www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Bretagne Préhistoire > Visitez la région > Centre d'interprétation du patrimoine archéologique de Plouhinec

Centre d'interprétation archéologique - Plouhinec - Finistère - Bretagne

Menez Dregan, Centre d'interprétation du patrimoine archéologique - Plouhinec
Menez Dregan, Plouhinec

Centre d'interprétation du patrimoine archéologique

Centre d'interprétation Menez DreganDepuis 465 000 ans le site de Plouhinec a vu se succéder des hommes depuis le paléolithique jusqu'au néolithique. Ces hommes ont laissé, au fil du temps, des traces de leur passage : outillages, maîtrise du feu, premières constructions... Découvrez la préhistoire en Bretagne en vous promenant le long du sentier de la découverte.

Au printemps 2012, s’est ouvert le centre d’interprétation du patrimoine archéologique de Menez Dregan, à Plouhinec. L’office de tourisme de Plouhinec est en charge de la valorisation des sites archéologiques et du centre d’interprétation de Menez Dregan. Le centre d’interprétation de Menez Dregan c’est 4 activités : un sentier de découverte longeant le sentier côtier et reliant les différents sites ; un centre d’interprétation dans une maison restaurée à proximité des sites.


Sentier de découverte
Grotte de Menez Dregan
Site néolithique de la pointe du Souc’h
Allée couverte de Pors Poulhan



Le centre d'interprétation de Menez Dregan

Plusieurs thèmes sont développés au fil d’une scénographie moderne et interactive  qui vous dévoile les spécificités des sites archéologiques et des hommes qui les ont fréquentés en vous présentant les méthodes et les apports de l’archéologie, par des textes, des outils de médiation et une vidéo sur les fouilles de Menez Dregan.
Les différents thèmes évoqués :
De l’espace naturel à l’appropriation d’un territoire
Le substrat géologique
Le climat et ses variations.
Le caractère impactant sur la végétation.
Le caractère impactant sur la faune.
Le caractère impactant sur les groupes humains.
De l’appropriation d’un territoire à sa transformation.
A différentes périodes l’homme s’approprie ce qui l’entoure et le transforme.
Un abri sous roche
Les foyers.
Architecture remarquable, ensemble typologique.
Choisir un espace.
Evolutions typochronographiques.
Assurer le voyage.
Centre d'interprétation de Menez Dregan
Menez-Dregan, salle du musée Faune de Menez-Dregan

Le sentier de découverte
C’est un sentier en plusieurs étapes, longeant le sentier des douaniers entre le centre d’interprétation de Menez Dregan et l’allée couverte de Pors Poulhan, qui évoque l’évolution du climat, les différentes pratiques humaines …, mais aussi le travail des archéologues qui ont notamment découvert, dans la grotte de Menez Dregan, des traces de feu entretenu par l’homme, comptant parmi les plus anciennes au monde. Il y a 10 panneaux explicatifs :
- Centre d’interprétation du patrimoine archéologique de Menez Dregan Sentier de la découverte Menez Dregan
- Plouhinec. Explication de la mise en œuvre effectuée afin de promouvoir et faire valoir les sites archéologiques de la commune.
- Des variations considérables du climat et de l’environnement ont modifié les paysages. Les changements climatiques, floristiques et fauniques dû notamment aux glaciations.
- L’occupation humaine du site évolue selon les variations du climat et du niveau de la mer. L’occupation humaine et les apports de l’archéologie pour comprendre la vie au Paléolithique.
- De l’outil au monument. L’outillage lithique du paléolithique inférieur et les outils en pierre, os,… pour construire des monuments tel que les dolmens de la pointe du Souc’h.
- Les chasseurs-cueilleurs ont su fabriquer des outils de plus en plus sophistiqués et de plus en plus efficaces. Evolution de l’outillage au fil de la préhistoire.
- Les hommes du Néolithique ne dépendent plus de ce que la nature leur offre. S’ils pratiquent encore la cueillette, ils font aussi pousser des céréales : c’est le début de l’agriculture ! Apparition de l’agriculture.
- Ici, la vue s’étend de Penmarc’h au sud-est, à l’île de Sein à l’ouest. Evolution du niveau du paléolithique inférieur à nos jours.
- Ici au néolithique final, les membres d’un même clan étaient enterrés : l’allée couverte de Menez Korriged.
- Au néolithique, une vaste nécropole mégalithique dominant le paysage témoigne des rapports étroits entre le monde des morts et celui des vivants. Les dolmens de la pointe du Souc’h.
- Du prédateur à l’éleveur, du cueilleur à l’agriculteur, du cueilleur à l’agriculture, du nomade au sédentaire.... Mettre un visage sur ces hommes, comprendre et reproduire des gestes. Devant le centre d’interprétation.

