www.Hominides.com
Contacts
Références > Livre > L'évolution - > Peuplements et préhistoire en Amériques> David Laporal
Livre - Peuplements et préhistoire en Amériques - David Laporal - errance

Peuplements et préhistoire en Amériques
Collectif sous la direction de Denis Vialou
Documents Préhistoriques

Peuplements et préhistoire en Amériques
Un ouvrage collectif réunissant 60 préhistoriens travaillant sur le continent américain, pour déterminer les premiers peuplements, analyser les sites préhistoriques, les cultures lithiques, la  chasse dans les régions froides…


Peuplements et Préhistoire en Amériques

Présentation de l'éditeur

Longtemps voilée par les études consacrées aux civilisations précolombiennes ou aux Indiens, la connaissance de la préhistoire en Amérique bénéficie désormais et heureusement de multiples recherches de pointe. Cet ouvrage réunit les contributions de soixante préhistoriens de neuf pays, actuellement impliqués dans des recherches sur le terrain, de l’extrême nord du continent à sa pointe australe. Plusieurs grandes problématiques scientifiques sont traversées par leurs analyses : les peuplements, tous attribués à des Sapiens, depuis les premiers, récents à l’échelle de la préhistoire mondiale, jusqu’aux marges de l’Histoire ; les cultures paléoindiennes en Amérique du Nord, caractéristiques d’une préhistoire du froid, celle de la chasse aux mammouths, bisons… ; les chasseurs-cueilleurs, les horticulteurs ou encore les peuples pêcheurs en Amérique du Sud, dans des paysages tropicaux ; la technologie d’industries lithiques comptant notamment de remarquables pointes de projectiles ; ou encore des comportements symboliques d’une grande intensité.

A savoir : une partie des auteurs étant anglophones, leurs articles sont en anglais


Collection : Documents Préhistoriques n° 28
492 p., 21 x 27 cm, ill. coul., br.
Langue : Français ou Angalis
2011 - prix 52 €

Tables des matières Peuplements et préhistoire en Amérique

Les auteurs
Avant-propos
Préface
Cent ans de certitudes

Ruth Gruhn, Alan Bryan
A Current View of the Initial Peopling of the Americas

Origin of the founding population
Routes of entry and expansion into the Americas
The dating of the initial peopling
Early technological traditions ans subsistence systems
Discussion
References

Danilo V. Bernardo, André Strauss, Walter A. Neves, Mercedes Okumura
Measuring skulls: getting into the biological realm of the settlement of the New World

Material and methods
Results
Discussion and Conclusions
References

Gustavo G. Politis, Gustavo Barrientos, Thomas W. Stafford, Jr.
Revisiting Ameghino: New 14c Dates from Ancient Human Skeletons

from the Argentine Pampas
AMS Radiocarbon Dating Program
A Brief Description of Cases
Table des matières
Sample Pretreatment
Results and Discussion
Concluding Remarks
References

David R. Pedler, James M. Adovasio
The Peopling of the Americas

“First Americans” and Native Americans
Clovis and the First Discovery of the First Americans
Earlier than Clovis?
Discussion
References

Une préhistoire nord-américaine du froid

J. David Kilby
Les caches Clovis dans le cadre du Paléoindien ancien en Amérique du Nord

La culture Clovis
Caractérisation des caches Clovis
Bibliographie

David J. Meltzer
La chasse au bison à Folsom : nouveau regard sur un site de référence

Bibliographie
Frederic Sellet
Fallen Giants: The Story of Paleoindian Point Types on the North American Great Plains
Points Not So Well Taken: Historical Considerations
Paleoindian Point Types: Giants with Clay Feet
Conclusions
table des matières
References

Brigitte Faugère
Les grottes et abris-sous-roche du nord du Michoacán, Mexique.

Sites étapes et espaces rituels pour chasseurs-cueilleurs
Les grottes et abris-sous-roche du nord du Michoacán
Des vestiges paléo-indiens
Cueva de los Portales : caractérisation de la période archaïque pour le centre-nord du Mexique
Les abris peints : haltes de chasse et lieux de rituels de la frontière nord
Conclusion
Bibliographie

Claude Chapdelaine
Le site Cliche-Rancourt et le peuplement du sud-est du Québec

au Paléoindien ancien
Le site Cliche-Rancourt
L’outillage
L’organisation spatiale et les principales activités
Chronologie et comparaisons régionales
Conclusion
Bibliographie

Marie-Anne Julien, Ariane Burke, Marylène Patou-Mathis
Apports de la taphonomie à l’étude palethnographique des vestiges fauniques d’Estuary Bison
Pound (Ef0k-16) – Saskatchewan (Canada)
Problématique
Présentation du site
Matériel étudié
Étude archéozoologique du niveau II
Discussion
Conclusions
Bibliographie

Préhistoire septentrionale

Jean-François Moreau, Érik Langevin
Le peuplement postglaciaire de l’Amérique du Nord. 7 000 ans d’occupation

du Saguenay-lac-Saint-Jean (Québec, Canada)
L’occupation initiale et la période archaïque (7 000 à 3 000 BP)

Peuplements et préhistoire en amériques
La période sylvicole (–1000 à 1600)

La période du contact et la traite des fourrures (1600 à 1825-1850)
Archéologie moderne (1825-1850 à aujourd’hui)
Bibliographie

Claire Houmard
L’exploitation du morse au cours du Dorsétien dans l’Arctique canadien : apports de l’étude du site de Tayara (KbFk-7, Nunavik, Canada)

Tayara, le gisement de référence du Dorsétien ancien
La tête de harpon, indispensable tant au chasseur qu’au chercheur
Conclusions
Bibliographie

Charly Massa, Vincent Bichet, Emilie Gauthier, Christophe Petit, Hervé Richard
Vers l’Amérique : l’implantation médiévale scandinave de la côte sud-ouest du Groenland.
Approches historiques et premiers résultats des études paléoenvironnementales
La découverte du Groenland : la « terre verte » d’Erik le Rouge
Aux confins de l’agriculture
L’apport des archives paléoenvironnementales
Conclusion
Bibliographie

Préhistoire tropicale ancienne

Agueda Vilhena Vialou
Occupations humaines et faune éteinte du Pléistocène au centre de l’Amérique du Sud : l’abri rupestre Santa Elina, Mato Grosso, Brésil

Contexte historique et culturel
table des matières
Santa Elina
Interprétations
Bibliographie

Lucas Bueno
L’occupation initiale du Brésil dans une perspective macro-régionale : les cas de l’Amazonie, du Nordeste et du centre du Brésil

Caractéristiques de l’échantillon analysé
Le peuplement comme processus : localisation, distribution et composition des sites
Discussion, questions et hypothèses
Bibliographie

Donald Jackson, Antonio Maldonado, Matthieu Carré, Roxana Seguel
Huentelauquén Cultural Complex: the Earliest Peopling of the Pacific Coast in the South-American Southern Cone

The area studied and paleoenvironmental conditions
Occupations on the arid coast
Occupations along the semi-arid coast
Discussion and conclusions
References

Philippe Béarez, Élise Dufour, Julie Crédou, Claude Chauchat
Les Paijaniens de la Pampa de los Fósiles (nord du Pérou, 11 000-8 000 BP) : pêcheurs, chasseurs ou opportunistes ?

Contexte culturel et technique
Contexte environnemental et subsistance
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Bibliographie

Gilson Rodolfo Martins, Emília Mariko Kashimoto
Les chasseurs-cueilleurs pendant la période de transition entre le Pléistocène et l’Holocène dans l’État du Mato Grosso do Sul (Brésil) : le site d’Alto Sucuriú 4

L’État du Mato Grosso do Sul : une région de transition entre
l’environnement du Brésil central et celui du bassin Platina
La question de l’ancienneté de l’Homme dans le Cerrado brésilien :
une problématique pour la recherche archéologique
Stade actuel des connaissances sur la préhistoire du Cerrado
Le registre archéologique des chasseurs-cueilleurs du sud du Cerrado
peuplements et préhistoire en amériques
Les fouilles d’Alto Sucuriú
Conclusions
Bibliographie

Fabiana M. Martín, Luis Alberto Borrero, Manuel San Román
World of Volcanoes. Core samples, lava tubes and other traps of information

History of research
Dark chambers
Natural traps
Subsurface coring
Conclusions
References

Gustavo Martínez, María A. Gutiérrez
Paso Otero 5 : a summary of the interdisciplinary lines of evidence for reconstructing early human occupation and paleoenvironment in the Pampean region, Argentina

Geology, stratigraphy and paleoclimatic reconstructions
Chronology and bone diagenesis
Bone remains
Lithic artifacts, raw materials and provenience
Site functionality
Paso Otero 5 : main results and comparison with other early sites in the Pampean region
References

Economie et technologie de sociétés préhistoriques en milieux continentaux et marins

Dominique Legoupil
Le premier peuplement maritime de Patagonie et de Terre de Feu : Finis terrae ou Finis maris ?

