www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Homo erectus incapable de s'adapter et trop paresseux pour évoluer ?
Drimolen – Homo erectus, Paranthropus robustus et Australopithecus Sediba – 2 000 000 ans (10/04/20)

Il y a 2 millions d’années Homo erectus côtoyait 2 autres espèces d’hominidés en Afrique du Sud…
Sur le site de Drimolen des chercheurs ont mis au jour le plus ancien crâne d’Homo erectus en Afrique, daté de 2 000 000 ans.


Drimolen un site riche en hominidés
Des années de fouilles intenses sur le site riche en fossiles de Drimolen, situé à 40 kilomètres au nord-ouest de Johannesburg, en Afrique du Sud, ont abouti à la découverte de plusieurs fossiles d’importance. En plus du nouveau crâne d’Homo erectus (découvert pendant les fouilles de 2015 -2018), on peut citer les restes de Paranthropus robustus, qui a déjà été identifié sur d’autres sites à proximité dans les mêmes couches archéologiques. Par ailleurs, une troisième espèce, Australopithecus sediba, a été découverte dans des dépôts vieux de deux millions d'années, dans une grotte pratiquement en bas de la route qui mène à Drimolen.
Andy Herries (université LaTrobe de Melbourne, Australie) et ses collègues ont évalué les restes trouvés dans le gisement de la grotte de Drimolen en utilisant plusieurs méthodes de datation : la résonance de spin électronique, le paléomagnétisme et la datation Uranium-Plomb. L’utilisation de plusieurs techniques simultanément permet de confirmer et d’assurer les résultats et les âges obtenus. Dans le cas de Drimolen, les chercheurs ont compilé toutes les dates de chacune de ces techniques et ont pu déterminer une période où ces hominidés se sont rencontrés. « Nous savons maintenant que le gisement principal de Drimolen et tous les fossiles qu'il contient sont datés de 2,04 à 1,95 millions d'années", a déclaré la co-auteure Stéphanie Baker (Université de Johannesburg).
(Image: © Andy Herries, Jesse Martin and Renaud Joannes-Boyau])

Homo erectus de plus en plus vieux !
Le site de Drimolen, situé dans le berceau de l'humanité (Cradle of Humankind - un site du patrimoine mondial de l'UNESCO) a vu passer un grand nombre d’hominidés très différents les uns des autres. La découverte d’un Homo erectus dans des strates archéologiques n’était pas « attendue » et encore moins dans les plus anciennes. En effet, ce crâne appartient au plus ancien des Homo erectus au monde et au premier représentant de son espèce en Afrique du sud !
Le crâne (DNH 134) exhumé pendant les campagnes de fouilles entre 2015 et 2018, a été reconstruit à partir de plus de 150 fragments séparés. C’est un enfant probablement âgé entre trois et six ans, donnant aux scientifiques la chance rare de comprendre la croissance et le développement des petits Homo erectus.  
Daté de 2 millions d’années, c’est donc plus de 200 000 ans en arrière par rapport au plus ancien représentant de l’espèce connu jusqu’à présent.
Pour Stéphanie Baker, cela modifie les origines géographiques d’Homo erectus "Jusqu'à cette découverte, nous avons toujours supposé que l'Homo erectus était originaire d'Afrique de l'Est. Mais DNH 134 montre que l'Homo erectus, un de nos ancêtres directs, vient peut-être d'Afrique australe". Elle rajoute, comme pour confirmer le berceau africain, «Cela voudrait dire qu'ils se sont ensuite déplacés vers le nord, en Afrique de l'Est. De là, ils sont passés par l'Afrique du Nord pour peupler le reste du monde".

Fossiles exhumés sur le gisement de Drimolen
Photo site Andy Herries

Le berceau de l’humanité porte bien son nom !
Trois espèces d’hominidés fossiles ont en effet été découvertes sur le même gisement, dans des couches stratigraphiques de la même période. .  
"Contrairement à la situation actuelle, où nous sommes la seule espèce humaine, il y a deux millions d'années, notre ancêtre direct n'était pas seul", a déclaré Andy Herries, directeur de projet et chercheur principal de l'Université de La Trobe, en Australie.
"C'est vraiment épatant de s'apercevoir que pendant cette même tranche de temps étroite, il y a environ deux millions d'années, il y avait trois types très différents d'ancêtres humains anciens parcourant le même petit paysage", a déclaré Schwartz.
"La découverte du premier Homo erectus marque une étape importante pour le patrimoine fossile sud-africain", a déclaré la codirectrice du projet et doctorante à l'Université de Johannesburg, Stephanie Baker.

Sources

Contemp raneity of Australopithecus, Paranthropus, and early Homo erectus in South Africa
Sciences
Science Daily
LiveScience


A lire également :
- 2011 La fin d'Homo erectus due à la disparition des éléphants au Proche-orient
- 2011 Pas de rencontre Homo erectus et Homo sapiens à Java
- 2011 Homo erectus cuisait-il ses aliments ?
- 2014 Homo erectus avait-il gravé des coquillages il y a 500 000 ans ?
- 2014 Un Homo erectus en Turquie il y a 1,1 millions d'années
- 2018 La paresse d'Homo erectus ?




Sur Hominides

- Homo erectus

Les hommes préhistoriques

Toutes les espèces
d'hommes de la préhistoire



Méthodes de datation

Méthode de datation
des fossiles


A lire !
Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Jean-Jacques Hublin
Le point sur les dernières découvertes et études scientifiques sur les origines de l'homme de Lucy à Néandertal... une nouvelle évolution de l'homme.
En savoir plus sur le livre Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Quand d'autres hommes peuplaient la Terre
Amazon

Survivants
Chris Stringer
L'Afrique passe aujourd'hui pour le berceau de nos premiers ancêtres humains ; est-elle également le lieu originel de notre espèce Homo sapiens et de ce qui lui est propre : le langage, l'art, la technologie complexe? L'hypothèse de cette double sortie d'Afrique, d'abord étayée par les restes fossiles, se nourrit des données archéologiques et génétiques, y compris, depuis peu, l'ADN des fossiles néandertaliens. 
En savoir plus sur Survivants
Survivants


Histoires d'ancêtres
Collectif
La fabuleuse histoire de l'origine de l'Homme est relatée ici de façon simple et synthétique, avec les acquis de toutes dernières découvertes. Toutes les espèces qui ont participé de près ou de loin à la genèse des Hominidés sont décrites biologiquement, ainsi que leur apport culturel. Cinquante million d'années d'histoire se sont déroulées jusqu'à cette espèce Homo sapiens, la nôtre.
En savoir plus sur le livre Histoire d'ancêtres.

Histoires d'ancêtres


 
Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits