www.Hominides.com
Contacts
  Références > Communication scientifique > SFIIC > Conservation et préservation de l'art préhistorique
La conservation de l'art préhistorique

L'art avant l'Histoire
La conservation de l'art préhistorique



10me journées d'études de la Section française de l'institut international de conservation. Paris, 23-24 mai 2002.

Ce livre rassemble les différentes interventions lors des dixièmes Journées d'études de la SFFIC à Paris en 2002.
Il permet de faire le point sur les découvertes de l'art préhistoriques, anciennes et récentes comme Chauvet ou Cosquer mais aussi dans le monde entier.
Datations, interprétation et surtout préservation des sites font partie des thèmes abordés.
Les interventions sont en français mais aussi en anglais suivant les intervenants.
Pour amateur et amateur averti suivant les articles.

Première partie : approche scientifique

Lascaux : les pigments noirs de la Scène du puits
Émilie CHALMIN et al.
Résumé : L'interprétation de l'art pariétal préhistorique a été largement abordée par les spécialistes mais souvent en négligeant l'aspect technique des ouvres. L'examen et l'analyse de la matière picturale apportent pourtant des précisions inestimables sur les savoir-faire des premiers artistes. On peut tenter de comprendre comment ils ont mis à profit les pigments présents naturellement dans leur environnement.

La palette de ces artistes est constituée principalement de deux couleurs, le rouge (oxyde de fer : hématite naturelle ou obtenue en chauffant de la gothite) et le noir (oxyde de manganèse ou organique : charbon de bois, de suie ou noir d'os). A ce pigment, une charge minérale peut être ajoutée afin de modifier la consistance, la plasticité voire de l'économiser. La principale est l'argile.

Les oxydes de fer ont déjà fait l'objet de plusieurs études. En ce qui concerne les oxydes de manganèse, leur complexité n'a pas encore permis une identification structurale des minéraux utilisés comme pigment. Disponibles assez aisément sous forme de gisement à l'extérieur des grottes ou sous forme de dépôt à l'intérieur, les oxydes de manganèse peuvent en effet exister sous une quinzaine de formes structurales et chimiques différentes. La faible cristallinité de ces oxydes et leur mélange rend leur caractérisation difficile.
La Grotte de Lascaux

Identification of pigments from rock painting sites in Argentina
Ian N.M. WAINWRIGHT et al

The impacts of dust in the conservation and management of aboriginal rock paintings in northern Australia
Alan WATCHMAN

Modélisation des écoulements et transferts de masse et de chaleur à Lascaux. Apports à la gestion microclimatique du site
Cendrille FERCHAL et al.

La grotte H. Cosquer: une cavité sous pression
Philippe MALAURENT et al.
Résumé : La grotte H.Cosquer, après l'authentification des tracés préhistoriques en 1991, a été l'objet d 'une première étude scientifique concernant sa conservation à la demande de la Commission Supérieure des Monuments Historiques.
Les conclusions de cette étude sont que ce site, en milieu karstique, soumis à une double dynamique continentale et marine, est actuellement semi-clos et en surpression par rapport à l'ambiance aérienne actuelle.

Un complément d'étude sur les mécanismes assurant cette surpression dans l'atmosphère souterraine, qui s'oppose à l'ennoyage irréversible de parties décorées proches du niveau de l'eau salée dans la cavité, est en cours. Le matériel installé permet de comparer et d'associer les informations recueillies par une centrale de mesures en falaise (données aérologiques, pression atmosphérique, variations du niveau de la mer .) et par une centrale autonome de mesures dans la cavité ( pression atmosphérique, variations du niveau de l'eau, vitesse des courants d'air.).

A l'aide d'exemples simples, nous montrerons les relations entre les variables d'état (P, V, T) de l'air dans la cavité et ces mêmes variables à l'extérieur, soumises aux aléas météorologiques (houle, tempête, .). Ces variations sont possibles et dues aux échanges de flux transitant dans la matrice poreuse essentiellement à la faveur de conduits privilégiés

Conservation de peintures rupestres en Basse-Californie
Valérie MAGAR et al.

La grotte Chauvet : une cavité sous surveillance microbiologique
Geneviève ORIAL
Résumé : The "grotte Chauvet", located in the South of France (Ardèche dept.) was discovered in 1994 by speleologists, including Jean-Marie Chauvet, from whom come the name of the cave. After the discovery, many specialists (archaeologists, prehistorians, journalists, etc.) came to visit the cave in order to study it or to publish information and pictures. These pictures are especially remarkable and shows many new styles of paintings. However, this frequentation necessarily led to increasing the microbiological contamination, and needed specialists to carry on serious control of pollution state and evolution. The Laboratoire de recherche des monuments historiques was (and still is) in charge of these controls. The paper shows the method used and the results from the discovering of the cave, with increasing of contamination, then decreasing after setting up of several disposition aiming to limit and control bacterial and fungi development

Dating analysis of rock art in Qinghai - Tibetan plateau
TANG Huisheng

Deuxième partie : protection et aménagement de sites

Heritage protection and rock art regions in Russia
Ekaterina et Marianna DEVLET

La conservation de l'art rupestre dans un site à forte fréquentation humaine : l'exemple du massif de Fontainebleau
Alain BENARD

Conservation et mise en valeur des gravures rupestres de Savoie
Françoise BALLET
Résumé : Les gravures rupestres sont particulièrement nombreuses et diversifiées dans la haute vallée alpine de Maurienne en Savoie . Elle offre un très riche répertoire : des centaines de gravures abstraites et figuratives, datant pour l'essentiel de l'Age du fer mais aussi du Moyen-Age et de la période moderne.

Comme pour tous les sites d'art rupestre à l'air libre se pose le problème de leur conservation : conservation contre les agents atmosphériques et contre l'activité ou l'érosion humaine.
Dans le cas d'agressions graves ou de gravures qui avaient été bien conservées sous les sédiments, on pratique le recouvrement. Dans le cas de risque de destruction, comme lors de l'aménagement des pistes de ski ou autre, on étudie le déplacement du projet ou le déplacement des roches gravées.
Dans certains cas, la mise en valeur des sites ( ex Aussois ) est une manière de les protéger.
Dans tous les cas où cela est possible, on effectue le moulage des roches gravées ce qui permet d'en conserver l'image actuelle.

Indigenous australian rock-markings steps toward sustainable tourism
Graeme WARD

Little-known Maori rock art: A sad story
Pamela et Peter RUSSELL

Cave paintings in Norway : their characteristic features and preservation
Terje NORSTED

La conservation des peintures et gravures rupestres préhistoriques des régions de Ghidou et de Mazayen en Iran
Elyas SAFFARAN

Conservation of the Prehistoric Art in Libya, pluridisciplinary works
Rosanna PONTI

Exemples de conservation active dans deux sites de peintures préhistoriques du Piaui : La Toca do Veado et Arco do Covão
Niède GUIDON, Maria Conceição SOARES MENESES LAGE

Intervention de conservation sur un site: la Toca da entrada do Pajáu, parc national de la Serra da Capivara, Piaui. Premiers résultats
Maria Conceição SOARES MENESES LAGE et al.

The Ballet cave, Minas Gerais, Brazil. Conservation and visitation
Helena DAVID de Oliveira Castello Branco, Vitor Marcos Aguiar de MOURA

Prehistoric rock art conservation in Peruaçu Valley, Minas Gerais, Brazil
Helena DAVID de Oliveira Castello Branco, Luiz Antônio Cruz SOUZA

Conservation of tumulus in Japan : past and present from Takamatsuzuka to Fugoppe
Sadatoshi MIURA

Troisième partie : interventions et études de cas

Le problème des moulages : préservation du site des girafes de Dabos (Niger)
Pierre MERINDOL
Résumé : La problématique concernant ce site est double.

1. Pourquoi préserver ce site ?
C'est une œuvre exceptionnelle, des girafes gravées dans la pierre de façon très réalistes, et d'une taille imposante.
C'est le témoignage d'une civilisation particulière, les gens du désert, dont les touaregs sont les derniers représentants.
Le site subit des dégradations naturelles et est soumis depuis quelques temps, avec le développement du tourisme à des actes de vandalisme.
Il est nécessaire de faire connaître le site aux milieux scientifiques et autres.

2. Quelle est la meilleure solution pour préserver ce site exceptionnel ?
* L'approche : Il faut définir les démarches à suivre. La réalisation d'un moulage semble être la solution. Pour cela il est nécessaire d'établir un examen diagnostique du support et un certain nombre d'essais. Il est capital de préserver l'original. Cependant il faut considérer que toute intervention, minime soit-elle, peut avoir un impact sur l'œuvre.
* La faisabilité de l'opération : Réunion des divers intervenants, le maître d'ouvrage, Bradshaw Foundation, le comité scientifique, Jean Clottes et David Coulson et les restaurateurs-mouleurs, Pierre Mérindol et Claude Tribouillard. Voyage sur le site pour l'examen diagnostique et les essais. Mise en place de la logistique pour le transport des matériaux sur place dans le désert, l'installation d'une base de vie et d'un atelier, et le retour du moule à Avignon.
* La réflexion sur la réalisation du moule : Définir le périmètre d'intervention, le découpage des pièces, les plans de joints, les systèmes de fixation de l'élastomère.
* Le choix des matériaux employé et la méthodologie.
* Description détaillée des opérations.

L'intervention directe sur les parois: un apport à la connaissance des tracés préhistoriques : le cas de la Grande Grotte d'Arcy-sur-Cure
Michel GIRARD et al.

La conservation de la peinture rupestre au Levant espagnol
Eudald GUILLAMET

L'étude des objets d'art mobilier préhistorique : procédés d'analyse, techniques et limites
Anne-Catherine WELTÉ

Bilan d'interventions sur un site magdalènien. Le Roc-aux-Sorciers
(Angles-sur-l'Anglin, Vienne)
Geneviève PINÇON et al.

Le Roc-aux-Sorciers

Conservation et restauration de l'art mobilier paléothique au musée des Antiquités nationales (Saint-Germain-en-Laye)
Sophie TYMULA et al.

Pour commander ce livre au prix de 36 euros
Envoyez un mail au SFIIC :

Les résumés des interventions figurant sur cette page sont issus du site de la SFIIC.

Sur Hominides

Grotte Arcy-sur-Cure
Grotte Arcy-sur-Cure

- Techniques et méthodes de l'art préhistorique

- La Grotte de Lascaux

- La grotte Chauvet

Sur le WEB
Vous pouvez commander ce livre par e-mail

Homo - Histoire plurielle d'un genre très singulier.
Claude-Louis Gallien
Le plus complet des ouvrages sur les hominidés... Pour tout savoir sur néanderthal, sapiens... et les autres...
Et en plus un tout petit prix !
 
 
 

Annoncez sur Hominides.com
Evénements, colloques, Expositions
Pour annoncer, dans la rubrique Actualités, un événement, un colloque, une exposition sur le site Hominides.com, prenez contact avec le
webmaster. N'oubliez pas de joindre les textes, le nom des participants et les éventuelles photos pouvant enrichir la présentation de votre actualité.
Publication sous réserve d'acceptation par Hominidés.com.

 
Mise en ligne le 30 août 2005