www.Hominides.com
Contacts
 Références > Préhistoire. > Conférences > Les débuts du Paléolithique récent et l'émergence d'Homo sapiens en Eurasie occidentale
Conférence - Les débuts du Paléolithique récent et l'émergence d'Homo sapiens en Eurasie occidentale

Les débuts du Paléolithique récent et l'émergence d'Homo sapiens en Eurasie occidentale
Samedi 11 juin 2022 à 18h30

Une conférence de Nicolas Teyssandier
Musée national de préhistoire des Eyzies
Eyzies-de-Tayac





Après une longue trajectoire sur le continent africain puis au Proche-Orient, Homo sapiens apparaît en Europe il y a environ 45 000 ans.
Le faible nombre de vestiges rend cependant difficile une compréhension approfondie des modes de vie et des cultures matérielles de ces premiers humains anatomiquement modernes sur le continent européen.
En se basant sur les données les plus récentes, cette conférence propose un tour d'horizon des grands courants culturels aujourd'hui connus en Europe entre 45 000 et 37 000 avant le présent rendant compte de la trajectoire singulière des premiers groupes d'humains modernes s'installant en Europe. Nous mettrons en particulier l'accent sur les relations unissant les premières phases de l'Aurignacien et des industries dites de transition comme le Châtelperronien.


Le conférencier Nicolas Teyssandier

Titulaire d'une thèse de l'Université Paris X - Nanterre, Nicolas Teyssandier est chargé de recherche au CNRS au sein de l'UMR TRACES à l'Université Toulouse Jean-Jaurès. De plus, il est chargé de mission auprès du Président du CNRS pour l’Institut Écologie et Environnement. Nicolas Teyssandier est un spécialiste du début du Paléolithique récent à l'échelle de l'Eurasie par le biais de l'étude des outillages lithiques.



Pratique    

Ou ?
Musée national de Préhistoire
1 rue du musée
24620 Les Eyzies-de-Tayac – Sireuil  
Nombre de participants limité, inscription obligatoire

Quand ?

Samedi 11 juin 2022 à 18h30
Tarif

Gratuit sur reservation

Conférences au Musée national de Préhistoire : inscriptions via la plateforme affluences.com



Nos premieres fois
Nicolas Teyssandier

Avec "Nos premières fois", le préhistorien Nicolas Teyssandier nous livre un inventaire très particulier, celui des premières fois de l'Humanité, "nos" premières fois culturelles, techniques, matérielles : le premier outil, bien sûr, mais aussi le premier couple, le premier bijou, le premier meurtre, le premier chat, le premier dieu ou encore le premier mot...Ces premières fois qui constituent notre mémoire collective prennent ici la forme d'un grand récit qui s'appuie sur les connaissances les plus actuelles en préhistoire et en évolution humaine.
Ce récit se double d'une autre histoire, celle de la façon dont les chercheurs travaillent et enquêtent pour reconstituer ce passé commun de l'Humanité - un travail qui se rapproche par bien des aspects d'une véritable enquête policière pour reconstruire un passé millénaire à partir de traces matérielles, de fossiles, d'indices ténus et fragiles.Nicolas Teyssandier est préhistorien, chargé de recherche au CNRS. Spécialiste des équipements en pierre taillée, il travaille sur des sites archéologiques dans le monde entier. Il a également co-scénarisé le documentaire "Le fils de Néandertal ou le secret de nos origines" (Arte, 2017).
En savoir plus sur Nos premieres fois - Nicolas Teyssandier



Préhistoire sur Amazon

Sur Hominides

Les hommes préhistoriques
Les hommes préhistoriques


Musée de préhistoire des Eyzies de Tayac
Musée de préhistoire
Les Eyzies-de-Tayac


A lire
Une bréve histoire de l'humanité
Antoine Balzeau
Nos connaissances sur l’évolution humaine se multiplient à un rythme inédit. Les chercheurs se penchent sur les périodes les plus lointaines et des contrées encore inexplorées, alors que des techniques novatrices apportent des informations inattendues. Toumaï, avec ses 7 millions d’années, est à ce jour le plus ancien représentant connu de notre grande famille. De nouvelles branches d’hominines sont apparues en Asie. Notre ADN comprend des fragments hérités des Néandertaliens mais aussi d’autres groupes humains, comme les Dénisoviens. Des dizaines d’espèces ont coexisté, vivant parfois dans les mêmes régions. Chaque découverte nous fait entrevoir combien les capacités de nos lointains cousins étaient plus élaborées que ce que nous avions pu imaginer. C’est aujourd’hui une nouvelle histoire du buisson de l’humanité qu’il faut raconter.
Breve histoire des origines de l'humanité




Le troisième Homme

Collectif
Rien ne laissait présager que de l'analyse d'un vestige de 50 000 à 40 000 ans surgiraient les gènes d'un troisième Homme, un cousin inconnu. Tout s'est joué dans le sud de la Sibérie par une découverte d'apparence anodine : une phalange humaine dans la grotte de Denisova. Deux acteurs occupaient alors l'immense territoire de l'ouest de l'Eurasie : l'homme de Néandertal et l'homme anatomiquement moderne. Dans l'Altaï, au moins, une troisième humanité existait, restée insoupçonnée. En effet, elle avait développé des traditions techniques et des formes d'expressions symboliques semblables à celles des deux autres... Mais de la rencontre de ces trois humanités, seuls nos ancêtres biologiques directs allaient subsister.
Livre Le troisième Homme
Le troisième Homme - Livre préhistoire


 
 
 


Annoncez sur Hominides.com
Evènements, colloques, Expositions
Pour annoncer, dans la rubrique Actualités, un évènement, un colloque, une exposition sur le site Hominides.com, prenez contact avec le
webmaster. N'oubliez pas de joindre les textes, le nom des participants et les éventuelles photos pouvant enrichir la présentation de votre actualité.
Publication sous réserve d'acceptation par Hominidés.com.

Utilisation des textes du site.
En dehors du cadre personnel, vous devez soumettre à la rédaction d'Hominides.com l'utilisation que vous souhaitez faire des textes et schémas figurant sur le site.
Notamment, la reprise d'articles, de dossiers ou de schémas pour une publication sur internet doit faire l'objet d'une demande d'autorisation préalable (contactez la rédaction).
 "Faire un simple copier-coller du travail d'un autre pour enrichir son propre site n'est ni valorisant, ni intéressant pour les internautes".