Le décalage entre adaptation terrestre et maritime à l’extrémité de l’Amérique australe
Les variations du niveau des mers : un argument qui n’explique pas tout
Une économie de subsistance radicalement maritime
Une culture matérielle originale
Discussion
Bibliographie

Levy Figuti
Souffrance au paradis : les modèles adaptatifs de l’occupation des écotones côtiers du Brésil méridional

Les sambaquis : où, quand et pourquoi
Observations sur la pêche artisanale traditionnelle
L’archéo-ichtyofaune et les sambaquis
Interprétations
table des matières
Conclusions
Bibliographie

Sandrine Grouard
L’occupation amérindienne céramique tardive du sud de la Martinique : exploitation d’un territoire côtier

Les sites archéologiques
Résultats
Conclusions
Bibliographie

Stéphen Rostain
Le peuplement précolombien de l’Amazonie

Nomadisme, faim et égarement : cette image simpliste de l’Amérindien correspond-elle à une vérité ?
L’arrivée des Hommes
Les pêcheurs-collecteurs
Les horticulteurs céramistes
Chefferies et terrassiers du second millénaire
La culture Santarém
... Puis vinrent les hommes blancs
Bibliographie

Sibeli Aparecida Viana
Les céramistes et leurs artefacts lithiques.
Une approche technico-fonctionnelle et évolutive des matières lithiques de sites lithocéramiques de l’État du Mato Grosso

Situation archéologique
La technologie lithique comme base de recherche
Technologie lithique dans les sites lithocéramiques de l´État du Mato Grosso
Conclusion
Bibliographie

Adriana Schmidt Dias
Les chasseurs-cueilleurs de la forêt atlantique du Brésil méridional

Histoire de la formation des biomes de la forêt atlantique
Contexte préhistorique des chasseurs-cueilleurs du Brésil méridional
Les stratégies de subsistance des chasseurs-cueilleurs de la forêt atlantique

Peuplements et préhistoire en amériques

Stratégies technologiques et territorialité des chasseurs-cueilleurs de la forêt atlantique
Conclusion
Bibliographie

Arno Alvarez Kern
Les origines du peuplement préhistorique dans le Rio de la Plata :
l’origine des Gauchos
Les premiers chasseurs
Les chasseurs-cueilleurs-pêcheurs pendant l’Holocène
Les Gauchos entrent dans l’histoire
Bibliographie

Comportements funéraires et artistiques préhistoriques

José Maria López Mazz
La préhistoire et la protohistoire dans les basses terres de l’est de l’Uruguay et le sud du Brésil

Les basses terres : une co-évolution socio-environnementale
Le Pléistocène final et le début de l’Holocène (ca. 11 500-7 500 ans BP)
L’Holocène moyen (ca. 7 500 à 3 300 ans BP)
L’Holocène tardif et la période du contact européen (ca. 3 300 à 300 ans BP)
Les morts qui parlent des cerritos
Conclusions et perspectives
Bibliographie

André Prous, Maria Jacqueline Rodet, Angêlo Pessoa Lima
Les vivants et leurs morts : évocation des rites funéraires dans la préhistoire brésilienne (12 000-500 BP)

Les premiers cimetières : Lagoa Santa et la Serra do Cipó (État de Minas Gerais)
La population dite « de Lagoa Santa »
Un cimetière de la Serra do Cipó
À la recherche d’un cimetière de l’Holocène moyen
Les sites coquilliers (sambaquis) du littoral : des monuments funéraires ?
Les derniers occupants des abris
Les abris de la vallée du Rio Peruaçu (État de Minas Gerais)
Les habitants des grands villages des savanes et de la forêt atlantique
Des Tupiguaranis préhistoriques au Tupis et Guaranis du xvie siècle
Les sépultures Aratu et Sapucai
Les sites de la zone montagneuse entre les États de Minas Gerais et Rio de Janeiro
Les urnes cinéraires d’Amazonie
Les sépultures Marajoara
Les cimetières Maracá et Aristé
Conclusion
Bibliographie
table des matières

Edithe Pereira
Histoire, territorialité et diversité dans l’art rupestre de l’Amazonie brésilienne

Ensembles rupestres et territoires en Amazonie
La diversité thématique et stylistique de l’art rupestre
Les datations de l’art rupestre de l’Amazonie
Conclusion
Bibliographie

Denis Vialou
Paysage, peuplement, société, art rupestre. Une problématique interrogée dans une aire de représentations rupestres au Brésil

La région de la Cidade de Pedra
Peuplements de la région de la Cidade de Pedra
Hétérogénéité et homogénéité de la région rupestre
Des peuplements différenciés
Régionalité rupestre
Les principaux caractères rupestres régionaux
Interrelations symboliques
En conclusion, sans frontière, au coeur du sens
Bibliographie

Patrick Paillet
Les sites du Morro Solteiro (Rondonópolis) : un ensemble d’art rupestre majeur au Mato Grosso (Brésil)

Caractéristiques et importance du complexe du Morro Solteiro
L’abri-habitat Morro Solteiro 1 (MS1)
Morro Solteiro 2 (MS2)
Morro Solteiro 3 (MS3)
Morro Solteiro 4 (MS4)
Morro Solteiro 5 (MS5)
Morro Solteiro 6 (MS6)
Morro Solteiro 7 (MS7)
Filhote do Morro Solteiro (MS8)
Conclusion
Bibliographie

Peuplements et préhistoire en amériques

Marcela A. Sepúlveda R.
La tradition naturaliste des peintures rupestres des groupes dechasseurs-cueilleurs de l’extrême nord du Chili

Le cadre géographique
L’Archaïque de l’extrême nord du Chili
Historique des recherches
Conventions stylistiques et caractéristiques formelles de la tradition Naturaliste
Contextes archéologiques et datations
La tradition Naturaliste de la précordillère : interprétations et nouvelles perspectives
Bibliographie

Serge Lemaitre, Daniel Arsenault
L’art rupestre du Bouclier canadien

Méthodologie
Régionalisation de l’art rupestre
Distribution régionale des motifs
Des lieux d’agrégation
Des sites périphériques
Iconographie
Choix et convention graphique
Des emblèmes totémiques ?
Localisation des sites

Un rocher pas comme les autres
Le rocher comme « interface » entre les différents mondes
Les Oiseaux-Tonnerre et les êtres de l’inframonde
Conclusions

Bibliographie


La préface de Peuplements et Préhistoire en Amérique

Cent ans de certitudes
2011, une date suggestive s’il en est pour la sortie d’un ouvrage consacré à la préhistoire américaine, puisqu’elle correspond plus ou moins au centenaire de sa naissance en tant que discipline scientifique.
C’est entre 1910 et 1912 qu’a eu lieu une controverse restée célèbre à propos de l’ancienneté de l’Homme en Amérique. En 1910, le paléontologue argentin Florentino Ameghino présente au Congrès international des américanistes, réuni à Buenos Aires, l’Homo pampaeus, un homme fossile d’âge selon lui pliocène et originaire d’Argentine. Né dans la pampa, cet Homme primitif serait passé en Amérique du Nord à la faveur du soulèvement de l’isthme de Panama, aurait ensuite gagné l’Asie par le détroit de Béring et constitué la race mongole tandis qu’un autre rameau, empruntant un pont unissant l’Amérique à l’Europe au tout début du Pléistocène, se serait peu à peu transformé, donnant naissance à la race blanche. Ainsi, non seulement l’Homme serait extrêmement ancien en Amérique du Sud, mais il en serait originaire ! Belle construction échafaudée par un esprit visionnaire mais issue, hélas, de trouvailles sur le terrain douteuses et d’hypothèses aventureuses qui, deux ans plus tard, seront contredites avec éclat par un jeune anthropologue nord-américain.
E
n 1912 en effet, Ales Hrdlicka publie aux États-Unis, avec William Holmes, un ouvrage destiné à démontrer l’absurdité des thèses d’Ameghino. Leur réfutation des arguments de celui-ci est rigoureuse, la démonstration de la jeunesse des soi-disant fossiles tertiaires, implacable. Dès lors, le travail d’Ameghino va être l’objet d’un rejet définitif de la part des anthropologues, chez qui s’ancre une certitude contraire en tout : l’Homme américain est jeune, il ne peut avoir plus de cinq ou six mille ans. Une dizaine d’années plus tard cependant, ces mêmes anthropologues devront accepter de revoir leur thèse, à la lumière de la découverte du site de Folsom puis, au début des années 1930, de celui de Clovis. L’Homme américain doit être plus vieux qu’on ne le pense, puisque ses armes – de redoutables armatures de pierre taillée – ont été trouvées, dans les deux cas, associées à des restes d’animaux aujourd’hui disparus, mammouth et bison fossile. Enfin, c’est la mise au point, dans les années 1950, de la méthode de datation au carbone 14, qui fixe l’âge maximum que peut avoir l’Homme américain. Le postulat est formel : son plus ancien représentant est l’« Homme aux pointes de Clovis », un chasseur tout juste arrivé d’Asie il y a environ 12 000 ans par le détroit de Béring. Sa traque acharnée des troupeaux de grands mammifères en aurait rapidement entraîné la disparition, à force d’efficacité cynégétique. Autre « belle construction », presque aussi arbitraire dans son concept que celle d’Ameghino, quoique fondée sur des fossiles cette fois correctement datés. Bien sûr, tout cela se passe en Amérique du Nord et il n’est pas question qu’un peuplement aussi ancien puisse avoir existé en d’autres points du continent, et surtout pas en Amérique du Sud.
Les années passent. Tandis qu’au nord, les découvertes se multiplient de gisements tous âgés de douze mille ans au maximum, la moitié sud du continent reste un terrain vierge de recherche et sa préhistoire reléguée au rang de simple annexe de la préhistoire nord-américaine. Pourtant, plusieurs anthropologues latino-américains ou européens élaborent des propositions théoriques pour battre en brèche ce qui a été imposé comme un dogme. Les noms de Pedro Bosch-Gimpera, Salvador Canals-Frau, Oswaldo Menghin, Paul Rivet, ne doivent pas être oubliés car, même si leurs hypothèses s’avéreront fausses, elles gardent pour mérite d’avoir toutes suscité à l’époque des discussions parfois violentes, contribuant, à défaut de convaincre, à maintenir ouvert le problème des origines américaines.
Préfacfac e
Année après année aussi, en Amérique latine, une communauté scientifique de chercheurs s’est constituée. À partir des années 1960, les recherches sur le terrain et les découvertes de sites qui paraissent « anciens » (entendez, aussi vieux, voire plus vieux que Clovis), fondées sur des éléments matériels de plus en plus convaincants, se sont multipliées, du Mexique à la Terre de Feu. Si certaines d’entre elles sont contestables, mal étayées par les faits ou mal datées, d’autres sont plus solides. Elles auront pourtant du mal à convaincre, suscitant soit le doute, soit l’indifférence. Jusqu’à ce que, enfin, soit accepté le fait d’une présence ancienne de l’Homme en Amérique et, qui plus est, plus ancienne même en Amérique du Sud qu’en Amérique du Nord !
Il aura fallu pour cela qu’un gisement, un seul, et âgé de seulement quelques centaines d’années de plus que les sites Clovis – Monte Verde, au Chili – voie son authenticité reconnue, quoique non sans difficultés, par la communauté scientifique nord-américaine, pour que la « barrière de Clovis » tombe. Oui, il y avait bien des Hommes en Amérique du Sud avant l’époque des chasseurs de mammouths et de bisons du Nord. On ne s’interroge plus maintenant sur sa présence mais sur ses origines, sur son patrimoine génétique et sur les chemins qu’il emprunta. Car il faut expliquer comment il arriva si tôt jusqu’au sud du Chili, à des milliers de kilomètres du détroit de Béring et des Grandes Plaines des États-Unis. Ou bien il y était depuis plus longtemps et venu d’Amérique du Nord (ce qui devrait entraîner l’acceptation des quelques sites annoncés comme « pré-Clovis » d’Amérique du Nord, dont les découvreurs se battent depuis des années pour faire reconnaître l’authenticité), ou il est arrivé en Amérique du Sud par une autre voie, sans traverser obligatoirement à pied le territoire nord-américain. Les perspectives sont immenses et la recherche, effervescente.
Pour reprendre le titre d’un volume paru récemment aux États-Unis sur ces passionnants problèmes, « les vents soufflent du Sud ». Que montre le présent volume, publié à l’issue d’un colloque qui s’est tenu au Canada, au « nord du Nord » ? Sur trente-quatre contributions, plus de vingt concernent l’Amérique latine – Brésil, Chili, Argentine, Pérou, aire caraïbe et Mexique –, résumant les découvertes les plus récentes et les avancées théoriques les plus novatrices. Même Ameghino est ramené à la lumière, et certains de ses fossiles sont réhabilités ! Quant à l’Amérique du Nord, les études qui la concernent insistent davantage sur la spécificité des occupations humaines, leur adaptation à l’environnement et les particularités de leur technologie, notamment celle des fameux chasseurs de Clovis et de Folsom, que sur une antériorité longtemps revendiquée mais aujourd’hui dépassée.
L’heure n’est plus à la controverse du Nord contre le Sud. Il est maintenant prouvé qu’il y a beaucoup plus de douze mille ans, l’ensemble du continent américain était occupé par l’Homme. Du Bouclier canadien aux archipels magellaniques, ce volume illumine les facettes de cet immense kaléidoscope et présente un panorama de quelques-unes des avancées les plus récentes de la recherche.

