www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - De l'ADN de plus de 400 000 ans, décrypté !
Les fossiles de La Sima de los Huesos sont plus proche de Denisova que de Néandertal (06/12/13)

Lignée Homo, on redistribue les cartes génétiques ?
Une étude génétique sur l’ADN d’Homo heidelbergensis (site de La Sima de los Huesos, en Espagne)  montre que ce dernier partagerait une partie de son génome avec l’Homme de Denisova.

Fémur d'un Homo heidelbergensis trouvé à La Sima de los Huesos

Des ossements de – 400 000 ans

Jusqu’à présent, les hominidés retrouvés sur le site de La Sima de los Huesos (Atapuerca, Espagne) étaient désignés comme des ancêtres de Néandertal, des pré-Néandertaliens. Ce sont 6000 morceaux d’ossements appartenant à 28 individus qui ont été exhumés sur le même lieu, ce qui pour les anthropologues est une véritable chance. Par des méthodes de datation les chercheurs ont pu déterminer que ces hominidés étaient ensevelis depuis 400 000 ans. Morphologiquement parlant les fossiles d’Atapuerca présentent plusieurs traits communs avec l’Homme de Néandertal, comme le bourrelet suborbital par exemple. 
A gauche, le fémur de l'un des hominidés trouvés à La Sima de los Huesos d'où a été extrait l'ADN mitochondrial qui a permis l'étude.



Le plus ancien génome mitochondrial décodé…
La précédente étude génétique de ce type portait sur un fossile vieux de 120 000 ans, ce qui était déjà une prouesse. Cette nouvelle étude repousse l’étude d’ADN ancien de 280 000 ans… C’est dans l’un des fémurs retrouvés à Atapuerca que les paléogénéticiens ont pu extraire et séquencer de l’ADN mitochondrial (c'est-à-dire hérité de la mère). Seulement 2 grammes prélevés sur le fémur ont permis d’identifier le génome mitochondrial !
C’est encore l’équipe de paléogénéticiens (dont le fameux Svante Pääbo, Institut Max Planck, Allemagne) qui a réussi l’exploit d’étudier cet ADN vieux de 400 000 ans. Le même institut avait déclaré dans un premier temps que Néandertal et Homo sapiens ne s’étaient pas hybridés pour, finalement, dans un second temps, trouver des séquences communes d’ADN entre Homo néanderthalensis et Homo sapiens.  L’étude à été publiée le 4 décembre 2013 dans la revue Nature

Les hommes de la Sima de los Huesos sont proches de Denisova
Les paléogénéticiens ont déterminé que les Homo heidelbergensis trouvés à Atapuerca sont plus proches génétiquement parlant de l’Homme de Denisova que des Néandertaliens. L’équipe a pu déterminer que les deux espèces partagent un ancêtre commun 700 000 ans en arrière.
Ceci impliquerait que ces hominidés, qui vivaient en Espagne il y a 400 000 ans, sont génétiquement plus reliés à une autre espèce vivant en Sibérie (Denisova) qu’à ses voisins néandertaliens en Europe. Ce cousinage pose des questions sur les lignées humaines anciennes. Comme le fait remarquer, avec humour, le principal auteur de l’étude, Matthias Meyer, « le fait que les hommes de la Sima de los Huesos montrent une séquence similaire du génome mitochondrial à celle de l’Homme de Denisova est irritant ». Il rajoute « Nos résultats suggèrent que l'histoire évolutive de l'homme de Néandertal et de l’Homme de Denisova est peut-être très compliquée et peut impliquer des mélanges entre les différents groupes humains archaïques. »

Un résultat inattendu et sans explication... pour l'instant !
Marc Meyer, prudent, indique que les données génétiques actuelles [d'ADN mitochondrial] sont trop limitées pour conclure définitivement sur l'histoire des populations. Il n’oublie pas que, dans le passé, les résultats basés sur l'ADN mitochondrial ont mis des chercheurs sur de mauvaises voies, en affirmant, par exemple, que les hommes modernes et les Néandertaliens ne partageaient pas d'ancêtre commun…

Plusieurs hypothèses sont déjà déclinées sur le sujet. La plus plausible serait que les hommes de La Sima de los Huesos ont comme ancêtre une population très ancienne, elle-même liée aux Néandertaliens et à l’Homme de Denisova.

A suivre, mais cela risque de devenir complexe !

CR

L’équipe de chercheurs Matthias Meyer, Qiaomei Fu, Ayinuer Aximu-Petri, Isabelle Glocke, Birgit Nickel, Juan-Luis Arsuaga, Ignacio Martínez, Ana Gracia, José María Bermúdez de Castro, Eudald Carbonell, Svante Pääbo.
A mitochondrial genome sequence of a hominin from Sima de los Huesos


Sources :
ScienceDaily


Plus sur l'homme de Denisova
2010 Découverte génétique de l'homme de Denisova
2010 Denisova et Néandertal ont un ancêtre commun, ce sont des groupes frères

2012 Homme de Denisova génome complet

2014 Les ossements des hominidés de la Sima de Los Huesos présentent clairement des caractéristiques néandertaliennes.
2015 Un meurtre à la Sima de los Huesos

 



Sur Hominides

Méthodes de datation
Méthodes de datation

- Découverte de l'Homme de Denisova

- Denisova et Néandertal, des espèces frères ayant un ancêtre commun.


Les hommes préhistoriques

Les hommes préhistoriques

A lire
Le paléolithique inférieur et moyen en Espagne
Joaquín González Echegaray - Leslie G. Freeman
Cet ouvrage propose une synthèse et un analyse de la plupart des sites préhistorique ibériques du Paléolithique inférieur et moyen. Découvrez la richesse des gisements espagnols riches en restes humains comme Atapuerca.
Le Paléolithique inféreieur et moyen en Espagne
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

Généalogie et génétique
La saga de l'humanité
Jean Chaline

La génétique a subi ces dernières années une véritable révolution...
Ce livre résume simplement les avancées de la nouvelle ‘Généalogie génétique’ en précisant pour chaque type génétique, leur origine, leur évolution, leur histoire et leur dispersion géographique au cours du temps.
En savoir plus sur Généalogie et Génétique
Généalogie te génétique