www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News
Le génome du jeune enfant d'Anzick permet de tracer les premiers amérindiens (20/02/14)

Les premiers amérindiens venaient-ils d'Asie ?
L'analyse du génome d'un enfant enterré il y a 12 600 ans en Amérique du Nord montre que son groupe est à l'origine du peuplement du continent américain.  

 
Génome des premiers amérindiensLe site d'Anzick
Le site d'Anzick est situé dans le Montana à Wilsall. Il a été découvert, lors de travaux, en 1969 mais son appartenance à la culture Clovis n'a été faite qu'en 1974, après les fouilles de Dee C. Taylor. Le gisement a permis de trouver près de 100 artefacts, dont 90 outils de pierre taillée (70 bifaces) associés à des ossements d'animaux. Sous les outils se trouvaient les restes d'un squelette humain (28 fragments crâniens, la clavicule gauche et trois côtes). Le fossile appartient à un petit garçon de 2 ans dont les ossements ont été recouverts d'ocre rouge, pratique funéraire fréquente dans la culture Clovis. Le site et donc le fossile qui y était enterré ont été datés de - 12 600 ans en pleine culture Clovis.


La Culture Clovis
Il y a 13 000 ans les populations appartenant à la culture Clovis n'étaient pas les premiers habitants du continent américain, mais ils représentent les premiers humains ayant colonisé la majeure partie du  continent nord-américain. La culture Clovis a brusquement disparu des strates archéologiques, seulement quelques centaines d'années après sa naissance.

L'étude
Une équipe internationale dirigée par le chercheur danois Eske Willerslev (Geogenetics,  Musée d'Histoire Naturelle de l'Université de Copenhague, Danemark) a d'abord cartographié le génome de l'enfant d'Anzick. Les chercheurs ont ensuite comparé ce génome avec des échantillons d'ADN provenant de différentes populations eurasiennes et de ceux de 52 individus d'Amérique du  Sud , d'Amérique centrale et des tribus canadiennes. Le garçon appartenait à l'haplogroupe ADNmt D4h3a , commune chez les Amérindiens modernes.
La cartographie de son génome montre que quelques 80% de toutes les populations actuelles amérindiennes sur les deux continents américains sont des descendants directs de la « famille » de l'enfant d'Anzick.
L'étude a été publiée dans la revue Nature. Il faut noter que les chercheurs ont associé dès le début les tribus amérindiennes de la région.  

Eske Willerslev indique : « Cela signifie que les populations de la culture Clovis ne descendent pas des Européens, des Asiatiques ou des Mélanésiens (des théories proposées dans le passé par un certain nombre de scientifiques). Ils étaient les Amérindiens - et les ancêtres amérindiens ont été les premiers humains en Amérique. C'est maintenant un fait. »

Outils retrouvés sur le site d'AnzickL'archéologue Michael Waters qui a travaillé sur de nombreux sites Clovis explique: « Les résultats génétiques matchent parfaitement avec les preuves archéologiques pour confirmer l'origine asiatique des premiers amérindiens, ce qui est compatible avec la colonisation du continent américain quelques milliers d'années avant la culture Clovis. Les résultats ne soutiennent pas une origine ouest-européenne des premiers amérindiens comme l'a suggéré l'hypothèse Solutréenne. »
A droite les premiers outilsde culture Clovis retrouvés sur le site d'Anzick. Photo by Sarah Anzick

Shane Doyle, un historien de la tribu Apsáalooke (Corneille), confirme : « Cette découverte par Eske et son équipe prouve ce dont les tribus n'ont jamais douté - nous sommes ici depuis des temps immémoriaux et tous les objets anciens situés dans nos pays d'origine sont des vestiges de nos ancêtres directs. ».
Il faut dire qu'en Amérique du Nord le sujet de l'antériorité des populations indiennes est toujours d'actualité, tant au niveau de l'appartenance des terrains que pour celle, plus délicate, de l'exhumation de restes humains anciens.

