www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre > Claudine Cohen >La Méthode de Zadig
Livre - La Méthode de Zadig - Claudine Cohen - EDP Sciences

La méthode de Zadig
La trace, le fossile, la preuve
Claudine Cohen


Comment les préhistoriens, les paléontologues, les biologistes arrivent, à partir des fossiles et autres traces laissées par l'homme préhistorique, à retrouver son mode de vie et ses cultures...


La méthode de Zadig


Présentation de l'éditeur
Zadig, le subtil enquêteur du conte de Voltaire, sert ici de guide pour comprendre comment la paléontologie et la préhistoire se sont confrontées à la question de la preuve, de la reconstitution et, plus largement, au problème de leur scientificité.
Ce livre interroge les méthodes rationnelles, mais aussi les modalités parfois plus tâtonnantes et intuitives, par lesquelles les paléontologues, les biologistes et les préhistoriens s’efforcent de déchiffrer les traces et les vestiges fossiles pour redonner vie et cohérence au passé.
Il étudie la manière dont ces reconstitutions ont été présentées au public, particulièrement à travers l’iconographie des êtres et des mondes disparus ? dinosaures, mammouths, hommes préhistoriques ?, images qui traduisent les hypothèses scientifiques, mais aussi, inévitablement, les croyances et l’imaginaire d’un temps. Abondamment illustré, ce livre rend accessibles des questions épistémologiques complexes, participant par là même au combat contre les créationnismes et les obscurantismes.




Sciences humaines / Sciences
Date de publication : 27/01/2011

L'auteur, Claudine Cohen
Claudine Cohen est philosophe et historienne des sciences, spécialiste de l’histoire de la paléontologie et des représentations de la préhistoire. Elle dirige le programme de recherches Biologie et Société à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle est l’auteur du Destin du mammouth, L’Homme des origines, La Femme des origines, Un Néandertalien dans le métro.

Sommaire de La Méthode de Zadig

Empreintes et pistes
 
Les oiseaux d'Hitchcock
On a marché sur la Terre, les traces de l'histoire de la vie
De la trace au tracé, empreintes humaines préhistoriques
 
Preuves et reconstitutions  
 
" Ab ungue leonem ", la reconstitution anatomique en paléontologie
Fossiles et preuves de l'évolution
Traces et reconstitutions moléculaires
 
Faux et authenticité
 
Preuves, supercheries et datations
Traces, survivances et reconstitutions en préhistoire

Tracéologie et expérimentation en préhistoire, le pouvoir heuristique des faux


Un extrait de La méthode de Zadig (page 189)

