www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Périgord > Visitez la région > Le Regourdou > Site préhistorique près de Lascaux

Site préhistorique du Regourdou - Montignac Lascaux - Périgord - Dordogne

Regourdou - Site préhistorique néandertalien
Gisement préhistorique néandertalien de – 70 000 ans
Le plus ancien Néandertalien d’Europe  


Site préhistorique du Regourdou - vue générale

Le Regourdou - site préhistorique Le gisement de Regourdou est un site peu connu du grand public qui présente pourtant deux  particularités. La première est d’avoir abrité le plus ancien Néandertalien d’Europe connu à ce jour, - 70 000 ans. La deuxième est le nombre d’ossements d’ours trouvés dans le gisement, ce qui est assez rare pour la période. Cette profusion d’ossements d’ours a amené certains chercheurs à parler d’un véritable « Culte de l’Ours » préhistorique.
« Ce site est au sommet de la colline de Lascaux. Son principal intérêt a été la découverte du squelette du Néandertalien le plus ancien d'Europe et de ceux de nombreux ours bruns. », Bruno Maureille
.

Situation

Le gisement de Regourdou  est situé sur la commune de Montignac, sur la rive gauche de la Vézère. Le site est atteignable en prenant la même route que pour aller à la grotte de Lascaux puisque le Regourdou est situé à 800 mètres de la « Chapelle Sixtine de la Préhistoire », sur la même colline.

Historique du gisement de Regourdou
Roger Constant, Henri Breuil, Dorothy GarrodC’est en mars 1954 que le fermier Roger Constant, après la découverte de la grotte de Lascaux  toute proche, décide d’effectuer des fouilles sur son propre terrain. Il cherche à découvrir si une autre entrée de la célèbre cavité ne passe pas tout simplement sous son terrain !
Il investit un puit (cheminée karstique) situé juste devant sa ferme et commence à dégager le trou obstrué alors par d’énormes blocs d’effondrements. Le travail est éreintant mais il parvient à nettoyer la cavité karstique sur une largeur de 1,5 à 2,5 mètres et une profondeur de 5 à 6 mètres. Il poursuit alors en creusant à la verticale en suivant un niveau sédimentaire noirâtre le long de la paroi ouest de la cavité. Il y découvre des outils lithiques moustériens ainsi que des ossements d’animaux. Il demande et obtient (en août 1957) une autorisation administrative pour poursuivre les fouilles.
Le 22 septembre 1957, dans des circonstances assez floues, des restes humains sont découverts. Devant l’importance de la trouvaille et la dangerosité des lieux (risque d’éboulement), M. Prechet (Directeur général de l’Architecture) fait stopper les travaux.
Sépulture du regourdouLe 4 octobre 57, le préhistorien François Bordes et Eugène Bonifay, assistés de Bernard Vandermeersch entreprennent des fouilles de sauvetage et permettent de reconstituer une grande partie du squelette néandertalien, appelé Regourdou I, avec les 98 ossements ou fragments retrouvés. Les restes du Regourdou I ont été retrouvés sous un bloc rocheux, mélangés à des restes d’ours brun (Ursus arctos) et à divers outils lithiques.
En 2008 d’autres ossements de ce dernier sont identifiés dans les collections du Musée National de Préhistoire des Eyzies.  Ils avaient, à l’origine, été attribués par erreur à des restes d’ours… « Ce sont justement une partie de ceux qu'on croyait absents à cause de gestes funéraires : un fémur, un tibia, une fibula [le péroné, NDLR] et certains os du bassin » explique le préhistorien Bruno Maureille.
Sur la partie est de la cavité des fouilles permettront de mettre à jour d’autres restes de Néandertalien appartenant à un autre individu (Regourdou II). En 1993 : classement du site aux Monuments Historiques, arrêt des fouilles.    

La visite du gisement de Regourdou
Le site de Regourdou vous permet de voir le gisement à ciel ouvert où ont été découverts les restes néandertaliens, les fosses où des ours vivants ont été introduits, ainsi que le Musée de Regourdou qui présente les différents éléments exhumés du gisement.
La visite dure approximativement 50 minutes mais vous aurez du mal à faire partir les enfants du parc aux ours…

Le gouffre de Regourdou
Un large gouffre s’ouvre à l'air libre, au sein duquel vous pouvez apercevoir les différents éléments de la stratigraphie et les endroits marqués d’un panneau où les restes de Néandertaliens ont été retrouvés. Peu accessible, il ne se visite pas pour des raisons de sécurité.

