www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Exposition > Musée de préhistoire d'Ile de France > Nemours > Mémoire Rupestre

Exposition - Mémoire Rupestre- Les roches gravées de Fontainebleau - Musée de Préhistoire - Nemours

Mémoire Rupestre
Les roches gravées du Massif de Fontainebleau
Exposition du 26 novembre 2016 au 12 novembre 2017
Musée départemental de préhistoire d’Île-de-France



Mémoire rupestre - Exposition au Musée de préhistoire de NemoursDu 26 novembre 2016 au 12 novembre 2017, le musée départemental de Préhistoire d’Île-de-France propose une exposition artistique et archéologique sur les gravures rupestres du Massif de Fontainebleau qui vous emmèneront sur les traces de vos ancêtres. 2 000 gravures rupestres au cœur du Massif de Fontainebleau
Depuis plusieurs années, le Groupe d’Études de Recherches et de Sauvegarde de l’Art Rupestre dresse l’inventaire de ces abris gravés et en a répertorié environ 2000 sur l’ensemble du Massif de Fontainebleau. Ces roches gravées, en plein coeur de la Seine-et-Marne, restent toutefois assez méconnues. Mésolithiques (vers 9500 - 5100 avant J.-C.), ces motifs abstraits gravés dans le grès d’abris rocheux intriguent tant par leur forme que par leur situation dans des cavités ou sur des surplombs difficiles d’accès.
Le musée départemental a ainsi fait appel à Emmanuel Breteau, photographe, pour réaliser une série de clichés en noir et blanc de ces gravures qui permettront aux visiteurs de découvrir cet art rupestre original. Auteur de plusieurs livres de photographies, d’expositions, Emmanuel Breteau se passionne pour l’art rupestre préhistorique dans l’arc alpin et collabore régulièrement avec des archéologues, ethnologues et historiens.



Visite de l'exposition Mémoire rupestre

L’exposition « Mémoire rupestre » se répartit sur deux étages. Elle commence dans le hall d’entrée avec une présentation des données archéologiques connues à ce jour et se poursuit au premier étage dans la salle d’exposition temporaire où sont présentées les photographies d’Emmanuel Breteau.

Personnage tridactylUne photographie grandeur nature
D’emblée, en entrant, le visiteur est attiré par la photographie grandeur nature d’un rocher que l’on devine gravé de motifs singuliers.
Cette salle, consacrée aux recherches archéologiques en cours dans le Massif de Fontainebleau, introduit l’exposition de photographies du premier étage et donne des clés pour en apprécier les contenus.
Après une brève présentation du massif forestier et de sa géomorphologie particulière, on aborde les caractéristiques principales de l’art rupestre de Fontainebleau. Le visiteur découvre ensuite qu’il existe au moins une gravure datant du Paléolithique, que la majorité de cet art rupestre remonterait au Mésolithique (9500 – 5100 avant J.-C), période correspondant aux derniers chasseurs cueilleurs de la Préhistoire, au moment où nos régions se couvrent de forêts.
Puis, le visiteur apprendra que les gravures énigmatiques du grand rocher appartiennent à un répertoire iconographique spécifique à la vallée de l’Essonne, qui lui-même à des affinités avec les mégalithes bretons du Morbihan et des liens avec les Alpes du Sud. Le fil conducteur de tout ceci : la hache polie. Nous sommes au Néolithique, aux alentours de 4700 avant J.-C., au sein d’un univers bien éloigné de celui des chasseurs-cueilleurs de la Préhistoire.
Photo Sillons très profonds et quadrillages.
« La Vallée du Jeton », abri sous roche Boissy-aux-Cailles (Seine-et-Marne)
Photo Emmanuel Breteau


Plongez en immersion dans une grotte
La suite de l’exposition change de registre. On passe d’une démarche scientifique à une approche artistique. On pénètre dans l’intimité des abris sous roche avec les photographies en noir et blanc d’Emmanuel Breteau présentées dans une salle obscure. On y découvre des signes abstraits mais aussi des silhouettes humaines ou animales, des figures schématiques, de possibles symboles, des motifs de toutes périodes.

« Le Mont Aiveu », abri sous roche Fontainebleau (Seine-et-Marne).
Photo Emmanuel Breteau
Abri Butte du puit


Cervidé gravure Cervidé. « La Ségognole », abri sous roche. Noisy-sur-École (Seine-et-Marne)
Photo Emmanuel Breteau.

Hache polie emmanchée et probable crosse obtenues par piquetage. Elles représentent des objets réels datant du Néolithique, et plus précisément du Ve ou du début du IVe millénaire avant J.-C. « La Vallée aux Noirs », la Grotte à la Hache - Buthiers (Seine-et-Marne)
Photo Emmanuel Breteau
Hache polie

quadrillage

Vue d’ensemble de l’abri.
Petite cavité entièrement gravée de sillons et quadrillages.
« La Butte du Puits », dit le Trou du Sarrazin
abri sous roche Villeneuve-sur-Auvers (Essonne)
Site protégé par les Monuments Historiques depuis 1972
Photo Emmanuel Breteau

Le photographe, Emmanuel Breteau

Emmanuel Breteau a grandi à Corbeil-Essonnes et vit aujourd’hui dans le Trièves en Isère.
Sa passion de la montagne l’a conduit à travailler sur le monde rural alpin. Il aime photographier les gens en s’immergeant dans leur univers, comme en accompagnant les éleveurs ovins pour 8 jours de transhumance ou encore en partageant le quotidien d’une équipe de bûcherons slovaques dans le Vercors.
Un long travail sur le pastoralisme l’a conduit à s’intéresser aux graffitis de bergers en alpage, puis il découvre en même temps l’existence de milliers de gravures protohistoriques. Fasciné par le sujet, c’est en collaboration avec les archéologues qu’il entreprend de parcourir pendant une dizaine d’années les vallées des Alpes françaises, suisses et italiennes pour dresser un panorama de l’art rupestre alpin, tout en mettant
au point une technique de prises de vues nocturnes.
Ce travail a suscité de nombreuses rencontres et collaborations avec les archéologues, historiens, ethnologues et chorégraphes. Ses images ont donné lieu à des expositions et à des livres comme « Roches confidentes »1, ou « Roches de mémoires. 5000 ans d’art rupestre dans les Alpes »2.
Aujourd’hui, Emmanuel Breteau revient dans sa région natale, qu’il connaît bien mais qu’il n’avait pas encore photographiée. Riche de son expérience, il a su mieux que quiconque capter les reliefs de ces étranges gravures du Massif de Fontainebleau. C’est une très belle série de photographies en noir et blanc qu’il offre au regard du visiteur ou du lecteur, averti ou non averti, peu importe, dans le cadre de cette exposition et du livre qui l’accompagne.
(1) Nathalie Magnardi (textes), Emmanuel Breteau (photographies) - Roches confidentes. Dessins et témoignages gravés de la vallée des Merveilles au Moyen Âge à nos jours. Marseille, Images En Manoeuvres Éditions, 2005.

 

En pratique
L'exposition Mémoire rupestre
Exposition du 26 novembre 2016 au 12 novembre 2017


Horaires :
Ouvert tous les jours sauf le mercredi matin et le samedi matin,
de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30, et jusqu’à 18h en juillet et août.
Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs :
Visiteurs individuels :
- Plein tarif : 5€ / Tarif réduit : 3€ (plus de 65 ans et de 18 à 25 ans)
- Gratuité : moins de 18 ans, étudiant jusqu’à 25 ans bénéficiaires des minimas sociaux, RSA, APA, CMU , de l’allocation d’adulte handicapé et leur accompagnateur, professionnels de la culture et du tourisme (sur présentation de la carte professionnelle)

Groupes à partir de 15 personnes :
Gratuit : scolaires et étudiants, centre de loisirs, secteur social et du handicap Autres groupes : 3 € / personne

Lieu de l'exposition :
MUSEE DEPARTEMENTAL DE PREHISTOIRE D'îLE-DE-FRANCE
48 avenue Étienne Dailly - 77140 Nemours
Tél. : 01 64 78 54 80 - Fax : 01 64 78 54 89
prehistoire@cg77.fr



Sur Hominides

Musée de Préhistoire d'Ile de France à ?
Musée de préhistoire de l'Ile de France à Nemours


Art rupestre

Art rupestre

A lire !
Mémoire rupestre
Les roches gravées du Massif de Fontainebleau.
Emmanuel Breteau
et Collectif
Les gravures du Massif de Fontainebleau sont assez méconnues comparées à celles que l'on retrouve dans les Alpes. Les éléments figuratifs y sont peu nombreux et leur datation est incertaine. A part un cheval attribué au Paléolithique, il s'agit pour la plupart de motifs abstraits gravés dans le grès des abris rocheux.
Memoire rupestre - Livre
Amazon

Symboles et Mysteres
L'art rupestre du sud de l'Ile-de-France
Alain Benard
Pour les amateurs de BD, de Préhistoire, après une visite ou pour accompagner le programme scolaire, cette bande dessinée solidement documentée rassasiera la curiosité des grands et des petits.
En savoir plus sur Symboles et Mystères
Symboles et mystéres de l'art rupestre en Ile-de-France
Aamazon

Roches de mémoire
Emmanuel Breteau
Ce livre présente à travers une sélection de 200 photographies un panorama de l’art rupestre dans les Alpes Françaises, Italiennes et Suisses. Une dizaine de chapitres s’arrêtent sur les sites rupestres emblématiques de l’arc Alpin, chacun est introduit par un archéologue qui présente les grandes caractéristiques du lieu qu’il a étudié. Ces spécialistes nous font également part de leurs recherches et de leurs interprétations : qui pouvaient être les auteurs de ces gravures qui nous parviennent aujourd’hui? et quelles pouvaient être leurs motivations?
En savoir plus sur Roches de mémoire
Roches de mémoires
Aamazon
 
 
 
 

Mise en ligne le 01/02/17