www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre >La France préhistorienne de 1789 à 1941 > Arnaud Hurel
Livre - La France Préhistorienne - Arnaud Hurel - CNRS Editions

La France préhistorienne
de 1789 à 1941
Arnaud Hurel

Comment la préhistoire est devenue une science ?


La France préhistorienne - Arnaud Hurel

À compter des années 1820-1830, au moment où apparaissent en France les sciences préhistoriques, l’archéologue commence à se substituer à l’antiquaire essentiellement motivé par la collecte d’objets parfois beaux et souvent énigmatiques. L’enjeu devient alors celui du sens, c'est-à-dire la nécessité de « faire parler » les vestiges mis au jour. Les pièces exhumées du sol vont alors lentement évoluer de l’état de curiosités de la nature au statut d’antiquités nationales. Devenues à la fois objets de sciences et dépôt patrimonial, elles sont assujetties, depuis les premières manifestations d’intérêt à leur égard et au même titre que l’activité de fouille, à la rivalité entre protection patrimoniale (notion relevant de l’intérêt général) et libre disposition (fondée sur le respect de la propriété privée).

Ce livre propose de découvrir la lente prise de conscience de la nécessité de préserver les vestiges préhistoriques et la mise en œuvre des premières politiques publiques en la matière jusqu’à la première loi réglementant les fouilles archéologiques (1941).

Mais parce que l’archéologie préhistorique n’a pas toujours été cette science normalisée que nous connaissons aujourd’hui, car essentiellement contrôlée par l’État à travers ses chercheurs et ses conservateurs des circonscriptions archéologiques, cet ouvrage fait également écho aux réalités de la communauté des préhistoriens d’hier. Pendant près de cent ans, c'est-à-dire jusqu’à la Seconde guerre mondiale, la Préhistoire a d’abord été une affaire de tempéraments, le domaine de ces préhistoriens amateurs qui dépensaient avec passion temps et argent dans la quête des origines de l’Homme. Et l’on découvre que, longtemps, l’archéologue aux champs n’a eu de comptes à rendre à personne, veillant jalousement à préserver ses droits sur ses fouilles et ses collections. Ce livre rappelle que la concurrence était féroce, les débats vifs, les haines tenaces et la mobilisation contre l’État centralisateur farouche.



L’auteur Arnaud Hurel


Arnaud HurelArnaud Hurel est historien, docteur en histoire contemporaine, au département de préhistoire du Muséum national d’histoire naturelle. Directeur de la publication de la revue Conflits actuels, il est l’auteur de nombreux articles scientifiques et de vulgarisation consacrés à l’histoire des idées (XIXe-XXe siècles), à travers l’histoire des sciences et les politiques du patrimoine, et a participé à plusieurs expositions dont, récemment, Sur les chemins de la préhistoire. L’abbé Breuil du Périgord à l’Afrique du Sud (Musée de L’Isle-Adam, 2006) et La Saga de l’Homme. L’homme exposé (Musée de l’Homme, Paris, 2007). Il a publié, en collaboration avec Amélie Vialet, Teilhard de Chardin en Chine. Correspondance inédite (1923-1940), Éditions du Muséum-Édisud 2004, et La France préhistorienne de 1789 à 1941, Éditions du C.N.R.S.

Sommaire La France Préhistorienne de 1789 à 1941

Chapitre 1. La lente reconnaissance du patrimoine archéologique

I. L’apparition de la notion générale de « monuments historiques »
A. La Révolution et ses contradictions : destruction et conservation
B. Des droits à venir et à respecter
C. « Guerre aux démolisseurs ! »
II. La conservation des monuments historiques
A. De l’inspection à la Commission des monuments historiques
B. Bouvard et Pécuchet archéologues
1. l’Académie celtique et la celtomanie
2. Le temps de la fondation avec Arcisse de Caumont
C. « Il faut laisser l’initiative privée agir comme bon lui semble »
D. Les monuments de Carnac en danger

Chapitre 2. L’ébauche d’une protection des monuments préhistoriques

I. L’empereur archéologue
II. Un musée pour les « antiquités nationales »
A. Une filiation : du Musée d’Alexandre Lenoir au Musée des antiquités nationales
1. Un musée d’antiquités nationales à l’hôtel de Cluny ?
2. Que faire des collections de Boucher de Perthes ?
B. La création du Musée des Antiquités nationales
III. Il est urgent de sauver les derniers mégalithes

Chapitre 3. Protéger les monuments historiques et préhistoriques

I. La France devient un vaste chantier de fouilles archéologiques
II. La France en retard par rapport aux législations européennes
III. La loi du 30 mars 1887
A. Seize années de maturation pour une loi
B. Une loi d’exception ?
C. Les monuments préhistoriques reconnus par le législateur
1. L’expropriation des monuments mégalithiques
2. Les fouilles archéologiques
3. Les collections particulières sont hors du champ d’application

Chapitre 4. L’État et la réalité des pratiques de terrain

I. Des pouvoirs publics dépassés
II. Une action législative et réglementaire peu adaptée
III. Longtemps l’archéologue aux champs n’a eu de comptes à rendre à personne
A. La fouille est une initiative privée et un divertissement à la mode
B. Vers une prise de conscience ?
C. Les collections ne représenteraient-elles qu’une question accessoire ?
1. Le statut des pièces et la constitution des collections
2. Le devenir des collections

Chapitre 5. « Les Prussiens chez nous », l’affaire Hauser

I. Une communauté traversée par des luttes
II. Un « aventurier suisse » se signale aux Eyzies
A. Le feu aux poudres
B. Une affaire d’État ?
C. Grand émoi chez les archéologues
III. Hauser devient un symbole national

Chapitre 6. Le recours à la loi pour encadrer les fouilles archéologiques et paléontologiques

I. Les grandes manœuvres
A. Les monuments préhistoriques intègrent la Commission des monuments historiques
B. La préhistoire fait son entrée à la Chambre
II. Les oppositions se manifestent dès l’avant-projet de loi
III. Un projet de loi équilibré
IV. La mobilisation contre l’État et ses « savants officiels »
A. Un débat qui entre dans la sphère publique
B. L’offensive victorieuse des sociétés savantes

Chapitre 7. Évolutions institutionnelles et législatives

I. La création de l’Institut de paléontologie humaine
A. Une démarche novatrice
B. Science et religion de nouveau face à face
II. L’Université ignore la Préhistoire
III. Une première réglementation par défaut
A. Une nouvelle loi pour protéger les monuments historiques
1. La préhistoire trouve une petite place
2. Les fouilles et les objets mis au jour
B. Des « pouvoirs redoutables et redoutés »

Chapitre 8. D’une guerre mondiale à une autre

I. Évolution des mentalités et vent de révolte à la Commission des monuments historiques
A. De nouvelles approches
B. Un État qui ne joue pas son rôle
II. La loi Carcopino du 27 septembre 1941 comme étape ultime d’un processus
A. Une évolution majeure qui intervient dans un contexte dramatique
B. L’État devient l’acteur principal de l’archéologie
C. Séparer recherche et conservation
D. Une révolution dont les préhistoriens ne peuvent que prendre acte

Voir également le site d'Arnaud Hurel consacré à La France Préhistorienne

D'autres livres de Préhistoire sélectionnés par Amazon



La Boutique
En partenariat avec Amazon, retrouvez la sélection des meilleurs livres ou documentaires sur la préhistoire, les évolutions de l'homme, les découvertes de fossiles...
Livres, documentaires sur la préhistoire
Sur Hominides
- Abbé Breuil

- Le comte Begouen

- André Leroi-Gourhan

A lire
 L'abbé Breuil
Arnaud Hurel
La première biographie réalisée sur l'abbé Breuil, pape de la préhistoire. La vie et les travaux du jeune séminariste, à la reconnaissance mondiale en tant qu'expert de l'art préhistorique.
En savoir plus sur L'abbé Breuil d'Arnaud Hurel
L'abbé Breuil par Arnaud Hurel
Amazon

 
 

 
Mise en ligne le 13 novembre 2007