Site paléolithique de la grotte de Menez Dregan

Le gisement de Menez-Dregan I a été découvert en 1985 par Bernard HALLEGOUET. Il s’agit d’un habitat du Paléolithique inférieur, localisé dans une échancrure des falaises de la Pointe du Souc’h. La première campagne de fouille, organisée en septembre 1991, a mis en évidence une stratigraphie riche et complexe. Menez-Dregan I est un site-clé pour la connaissance du Paléolithique inférieur du Nord-Ouest de la France.
Le site est connu pour avoir livré des structures de combustion et des restes de foyers parmi les plus anciens jamais découverts dans le monde. Ce résultat s’appuie sur des observations géologiques et des datations réalisées par les archéologues sur des quartz extraits de deux sédiments rubéfiés et à un galet chauffé. Ce site est aussi intéressant du fait de la conservation de restes osseux.
En effet, la présence d’ossements est rare dans les gisements de l’Ouest de la France, dû à un contexte défavorable lié à l’acidité du milieu environnant.
L’homme préhistorique de Menez Dregan est un Homo Heidelbergensis, chasseur-cueilleur, il serait le premier homme à avoir domestiqué le feu.
La grotte de Menez-Dregan

Site néolithique de la pointe du Souc’h

Dolmens Menez-Dregan La pointe du Souc’h a connu une occupation par les hommes du Mésolithique,  qui ont laissé sur place de nombreux percuteurs. Par la suite, le site a été occupé par les hommes du Néolithique.
Deux campagnes de fouilles triennales ont été réalisées de 2001 à 2006, dans les cairns. Les fouilles ont permis d’établir sur le site neuf phases de construction et/ou d’aménagement de différents dolmens, formant un cairn de la période du Néolithique moyen et final, ainsi qu’une sépulture du Néolithique moyen. Il a été trouvé dans les tombes différents mobiliers comme des tessons de poteries ou encore, dans une des chambres funéraires, des perles en pierres. Le cairn a été utilisé comme carrière de pierre pendant la protohistoire, ainsi que dans l’Antiquité et au Bas Moyen-âge.
Devant les entrées des dolmens, les archéologues ont retrouvé de nombreux galets de quartz laiteux. Il pourrait s’agir de gestes rituels qui auraient été effectués sur place. A côté des galets se trouvaient de nombreux tessons de vases en terre cuite du néolithique moyen.

Allée couverte de Pors Poulhan

Deux campagnes de fouilles ont été réalisées entre 1986 et 1987 par le service départemental d’archéologie.
Cette allée couverte, est composée de deux rangées parallèles de seize piliers de même hauteur, calés dans des fosses de trente centimètres de profondeur. Ces piliers supportent deux dalles de couverture, au lieu de trois ou quatre à l’origine, qui étaient recouvertes d’un tertre. Les fouilles ont livré un riche mobilier attestant un usage de la sépulture du Néolithique final à l’époque gallo-romaine. Ainsi ont été découvert du mobilier céramique et du mobilier lithique : lame de hache polie, armatures de flèches tranchantes, perles en os et en ivoire, et environ 4000 silex.
Allée couverte de Pors Poulhan

Bonne visite !

Hominides.com remercie Le centre d'interprétation de Menez Dregan pour les documents ayant servis à la réalisation de cette page.