Danièle Lavallée

directeur de recherche émérite au CNRS




La Boutique
En partenariat avec Amazon, retrouvez la sélection des meilleurs livres ou documentaires sur la préhistoire, les évolutions de l'homme, les découvertes de fossiles...
Livres, documentaires sur la préhistoire
Sur Hominides

Peuplement des Amériques

Quels sont les premiers hommes à avoir colonisé les amériques ?


Méthodes de datation
Méthodes de datation

- Out of Africa, la théorie est confirmée par la génétique

- Des outils d'Homo sapiens au Moyen-orient

A lire : dernières news sur le sujet

2011 Une gravure de mammouth datée de -13 000 ans en Amérique 

2011 Des outils il y a 15 000 ans au Texas

2011 Chasseurs-cueilleurs il y a 12 000 ans en Californie

2005 Des traces de pas de – 38 000 ans à Cerro Toluquilla

2005 Colonisation du continent américain en 2 temps


A lire
Anthropobiologie : évolution humaine
Eric Crubézy, José Braga, Georges Larrouy
Cet ouvrage présente l'histoire naturelle de l'homme en insistant sur la spécificité et la diversité humaines des origines de la lignée à nos jours. Après une introduction situant la place de l'anthropobiologie dans les sciences actuelles, l'ouvrage présente les différentes théories et modèles de l'évolution humaine, l'originalité biologique de l'homme, les origines et le développement de la culture, les démarches et les méthodes de l'anthropobiologie, la démographie et l'écologie humaines, et enfin l'origine du peuplement des continents
Anthropobiologie : évolution humaine .


Homo - Histoires plurielles d'un genre très singulier
Claude-Louis Gallien
Préfacé par Yves Coppens, cet ouvrage présente l'intégralité des hominidés connus à ce jour avec leurs particularités et leurs histoires. La premiere partie du livre propose un véritable tour d'horizon des différentes théories de l'évolution (de la création de l'homme aux dernières avancées dans le domaine). C'est un véritable ouvrage de référence pour tous les adultes qu'ils souhaitent s'initier aux évolutions de l'homme... pour un tout petit prix : plus de 400 pages pour 15 euros !
L'auteur Claude-Louis Gallien est professeur à l'Université René-Descartes de Paris V.
La Préhistoire
Denis Vialou
La Préhistoire fait partie d'une collection initialement imaginée par André Malraux. Celle-ci retrace l'histoire de l'art et des civilisations de la préhistoire à la Rome antique. Riche de vingt volumes La Préhistoire est le premier tome de la série.
Cette réédition d'un livre paru en 1991 est une vraie réussite. En particulier l'iconographie a totalement été revue et les photographies en couleur sont de grande qualité.
Les textes, très bien écrits, sont parfois un peu compliqués pour le néophyte et nécessitent une lecture attentive.
En savoir plus de
La préhistoire de Denis Vialou
La Préhistoire - Denis Vialou

 
 
 
 
 
 






 
 








 
 









Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits  

 
Mise en ligne le 14 octobre 2011