www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Exposition > Venus Les représentatiuons féminines de la préhistoire > Aurignac

Exposition - "Vénus" les représentations féminines de la préhistoire - Musée de l'Aurignacien (05/07/22)

Vénus
Les représentations féminines de la Préhistoire.
Exposition temporaire
Musée de l'aurignacien
Aurignac
Du 6 juillet au 11 décembre 2022



En Haute-Garonne, dans le Comminges, un coup de pioche donné il y a 100 ans révèle au monde un remarquable vestige archéologique de la Préhistoire.
Le 9 août 1922, Suzanne et René de Saint-Périer font une découverte majeure dans la grotte des Rideaux, située au cœur des Gorges de la Save, sur la commune de Lespugue. Ils mettent au jour une petite statuette féminine : la fameuse Vénus de Lespugue. Sculptée en ronde-bosse, dans de l’ivoire de mammouth, elle date du Gravettien (entre 34 500 et 25 000 ans avant notre présent).
Cette représentation va alors bouleverser le monde de la recherche et de l’art en portant un regard nouveau sur les populations préhistoriques.
L’année 2022 marque le centenaire de cette découverte. À cette occasion, le Musée de l’Aurignacien présentera, dès juillet, une exposition temporaire invitant le public à entrevoir la diversité des représentations féminines du Paléolithique et soulèvera de nombreuses questions.
Que signifient ces représentations ? Quelle est leur répartition à l’échelle mondiale ? Combien de « vénus » préhistoriques ont-été, à ce jour, retrouvées ? Que nous révèle aujourd’hui la Vénus de Lespugue ? 

Cette exposition ludique et participative lève donc le voile sur les savoir-faire techniques et sur l’univers symbolique de ces populations préhistoriques. Cependant, de nombreux mystères perdurent ...


Quelques images de l'exposition ¨Vénus, les représentations féminines de la préhistoire"



Les origines des "vénus"
Musée de l'Aurignacien

Des venus dans le monde
Musée de l'Aurignacien

La vénus de Lespugue en très grand !
Musée de l'Aurignacien


L’exposition ¨Vénus" les représentations féminines de la préhistoire en pratique jusqu'au 11 décembre 2022

Lieu de l'exposition :
Musée de l'Aurignacien
Syndicat Mixte
Avenue de Bénabarre
31420 AURIGNAC

Horaires
Le musée est ouvert toute l'année du mercredi au dimanche de 14h à 18h, et du mardi au dimanche de 10h à 18h pendant les vacances scolaires de la zone C (Toulouse).
Accueil des groupes et scolaires toute l'année sur réservation. Le musée est fermé en janvier, le 1er mai, 1er novembre et 25 décembre.

Tarifs :
Adulte (+18) = pass annuel 6.00 €
Enfant (- 18) GRATUIT
Pass-Duo : 2 Adultes 10.00 €
Réduit : Etudiant - Demandeur d’emploi - Séniors - Enseignants (sur justificatifs) 4.00 €

Contacts 
Tél. : 05 61 90 90 72

Mail : contact@musee-aurignacien.com




Sur Hominides
Musée Forum de l'Aurignacien
Musée de l'Aurignacien


Représentations humaines dans l'art préhistorique au Périgord
Représentations humaines en Périgord - Brigitte et Gilles Delluc


Scène du puit - Lascaux
Représentations humaines et animales dans l'art préhistorique



Préhistoire

La Préhistoire, chronologie...

A lire
Femmes sans tête
Gerhard Bosinski
Un ouvrage superbe présentant des représentations féminines à la préhistoire, mais également des représentations humaines ou animales. De très nombreux relevés, photos et plans permettent d'avoir un aperçu global des figures représentées dans l'art préhistorique européen.
Un très beau livre, pour tous
En savoir plus sur
Femmes sans tête Femmes sans tête



Femmes: naissance de l'homme
Icônes de le préhistoire
Florient Berrouet avec Alexandre Hurel

Entre – 40 000 et – 15 000, les civilisations européennes préhistoriques nous ont transmis plus d’une centaine de petites statuettes et de gravures anthropomorphes. Curieusement, les hommes sont pratiquement absents. De fait, les femmes ont été presque exclusivement représentées. Souvent fortes en début de période, leurs silhouettes s’affinent et se simplifient au fil du temps. Mais que signifient-elles ? S’agit-il d’une ode à la fécondité ? Les femmes étaient-elles déjà prisonnières de leur représentation ? Ou avons-nous affaire aux vestiges d’un matriarcat des origines ?
Femmes : naissance de l'homme ?




La vénus de Lespugue révéle
Nathalie ROUQUEROL Fañch MOAL
L'aventure de cet emblème du musée de l'Homme à Paris est une histoire étonnante, racontée par Nathalie Rouquerol, préhistorienne référente sur la question. Son analyse très accessible croise ici celle, sensible, de Fañch Moal, artiste peintre et sculpteur.
Beaucoup citée, rarement comprise, c'est la première fois qu'une étude aussi complète est consacrée à la Vénus. Car c'est en portant sur elle un regard neuf, en suivant l'artiste et son geste, qu'ils parviennent à lever le voile sur sa vraie nature.
+ d'infos sur La Vénus de Lespugue révélée

Acheter

 
 
 

Mise en ligne le 12/01/22