www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre > L'animal voyant > Renaud Ego
Livre - L'Animal voyant - Renaud Ego - éditions errance

L'Animal voyant
Art rupestre d'Afrique australe
Renaud Ego




Animal voyant

Aamazon

Présentation de l'éditeur
Pourquoi, dans la grotte Chauvet ou dans celle de Lascaux, l’exigence de représenter les animaux a-t-elle été l’impulsion cruciale donnée à la naissance de l’art ? Et pourquoi ces derniers ont-ils régné si longtemps sur la figuration ? Afin de répondre à ces questions, Renaud Ego met en lumière l’efficacité singulière des images qui furent, pour les hommes, un moyen de nouer un contact avec le monde, mais plus encore, de le réfléchir et d’y agir. Il s’appuie sur l’un des plus beaux arts rupestres, celui des San d’Afrique australe, dont l’iconographie exceptionnelle de ce livre révèle la virtuosité et la splendeur. Pendant plusieurs milliers d’années, ces chasseurs et cueilleurs nomades ont peint ou gravé sur la roche de leurs abris la faune qui partageait leur vie. Certains animaux, telle la plus grande des antilopes, l’Eland du Cap, y ont été l’objet d’un regard fasciné, comme si leurs corps aux formes et aux parures exubérantes avaient été la clé d’un savoir dont le si troublant silence des bêtes gardait le secret. C’est ce secret que les San ont cherché à leur dérober, dans un geste de capture, dénué de toute violence, mais paré du prestige de rendre visible ce qui se cachait. Ils devinrent ainsi cet animal voyant qui, possédant le don des images, allait s’ouvrir à un pouvoir visionnaire. Alors, dans l’invention d’un fabuleux bestiaire de créatures fantastiques, comme dans la composition de scènes qui sont des pactes visuels passés avec les puissances ancestrales, ils accédèrent à la dimension spirituelle de leur pleine humanité. Plus qu’une incantation, leur art y est une action visant à préserver l’intégrité d’une existence liée à l’harmonie du monde et de tous les êtres, réels ou imaginaires, qui le peuplent

Editions érrance
Format : 25,5 x 19,7
Reliure : broché
Pagination : 285 pages avec 120 photographies



Hominides.com

On suppose que les populations San sont établies en Afrique Australe depuis 40 000 ans. Et depuis 4 000 ans, les San utilisent les roches en plein air pour peindre et graver leur environnement, et principalement la faune. Cet art relativement méconnu du grand public, s’il présente quelques similitudes avec l’art préhistorique en Europe, a surtout ses propres codes et particularités.
Indissociable de la culture San, cet art se retrouve majoritairement sur des roches protégées, sous des aplombs… les artistes ont souvent utilisés et intégrer les aspérités et la couleur de la roche dans les figures. Comme pour l’art pariétal européen, les animaux sont souvent représentés avec un luxe de détails et dans différentes positions ou actions. De la même manière, les hommes et femmes, souvent indéterminés, sont figurés de manière filiforme, presque fantomatique et surtout très schématique…  
Dans la première partie du livre « L’animal voyant »  l’auteur explique comment  ces manifestations artistiques sont intimement liées aux pratiques rituelles et culturelles des San. Les mythes fondateurs, le mystérieux fluide vital  «n/om »  imprègnent toutes les cultures de ces peuples et rejaillissent forcément sur les milliers de représentations rupestres. On découvre par là-même la grande richesse spirituelle du peuple San.
La deuxième partie regroupe les photos de Renaud Ego qui permettent d’appréhender la grande diversité de cet art des roches. Peintes ou gravées, les figures animales sont souvent d’un très grand réalisme, avec des couleurs mêlées pour rendre le pelage ou la robe de l’antilope ou du bovin. Mais parfois l’animal est presque stylisé comme ces girafes aux taches organisées sous formes de  quadrillage. On notera également une forte présence humaine très souvent associée au reste des représentations : les humains sont souvent en groupe, ils chassent, dansent ou simplement marchent. Le mouvement semble faire partie de l’humanité. 
C’est un art et une culture étonnants que nous présente Renaud. On peut être étonné au départ de la segmentation de l’ouvrage avec une première partie constituée uniquement de texte et une seconde partie de photographies. A la lecture on découvre qu’il existe un certain plaisir et une vraie curiosité à aller chercher les images correspondantes au texte. 

Un livre de découverte et de magie… qui donne furieusement  envie d’aller admirer l’art San… sur place !

C.R.


L’auteur Renaud Ego
Renaud Ego est l’un des rares spécialistes européens de l’art rupestre d’Afrique australe. Il est l’auteur d’un livre qui fit date, San, publié aux éditions Adam Biro en 2000, et salué à sa parution. L’invention du regard et la fabrique des images occupent aussi une place centrale dans son œuvre de poète et d’écrivain, comme dans La Réalité n’a rien à voir et Une légende des yeux.

