www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Exposition > Myhtique Préhistoire > Chapelle aux saints > Musée de l'Homme de néandertal

Exposition - Mythique Préhistoire, idées fausse et vrais clichés - 2017 - La Chapelle aux Saints

Mythique Préhistoire.
Idées fausses et vrais clichés
Exposition temporaire
Musée de l'Homme de Néandertal
La Chapelle-aux-saints
Du 3 juillet au 17 septembre 2017

Mythique préhistoire, une exposition qui décortique les idées fausses et les vrais clichés sur la préhistoire.

Mythique Préhistoire Musée de l'Homme de Néandertal - La Chapelle aux Saints 2017



Dans la mémoire collective, l’image de l’homme préhistorique est celle d’un être à demi nu et poilu, violent et agressif, affublé d’une massue et vivant dans un monde hostile et dangereux.

De la chasse à l'abîme à Solutré aux cités lacustres, en passant par les dolmens gaulois ou encore l'homme des cavernes, la vision de
l'homme préhistorique par l'homme moderne a longtemps été prisonnière de véritables clichés sur la préhistoire.

A travers une très large iconographie et une multitude d'objets (maquettes, tableaux, objets archéologiques, chromolithographies, affiches, sculptures, films, publicités…), l'exposition décortique les principaux mythes sur la préhistoire pour tenter de comprendre leur origine, comment ils se sont diffusés et pourquoi depuis un siècle un
demi ils continuent à influencer notre vision de la préhistoire.




Visite de l’exposition Mythique préhistoire la Chapelle aux saints

Cette exposition a été conçue par le musée départemental de Solutré (71) et sera complétée par la collection personnelle de Claudine et Bernard Henriette.

L’homme préhistorique habite dans des cavernes ?
Panneaux exposition Mythique préhistoireLe mythe de l'homme des cavernes provient des nombreux objets préhistoriques recueillis à l'entrée des grottes au 19e siècle, il est amplifié plus tard par la découverte des peintures pariétales.
Les grottes ne pouvaient être qu'un abri très provisoire, elles sont froides et il n'y a pas de lumière. Un feu à l'intérieur de la grotte l'aurait vite enfumée et l'air serait devenu irrespirable. Le mythe reste tenace en raison des symboles particulièrement forts associés à la caverne : matrice originelle, allégorie de la caverne de Platon...

Les hommes préhistoriques ont construit des villages sur l'eau ?
Au milieu du 19e siècle, les premières découvertes archéologiques au bord des lacs suisses et français sont interprétées comme les vestiges de villages érigés sur des plates-formes. La représentation du village lacustre gagne alors rapidement une grande popularité.
Les cités lacustres n'ont pas existé, du moins pas comme on les a longtemps représentées. Certaines maisons étaient dotées de planchers rehaussés mais on peut récuser sans hésitation l'image du village érigé sur une vaste plate-forme surplombant les flots ainsi que celle d'une véritable civilisation lacustre.

Les chevaux sont précipités du haut de la roche de Solutré ?
L'image des chevaux précipités dans le vide du haut de la roche de Solutré par les chasseurs préhistoriques, a longtemps été tenue pour un fait historique.
L'image apparaît pour la première fois en 1870 avant d'être reprise par de nombreux illustrateurs. Les chevaux étaient en réalité abattus au pied de la roche de Solutré.

L'homme préhistorique au fond des cavernes
Les hommes préhistoriques ont construit des dolmens et érigé des menhirs ?

Les dolmens et menhirs ont longtemps été associés aux gaulois, ce sont pourtant bien des édifices préhistoriques, construits plusieurs milliers d'années avant eux. Ce mythe va parfois jusqu'à imaginer des druides gaulois pratiquant des sacrifices humains sur les dolmens.
Cette image anachronique des dolmens et menhirs comme oeuvre des gaulois a surtout été popularisée par la bande dessinée Astérix d'Uderzo et Goscinny.


L'homme préhistorique est violent ?

Si les sociétés préhistoriques ont connu des crises et destensions, il ne faut pas imaginer pour autant un monde préhistorique où la violence et l'agressivité étaient constantes.
Ce mythe illustre en particulier la croyance d'une évolution de l'homme, passant d'un état « sauvage » à un état « civilisé ».

L'homme préhistorique est poilu et vêtu de peaux de bêtes ?
Ce mythe tenace des hommes préhistoriques entièrement velus, aussi souvent représenté à demi nu ou habillé simplement de peaux de bête, provient de l'association entre pilosité, sauvagerie et
animalité.
L'archéologie fait pourtant état de l'existence de vêtements cousus, comme l'atteste la découverte de poinçons et d'aiguilles dont l'utilisation remonte au moins à 20 000 ans.


Violence de l'homme préhistoriqueL'homme préhistorique tient à la main une massue ?
En découvrant l'existence de l'homme préhistorique au 19e siècle, on a cherché à le représenter en s'inspirant de l'image de l'homme des bois, personnage du folklore médiéval présentant un mélange de traits humains et animaux et armé d'une massue.
Aucune découverte archéologique n'a permis d'attester l'utilisation de la massue durant la préhistoire. Les armes préhistoriques retrouvées témoignent à l'inverse d'une grande technicité et
efficacité.


L'homme préhistorique vit dans un monde hostile et dangereux ?
Nombreuses sont les images montrant l'homme préhistorique luttant pour sa survie, dans un environnement peuplé de prédateurs et en proie aux catastrophes naturelles. Cette nature impitoyable et hostile entretient le mythe de l'homme ayant réussi au cours de son évolution à se défaire de son état de nature.
Les préhistoriques ont au contraire su s'adapter et tirer partie de leur environnement, notamment pendant les périodes glaciaires.


exposition u Musée de l'Homme de NéandertalL'homme préhistorique a côtoyé les dinosaures ?
Les dinosaures ont disparu il y a 65 millions d'années tandis que le genre Homo, qui réunit l'Homme et les espèces apparentées, apparait il y a 3 millions d'années.
C'est surtout le cinéma américain qui est à l'origine de ce mythe, en produisant, à partir des années 1960, plusieurs films mettant en scène hommes préhistoriques et dinosaures. La publicité utilise
également cette idée fausse contribuant à véhiculer l'image d'un monde préhistorique hostile et dangereux.


L'homme descend du singe ?
L'illustration du singe qui se redresse par étapes pour atteindre progressivement la station verticale est largement utilisée. Cette image n'est pas innocente, elle fait passer l'idée que l'Homme est
une espèce qui a évolué et qui n'a plus rien à voir avec nos cousins les grands singes.
Dire que "l'Homme descend du singe" n'a pas de sens scientifique, car l'Homme est un grand singe. C'est une déformation des théories de l'évolution. Une formulation plus adéquate est de dire : "l'homme et les singes ont des ancêtres communs. "

L'homme préhistorique frappe des silex pour faire du feu ?
Il est quasiment impossible de faire naître des flammes en frappant simplement deux silex l'un contre l'autre, ces pierres ne contenant pas de fer, responsable des étincelles nécessaires à la combustion.
Cette idée reçue provient de l'usage très répandu des briquets à silex, qui furent utilisés pour faire du feu jusqu'au début du 20e siècle.
Pour faire du feu, l'homme préhistorique utilise plusieurs accessoires : de la pyrite ou de la marcassite, une pierre suffisamment dure comme du silex ou du quartz et de l'amadou.

Hommes préhistoriquesMenhirs et dolmens ne seraient pas préhistoriques mais l’oeuvre des Gaulois ?
Les dolmens et menhirs ont longtemps été associés aux Gaulois, ce sont pourtant bien des édifices préhistoriques. Le mythe des dolmens et menhirs gaulois est forgé par quelques érudits à la fin du 18e siècle et reste encore tenace aujourd’hui. Les ossements humains qui en sont parfois exhumés sont alors interprétés comme les vestiges de sanglants sacrifices. Cette image anachronique a ensuite été popularisée par la bande dessinée Astérix d’Uderzo et Goscinny et reste encore vivace en raison de son caractère identitaire.

L’homme préhistorique survivait pourchassé par les dinosaures ?
Nombreuses sont les images montrant l’homme préhistorique luttant pour sa survie, dans un environnement peuplé de prédateurs et en proie aux catastrophes naturelles. Cette nature impitoyable et hostile entretient le mythe de l’homme ayant réussi au cours de son évolution à se défaire de son état de nature.
Quant aux dinosaures, ils ont disparu il y a 65 millions d'années tandis que le genre Homo, qui réunit l'Homme et les espèces apparentées, apparaît il y a environ 3 millions d'années. C’est surtout le cinéma américain qui est à l’origine de ce mythe, en produisant, à partir des années 1960, plusieurs films mettant en scène hommes préhistoriques et dinosaures. La publicité utilise également cette idée fausse contribuant à véhiculer l’image d’un monde préhistorique hostile et dangereux.


Sur Hominides

Musée de Néandertal - La Chapelle-aux-saints
Musée de l'homme de
Néandertal
La Chapelle-aux-saints



Evolution de l'homme - Schéma - présentation -image
Non l'évolution de l'homme
ce n'est pas ça !


 
- Comment reconstituer la Préhistoire ?

- Les grandes étapes de la Préhistoire

- La longue histoire de la production du feu

- Les questions que les enfants nous posent sur la Préhistoire

- Les hommes préhistoriques

A lire
Le paléolithique - idées reçues
Marc Groenen
Le paléolithique - idées recues - Marc Groenen
Amazon
L'homme descend du singe, l'homme préhistorique habitait dans les grottes et il était vêtu de peaux de bêtes... Elles sont nombreuses les inepties que l'on raconte à nos enfants ou lors d'une conversation de comptoir.

En savoir plus sur
Le Paléolithique - Idées reçues

Les idées reçues de la préhistoire
Bertrand Roussel
Si je vous dis Préhistoire vous pensez dinosaures, homme des cavernes, druides dans la forêt gauloise, silex entrechoqués… Bref la préhistoire est pour vous une vaste période fourretout ou se côtoient beaucoup d’espèces dans la plus totale anarchie ? Ce livre est fait pour vous : il reprend tous les poncifs sur la préhistoire et vous explique ce qu’il faut en penser !
En savoir plus
sur Les idées reçues de la préhistoire
Idées reçues de la préhistoire


 
 
En pratique
L'exposition "Mythique Préhistoire "
Exposition ouverte du 3 juillet au 17 septembre 2017


Horaires :
Du 1er Avril au 5 Novembre 2017 :
Tous les après-midi de 14h30 à 18h (sauf le jeudi)

Juillet - Août : 10h-12h / 14h30-18h

Tarifs :
Adultes : 5€ 
Enfants 6-16 ans : 3€ *
Groupes (sur réservation) : 4€ evoir

Lieu de l'exposition :
Musée de l'Homme de Neandertal
19120 La Chapelle-aux-Saints

Contacts
Téléphone : 05 55 91 18 00
Email : casap@neandertal-musee.org





D'autres musées à visiter
Paris et région parisienne Province
Grande Galerie de l'évolution Musée de Préhistoire des Eyzies Musée de Préhistoire Tautavel
Galerie d'Anatomie et Paléontologie Musée de Préhistoire de Solutré Exposition Grotte Chauvet
Cabinet d'histoire - Jardin des Plantes Musée de la Préhistoire du Vercors Préhistorama
Galerie des enfants Musée d'Aquitaine Bordeaux Samara
Jardin des Plantes Musée de préhistoire - Grand-pressigny Le Paléosite
Musées du Jardin des Plantes Musée de l'homme La Chapelle-aux-saints Musée Art et Archéologie de Périgueux
Musée de la Préhistoire Nemours Musée du Pic Saint-Loup Musée de Terra Amata
Musée d'Archéologie Nationale Musée de Préhistoire de Menton Musée de Préhistoire de Quinson
Salle Piette - MAN Musée des Merveilles de Tende Musée d'Anthropologie de Monaco
Palais de la Découverte Le Thot Musée du Pech Merle
  Musée Archéologique de Strasbourg Parc de Préhistoire de Tarascon
  Musée du Mas d'Azil Musée de Lussac-les-châteaux
  Maison de la Dame de Brassempouy Musée-forum de l'Aurignacien
  Cité de la Préhistoire - Orgnac l'Aven Centre d'interprétation du Roc-aux-sorciers
  Maison du Piage Lascaux 4
     
Etranger  
Egypte - Musée de la Nubie - Assouan Allemagne - Gondwana Das Praehistorium Belgique - Espace de l'Homme de spy
Londres - Human Evolution Gallery   Belgique - Préhistosite de Ramioul

Mise en ligne le 14/07/17