Site et gouffre de Regourdou Liu d ela découverte du néandertalien de Regourdou
Vue générale du site et du gouffre de Regourdou Lieu de la découverte du Néandertalien de Regourdou

Le parc aux ours
C’est en 1988 que le propriétaire du site Roger Constant décide d’introduire des ours dans le parc jouxtant le gisement archéologique. De grandes fosses sont construites afin d’accueillir 3 ours visibles par les visiteurs. Depuis l'ouverture3 autres ours ont été rajoutés. C’est un peu le retour de l’ours, 70 000 ans après que leurs ancêtres aient utilisés la cavité comme abri.

Ours du Regourdou Gros plan ours de Regourdou
Ours de Regourdou Ours de Regourdou

Le Musée de Regourdou
C’est dans l’ancienne ferme de Roger Constant qu’un musée a été créé afin de présenter au public les ossements, les outils et l’histoire du site néandertalien de Regourdou. Dans les deux salles qui le composent vous trouverez également une reconstitution du squelette du jeune Néandertalien.

Musée du regourdou machoire du néandertalien du Regourdou
Musée de Regourdou Mâchoire inférieure du Néandertalien de Regourdou

Hominidés.com remercie le site de Regourdou pour l'acceuil qui lui a été réservé lors de sa visite.

Squelette du néandertalien retrouvé au RegourdouLe Néandertalien de Regourdou
Le squelette de Regourdou I appartient à un jeune adulte de 25 ans maximum. Ce sont les dents du fossile qui ont permis de déterminer l’âge du Néandertalien à sa mort.
 Les ossements sont particulièrement bien conservés pour un spécimen de – 70 000 ans, à l’exception notoire de la calotte crânienne qui n’a jamais été découverte. Ce « manque » est à l’origine de plusieurs théories. Soit le crâne a été volé lors de sa découverte, soit c’est un rite funéraire néandertalien de déplacer les crânes, soit tout simplement le crâne est encore en place, quelque part dans le gisement.
La position du corps, recroquevillé sur lui-même, indique que nous sommes face à une sépulture préhistorique volontaire. Le corps a été déposé le long d’une paroi de ce qui était alors une grotte, avec des ossements d’ours, et sous une dalle de pierre.
Avec les ossements retrouvés en 2008, le squelette est véritablement l’un des plus complets de cette époque ancienne, il y a 70 000 ans.     
Le fossile Regourdou I est actuellement conservé au Musée d'archéologie de Perigueux .

Les ours de Regourdou
Ursus arctos - crâne - RegourdouLes ossements d’ours retrouvés au Regourdou appartiennent à l’espèce Ursus arctos (Ours brun) contrairement aux autres sites du moustérien chez qui le taxon dominant est Ursus spelaeus. Actuellement 918 restes osseux d’ours bruns ont été mis à jour au Regourdou.
A côté de la sépulture du Néandertaliens Regourdou I une petite fosse obstruée par une dalle contient les ossements d’une femelle d’ours. Par ailleurs des ossements d’ursidés (dont des crânes) ont été mis à jour dans 4 petites cavités qui semblent d’origine anthropiques (fabriquées par l’homme). Tous les chercheurs n’ont pas la même approche de cette proximité homme/ours.
Pour les uns nous sommes en face d’un culte lié à l’ours et dans ce cas le Néandertalien a été inhumé entouré d’ours dans une sorte de rituel funéraire. « l’ours était un symbole puissant qui avait des relations très étroites avec la mort, et l’ours a peut-être évoqué cette autre vie par le fait qu’il hiberne en hiver et réapparaît au printemps, en même temps que s’opère le renouveau de tout le milieu naturel, comme s’il « ressuscitait » après sa disparition momentanée » (Bonifay E. 2008 - p. 29)
Pour les autres, la cavité servait de tanière pour les ours et certains pouvaient tout simplement mourir sur place ou être piégés par des éboulements. « Si les carcasses d’ours avaient été amenées (complètes) et déposées dans un quelconque dessein, il n’y aurait aucune trace d’origine animale (grignotements) sur les os longs… » (Cavanhie N. 2012).


CR

Sources
CNRS : http://www2.cnrs.fr/presse/journal/4699.htm 
Paléo revue Un nouveau bassin néandertalien : http://paleo.revues.org/2134 
L’homme qui a vu l’ours - Etude archéozoologique et taphonomique du site paléolithique moyen de Regourdou (Montignac, Dordogne, France)  http://paleo.revues.org/1742
.


Le Regourdou en bref...

Type : Technique Culture Occupation Restes humains
Grotte effondrée Levallois Mousrérien de type Ferrassie - 70 000 BP 2 fossiles de Néandertaliens
Dimensions Nombre de représentations     Outils
  -     Silex
Localisation Accessibilité Date de la découverte Particularités  
Montignac Lascaux Pour tous 1957 Le plus ancien fossile de Néandertal en Europe.  

Visite du Regourdou - Infos pratiques

Entrée sur le site de RegourdouAdresse
LE REGOURDOU :
24290 Montignac-Lascaux

Contacts
Tél. / Fax : 05 53 51 81 23
Courriel : micheleconstant@wanadoo.fr

Heures d'ouverture du site
Tous les jours
Juillet et août : 10h à 19 h
De septembre à novembre : 11h à 18h
De février à Juin : 11h à 18h
Fermeture annuelle : décembre et janvier

Tarifs
Le prix comprend 40 minutes de visite guidée, ainsi que l'accès au musée et au parc à ours.
Adulte : 5,50 euros
Enfant : 3,20 euros (de 6 à 12 ans)

Animation : 3,00 euros

Site internet



Visite du Périgord
A voir Grottes Abris sous roche
Visite du Périgord Grotte de Lascaux Abri Pataud
Musée de Préhistoire des Eyzies Grotte de Font-de-Gaume Abri de La Ferrassie
Musée de Préhistoire des Eyzies 2 Grotte des Combarelles Abri du Poisson
Musée Art et Archéologie Périgueux Grotte de Villars Laugerie Haute
Musée Art et Archéologie Périgueux 2 Grotte de Saint-Cirq / Sorcier Laugerie Basse
Le Thot Grotte de Bara-Bahau Abri de Cap Blanc
Pôle International de Préhistoire Grotte du Pech Merle Abri Cro-Magnon
  Grotte de Bernifal Castel Merle
  Site de Regourdou  
  Grotte de Rouffignac  

D'autres sites préhistoriques
GROTTES      
Grotte Chauvet Grotte de Vilhonneur Grotte de Lascaux Grotte de Bara-Bahau
Grotte Margot Grotte Mayenne-Sciences Grotte de Font-de-Gaume Grotte du Pech Merle
Grotte de Villars Grottes de Saulges Grotte de Pair-non-Pair Grotte de Bernifal
Caune de l'Arago Grotte des Combarelles Grotte de Saint-Cirq / du Sorcier Grotte du Mas d'Azil
Grotte de Niaux Grotte de Gargas Grotte de la Vache Site de Regourdou
Grotte des Fadets Grotte de la Marche Arcy-sur-Cure Grotte de Bédeilhac
Menez-Dregan Grotte de Cougnac    
       
ABRIS SOUS ROCHE SITES DE PLEIN AIR
Abri Pataud Laugerie Haute Roc aux sorciers Etiolles
Abri de La Ferrassie Laugerie Basse Abri du Poisson  
Abri de Cap Blanc Abri Cro-Magnon Castel Merle  
       


A lire sur le Regourdou et le Périgord
La France au
paléolithique

Pascal Depaepe
Les néandertaliens
Ciologie et cultures
Sous la direction de B. Vandermeersch et B. Maureille
Une synthèse des connaissances sur le Paléolithique en France avec les découvertes les plus récentes, les nouvelles théories sur la conquête de l'Europe, la disparition des Néandertaliens, ou encore la naissance de l'art.
Pour publics intéressés.
En savoir plus sur La France au paléolithique
 


Connaître la Préhistoire
en Périgord

Brigitte et Gilles Delluc
Connaitre la préhistoire en Périgord
Présentation des différents sites préhistoriques du "Pays de l'Homme", le Périgord : Laussel, La Madeleine, Teyjat, Le Cap, Blanc, Lascaux... Classés de manières chronologique, vous découvrez l'art préhistorique mais aussi le mobilier et les outils retrouvés sur les sites de Dordogne.
Pour tous.
Amazon
autour des Eyzies-de-Tayac...
Les néandertaliens, biologies et cultures
Cet ouvrage présente les principaux aspects de l’histoire biologique et culturelle des populations néandertaliennes. Apparues en Europe il y a 350 000 ans, elles ont évolué sur notre continent avant de s’étendre au Proche-Orient...
Une référence.
En savoir plus sur le livre "Les Néandertaliens, biologie et cultures.
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall
 


La Vézère des origines
N. Aujoulat, JM Geneste,
JP Rigaud, A. Roussot
La Vézere des origines
Tous les sites préhistoriques à proximité de la Vézère dans un livre au langage simple avec de grandes signatures comme Norbert Aujoulat...
Petit ouvrage très bien illustré mais difficilement trouvable.
Pour tous.
Amazon
 

Mise en ligne le 14/07/12