www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News
Une seule vague de migration pour les premiers Amérindiens (29/07/15)

L'arrivée des premiers américains il y a 23 000 ans
La comparaison des génomes des anciens et des nouveaux habitants du continent américain montre l'existence d'une unique vague de migration, il y a 23 000 ans...

Les plus anciens américains L'étude
Une équipe internationale de chercheurs a comparé les génomes de 31 individus actuels d'origine américaine, sibérienne, et océanienne avec les génomes de 23 individus anciens retrouvés sur le continent américain (sur une période de 6 000 ans). L'objectif était d'établir la chronologie de l'arrivée et de la propagation des populations amérindiennes sur le continent américain.  
Ils ont conclu que les premiers Américains sont arrivés il y 23 000 ans, au plus, et que la population d'origine s'est séparée en deux il y a 13 000 ans.

Une seule vague principale de migration
D'après les chercheurs, la migration originale en Amérique provient de Sibérie, en une seule vague, il y 23 000 ans, au cœur du dernier Age de glace. Ces premiers migrants ont d'abord erré dans le nord du continent américain, vivant de chasse pendant plusieurs milliers d'années, avant de se diviser en deux groupes distincts selon l'analyse des génomes.
Les résultats qui ont été publiés dans l'édition du 24 juillet de la revue Science confirment la théorie la plus populaire du peuplement des Amériques, mais en éliminant les autres théories. Cette étude exclue notamment l'hypothèse d'une vague plus récente de migrants provenant de l'est de l'Asie avant la dernière glaciation, ainsi que celle de multiples vagues indépendantes qui auraient engendré les principaux sous-groupes qui constituent la population américaine aujourd'hui.
Une seule vague d'immigration en Amerique il y a 23 000 ans
Le long chemin des premiers américains - Credit: Raghavan et al., Science (2015).

Une étude qui contredit d'autres hypothèses
La migration pendant la période glaciaire par une langue de terre entre la Sibérie et l'Alaska est distincte de l'arrivée des Inuits et des Esquimaux, qui sont arrivés plus tard, et qui se sont propagés dans l'Arctique il y a 5 500 ans.
Cette étude met également à mal l'hypothèse que les Polynésiens ou des Européens aient pu contribuer au patrimoine génétique des Amérindiens.
L'analyse des données génétiques a été conduite en utilisant 3 modèles statistiques différents.
Pour le professeur Song, l'un des co-auteurs de l'étude,  « Il y a quelques incertitudes dans les dates de migration et de divergence entre les populations amérindiennes du nord et celles du sud, mais plus nous étudierons d'anciens génomes, plus nous pourrons préciser les dates. »

Génomes anciens et modernes...

L'équipe internationale de chercheurs a conclu que les anciens amérindiens ont divergé vers le Nord et vers le Sud, entre 11 500 et 14 500 années en arrière.
« La diversification des Amérindiens modernes a dû apparaître il y a 13 000 ans, lorsque la première culture américaine a été identifiée dans la stratigraphie : la culture Clovis » déclare un autre membre de l'équipe, le professeur Ralmus Nielsen. « Nous pouvons dater très précisément cette diversification car nous avons préalablement analysé les restes fossiles d'un jeune homme daté de -12 600 ans associé à la culture Clovis. » rajoute-t-il. 

Contradictions
Dans une autre étude publiée dans la revue Nature, le généticien David Reich et ses collègues (Harvard Medical School), se sont davantage concentrés sur les gènes australo-mélanésiens. Ils sont, quant à eux, parvenus à une conclusion différente : l'ADN des populations d'Océanie avait été mixé avec les Amérindiens natifs il y a très longtemps et plusieurs vagues de migrations fondatrices se sont succédées. Pour David Reich « les gens en Amazonie ont des ancêtres issus de deux sources divergentes ... nous pensons que cela est une observation réelle."

C.R.


Sources
Science 

IO9
University of Copenhagen
Smithsonians

 

A lire également
Colonisation du continent américain, un déploiement en deux temps (2005)
Homme de Denisova, un nouvel hominidé en Sibérie ? (2010)
Inuk, un groënlandais qui appartenait aux premières tribus qui ont conquis les Amériques (2010)
Des chasseurs pêcheurs il y a 12 000 ans en Californie (2011)
Présence humaine au Texas il y a 15 000 ans (2011)
Le passage par le détroit de Bering (2012)
3 vagues de migrations Asie-Amérique (2012)
Le génome des premiers Amérindiens (2014)
Les premiers américains au Canada il y a 24 000 ans (2017)

 


Across atlantic ice
Dennis j Stanford
Sur Hominides

Peuplement des Amériques

Quels sont les
premiers américains et d'où venaient-ils ?

A lire
Peuplements et préhistoire en Amériques
Un ouvrage collectif réunissant 60 préhistoriens travaillant sur le continent américain, pour déterminer les premiers peuplements, analyser les sites préhistoriques, les cultures lithiques, la  chasse dans les régions froides...
En savoir plus sur Peuplements et Préhistoire en Amériques
Peuplements et Préhistoire en Amériques


Généalogie et génétique
La saga de l'humanité
Jean Chaline

La génétique a subi ces dernières années une véritable révolution en mettant à la disposition de l'humanité de nouvelles technologies, les ADN féminin (ADNmt) et les ADN masculin (ADN-Y) permettant de mieux nous connaître et en particulier d'évaluer notre position dans l'arbre évolutif de l'espèce humaine
Ce livre résume simplement les avancées de la nouvelle ‘Généalogie génétique' en précisant pour chaque type génétique, leur origine, leur évolution, leur histoire et leur dispersion géographique au cours du temps.
En savoir plus sur Généalogie et Génétique
Généalogie te génétique


Anthropobiologie : évolution humaine
Eric Crubézy, José Braga, Georges Larrouy
Cet ouvrage présente l'histoire naturelle de l'homme en insistant sur la spécificité et la diversité humaines des origines de la lignée à nos jours. Après une introduction situant la place de l'anthropobiologie dans les sciences actuelles, l'ouvrage présente les différentes théories et modèles de l'évolution humaine, l'originalité biologique de l'homme, les origines et le développement de la culture, les démarches et les méthodes de l'anthropobiologie, la démographie et l'écologie humaines, et enfin l'origine du peuplement des continents.
Pour passionnés et étudiants
Anthropobiologie : évolution humaine