www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Exposition > Sur les traces des premiers Parisiens > Paris

Exposition-dossier - Sur les traces des premiers Parisiens - Musée Carnavalet (22/09/13)

Sur les traces des premiers Parisiens
Du 10 septembre au 31 décembre 2014
Musée Carnavalet
Exposition-dossier

Gratuite

Expsoition sur les traces des premiers parisiens
Sur les traces des premiers parisiens
Une halte de chasseurs-cueilleurs du Mésolithique


Le musée Carnavalet - Histoire de Paris accueille, dans son espace d’actualité archéologique, l’exposition-dossier «Sur les traces des premiers Parisiens» consacrée aux recherches menées rue Henry-Farman (Paris 15e), en 2008, par une équipe de préhistoriens de l’Institut national de recherches archéologique préventives (INRAP).
Voir également notre page sur le chantier de fouilles en 2008 : le plus vieux Parisien à la préhistoire.
A gauche : mandibule humaine retrouvée lors des fouilles sur le site mésolithique de la rue Henry-Farman.
A noter, ces ossements ne sont pas présentés dans l'exposition. Photo
de mandibule, Denis Gliksman, Inrap.




Sur les traces des premiers parisiensHominides.com
Une toute petite exposition (une pièce !) qui présente des découvertes très intéressantes et qui resitue le gisement dans son environnement climatique avec des indications sur la faune et la flore de l'époque. La qualité des objets aurait certainement dû permettre l'attribution d'un espace un peu plus vaste.
Par ailleurs, la salle de préhistoire, à côté de l'exposition, n'était malheureusement pas ouverte lors de notre visite...
Il ne faut pas trop se plaindre car l'entrée reste gratuite... mais quand même !
C.R.
Photo © Sara Boudjoghra

Stratigraphie du site mésolithique rue Henry-Farman à Paris
La stratigraphie du site permet de remonter 8500 ans en arrière... au Mésolithique
© Yodrik Franel, INRAP

La fouille a mis au jour des camps de chasseurs-cueilleurs du Mésolithique (8000-6500 avant notre ère), implantés à 250 m de la rive actuelle de la  Seine. La présentation porte sur le site archéologique et son contexte environnemental, les outils et les gestes techniques de ces hommes préhistoriques, ainsi que sur les méthodes archéologiques, depuis le terrain jusqu’au laboratoire. Pour la première fois, les plus anciens restes humains découverts à Paris sont présentés au public.

Le Paris Mésolithique
Derniers chasseurs-cueilleurs nomades de la Préhistoire avant la révolution néolithique, les hommes du Mésolithique ont établi à plusieurs reprises leurs haltes de chasse sur les berges d’un bras de la Seine. Ils y ont abandonné des silex taillés et des fragments d’os d’animaux consommés sur place.

Evolution de la faune et de la flore en région parisienne depuis 12000 ans
Evolution de la faune et de la flore entre - 12000 et - 5000 ans sur Paris
d'après J.L. Monnier Remontée du niveau de la mer © Emmanuel Ghesquière, INRAP

Dans un paysage tempéré où la forêt remplace peu à peu la steppe glaciaire, où le cerf, le chevreuil et le sanglier succèdent au renne, au cheval de Przewalski et au mammouth, l’homme doit s’adapter à de nouvelles ressources animales et végétales. L’arc, apparu vers 12 000 avant notre ère, est plus adapté à ce nouvel environnement que la sagaie précédemment utilisée et devient l’arme de prédilection.

Au Mésolithique, les haltes de chasse sont destinées à la fabrication d’armes et au traitement du gibier (boucherie, travail des peaux, fabrication d’outils en os…). Sur le site de la rue Henry-Farman, de nombreux déchets de silex révèlent que ces hommes y ont surtout renouvelé leur panoplie de pointes de flèche. Ces minuscules pointes aux formes géométriques étaient fixées, à l’aide d’une résine, à la flèche.

dente de sanglier Pointes de flèchesen silex
Dent de sanglier présentant des sillons qui indique que l'objet a probablement servi de couteau.
Kroko pour Hominides.com
Pointes de flèches en silex sui devaient être fixées sur une tige en bois
Kroko pour Hominides.com

Le premier Parisien
Le site a fourni également des restes humains, les plus anciens découverts à Paris, un fragment de fémur et une mandibule, en deux morceaux.
La mandibule révèle d’un point de vue morphologique un menton nettement saillant. Elle comporte encore 4 molaires et des alvéoles d’incisives de canines et de prémolaires. Les dents à l’usure marquée mais sans carie ni dépôt de tartre atteste de la bonne santé dentaire de ces populations.

Quelles pratiques funéraires ?
La présence de ces ossements humains isolés pose la question des pratiques funéraires mésolithiques sur ce site. Les vestiges ténus ne permettent pas de déterminer s’il s’agit d’une sépulture, hypothèse peu probable, ou de restes humains épars.
L’absence de traces d’exposition à la chaleur et de découpe sur les ossements va à l’encontre d’une éventuelle anthropophagie. Le mauvais état de conservation du collagène des os n’a pas permis de dater au carbone 14 ces plus vieux Parisiens.

Visite du 21/09/13

Voir également :

2008 : Les plus vieux habitants de Paris

2008 : la vidéo de l'INRAP lors de la découverte du site de la rue Henry-Farman (ci-dessous)



Sur les traces des premiers parisiens par InrapOfficiel 

L’Inrap
Avec plus de 2 000 collaborateurs et chercheurs, l’Inrap est la plus importante structure de recherche archéologique française et l’une des toutes premières en Europe. Institut national de recherche, il réalise l’essentiel des diagnostics archéologiques et des fouilles en partenariat avec les aménageurs privés et publics : soit près de 2 000 chantiers par an, en France métropolitaine et dans les Dom. Ses missions s’étendent à l’exploitation scientifique des résultats et à la diffusion de la connaissance archéologique au public.


Sur Hominides

Méthodes de datation

Les méthodes de datation

- Les grandes étapes de la Préhistoire

- Les hommes préhistoriques

A lire
Fouilles et découvertes en Ile-de-France
Richard Cottiaux
Cet ouvrage propose de guider le lecteur à travers des découvertes qui forment un grand panoramique spatio-temporel de l’Île-de-France : Lutèce, Meaux, Bobigny.... Très richement illustré, cet ouvrage comprend également des cartes et une liste des musées et des sites à visiter.
Fouilles et découvertes en Ile-de-France


Le mésolithique
en France
Archéologie des derniers chasseurs-cueilleurs
Emmanuel Ghesquière, Grégor Marchand

II y a douze mille ans, au Xe millénaire, à l'issue de la dernière glaciation, des conditions climatiques plus tempérées se mettent progressivement en place en Europe. Elles obligent les groupes humains à toute une série d'adaptations qui leur permettent de continuer à assurer leur subsistance par une nouvelle économie de chasse et de cueillette.
Le mésolithique en France


Archéologie
Mode d'emploi

Dominique Cliquet
Cet ouvrage vous livre les clés pour comprendre le travail des archéologues dont la mission est de tenter de restituer « au plus juste » les conditions de vie des hommes du passé. En savoir plus sur Archéologie Mode d'emploi
Archéologie mode d'emploi


 
 
 
En pratique
L'exposition Sur les traces des premiers Parisiens

MUSÉE CARNAVALET
HISTOIRE DE PARIS
23, rue de Sévigné - 75003 Paris
Tél. 01 44 59 58 58
Fax 01 44 59 58 10

Ouverture du mardi au dimanche,
de 10 h à 18 h

Fermeture le lundi et les jours fériés
Entrée gratuite


D'autres musées à visiter
Paris et région parisienne Province
Grande Galerie de l'évolution Musée de Préhistoire des Eyzies Musée de Préhistoire Tautavel
Galerie d'Anatomie et Paléontologie Musée de Préhistoire de Solutré Exposition Grotte Chauvet
Cabinet d'histoire - Jardin des Plantes Musée de la Préhistoire du Vercors Préhistorama
Galerie des enfants Musée d'Aquitaine Bordeaux Samara
Jardin des Plantes Musée de préhistoire - Grand-pressigny Le Paléosite
Musées du Jardin des Plantes Musée de l'homme La Chapelle-aux-saints Musée Art et Archéologie de Périgueux
Musée de la Préhistoire Nemours Musée du Pic Saint-Loup Musée de Terra Amata
Musée d'Archéologie Nationale Musée de Préhistoire de Menton Musée de Préhistoire de Quinson
Salle Piette - MAN Musée des Merveilles de Tende Musée d'Anthropologie de Monaco
Palais de la Découverte Le Thot Musée du Pech Merle
  Musée Archéologique de Strasbourg Parc de Préhistoire de Tarascon
  Musée du Mas d'Azil Musée de Lussac-les-châteaux
  Maison de la Dame de Brassempouy Musée-forum de l'Aurignacien
  Cité de la Préhistoire - Orgnac l'Aven Centre d'interprétation du Roc-aux-sorciers
  Maison du Piage Lascaux 4
     
Etranger  
Egypte - Musée de la Nubie - Assouan Allemagne - Gondwana Das Praehistorium Belgique - Espace de l'Homme de spy
Londres - Human Evolution Gallery   Belgique - Préhistosite de Ramioul

Les sépultures de la préhistoire sur Amazon.fr



Mise en ligne le 22/09/13