www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Exposition > L'identité retrouvée > Musée de préhitoire des Gorges du Verdon - Quinson

Exposition - L'identité retrouvée, reconstructions anatomiques - Musée de Préhistoire - Quinson

L’identité retrouvée
Reconstructions anatomiques d’Elisabeth Daynès
Exposition au Musée des Gorges du Verdon
Quinson
Du 3 juin au 1er décembre 2013




L'identitée retrouvée - Daynes  - Quinson
Le Musée de préhistoire des Gorges du Verdon présente une exposition consacrée à la paléo-artiste Elisabeth Daynès, dont les sculptures, d’un réalisme saisissant, sont exposées dans le monde entier.
L’artiste combine art, science et technologie afin de redonner un visage à nos ancêtres disparus depuis plusieurs millions d’années.
Bien que ses sculptures trouvent leur place dans les musées du monde entier, c'est la première fois qu'une exposition est exclusivement consacrée au travail d'Élisabeth Daynès.
Le Musée de Préhistoire des gorges du Verdon a collaboré une première fois avec l'atelier Daynès en 2003, à l'occasion de la création de l'exposition Géorgie, berceau des Européens, pour laquelle Élisabeth Daynès avait réalisé deux sculptures d'hominidés (Homo georgicus femelle, agenouillée et buste d'Homo georgicus masculin).
Initialement présentée au musée départemental de Préhistoire d'Ile-de-France en 2012, elle fait un voyage exceptionnel cette année au Musée de Préhistoire des gorges du Verdon.





Crâne Der WaburgerVisite de l’exposition
En collaboration avec des paléoanthropologues et des criminologues, et à partir de méthodes élaborées par la police scientifique, Élisabeth Daynès redonne un visage et un corps à des hommes fossiles disparus parfois depuis plusieurs millions d'années.

Son travail, d'un réalisme saisissant, se donne pour but de réhabiliter l'image de l'homme préhistorique, de le montrer dans toute son « humanité » et de présenter les dernières avancées de la recherche scientifique.

L'exposition présente le processus complet du travail d'Élisabeth Daynès grâce à une reconstitution de son atelier, des échantillons des matériaux utilisés (peaux, poils, cheveux, yeux, nez, oreilles, dents), des photos, des films et des moulages des différentes étapes de son travail, mais aussi grâce à des reconstructions déjà réalisées par l'artiste.
Photo : À demi os-terre, 2005 – 5000 ans BP d'après le moulage du crâne « Der Waburger », Waburg, Allemagne
© P.Plailly/E.Daynès/Eurelios reconstruction Atlier Daynès Paris



La Dame de Flores - Atelier DaynesÉlisabeth Daynès, entre art et science …

Le travail d'Élisabeth Daynès, réhabilite l'image de l'homme préhistorique, trop souvent associé à la bestialité. Dans ses sculptures, elle cherche à donner un visage, une identité, une humanité à des os décharnés.
Ses reconstructions hyperréalistes s'appuient sur les recherches les plus pointues en paléontologie humaine et sur un dialogue constant avec la communauté scientifique du monde entier (paléoanthropologues, paléoanatomistes, etc.).
Les sculptures hyperréalistes d'Élisabeth Daynès sont le reflet de la recherche la plus pointue et la plus récente en paléontologie humaine. L'artiste est reconnue pour cette capacité à dialoguer avec les scientifiques les plus exigeants. Mais son talent va bien au-delà de ce dialogue : les individus qu'elle ressuscite, par leur réalisme sidérant, leur présence et leur humanité troublantes, inspirent un profond respect à l'égard de cette personnalité hors du commun, capable de créer l'illusion parfaite de la vie.
La Dame de Florès - Homo floresiensis (femelle), 18 000 ans BP d'après le moulage du crâne LB1 retrouvé sur l' île de Florès, Indonésie – © Photo en haut : S.Entressangle/E.Daynès – Reconstruction Atelier Daynès

Les différentes étapes de la,reconstruction du visage d'Homo florensiensis - Atelier Daynes
Les diffrérentes étapes de la reconstruction du crâne et du visage d'Homo floresiensis
© P.Plailly/E.Daynès, reconstruction Atelier Daynès.

Les méthodes de reconstruction des visages employées par Élisabeth Daynès n'ont rien de fantaisiste et renvoient à l'histoire de l'anatomie humaine.
Dès la seconde moitié du XIXe siècle, plusieurs anatomistes se sont intéressés aux relations entre la forme des os du crâne et le visage. Leurs travaux reposent sur une constatation simple : les grands
traits morphologiques du visage dépendent en grande partie des structures osseuses sous-jacentes.

Des scientifiques travaillèrent alors à partir de crânes pour tenter de retrouver le visage de personnages disparus depuis des centaines, voire des milliers d'années. Des études anatomiques et statistiques ont permis à plusieurs générations de scientifiques de perfectionner des méthodes de restitution des tissus mous de la face.
Ces travaux ont très vite intéressé les musées mais également la médecine légale. Ainsi, dès les années 30, l'usage des reconstructions faciales en trois dimensions est étendu au domaine des enquêtes criminelles, permettant d'identifier des personnes victimes d'homicides. Aujourd'hui, la police scientifique utilise encore ces méthodes avec succès.

Elisbeth Daynes devant le crâne de l'Homme de Chancelade
14 000 ans BP, d'après le moulage du crâne de Chancelade – Dordogne, France © Photo P.Plailly/E.Daynès - Reconstruction Elisabeth Daynès Paris


En pratique
L'exposition "L'identité retrouvée" au Musée de préhistoire de Quinson

Horaires :
Février/ mars : 10h - 18h
Avril/mai/ juin* : 10h - 19h
Juillet/ août* : 10h - 20h
Septembre* : 10h - 19h
Octobre/15 décembre* : 10h - 18h

Tarifs :
Exposition temporaire et Musée
Adultes : 7 €
Enfants (à partir de 6 ans) : 5 €
Forfait famille : 2 adultes + 2 enfants : 20 € et enfant supplémentaire : 2,50 €
Tarif réduit (étudiants, chômeurs, personnes handicapées) : 5 €

Ce site participe au réseau Passeport départemental des musées 04. Tarif passeport : 5 €

Lieu de l'exposition :
Musée de Préhistoire des gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04 500 Quinson
Tel : 04 92 74 09 59


Site officiel



 


Sur Hominides

Musée de préhistoire de Quinson
Musée de Préhistoire
des Gorges du Verdon
à Quinson



Village préhistorique de Quinson
Village préhistorique
de Quinson


- Le Musée de Préhistoire aux Eyzies-de-Tayac

- Musée de Préhistoire de Solutré

A lire...
L'identité retrouvée
Les reconstructions anatomiques d'Elisabeth Daynès
Collectif

Les scientifiques les plus éminents lui apportent leurs précieux concours et les technologies nouvelles lui offrent des outils exceptionnels en matière d’imagerie et de conception assistée par ordinateur.
Ce travail qui mêle recherche scientifique, innovation technologique et démarche artistique permet d’illustrer et de rendre accessible, à un large public, la synthèse des connaissances actuelles sur l’évolution de l’homme. En savoir plus sur le livre l'identité retrouvée
L'identité retrouvée
Amazon

Evolution, l'histoire de l'homme
Alice Roberts
Un guide visuel unique et documenté sur l'histoire de l'Homme, qui nous confronte à nos plus lointains ancêtres, grâce aux stupéfiants portraits modélisés des frères Kennis.
Cet ouvrage ponctué par les spectaculaires bustes de nos ancêtres, se base sur les toutes dernières recherches et théories pour expliquer les découvertes de la science, explorer notre relation aux autres primates et suivre le périple de nos ancêtres partis de l'Afrique pour occuper le reste du monde.
En savoir plus sur Evolution, l'histoire de l'homme
Evolution, l'histoire de l'homme


L'Atlas des origines de l'Homme
Douglas Palmer
Un grand livre qui présente l'ensemble des hominidés et des ancêtres de l'homme. Richement illustré avec de nombreux schémas, il permet une première approche de notre arbre généalogique. Pour tous .
En savoir plus sur L'atlas des origines de l'Homme.
Atlas des origines de l'Homme
Amazon




Mise en ligne le 17/06/13