Laissons à Eske Willerslev la conclusion : « Alors, qui sont les premiers immigrants? Nous ne savons pas totalement. Peut-être un amérindien, peut-être un ancêtre lié au fossile de  Mal'ta  (Lac Baikal, Sibérie) et un autre qui était asiatique. Nous ne savons pas. Mais nos résultats permettent d'éliminer toutes les autres théories sur les origines des premiers habitants du continent américain. Ces derniers étaient les ancêtres directs des amérindiens. Nous pouvons voir que l'enfant d'Anzick partage environ 1/3 de ses gènes avec l'enfant de Mal'ta (daté de -24000 années en Sibérie ) que nous avons analysé précédemment. C'est la même chose pour tous les actuels américains natifs. Par conséquent, la rencontre entre les asiatiques et le groupe Mal'ta s'est produit avant la culture Clovis. »  

C.R.


Sources
ScienceDaily 

The genome of a Late Pleistocene human from a Clovis burial site in western Montana
Morten Rasmussen, Sarah L. Anzick, Michael R. Waters, Pontus Skoglund, Michael DeGiorgio, Thomas W. Stafford Jr, Simon Rasmussen, Ida Moltke, Anders Albrechtsen, Shane M. Doyle, G. David Poznik, Valborg Gudmundsdottir, Rachita Yadav, Anna-Sapfo Malaspinas, Samuel Stockton White V, Morten E. Allentoft, Omar E. Cornejo, Kristiina Tambets, Anders Eriksson, Peter D. Heintzman, Monika Karmin, Thorfinn Sand Korneliussen, David J. Meltzer, Tracey L. Pierre, Jesper Stenderup et al.

Nature

 

A lire également
Colonisation du continent américain, un déploiement en deux temps (2005)
Homme de Denisova, un nouvel hominidé en Sibérie ? (2010)
Inuk, un groënlandais qui appartenait aux premières tribus qui ont conquis les Amériques (2010)
Des chasseurs pêcheurs il y a 12 000 ans en Californie (2011)
Présence humaine au Texas il y a 15 000 ans (2011)
Le passage par le détroit de Bering (2012)
3 vagues de migrations Asie-Amérique (2012)


 


News 20/02/14
Sur Hominides

Peuplement des Amériques

Quels sont les
premiers américains et d'où venaient-ils ?

A lire
Peuplements et préhistoire en Amériques
Un ouvrage collectif réunissant 60 préhistoriens travaillant sur le continent américain, pour déterminer les premiers peuplements, analyser les sites préhistoriques, les cultures lithiques, la  chasse dans les régions froides...
En savoir plus sur Peuplements et Préhistoire en Amériques
Peuplements et Préhistoire en Amériques


Généalogie et génétique
La saga de l'humanité
Jean Chaline

Nouveauté 2014
La génétique a subi ces dernières années une véritable révolution en mettant à la disposition de l'humanité de nouvelles technologies, les ADN féminin (ADNmt) et les ADN masculin (ADN-Y) permettant de mieux nous connaître et en particulier d'évaluer notre position dans l'arbre évolutif de l'espèce humaine
Ce livre résume simplement les avancées de la nouvelle ‘Généalogie génétique' en précisant pour chaque type génétique, leur origine, leur évolution, leur histoire et leur dispersion géographique au cours du temps.
En savoir plus sur Généalogie et Génétique
Généalogie te génétique


Anthropobiologie : évolution humaine
Eric Crubézy, José Braga, Georges Larrouy
Cet ouvrage présente l'histoire naturelle de l'homme en insistant sur la spécificité et la diversité humaines des origines de la lignée à nos jours. Après une introduction situant la place de l'anthropobiologie dans les sciences actuelles, l'ouvrage présente les différentes théories et modèles de l'évolution humaine, l'originalité biologique de l'homme, les origines et le développement de la culture, les démarches et les méthodes de l'anthropobiologie, la démographie et l'écologie humaines, et enfin l'origine du peuplement des continents.
Pour passionnés et étudiants
Anthropobiologie : évolution humaine




Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits