www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - L'homme de Pékin présent en Chine depuis 780 0000 ans
L'homme de Pekin prend un coup de vieux...

Un homme de Pékin plus vieux !

Une nouvelle technique de datation a fait prendre plus de 200 000 ans au célèbre fossile disparu...

L'homme de Pékin
L'homme de Pékin (anciennement nommé Sinanthropus pekinensis) est soudainement devenu plus vieux... Cet Homo erectus retrouvé en 1929 dans la grotte de Zhoukoudian en Chine a été daté de 780 000 ans, soit 200 000 ans de plus que les précédentes datations.
L'étude a été publiée par l'équipe de scientifiques de Guanjun Shen (Université de Nanjing en Chine) dans la revue Nature.


L'étude
Les scientifiques ont repris les datations des couches sédimentaires dans lesquelles les restes de l'Homme de Pékin avaient été extraits. Les fossiles d'origine ne peuvent plus être étudiés car ils ont été perdus lors d'un transfert en 1941 vers les Etat-Unis. Ce transfert devait les mettre à l'abri de la guerre sino-japonaise... il a été la cause de leur disparition !

Une nouvelle méthode de datation
Les chercheurs de Guanjun Shen ont réalisé une analyse isotopique des cristaux extraits de la même couche stratigraphique où se trouvait l'Homme de Pékin. La mesure de la décroissance radioactive des isotopes de l'aluminium et du béryllium dans les grains de quartz de la couche de terrain permit de reculer la datation de 200 000 ans.

Cette étude remet en cause ce que l'on pensait savoir sur Homo erectus
L'adaptativité d'Homo erectus
Si Homo erectus était présent depuis 780 000 ans en Chine du nord il a dû subir des variations climatiques relativement importantes. Le climat dans la région est passé successivement de la sécheresse à l'humidité, et les températures ont également été tantôt chaudes, tantôt froides. Pour survivre Homo erectus a donc dû s'adapter avec des moyens n'ayant laissé aucune trace (utilisation de peaux ou maîtrise du feu)...

La conquête de l'Asie
Homo erectus est sorti d'Afrique il y a 2 millions d'années. Jusqu'à présent les scientifiques pensaient que cette colonisation du continent asiatique s'était réalisée en une seule vague. Ce n'est qu'après avoir atteint l'île de Java que ces premiers hominidés étaient remontés au Nord de la Chine (site de Zhoukoudian).
A la lumière de cette nouvelle datation les auteurs de l'étude proposent maintenant une double expansion : une vague vers le nord de la Chine et une autre vague simultanée vers l'île de Java. Cette dernière population aurait perduré jusqu'à - 50 000 ans et serait peut-être à l'origine de l'espèce Homo floresiensis sur l'île de Flores.

A lire également

La découverte de l'homme de Xuchang
La conférence à l'IPH lors de la sortie du livre consacré à l'Homme de Yunxian
La reconstitution d'un crâne, l'exemple de l'Homme de Yunxian par Amélie Vialet
L'exposition "Premiers hommes de Chine" sur le site de l'IPH

Sources :
Sciences Daily
Science et Avenir