale de l’art pariétal.

Pour Adam Brumm, cette datation apporte des preuves de l’antériorité de l’art pariétal indonésien. Il indique même que « les premières traditions d'art pariétal ne sont probablement pas apparues pendant l'ère glaciaire en Europe comme on l'a longtemps supposé ».

Cette affirmation a généré plusieurs commentaires, comme ceux du professeur David Pearce (Université du Witwatersrand Afrique du Sud). Il indique que les chercheurs ont eu un certain nombre de difficultés techniques avec la datation Uranium-Thorium, qu'ils reconnaissent par ailleurs, et qu’ils ont fait des estimations approximatives des dates. Il rajoute : "Il est important de se rappeler que ce sont des âges relatifs ... et non des datations directes sur les peintures elles-mêmes".

Les problèmes de datation ont également été reportés par le professeur João Zilhão (ICREA, Université de Barcelone), qui n'a pas participé à l'étude. Mais «ce que cet article fait, c'est de corroborer les découvertes précédentes selon laquelle des peintures rupestres étaient réalisées en Indonésie il y a plus de 43 900 ans».

Cette nouvelle polémique, bien dans l’air du temps, n’est pas sans rappeler la datation des peintures des grottes espagnoles en 2018 qui, utilisant les mêmes méthodes de datation Uranium-Thorium ont été estimées à – 65 000 ans.

Sources
Oldest cave art found in Sulawesi
SciencesAdvances
France 24
LiveScience

Geo

 
Adam Brumm sur Live Sciences

A lire également
2012 La naissance de l'art pariétal repoussée dans le temps par Michel Lorblanchet
2012 El Castillo, les peintures pariétales datées à - 40 800 ans
2014 Il y a 40 000 ans, l'art pariétal en Indonésie aussi !
2017
Art mobilier daté de - 26000 en Indonésie sur l'ïle de Sulawesi
2018 Art pariétal Bornéo il y a 40 000 ans
2019 Art pariétal d'une scène de chasse en Indonésie il y a 43 9000 ans

 





Sur Hominides

Art préhistorique
L'art pariétal



Les mains dans la préhistoire
Mains négatives et positives dans la préhistoire


A lire
Une histoire des civilisations
Sous la direction de
Jean-Paul Demoule, Dominique Garcia, Alain Schnapp

Cet ouvrage propose une histoire renouvelée des civilisations. Il couvre l’ensemble des périodes et des continents, en mettant l’accent sur les avancées les plus significatives : la localisation du berceau de l’hominisation, les origines et l’extension des civilisations sédentaires, les stratégies économiques et politiques qui ont mené à la fondation des grands empires et les conditions de leurs dislocations, les modalités de la mondialisation des époques moderne et contemporaine, sans oublier les migrations qui se sont succédé de la préhistoire jusqu’à nos jours.
Une histoire des civilisations



Rock art in the old world
Michel Lorblanchet
Rock Art in the Old world is an invaluable documentation of what is probably the first manifestation of the creative urge of man. Il consists of selected papers from the World Congress of Rock Art held in Darwin in 1988. For the first time rock art of very broad geographical regions covering the continents of Africa, Asia and Europe have been dealt with in one book. Little know traditions such as the panorama of Chinese art and that of the former Soviet Union hhave been studied. samples of rock art identified only recently have been described
.
Rock art in the old world - Michel Lorblanchet




Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits