www.Hominides.com
Contacts

 Acceuil >  Lieux à visiter > La Grotte du Lazaret > Site préhistorique > Préhistoire

La grotte du Lazaret

Grotte du Lazaret
60 000 ans de présence des hommes préhistoriques... De - 130 000 à - 190 000 ans !
A cette époque c'était Homo erectus qui avait conquis la région.


Entrée de la grotte du LazaretGrotte du LazaretSituation
La grotte du Lazaret est située sur la commune de Nice, au pied du Mont Boron. Elle se trouve aujourd’hui à une trentaine de mètres au-dessus du niveau de la mer et à cent mètres de la côte. Il y a 160 000 ans, au cours d'une période glaciaire, elle était perchée à plus de 120 mètres de hauteur. C’était à l’époque un campement provisoire, idéalement placé pour des chasseurs qui pouvaient observer, à l'abri du porche, les mouvements du gibier. Les fouilles sur le site continuent et la grotte ne se visite pas, sauf lors de manifestations comme les Journées du Patrimoine ou des ateliers de fouilles en été.
A droite entrée de la grotte du Lazaret Photo © Kroko pour Hominides.com

La découverte et les fouilles au Lazaret
Citée comme curiosité ou lieu à visiter dans différents ouvrages au 18ème et 19ème siècle (1, 2) la grotte est fouillée la première fois en 1842 par un médecin, Alexis Naudot. Son étude « Note sur les cavernes ossifères de Nice » ne rencontre pas de succès car ses découvertes sont très décalées par rapport à l’époque : la préhistoire et les hommes anciens ne font pas bon ménage avec les croyances de l’époque.
En 1879, l’identification de plusieurs bifaces retrouvés dans la grotte du Lazaret par le célèbre préhistorien Emile Rivière démontre que cette cavité a été visitée par des hommes au temps préhistoriques.
De 1950 à 1966 François-Charles Octobon effectue des fouilles dans la cavité et publie de nombreuses études. C'est lors de ses fouilles qu'il découvre un pariétal d'enfant daté de - 170 000 ans.
La grotte du Lazaret a été classée monument historique le 21 mars 1963.
Depuis 1962 les recherches sont toujours en cours sous la direction d’Henry de Lumley qui a également créé le Laboratoire de Préhistoire du Lazaret, situé à proximité immédiate de la grotte.

La grotte du Lazaret, une longue (pré)histoire
La cavité est longue de 35 mètres sur une largeur de 4 à 20 mètres. Le plafond est situé à plusieurs mètres de hauteur et les fouilles en profondeur ne font qu’accentuer cet espace. En effet, depuis 50 ans les chercheurs ont dégagé les couches archéologiques sur une hauteur de 2,40 mètres. Toutes les campagnes de fouilles successives ont mis à jour 300 000 artefacts (outils, ossements divers…). Les scientifiques estiment que la partie archéologique est haute de plusieurs mètres.
La grotte du Lazaret a été occupée à de nombreuses reprises sur une période s’étalant de -190 000 à – 130 000 ans. Au total plus de 27 niveaux archéologiques ont été identifiés.
Stratigraphie grotte du Lazaret
Une partie de la stratigraphie de la grotte du Lazaret
Photo © Kroko pour Hominides.com

Les découvertes au Lazaret

La grotte du Lazaret, grâce aux nombreux artefacts qu'elle a délivrés permet d'avoir une idée assez précise du mode de vie des Homo erectus il y a 150 000 ans. Il choisissaient leurs proies (du cerf en majorité), découpaient la viande de manière ordonnée et il semblent même qu'ils fumaient des morceaux de viande (voir la partie sur les foyers).

La hutte de la grotte du LazaretLa "hutte" du Lazaret
En 1969, les chercheurs communiquent sur une découverte importante : la présence de traces d'une hutte dans la grotte. Les traces sont constituées de "lignes" de pierres formant une sorte d'enclos contre la paroi. Les chercheurs, sous la direction d'Henry de Lumley ont, à l'époque, déterminé que ces pierres permettaient de tendre des peaux sur une structure en bois.
Cette théorie a reçu un accueil mitigé de la communauté scientifique. Cette hutte, qui aurait pu héberger une dizaine de personnes, englobe également deux restes de foyers. Hutte ou simple" zone de vie" cette partie de la grotte était également un lieu de repos : de minuscules coquilles marines (trop petites pour être consommées) indiquent que les anténéandertaliens avaient apporté des algues pour se fabriquer des litières.

Composition de la faune trouvée dans la grotte du Lazaret
La Faune au Lazaret

Le grand nombre d'ossements d'animaux retrouvé montre que les anténéandertaliens avaient un régime carnivore varié. Le cerf était la principale proie de ces chasseurs avertis: des adultes (surtout des biches) et des plus jeunes. Pour la paléontologue Patricia Valensi "Parmi les jeunes, nous relevons beaucoup de première et deuxième année, respectivement âgés de 6 mois (faon) et de 18-20 mois. Connaissant la date de mise bas pour cette espèce, nous pouvons en conclure que la chasse s'est produite en automne, probablement au mois de novembre. " (3)
Les anténéandertaliens chassaient d'autres espèces : on a également découvert des restes de bouquetin, d'auroch, de bison, de cheval, de rhinocéros de prairie, de mégacéros et d'éléphant antique. De nombreuses stries et traces de découpes sur les ossements montrent que ces chasseurs étaient aussi de bons bouchers...

Cerf  adulte Mandibule Mandibule de Faon agé de 6 mois
Mandibule de cerf adulte
Laboratoire du Lazaret
Mandibule de faon âgé de 6 mois
Laboratoire du Lazaret - Photo © Nikoo Pour Hominides.com
Eléphant antique Crâne de bouquetin
Eléphant antique (Palaeoloxodon antiquus) Défense
Laboratoire du Lazaret - Photo © Nikoo Pour Hominides.com
Crâne de bouquetin
Laboratoire du Lazaret - Photo © Kroko Pour Hominides.com

Les foyers du Lazaret
Plusieurs foyers ont été mis à jour dans les niveaux archéologiques 25 à 27 de la cavité. Un des foyers (sol UA27) était positionné sur une dalle, certainement pour augmenter la température du feu. Un autre foyer était ceint de pierres et de galets.
Le plus intéressant reste des traces de graisse animale retrouvées dans l'un des foyers alimenté par des des herbes de posidonie, ce qui permet de penser que des morceaux de viande étaient fumés à proximité. Cette dernière hypothèse donnerait à Homo erectus des facultés que l'on pensait réservées à Homo sapiens. Selon Henry de Lumley « La présence de dérivés d'acide carboxylique et de composés aromatiques issus de la combustion de graisses prouve l'existence d'un lieu de séchage et de fumage des viandes ».

L'industrie lithique, les outils retrouvés
Les outils découverts dans la grotte du Lazaret sont au nombre de 100 000 pièces... Les bifaces acheuléens mais aussi les chopping-tools, les choppers et les galets aménagés représentent avec le petit outillage sur éclat, la majeure partie des outils mis au jour. Les bifaces sont plus fréquents dans les niveaux inférieurs (les plus anciens) et sont remplacés progressivement par des racloirs dans les niveaux supérieurs (les plus récents). A - 150 000 ans les bifaces disparaissent de la stratigraphie : transition de la culture acheuléenne (riche en bifaces) à la culture moustérienne.
Pour fabriquer leurs outils les préhistoriques ne se contentaient pas de ramasser des cailloux au hasard, ils allaient les chercher spécifiquement. Pour le lithicien Dominique Cauche "Si la plupart des cailloux ont été ramassés dans un rayon de 15 kilomètres, quelques quartzites fins proviennent des Appenins, à plus de 60 km au nord-est. Trente kilomètres plus près, sur le site de Ciotti, les Acheuléens ont collecté du silex gris de bonne qualité". Photo © Kroko pour Hominides.com : outils exposés au Musée de Préhistoire de Menton
Outils de pierre retrouvés au Lazaret : bifaces,

Découvertes de restes d’hominidés
Au total 24 restes humains ont été retrouvés en 50 ans de fouilles au Lazaret : principalement des dents mais aussi des humérus fragmentés. Deux éléments intéressent particulièrement les anthropologues : un pariétal d'enfant et l'os frontal d'un jeune adulte... La présence d'ossements appartenant à plusieurs générations indique que les visiteurs vivaient en clan ou en famille.

Lazaret III Crâne d'Homo erectus trouvé en 2011 à la grotte du Lazaret daté de - 170 000 ans
Un pariétal d'enfant de 9 ans
Le pariétal d'un enfant prénéandertalien a été dégagé en 1969. L’enfant devait être âgé de 9 ans au moment de sa mort. Son pariétal présente une lésion (méningiome) qui a dû être à l’origine de son décès. Il est daté de - 150 000 ans.
Photo : le pariétal de l'enfant au Musée de Préhistoire de Menton
© Kroko pour Hominides.com
L’os frontal d’un Homo erectus
En 2011, la campagne de fouilles d’été a permis de mettre à jour l’os frontal d’un hominidé (certainement un Homo erectus). L’individu devait être âgé de moins de 25 ans. Il était situé dans une couche archéologique datée de - 170 000 ans. Ce fossile a été baptisé Akidaya ("d'ici et d'ailleurs" en patois nissart).
La découverte du crâne d'Homo erectus au Lazaret - Akidaya
Photo frontal de l'hominidé découvert en 2011
D'autres éléments du squelette
Un humérus humain fracturé sur le sol UA26. L’os fracturé à l’état frais, porte des marques de dents de carnivores aux deux extrémités.
Photo à droite : fémur gauche d'un jeune individu
© Laboratoire du Lazaret


Un autre humérus, appartenant à une femme présente des traces de découpes.
Fémur gauche fracturé retrouvé au Lazaret


Notes
1 François Emmanuel Fodéré, « Voyage aux Alpes-Maritimes »
2 Joseph Antoine Risso,  « Histoire Naturelle des principales productions de l’Europe Méridionale et particulièrement de celles des environs de Nice et des Alpes-Maritimes ».
3 Archéologia n°433 Mai 2006 - Grotte du Lazaret de Romain Pigeaud


Type : Technique Période Occupations Restes humains
Grotte calcaire Acheuléen
Moustérien
Pléistocène moyen (stade isotopique 6) Multiples et successives de
- 190 000 à - 130 000 ans
- Dents et pariétal d'enfant
- Dents d'adultes
- Crâne jeune adulte
Dimensions Nbre de représentations   Outils Art mobilier
Cavité de 35 mètres de long sur 4 à 20 mètres de large     Bifaces type Levallois Non
Localisation Accessibilité Date de la découverte Particularités  
A Nice Pour chercheurs Cavité signalée en 1821 par François Emmanuel Fodéré. Une stratigraphie sur 150 000 ans.  

Où trouver des informations sur la grotte du Lazaret ?

La grotte du Lazaret est toujours en activité et des campagnes de fouilles sont organisées tous les étés. Le site n'est donc pas aménagé pour des visites "touristiques".
Toutefois il est possible, pendant la période estivale, d'espérer visiter les lieux pour les personnes vraiment passionnées. Vous devez tout d'abord prendre contact avec le Laboratoire Départemental de Préhistoire du Lazaret :
Tél : 04 92 00 17 37
Fax : 04 92 00 17 39
Email : lazaret@lazaret.unice.fr

Pour aller plus loin sur le sujet vous pouvez visiter les Musées de la région qui présentent une partie du résultat des fouilles au Lazaret.

Musée de Terra Amata Musée de préhistoire de Menton Musées et sites de préhistoire de la région sud - est de la France PACA - Provence - Alpes - Cote Azur
Musée de Terra Amata
(Nice)
Musée de Préhistoire régionale (Menton) Visitez les sites et musées de Préhistoire dans le sud de la France

Hominides.com remercie l'ensemble des équipes du Lazaret pour leur acceuil, leur disponibilité et leur enthousiasme ! Un vrai voyage dans le passé.


 
 
D'autres musées à visiter
Paris et région parisienne Province
Grande Galerie de l'évolution Musée de Préhistoire des Eyzies Musée de Préhistoire Tautavel
Galerie d'Anatomie et Paléontologie Musée de Préhistoire de Solutré Exposition Grotte Chauvet
Cabinet d'histoire - Jardin des Plantes Musée de la Préhistoire du Vercors Préhistorama
Galerie des enfants Musée d'Aquitaine Bordeaux Samara
Jardin des Plantes Musée de préhistoire - Grand-pressigny Le Paléosite
Musées du Jardin des Plantes Musée de l'homme La Chapelle-aux-saints Musée Art et Archéologie de Périgueux
Musée de la Préhistoire Nemours Musée du Pic Saint-Loup Musée de Terra Amata
Musée d'Archéologie Nationale Musée de Préhistoire de Menton Musée de Préhistoire de Quinson
Salle Piette - MAN Musée des Merveilles de Tende Musée d'Anthropologie de Monaco
Palais de la Découverte Le Thot Musée du Pech Merle
  Musée Archéologique de Strasbourg Parc de Préhistoire de Tarascon
  Musée du Mas d'Azil Musée de Lussac-les-châteaux
  Maison de la Dame de Brassempouy Musée-forum de l'Aurignacien
  Cité de la Préhistoire - Orgnac l'Aven Centre d'interprétation du Roc-aux-sorciers
  Maison du Piage Lascaux 4
     
Etranger  
Egypte - Musée de la Nubie - Assouan Allemagne - Gondwana Das Praehistorium Belgique - Espace de l'Homme de spy
Londres - Human Evolution Gallery   Belgique - Préhistosite de Ramioul

A lire
Ouvrages sélectionnés par Hominides.com pour aller plus loin sur la Grotte du Lazaret

       
La grotte du Lazaret - henri de Lumley
Acheter ce livre

Ouvrage pour tous
La grotte du Lazaret
Un campement de chasseurs il y a 160 000 ans.
Henry de Lumley

A Nice, une petite trentaine de mètres au-dessus de la mer, se trouve un lieu que des chasseurs ligures avaient élu comme campement il y a 160 000 ans lors de leur saison de chasse : la grotte du Lazaret. Grâce à un niveau d’occupation retrouvé intact, les
archéologues ont pu mener une véritable enquête et établir, à partir des multiples indices restés en place, comment s’y organisaient les activités de ses occupants. Aussi nous est-il donné d’apprendre ce qu’ils chassaient, comment ils chassaient, comment ils traitaient le produit de leur chasse, etc...
La grotte du Lazaret
Aamazon

Livre pour étudiants et passionnés

La grotte du Lazaret
Le Sol d’occupation acheuléen de l’unité archéostratigraphique UA 25 de la Grotte du Lazaret, Nice, Alpes Maritimes
Henry de Lumley
Le site acheuléen de la grotte du Lazaret, en raison d’une parfaire conservation, permet d’acquérir des connaissances nouvelles et exceptionnelles sur le comportement des anténéandertaliens à la fin du Pléistocène moyen. Rares sont les sols d’occupation acheuléens non seulement dans le bassin méditerranéen, mais aussi dans le reste du Monde, suffisamment bien conservés pour apporter autant d’informations sur le mode de vie de ces chasseurs de grands herbivores.

 
 

Autres ouvrages sélectionnés par Hominides.com

       
Le Vallonnet, Terra Amata, Le LAzaret
Le Vallonnet,Terra Amata, le Lazaret
Sous la direction de Henry de Lumley
tinéraire préhistorique dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur de Quinson (Alpes-de-Haute-Provence) à Gênes (Ligurie) Les sites du Vallonnet (à Roquebrune-Cap Martin), de Terra Amata et du Lazaret (à Nice) ont révélé la présence très ancienne de l’homme sur cette rive de la Méditerranée. Mais au-delà des restes archéologiques, c’est l’évolution de la vie humaine sur près d’un million d’années que laissent imaginer ces lieux. 
En savoir plus sur Le Vallonnet,Terra Amata, le Lazaret
[pour tous]
Les premiers peuplements de la Côte d'Azur et de la Ligurie

Ou sur la Fnac.com
Les premiers peuplements de la Côte d'Azur et de la Ligurie
Henry de Lumley et collectif
Panorama complet des sites et des hommes préhistoriques qui ont été découverts autour de la Méditerranée : Terra Amata, Caune de l'Arago, Grotte du Lazaret habités par Homo erectus, l'Homme de Tauravel, Néandertal et Homo sapiens… Un bel ouvrage de vulgarisation très richement illustré et accessible à tous.

Les premiers peuplements de la Côte d'Azur et de la Ligurie.
[Pour amateurs et passionnés]
 
 


Mise en ligne le 01/11/11