www.Hominides.com
Contacts

Dossiers > Premiers outils de la préhistoire > ancestral tools

Premiers outils de la préhistoire

Les premiers outils utilisés par l'homme préhistorique

La fabrication d'outils, une spécificité humaine ?

Pour le différencier du règne animal, on attribue souvent à l'homme, et à ses ancêtres, des capacités et des aptitudes spécifiques : le langage, le développement cérébral et aussi la fabrication d'outils.
Toutes ces "différences" ne sont pas véritablement propres à l'homme, et l'on trouve toujours une espèce animale qui montre des capacités dans les domaines réservés à l'espèce humaine...
Tour d'horizon des outils de la Préhistoire.

Les premiers outils oui, mais seulement ceux qui laissent des traces...
La présente page va aborder les différents outils qu'on a pu retrouver. Les seuls qui sont parvenus jusqu'à nous sont forcément réalisés dans un matériaux qui ne se dégrade pas dans le temps.
Exit donc les outils en bois (ou très récents), en peau, en végétaux... Nous ne pouvons parler que des outils réalisés dans un matériau dur et inaltérable : la pierre.
Définition du mot outil
"Terme général donné aux objets par lesquels l'homme intervient sur la matière en prolongeant sa main afin de la spécialiser en fonction d'objectifs techniques à réaliser." (Dictionnaire de la Préhistoire - Sous la direction de André Leroi-Gourhan, PUF)

Différents types de fabrication d'outils

Les outils primaires
Par outils primaires on entend les objets qui, sans transformation, sont utilisés comme outils. Ce sont donc des objets trouvés dans la nature, comme des pierres (pour taper), ou des feuilles (pour nettoyer ou essuyer).
Difficile de retrouver ce type d'outil lors de fouilles ou même de le reconnaître : utilisé à l'état brut, il ne se différencie que très peu d'un objet naturel. Seules des traces d'usure peuvent laisser apercevoir son ancienne utilisation.
Ces outils primaires sont fréquemment utilisés par des espèces animales (comme les chimpanzés par exemple).

Les outils secondaires

Les outils secondaires sont fabriqués avec l'aide d'un autre outil. Par exemple, une pierre utilisée comme percuteur qui permet de façonner une autre pierre et d'en faire un "couteau".
Ces outils secondaires sont uniquement fabriqués par les hominidés.
Les animaux aussi utilisent des outils :
- le chimpanzé utilise des pierres pour briser des noix, comme devaient le faire nos lointains ancêtres.
- les loutres de mer posent une pierre plate sur leur ventre et utilisent cette "enclume" pour casser des coquilles d'échinodermes (oursins).
- certains oiseaux (corbeaux, pinsons..) utilisent des brindilles pour extraire de leurs galeries des insectes.
- le macaque utilise des feuilles pour nettoyer ses aliments...

Les outils composites
Les outils composites sont formés de plusieurs éléments qui forment un seul outil. C'est par exemple la fabrication d'un arc, d'une hache ou d'une sagaie.
Ce type d'outil ne se retrouve que dans les évolutions "récentes" du genre Homo.

Les "métaoutils"
Un métaoutil est une notion plus complexe : c'est un outil qui permet l'amélioration d'un autre outil. Dans Les premiers outils (Pascal Picq et Hélène Roche) les auteurs citent en exemple "le cas de la petite pierre que les chimpanzés de Bossou calent sous une pierre servant d'enclume afin de la stabiliser".

Les premiers outils


L'Oldowayen (- 2.7 à - 1.3 Ma)
Le plus vieil outil retrouvé...
le Chopper
Un chopper - Gona - EthiopieLes plus anciens outils ont été utilisés il y a 2.3 à 2.6 millions d'années, au Paléolithique archaïque, en Afrique. On les retrouve principalement sur les sites de Gona Hadar (Ethiopie), Koobi Fora, Vallée de l'Omo et Oldoway (Tanzanie). Ils sont regroupés sous la dénomination de culture ou de civilisation Oldowayenne.
Ces premiers outils, identifiés comme tels, sont des choppers, ce sont des galets (ou des blocs anguleux) présentant un bord tranchant. Si l'ouvrier travaille l'outil et dégage 2 faces de tranchant on nomme alors l'outil chopping-tool.
Dans les 2 cas ils ont été fabriqués par percussion avec une pierre ou un galet. C'est la culture sur galet ou "pebble-culture". Les campements de l'Oldowayen sont le plus fréquement installés près d'un fleuve et donc près de la matière première : le galet.
En savoir plus sur l'Oldowayen

Qui a fabriqué ces premiers outils ?
Si l'on est assuré qu' Homo habilis fabriquait des choppers, certains scientifiques envisagent que les Paranthropes pouvaient déjà produire ce type d'outils. Il les utilisait principalement pour dépecer des charognes afin de se nourrir. Il est également fort probable qu'il pouvait nettoyer et récupérer les peaux pour se protéger du froid.

Décembre 2009 : découverte en France de choppers datés de 1 600 000 ans.

L'Acheuléen (-1.6 à - 0.3 Ma)
L'avènement du biface.
Ici encore, les premières traces de cette nouvelle technique se trouvent en Afrique. Les lieux de fabrication ont évolué : c'est maintenant loin des cours d'eau principaux que les hominidés s'installent : ils établissent leurs campements à l'abri des crues.
Il y a 500 000 ans la culture acheuléenne s'étend en Europe, puis au Proche Orient et en Inde.
Biface - AcheuléenLes outils ne sont plus seulement taillés avec un percuteur en pierre. Les tailles sont maintenant réalisées avec un percuteur tendre (comme le bois). Cette nouvelle technique permet une taille plus fine.

Le biface (figure ci-contre) est un outil dont 2 faces opposées ont été travaillées afin d'améliorer le coupant de la "lame". C'est parfois également un chopper dont le tranchant s'étend sur la majorité de la périphérie du galet.
Les plus anciens bifaces proviennent de la région d'Olduvai, ils avaient une fonction de hache.

Hachereau - Acheuléen
Le hachereau (figure ci-contre) est un grand éclat avec une partie tranchante en biseau.

Pour la culture de l'Acheuléen on peut également citer le coup de poing : sorte de masse de forme arrondie.
C'est le site de Saint Acheul qui a donné son nom à cette industrie lithique. On attribue à Homo ergaster l'invention du biface symétrique.

En savoir plus sur l'Acheuléen
- 800 000 ans, des outils en Chine ?
Des outils ont été trouvés en mars 2000 à Guangxi Zhuang dans le bassin de Bose, en Chine. Ils sont datés de - 800 000 ans.
Jusqu'à présent les plus anciens outils trouvés en Chine étaient datés au plus de 500 000 ans.
Ces outils sont de type acheuléens et attribués à Homo erectus.
Technique de Levallois

Après avoir débité le nucléus en de nombreux éclats, l'ouvrier va détacher d'un seul coup la lame qu'il souhaite obtenir.

Le Moustérien ( - 200 000 à - 40 000 ans)
Les premiers outils composites Racloir - Moustérien
Pointe - MoustérienDans les mêmes zones géographiques que l'Acheuléen, les outils sont de plus en plus travaillés. Les hominidés utilisent les éclats pour fabriquer des outils plus spécialisés et plus fins : pointes (figure de gauche), disques, lames, burins, racloirs (figure de droite), grattoirs...
L'homme pensait son outil avant de la réaliser, détachant du nucléus des lames et des éclats dont la forme était "programmée".
Tous ces nouveaux outils apparaissent au détriment du simple biface qui se raréfie.
La technique de Levallois est progressivement améliorée.

En Europe, cette industrie lithique est attribuée plus spécialement aux Néanderthaliens et aux premiers Homo sapiens. Les premiers outils identifiés de cette période proviennent du site du Moustier.
Ces pierres taillées sont les premières à être combinées avec d'autres composants pour former des outils plus complexes : lances, flèches...
En savoir plus sur le Moustérien

Le paléolithique supérieur
( - 35 000 à - 5 000 ans)
Chatelperronien, Aurignacien, Gravettien, Solutréen, Magdalénien

La spécialisation s'accentue, les cultures lithiques se succèdent de plus en plus vite. Les Homo sapiens utilisent maintenant également l'os pour réaliser des outils de plus en plus petits.
Grattoirs, couteaux, perçoirs, aiguilles, burins, harpons, propulseurs, arcs, hameçons... Tous ces nouveaux outils permettent de réelles avancées dans la vie quotidienne des hommes : la chasse et la pêche mais aussi l'habillement et l'éclairage sont facilités.
Propulseur au faon, Le Mas d'Azil, Magdalénien