Animal voyant
Animal voyant - Les San


Sommaire de L'animal voyant

L'inconnu du sommet

Prologue : garder, regarder le silence

I. Des images, par-delà le mythe et le rituel
Survivance des fantômes
Les deux miroirs de l'anthropologie
Le prisme des images
Danser, raconter, peindre : les trois modes de la figuration

II. Une Pensée nomade
La légende dispersée de l'"humanimalité"
Un intercesseur entre les mondes, le héros malicieux
Temps regénéré et fusion animale
Créativité.fiction et transgression

III. Esprits des lieux, Lieux de l'esprit
La cartographie d'un paysage mental
Ordre et ornement
La peau du monde
La voie de la paroi

IV. Un fluide imbroglio
Un tissu de perspectives mobiles
Liens de sympathie et cordes de pensée
Changement de corps) changement d' échelle
L'immunité des apparences
Correspondances et synesthésies
Ouverture de l'archipel

V. Le prisme animal (symbolisme et esthétique)
Prendre soin
Ce «presque compagnon » qui intrigue
La question du symbolisme
Le sens de la parure
Le dessein de la forme

VI. Le siège des apparences
Détacher
Animer
Apparier
Consentir
Tenir en respect

VII. Les corps conducteurs
Le bestiaire de la pluie
Hommes-antilopes et corps ailés
Intercession et métamorphose: la dialectique du monstre
Se faire une tête animale

VIII. Le Chants des lignes
Peindre des forces
Le libre espace
La matière et le mouvement de la mémoire
L'effacement dynamique de l'eau : l'exemple des serpents-de-pluie
Le toucher du regard
Le champ intégral de la moire

Epilogue : en croire ses yeux
Qu'est-ce que l'efficacité symbolique des images?

L'absence de dénouement

Notes

Portfolio
Légendes du portfolio
Carte: Localisation des grandes aires de peintures et de gravures
Schéma: Le continuum de la vitalité picturale
Index des noms
Index des thèmes
Remerciements

Animal voyant - La girafe rupestre

Un extrait de L'Animal voyant

Nomades, les San se représentent fréquemment sous la forme de personnages en marche. L’identité sexuelle des figures n’est pas toujours spécifiée, mais ici, les sexes des hommes sont clairement représentés ; quant aux visages, ils sont souvent réduits à une simple esquisse de profil.

Les animaux occupent une place importante dans l’art des San, et selon les régions, certaines espèces sont prédominantes : les girafes et les springboks dans le Brandberg namibien, les Koudous dans le Limpopo, dans La partie septentrionale de l’Afrique du Sud. Plus éminente encore est la place des élands du Cap, dans le Drakensberg sud-africain. Chaque fois, les parures de leurs robes ont été l’objet d’une attention que la peinture restitue avec un grand souci de réalisme, comme si y avait été exposée la formule scripturale de leur puissance dont le si troublant silence des bêtes gardait le secret. Ce secret réside bien dans ces corps aux anatomies prodigieuses, avec leur parures et parfois leurs armures qui sont autant  d’apparitions de puissances, puissance de voler, de courir, de vivre en hardes nombreuses, autrement dit une fascinante et désirable vitalité qui sur-vit au milieu de tous les périls du monde.
Autant qu’une représentation, la peinture est un contact avec l’intériorité de la paroi.


Photographies de Renaud Ego.

Texte de l'extrait tiré du site http://lanimal-voyant.com/

 




Sur Hominides

Art rupestre

Art rupestre

- Art pariétal

A lire également...
San
Art rupestre d'Afrique australe
Renaud Ego

L'Afrique australe est riche de peintures et de gravures rupestres néolithiques rarement vues, et plus rarement encore montrées. Inédites, ces images témoignent de la splendeur d'un art vieux de plusieurs milliers d'années, conservant intact le mystère qui porta leurs auteurs au dessin. Ces artistes étaient un peuple de chasseurs et cueilleurs nomades... On les appelle les San - "ceux qui errent" - comme si leur nom portait la trace de la mobilité de leur regard. Leur art en effet les montre aux prises avec l'immensité de l'espace. C'est le portrait d'une vie passante où le mouvement fut l'unique propriété. Inventeurs d'un art animalier admirable de maîtrise technique, ces artistes imaginèrent aussi un fabuleux bestiaire de créatures monstrueuses, expression d'une vie spirituelle qui pourrait avoir été liée, dans certaines circonstances, à des rituels chamaniques. 
San - Art rupestre d'Afrique Australe
Aamazon

Murs d'images
Jean-Dominique Lajoux
On le sait aujourd'hui : le Sahara ne fut pas toujours un désert. Le Tassili n'Ajjer, à l'est du Hoggar, porte encore sur sa roche les traces étonnantes de la vie ancienne d'une population nombreuse de pasteurs. Pour cette réédition, l'auteur est retourné au Tassili en 2009, a complété sa documentation (surtout sur les périodes les plus récentes de cet art pariétal) et a tenté d'établir le bilan de nos connaissances dans ce domaine
Murs d'images Art rupestre du Sahara préhistorique
Murs d'images
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

La naissance de l'art
Genese de l'art préhistorique
Michel Lorblanchet

Reliant les observations réalisées et les connaissances accumulées par lui-même et par ses collègues, ce chercheur tente dans ce livre de mieux comprendre comment l'Homme est devenu artiste. Il commence par un exposé des théories successivement émises par les préhistoriens pour expliquer la naissance de l'art.
Puis il place l'origine de l'art dans le contexte général de l'origine de l'Homme...
La naissance de l'art Michel Lorblanchet
Aamazon

 
 
 
 

 
Mise en ligne le 06/11/15