www.Hominides.com
Contacts
Références > Livre > Alain Froment > Anatomie impertinente
Livre - Anatomie impertinente - Le corps humain et l’évolution - Alain Froment - Odile Jacobs

Anatomie impertinente
Le corps humain et l'évolution
Alain Froment


Tout le corps humain détaillé morceau par morceau... et en plus c'est drôle !



Anatomie impertinente - le corps humain et l'évolution

Présentation de l'éditeur
À qui douterait de la réalité de l’évolution des espèces vivantes, il suffirait de tendre un miroir : il n’est pas un seul trait de notre anatomie qui ne raconte à sa façon notre épopée évolutive. Notre schéma corporel est très semblable à celui d’un oiseau ou d’un ver, et la plupart de nos fonctions se retrouvent chez les autres animaux.

Nos mains ont cinq doigts comme les pattes des lézards, nos yeux, dont le cristallin est analogue à celui des animaux marins, rappellent nos origines aquatiques, comme notre oreille interne dont les os sont déjà présents, affectés à d’autres tâches, chez les poissons. La kératine de nos cheveux est une adaptation à la sécheresse qui date de la sortie des eaux des amphibiens, de même que le nez, bien plus développé que chez les grands singes, est une adaptation aux savanes poussiéreuses qu’arpentait notre ancêtre australopithèque il y a quelques millions d’années.

En décrivant le corps humain de la tête aux pieds, ce livre raconte ainsi l’histoire de l’homme depuis ses lointains ancêtres jusqu’aux cyborgs « transhumains » qui nous attendent. D’anecdotes surprenantes en faits troublants, cette plongée dans le temps de l’évolution offre une perspective inattendue sur ce corps que nous connaissons finalement si mal.

À déguster par petits morceaux, comme on numérote ses abattis...

Existe en format Kindle


Nombre de page : 288 pages
Format : 155 x 240 mm

Anatomie impertinente existe en format Kindle


Hominides.com

Un livre qui aurait mérité un peu plus de communication à sa sortie…
Le corps d’Homo sapiens, notre corps, est le résultat de l’évolution, à la fois de notre espèce mais également de celles qui nous on précédés… Morceau par morceau, Alain Froment détaille nos membres, notre enveloppe corporelle, nos petits travers et remonte le temps pour nous expliquer pourquoi nous en sommes là.
Scientifique, jubilatoire, parfois incroyable, c'est toujours drôle.  

L'auteur, Alain Froment
Alain Froment, médecin et anthropologue, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement, directeur des collections d’anthropologie du Musée de l’Homme, enseigne l’anthropologie biologique au Muséum national d’histoire naturelle et mène des recherches sur l’écologie humaine en Afrique. 

Sommaire de "Anatomie impertinente le corps humain et l'évolution"

Introduction

Pelures
Le cheval dans la locomotive
Discours
Anatomies
Abnégations
Parties molles
Relief
Sources

Chapitre I – Histoire

La réalité de l’évolution
Horlogerie – Hasard – Preuves – Bricolages – Jurassic Park – Philosophies

Plan de construction
Oro-fécalité – Symétries – Reliquats – Sommet de l’échelle – Le singe désarmé – Le propre de l’homme

L’homme dans l’arbre du vivant
Sapience – Espèces d’espèces - Arbre de vie – Luca – Premiers corps – Dent dure – Sortie de l’eau – Bulle

Nos ancêtres primates
Hominité – Buissonnement

Marcher debout
La main et le pied – Pistes – Le singe coureur – Marathonien – Préséance – Equilibrisme

Chapitre II – Géographie

Eléments de base
Chimère

Squelette
Collage – Structures - Histoire d’os – Condensation

Silhouette
Taille – Corpulence – Proportions corporelles

Dimorphisme sexuel
Joueurs – Virilité – Beauté

Populations et races
Spatialité – Diversité – Continuité – Unité

Démembrement
Décompositions – Reliques – Ostéothèques – Festin – Vache folle

Chapitre III – La peau

Epiderme
Corne – Parasites

Derme
Elastique – Tatouage – Capillarité – Sébum

Hypoderme

Glandes sudoripares
Isolation thermique – Suées – Corrélations – Sueurs froides – Effluves – Bébé verni – Chatouilles

Empreintes digitales
Biométrie

Couleur de peau
Le soleil dans la peau – Contrastes – Mélanges – Cancers – Décolorations – Albinisme – Ephélides – Tache mongolique

Phanères
Pilosité – Cheveux – Sourcils et cils – Barbe – Poils pubiens – Ongles

Chapitre IV – La tête

Forme de la tête
Architecture du crâne – Volume – Différences – Bosse des maths – Localisations – Craniométrie – Plasticité – Trépanation

Visage
Harmonie faciale – Infantilisme – Physiognomonia – Décodage – Jouer – Pudeur – Menton et profil – Oreilles – Yeux – Nez – Bouche

Gorge et cou
Larynx – Pharynx – Cou

Chapitre V – Le tronc

Thorax
Torse – Epaules – Clavicule – Omoplate – Echine – Seins

Abdomen
Panse – Nombril – Hanches

Chapitre VI – Le sexe

Sexe masculin
pénis – Gland – prépuce – Testicules – Scrotum

Sexe féminin
Vulve – Clitoris – Vagin

Chapitre VII – Les membres

Membres supérieurs
Aisselle – Bras – Coude et avant-bras – Carpe – Main – Doigt

Membres inférieurs
Cuisse – Genou – Jambe – Pied

Chapitre VIII – Homo futurus

Angoisse

Domestication

L’évolution séculaire
Micro-évolution – Croissance – Limites

L’évolution dans le futur proche
Mondialisation – Régime – Espérance

A plus long terme
Grosse tête – Cervelle – Cybersapiens – Stabilité – Prothèses – Cyborg –

OGM – Perspective

Glossaire

Bibliographie

Notes


Quelques lignes de l'ouvrage "Anatomie impertinente"

Musclor
En même temps qu'a grandi en Occident la répulsion pour la graisse s'est installée une obsession croissante pour la muscularité et le corps parfait. Si l'on en juge par la silhouette des mannequins masculins illustrant la page centrale de la revue Playgirl, ils ont gagné 12 kilos de muscle et perdu 5,5 kilos de graisse en un quart de siècle". 12 % des étudiants américains, probablement influencés par les héros de bandes dessinées et des figurines telles que GI Joe, admettent consommer des stéroïdes pour faciliter l'acquisition de muscle. À tel point que 1 million de jeunes Américains souffrent de body dysmorphic disorder (ou BDD), qui est le désir d'avoir un corps plus costaud. Ce souhait n'est pas propre à l'Amérique, car on le rencontre aussi bien chez les jeunes Fidjiens que chez les Ariaal du Kenya". Les garçons imaginent en effet que cette musculature attirera les filles, instaurant par là une véritable sélection sexuelle. De fait, des étudiantes californiennes ont reconnu qu'un partenaire musclé était plus attractif, mais seulement pour une relation brève". Il ne leur faut qu'une semaine pour décider de coucher avec lui, contre douze semaines pour un partenaire plus ordinaire, mais elles le considèrent comme moins digne de confiance et préfèrent, pour le mariage, quelqu'un de moins baraqué. L'hypothèse du choix sexuel n'est pas seulement qu'un homme plus musclé est plus protecteur, c'est aussi, à l'instar de la queue du paon que, malgré un investissement coûteux et risqué, puisque la testostérone est immuno-suppressive, ce mâle est en bonne santé et donc bon reproducteur. Mais les mâles musclés sont de nos jours contre-sélectionnés car plus susceptibles d'être tués de mort violente, ou emprisonnés et mis hors circuit pour divers délits.

Poupées vivantes
La poupée Barbie, héritière de l'héroïne de bande dessinée allemande Lilli, une blonde à queue-de-cheval de 1952, est devenue un fantasme d'adulte au visage enfantin et aux pieds atrophiés. Les mensurations de ce « jouet monstrueux" » sont plus qu'improbables - soit 95-45-82 à l'échelle humaine. Sa balance de salle de bains indiquerait 50 kilos, ce qui, si on lui attribuait une taille de 1,73 mètre, en ferait une maigre pathologique (IMC de 16,7). Un projet de loi visant à interdire le recrutement de mannequins ayant un IMC inférieur à 18 est d'ailleurs à l'étude. Son petit nez pointu est aussi accusé d'avoir poussé vers la chirurgie esthétique des milliers d'Américaines. Galia Slayen, alors étudiante à l'Université Hamilton, a fabriqué le mannequin de Barbie grandeur nature pour dénoncer ses soi-disant mensurations « de rêve» et illustrer son caractère inhumain, car elle serait incapable de marcher autrement qu'à quatre pattes. Depuis plusieurs années, elle l'exhibe lors de la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires, vêtue des habits qu'elle-même portait lorsqu'elle était anorexique. Cela n'a pas découragé une épidémie qualifiée de Barbie flu (la « grippe Barbie ») dont la ville d'Odessa s'est fait une spécialité, avec mesdemoiselles Valeria Lukyanova et Olga Oleynik, quoique la maladie des poupées vivantes ne se limite pas aux Ukrainiennes puisqu'elle a été signalée dans d'autres pays avec l'Américaine Dakota Rose Ostrenga ou la Britannique Venus Angelic.


Recherche Corps Humain sur Amazon



La Boutique
En partenariat avec Amazon, retrouvez la sélection des meilleurs livres ou documentaires sur la préhistoire, les évolutions de l'homme, les découvertes de fossiles...
Livres, documentaires sur la préhistoire
Sur Hominides

Les hommes préhistoriques

Les hommes préhistoriques


Evolution Homo sapiens
Les évolutions d'Homo sapiens


La couleur de peau et les races humaines

Race et couleurs de peau


Sortie d'Afrique à la préhistoire
Sortie d'Afrique - Out of Africa


Peau et pils des hommes préhistoriques
Peau et poils à la préhistoire

A lire
L'identité retrouvée
Les reconstructions anatomiques d'Elisabeth Daynès
Collectif

Les scientifiques les plus éminents lui apportent leurs précieux concours et les technologies nouvelles lui offrent des outils exceptionnels en matière d’imagerie et de conception assistée par ordinateur.
Ce travail qui mêle recherche scientifique, innovation technologique et démarche artistique permet d’illustrer et de rendre accessible, à un large public, la synthèse des connaissances actuelles sur l’évolution de l’homme.. En savoir plus sur le livre l'identité retrouvée
L'identité retrouvée
Amazon

Le soleil dans la peau
Un lien amoureux, un lien dangereux
Jean-Marc Bonnet-Bidaud, Dr Alain Froment, Dr Patrick Moureaux, Dr Aymeric Petit

Depuis l'apparition des premiers organismes sur terre, le soleil joue le rôle principal dans le scénario de l'évolution de la planète, et de la vie. L'espèce humaine, elle aussi, est le résultat d'une longue évolution sous le soleil. La peau des premiers hominidés en Afrique, était-elle aussi noire que l'on pourrait le penser ? Comment avons-nous perdu ce beau pelage que nous partagions avec les autres primates ?
Le soleil dans la peau


Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Jean Jacques Hublin
L'homme est un singe parmi d'autres, très proche du chimpanzé et du gorille nous dit la génétique. Mais d'où vient-il ? Combien d'espèces se sont succédé ? Comment sommes-nous devenus humains ? En savoir plus sur le livre Quand d'autres hommes peuplaient la terre.
Quand d'autres hommes peuplaient la Terre
Amazon

L'atlas des origines de l'Homme
Dougals Palmer
Un grand livre qui présente l'ensemble des hominidés et des ancêtres de l'homme. Très richement illustré avec de nombreux schémas, il permet une première approche de notre arbre généalogique, des découvertes scientifiques. Pour tous les publics à partir de 14 ans.
L'atlas des origines de l'Homme.
Atlas des origines de l'Homme
Amazon

 

1.1.2 banque_120x600


 
Mise en ligne le 01/02/14