Propulseur au faon, Le Mas d'Azil, Magdalénien
Feuilles de Laurier, Laugerie-haute, Solutréen
Harpons, La Madeleine, Magdalénien

Chatelperronien (- 40 000 à - 35 000 ans)
Aurignacien (-35 000 à - 28 000 ans)
Gravettien (-28 000 à - 20 000 ans)
Solutréen ( - 20 000 à - 10 000 ans)
Magdalénien ( - 10 000 à - 5 000 ans)

Les période de ces différentes cultures semblent s'enchaîner de manières abruptes et soudaine... Dans la réalité, les cultures se chevauchent et sont parfois présentes sur le même site, au même moment..
A partir de - 5 000 ans, une nouvelle ère commence : le Néolithique... et c'est une autre histoire...
à suivre...

Vignette du dossier : Dessin Copyright Eric Le Brun

CR.

Vous avez trouvé un silex ?
Vous voulez faire dater et identifier votre trouvaille ?
Le propulseur
Septembre 2005
Découverte d'une pointe de flèche présentant des traces de colorant

Pour aller plus loin

L'homme et l'outil
Sophie A. de Beaune
L'homme et l'outil - Sphie A. de BeauneLa taille de l'outil comme technique, du paléolithique au néolithique... Loin de l'inventaire, l'auteur s'attache à découvrir le pourquoi de l'invention et de sa diffusion dans les sociétés préhistoriques.
Les premiers outils
Les origines de la culture
.
Pascal Picq, Hélène Roche
Un petit ouvrage uniquement consacré aux premiers outils de la préhistoire.
Ecriture accessible à tous.
Petit prix (- de 7 euros).
Origine et évolution des populations humaines.
O. Dutour, JJ. Hublin et B. Vandermeersch
Scientifique et complet, un tour d'horizon des connaissances sur l'évolution humaine. ( - de 25 euros)
Amazon
     
Encyclopédie pratique des outils préhistoriques
Jean-luc Piel-Desruisseaux
Encyclopédie pratique des outils préhistoriques Un vrai dictionnaire... 150 entrées par ordre alphabétique à partir de Aiguilles à chas jusqu'a Typologie en passant par percuteur, bâton percé ou encore débitage Levallois...
Un ouvrage pour tous ceux qui s'interessent aux outils préhistoriques : étudiants, curieux, passionnés...

Les éclats
de Neandertal

Jean-luc Piel-Desruisseaux
Les éclats de NeandertalQue faisait l’homme de Néandertal avec ses silex taillés ? Quels bijoux portaient les femmes de Cro-Magnon ? Comment leurs maris chassaient-ils le renne ?Avec passion et brio, Jean-Luc Piel-Desruisseaux retrace, à partir de l'étude des outils, 2,6 millions d'années d'Histoire de la vie quotidienne au temps préhistorique.

Outils
préhistoriques

Jean-luc Piel-Desruisseaux
Outils préhistoriques"Cet ouvrage tente de présenter, à l'aide de nombreuses illustrations, la morphologie, la fabrication et l'utilisation possible des principaux outils de pierre, d'os et de bois animal. Sont également décrites des techniques de taille de roche et de débitage d'os."6ème édition...
     
Comprendre la taille de la pierre au paléolithique
Mario Dini
Comprendre la taille de la pierre au paléolithiqueA qui sait l'observer et le questionner, l'outil en pierre est riche d'enseignements. Il traduit un projet de conception et d'utilisation de la part d'un homme qui, s'il est loin dans le temps, nous apparaît proche dans sa démarche et sa motivation à faire de la pierre brute un outil de sa vie quotidienne.
   
   



Utilisation des textes du site :
En dehors du cadre personnel, vous devez impérativement soumettre à la rédaction d'Hominides.com une demande d'utilisation des textes et/ou schémas figurant sur le site, en précisant vos motivations.
Particulièrement, la reprise d'articles, de dossiers ou de schémas, pour une publication sur internet doit obligatoirement faire l'objet d'une demande d'autorisation préalable (contactez la rédaction).
 "Faire un simple copier-coller du travail d'un autre pour enrichir son propre site n'est ni valorisant, ni intéressant pour les internautes".

 
Mise en ligne le 01/10/05
Revue le 01/02/13