www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Mangeurs de viande
Mangeurs de viandes - Marylène Patou-Mathis - Editions Pérrin (02/05/09)

Mangeurs de viande
De la Préhistoire à nos jours

De la chasse à la tauromachie
Indispensable à l'équilibre du corps humain, la quête de la viande, en ce qu'elle nécessite la traque du gibier, a contribué à l'organisation de la société et stimulé l'esprit du genre humain : en favorisant la stratégie, la cohésion, le partage et même la division du travail !

Mangeurs de viande - Patou-Mathis
Présentation de l'éditeur :
L'homme est un mangeur de viande.
Par nécessité physiologique, par goût ; de la viande animale, mais aussi de la chair humaine lors de repas cannibales. Certains chercheurs affirment que la consommation de viande a déclenché l'hominisation ; pour d'autres, c'est la chasse et ses rituels très hiérarchisés qui auraient favorisé l'émergence de l'homme sociétal... Marylène Patou-Mathis, au cours de ses travaux sur la préhistoire, dont elle est une de nos meilleurs spécialistes, a étudié le rôle et l'impact de la viande sauvage dans les sociétés humaines jusqu'à notre époque. A travers la viande, c'est bien évidemment de la place de l'animal dont il s'agit. Une relation complexe s'est établie au fil du temps. En témoignent l'art préhistorique, les récits mythologiques, les croyances... où la figure animale est omniprésente. Cette théâtralisation de la Nature semble tomber dans l'oubli. Pourtant, la chasse, vieille de plusieurs centaines de milliers d'années, fait partie de notre patrimoine culturel. Seules quelques pratiques perdurent dans nos sociétés, telles la chasse à courre ou la tauromachie, avatar ancien du culte du taureau, mais elles font désormais polémiques. Signe que l'animal, aujourd'hui comme hier, occupe une place centrale dans notre monde et dans notre imaginaire qui s'en nourrit inlassablement...
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

Notre avis
L'histoire de la viande comme aliment depuis la Préhistoire de l'homme mais aussi des autres primates. De la civilisation des chasseurs-cueilleurs à la consommation standardisées de nos sociétés modernes.
Vous découvrirez en lisant cet ouvrage les impacts sociologiques, biologiques, religieux de la consommation de viande.
Un seul reproche à cet ouvrage, la multiplicité des références incluses dans le texte qui gènent parfois la lecture. Mais l'inconvénient devient un avantage si vous êtes passionnés par le sujet !

L'auteur, Marylène Patou-Mathis

Préhistorienne, Marylène Patou-Mathis est directrice de recherches au CNRS, responsable de l'unité d'archéozoologie du département préhistoire du Muséum National d'Histoire Naturelle à Paris. Son ouvrage Neanderthal, une autre humanité (Perrin,Tempus, 2008) fait désormais autorité.

Sommaire de Chasseurs de Viande

Avant-propos

1 - L'alimentation humaine
2 - Armes et techniques de chasse
3 - Un gibier varié
4 - La chasse au fil du temps
5 - La chasse a-t-elle engendré l'Homme sociétal ?
6 - Animal symbole
7 - Le chasseur doit tuer son "frère"
8 - La chasse entre Eros et Thanatos
9 - Les mangeurs de viande humaine
10 - De la chasse à la tauromachie

Notes
Bibliographie
Remerciements

Un extrait de Mangeurs de viande
"...D'après les données archéologiques et les analyses biogéochimiques, les Australopithèques, robustes et graciles, et les premiers représentants du genre Homo d'Afrique étaient des omnivores opportunistes, consommateurs de plantes, d'invertébrés, mais également, dans une moindre mesure, de mammifères. Ces premiers Hominidés étaient suffisamment organisés pour dérober aux carnivores des morceaux de proies encore riches en viandes et les rapporter auprès de caches d'outils en pierre ou dans leur habitat pour les dépecer et les consommer. Alors, s'ils étaient capables de s'emparer de carcasses fraîches, ce qui nécessite certaines aptitudes, ils pouvaient tout aussi bien chasser de petites proies ou des jeunes animaux, à la main comme le font certains chimpanzés et babouins, ou à l'aide de pierre. Par ailleurs, pour Nicholas Toth, le développement, vers 2 millions d'années, des outils lithiques qui attestent de l'acquisition de capacités cognitives typiquement humaines résulterait d'un changement dans l'exploitation des ressources alimentaires, avec une consommation accrue de viande. À la même période, le climat change, une aridification entraîne l'apparition de nouvelles niches écologiques, dont la savane que les Hominidés ont rapidement occupée..."



Marylène Patou-Mathis sur Amazon

 

Sur Hominides
Alimentation des hommes de la préhistoire

- Alimentation des hommes préhistoriques

- Alimentation de Néandertal
A lire
Le régime préhistorique
Thierry Souccar
Petit retour sur l'alimentation de nos ancêtres et démonstration de la manipulation dont nous sommes victimes pour nous faire croire qu'il faut consommer du lait ou des céréales...
Chiffres et études à l'appui, Thierry Souccar nous montre le déséquilibre de notre alimentation.
En savoir plus sur Le régime préhistorique