Visite à Menez-Dregan
Pratique


Adresse

Centre d'interprétation du patrimoine archéologique
Rue de la corniche
29780 Plouhinec

Coordonnées GPS
Latitude : 47° 59.239
Longitude : 4° 27.916

Horaires et jours de visites
Juillet et Août :
Tous les jours sauf le mardi matin : 10h30 à 12h30 et 14h à 18h.
En dehors se renseigner à l'Office du Tourisme de Plouhinec : 02 98 70 74 55


Tarifs
Plein tarif : 3 €
7 à 12 ans : 1,5 €
- de 7 ans : gratuit
Pour une visite guidée des sites archéologiques, rajouter 1,5 € au prix de l'entrée au Centre.

Contacts
Tél : 02 98 70 74 55
Fax : contact@plouhinec-tourisme.com
Site officiel

 




Pour en savoir plus sur Menez Dregan et la Bretagne préhistorique


Menez Dregan  Plouhinec

Les sites archéologiques de Menez Dregan
Plouhinec en Finistère
Claude Gaillard - Michel Le Goffic - Jean-Laurent Monnier

Gisserot-patrimoine culturel
17 x 24 cm, 16 pages

En vente au Centre d'interprétation et à l'Office de tourisme de Plouhinec

Préhistoirer Atlantique


Préhistoire de l'Atlantique

Préhistoire de l'Atlantique
Gregor Marchand
..L’opposition entre les peuples de la terre et ceux de la mer, les réseaux d’habitats bien différenciés, les nécropoles aux rites si complexes, caractérisent les modes de vie lors de cette période d’incubation.
Le fonctionnement de ces sociétés peut enfin être esquissé, avec un recours raisonné aux comparaisons ethnographiques. Quelle était l’organisation de ces économies de chasse-cueillette? Quelles étaient les bases alimentaires et les pratiques de prédation ? Quelles distances parcouraient les hommes et les femmes au quotidien et sur un cycle annuel ? Combien d’individus occupaient la France au Mésolithique ?

       
La révolution néolithique en France


La révolution néolithique en France
Jean-Paul Demoule
Avec la révolution industrielle, la «révolution néolithique» est une des ruptures fondamentales de l'histoire humaine. La domestication des animaux et des plantes offre aux communautés humaines, qui vivaient jusque-là de chasse et de cueillette, les moyens d'un essor démographique sans précédent, et désormais incontrôlé.
La France, ultime péninsule de l'Eurasie, sera néolithisée par des migrants arrivant par le nord et par des marins-paysans colonisant peu à peu les rives de la Méditerranée.
En savoir plus sur
La révolution néolithique en France

Le secret des menhirs
Amazon
Le secret des menhirs de Bretagne et d'ailleurs
Jean Danzé
Voici plus de 6 000 ans, les habitants de la Bretagne et d'autres régions d'Europe érigeaient des dolmens, tumulus, cairns et allées couvertes destinés au repos de leurs morts. À la même époque, ils extrayaient d'énormes blocs de pierre, qu'ils taillaient, transportaient, puis dressaient verticalement : les menhirs.
Qui étaient les constructeurs de menhirs ? Pour quelles raisons élevèrent-ils ces majestueuses colonnes ?

       
La Préhistoire dans l'Ouest
Amazon
La préhistoire dans l'ouest
Des mammouths aux menhirs, Bretagne, Pays de la Loire
RomainPigeaud
L'Homme préhistorique est présent depuis très longtemps dans l'Ouest, depuis au moins 500 000 ans. C'est même en Bretagne que se trouve un des plus anciens foyers au monde (Menez-Dregan). Et, depuis peu, la Mayenne compte une deuxième grotte ornée : prélude à de nombreuses autres découvertes? En Bretagne il n'y a pas que des menhirs et des dolmens...
Préhistoire de la Bretagne
Amazon
Préhistoire de la Bretagne
Pierre-Roland Giot
Cette nouvelle édition, entièrement revue, très abondamment illustrée, concerne la Bretagne armoricaine pendant les "âges de la pierre".
La première partie nous montre les conditions de vie des premiers hommes préhistoriques jusqu'à il y a environ 8 000 ans.
Les deux autres parties concernant le néolithique breton les dolmens et les menhirs...

     


Un livre introuvable ? essayez sur PriceMinister  
Crédits photos : Centre d'interprétation de Plouhinec
Mise en ligne le 28/11/12






site-prehistorique/me