Sapiens et Néandertal: vers une génomique comparée?
L'Homme de Néandertal est-il notre ancêtre, notre cousin, notre frère?
Certaines populations actuelles comptent-elles des Néandertaliens parmi leurs ancêtres? À ces questions périodiquement soulevées depuis un siècle et demi'" - et dont les enjeux recoupent souvent des choix idéologiques -, les techniques biologiques et génétiques associées à la paléoanthropologie se font fort d'apporter de nouveaux éléments de réponse.
Lorsque, pour la première fois en 1996, des fragments d'ADN mitochondrial furent extraits d'ossements d'Hominidés anciens, c'est un Néandertalien daté de 40000 à 50000 ans qui livra I'échantillon'P : le spécimen type de Néandertal, le fossile de la grotte de Feldhofer découvert en 1856, fut sollicité pour cette recherche. L'étude de l'ADN mitochondrial extrait de son humérus droit permit de repérer 27 différences entre l'ADN de Néandertal et l'ADN moderne, alors qu'entre les populations modernes l'ADN est variable seulement en 5 à 8 endroits. Selon ces premières conclusions Néandertaliens et Hommes modernes n'auraient pas échangé leurs gènes il s'agirait de deux espèces distinctes. L'« horloge moléculaire» indiquait un ancêtre commun daté entre 550000 et 690000 ans avant le présent.
Ces conclusions furent confirmées par d'autres expériences portant une dizaine de spécimens différents d'Hommes de Néandertal. Par études, l'origine de l'espèce put être estimée à - 250000 ans, ce qui par. bien coïncider avec les traces paléontologiques de l'apparition des Néandertaliens en Europe. Une telle chronologie, plaidant pour une séparation ancienne entre Néandertal et sapiens, confirmait la critique, déjà émise à partir des documents paléontologiques, de la thèse des «pré-sapiens européens d'une part, d'autre part d'un «stade néandertalien» qui a conduit à l'émergence d'Homo sapiens.
Ce sont à présent des techniques d'extraction et de séquençage d'ADN nucléaire de Néandertal qui ont été mises au point. Malgré les énormes difficultés qu'une telle entreprise peut rencontrer (rareté des échantillons d'ADN, contaminations multiples), les paléogénéticiens se sont proposé de séquencer le génome entier de l 'Homme de Néandertal, comptant en retirer d'importantes informations qui permettraient de résoudre questions touchant à la spécificité biologique de ces Hominidés, à leur origine, à leur démographie, à leurs relations avec Homo sapiens, et à l'émergence même de notre espèce. Naguère difficile, coûteux et lent (plus de dix ans pour le premier séquençage du génome humain), le décryptage du génome des vivants actuels s'est banalisé, au point qu'une des orientations espérées en médecine viserait à personnaliser les soin partir d'une lecture préalable du génome d'un individu donné. Associées aux recherches sur le génome d'organismes éteints, ces études permetraient de fructueuses comparaisons.
En mai 2010 fut annoncé le séquençage de 60 % du génome néandertalien à partir de poudre d'os de trois individus découverts dans une grotte de Croatie. Les conclusions de l'étude comparée du génome de Néandertaliens et d'Hommes actuels contredisent en un sens celles tirées de l'ADN mitochondrial et annoncées de manière spectaculaire treize ans plus tôt. En 1997, Svante Pââbo et son équipe avaient conclu formellement à la séparation des deux espèces. Les nouvelles recherches tentées sur l'ADN nucléaire indiquent que certaines populations sapiens actuelles possèdent entre 1 à 4 % d'ancêtres néandertaliens. Mais ce sont ni les Africains, ni les Australiens, comme I'affirmait la vulgate raciste du xix" siècle, qui sont porteurs de cet intéressant pedigree : ce sont les actuels Européens et Asiatiques ... «Il est frappant de constater que les Néandertaliens sont aussi étroitement reliés à l'individu chinois et papou qu'à l'européen, et cela bien que les fossiles de Néandertaliens ne soient connus qu'en Europe et en Asie de l'Ouest. Ainsi, le flux génique que nous détectons entre Néandertaliens et Hommes modernes se produisit vraisemblablement avant la divergence entre les Européens, les Asiatiques orientaux et les Papous. Ce qui peut s'expliquer par le métissage entre Néandertaliens et Hommes modernes archaïques au Moyen-Orient, avant l'expansion de ces derniers en Eurasie. Ce scénario est compatible avec les données archéologiques, qui confirment l'apparition de l'Homme moderne au Moyen-Orient il y a 100000 ans, tandis que les Néandertaliens ont vécu dans la même région après cette date, et probablement jusqu'à environ 50000 avant le présent. »
Avec le séquençage du génome de l 'Homme de Néandertal, allons nous tout savoir sur son allure physique, ses capacités intellectuelles et linguistiques, ses comportements et ses pathologies? Connaîtrons-nous la forme de ses orteils, la couleur de ses cheveux et de sa peau, le son de sa voix, la nature de son intelligence et, qui sait, de sa spiritualité? Une des questions les plus controversées, depuis un siècle et demi, est de savoir si les Néandertaliens possédaient le langage: les biologistes sauront-ils résoudre cette énigme? Ils affirment avoir réussi à isoler. sur des échantillons d'ADN de Néandertaliens provenant de la grotte El Sidron en Espagne, un gène jouant un rôle actif dans le développement des régions du cerveau liées à l'apprentissage des langues: on retrouve chez eux la même version du gène FOXP2 que celle qui existe chez l'Homme moderne ...
La comparaison du génome de Néandertalien avec celui d'Hommes actuels visait aussi à mettre en évidence des gènes uniques à l'Homme moderne, donc caractéristiques de notre identité humaine. Ainsi les biologistes se sont-ils employés à dresser « le catalogue des traits uniques au génome humain »50, relativement aux Hominidés éteints. Les plus intéressants de ces traits sont évidemment ceux qui pourraient avoir une signification fonctionnelle. Les biologistes ont ainsi repéré parmi ces « traits uniques» plusieurs gènes «dont les mutations ont été associées à des maladies affectant les capacités cognitives» chez l 'Homme actuel: les mutations sur l'un d'eux (le gène DYRKIA) seraient en rapport avec les handicaps cognitifs associés à la trisomie 21. D'autres gènes ont été repérés, dont les mutations joueraient un rôle dans l'autisme et la schizophrénie, maladies dont les auteurs signalent les fortes implications liées à la « communication et aux interactions sociales »51. Un autre gène (RUNX2) serait impliqué dans les structures osseuses de l'os frontal, de l'articulation de l'épaule et de la forme de la cage thoracique: peut-on se fonder sur ces différences génétiques pour éclairer les différences mentales et morphologiques entre l 'Homme moderne et les Néandertaliens?



D'autres livres de Claudine Cohen sur Amazon



Sur Hominides

Méthodes de datation

Méthodes de datation


Traces de Bipédie
Les trace de bipédie
sur un fossile



Les faux et les imposture en Préhistoire

Les faux en préhistoire de 1700 à 1900
Les faux en préhistoire de 1900 à maintenant


Comment faire et maîtriser le feu à la préhistoire
Le feu, premières traces dans la préhistoire


Comment savoir ce que mangeaient les hommes préhistoriques ?

Reconstituer un crâne, comment ?
Comment reconstituer
un crâne ? par Amélie Vialet

A lire également...
Comment reconstituer la préhistoire ?
Romain Pigeaud
Romain Pigeaud nous décrit toutes les techniques qui permettent de décrypter la préhistoire ou plutôt les traces de nos ancêtres.
Méthodes de datation, de fouilles, de reconstitutions... tout est expliqué simplement dans un langage accessible à tous.
Quelques illustrations, parfois humoristiques, permettent à l'auteur de ne pas se prendre au sérieux et de faire passer des messages...
Beaucoup de pédagogie, un langage simple, des explications imagées, bref un petit bonheur...
En savoir plus sur Comment reconstituer la préhistoire ?
Comment reconstituer la préhistoire ?


 

Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits




 
Mise en ligne le 21/02/11