www.Hominides.com
Contacts
Références > Livre > Les Magdaléniens : art, civilisations, modes de vie, environnements
Livre - Les Magdaléniens : art, civilisations, modes de vie, environnements - Enrico Pozzi

Les Magdaléniens : art, civilisations, modes de vie, environnements
Enrico Pozzi
Danielle Depracter (Traducteur), Sandra de La Torre (Traducteur)


Les Magdaléniens : art, civilisations, modes de vie, environnements

amazone



Présentation de l'éditeur

Les populations magdaléniennes vécurent dans un milieu naturel profondément différent du nôtre. Les hommes se nourrissaient d'animaux et de végétaux vivant et se multipliant à l'état sauvage. Leur habilité manuelle et technique était grande, leur sensibilité artistique profonde et les liens qu'ils entretenaient avec la nature étaient très étroits et familiers. L'ouvrage d'Enrico Pozzi, qui contient une abondante iconographie, nous présente un exposé clair et détaillé des multiples aspects du monde magdalénien. Il illustre la morphologie du territoire, les fluctuations climatiques, la situation écologique, la faune et la flore de ce lointain passé. Il nous fait connaître les caractéristiques anatomiques des individus d'alors et les étapes complexes du développement humain. Il nous fait découvrir la vie quotidienne : la chasse, la pêche, la taille du silex, la fabrication et l'utilisation des armes et des outils, l'importance de la parure, la structuration des habitats, l'importance de l'éclairage et les caractéristiques de la lumière. Une place de choix est réservée à l'art qui, durant le Magdalénien, a connu un développement exceptionnel et produit des œuvres souvent réalisées avec une grande maîtrise qui pose les questions de sa signification et de sa motivation. Enrico Pozzi nous emmène au cœur de cet univers passionnant qui est celui de nos ancêtres d'il y a plus de 10 000 ans.

Collection L'Homme des Origines dirigée par Marc Groenen
368 pages
Dimensions 16 x 24 x 2

Sommaire Les Magdaléniens : art, civilisations, modes de vie, environnements

Introduction

1 - Les subdivisions du Magdalénien
H. Breuil et D. Peyrony
Mise en place du cadre chronologique
Le Magdalénien 0
Les problèmes du Badegoulien
Le Magdalénien à « navettes »
Bibliographie

2 - Le type humain de Cro-Magnon
Les restes osseux du site de Cro-Magnon
Les hommes de Cro-Magnon
Les restes osseux de Magdaléniens français
Le crâne du Rond-du-Barry (Haute-Loire)
Le squelette de Saint-Germain-la-Rivière (Gironde)
Le squelette de Chancelade (Dordogne)
La femme de Cap Blanc (Commune de Marquay, Dordogne)
Bibliographie

3 - Les glaciations, les climats, les environnements et les milieux de vie
Les glaciations
Les glaciations dans les Alpes et en Europe du nord
Stades et interstades
Les fluctuations climatiques durant la civilisation magdalénienne
La situation climatique, écologique, environnementale
L’alleröd
Bibliographie

4 - Les magdaléniens et les animaux
La Chasse
La chasse aux herbivores
La Pêche
Les méthodes de pêche au Magdalénien
Les restes osseux, la chasse et l’abondance des animaux
Le choix du site d’habitat et le gibier
                                                                                  

Un extrait Les Magdaléniens : art, civilisations, modes de vie, environnements

… Il est difficile d’indiquer le nombre de personnes qui vivaient dans ce milieu, souvent plus froid que le nôtre et si exubérant de vie animale. Probablement, au moment de leur expansion maximale, étaient dispersés dans toute la France, 10 000 magdaléniens environ. Leur densité devait être différente selon les régions. Par exemple, 2.000 ou 2.500 individus devaient se trouver dans le Périgord. D’après quelques savants, les Magdaléniens devaient être un peu plus nombreux, de 15.000 à 20.000. Selon d’autres, ils atteignaient peut-être même les 50.000 unités. Quoi qu’il en soit, cela reste toujours un petit contingent humain par rapport à l’immensité du territoire.
L’agriculture, tout comme l’élevage étaient inconnus : on ne possédaient pas d’animaux domestiques.
Les Magdaléniens vivaient surtout de chasse et bien souvent de pêche également. Les rennes, les chevaux, les bisons, les aurochs, les saïgas, les bouquetins, les saumons, etc. fournissaient de la viande en abondance. Ils consommaient aussi, certainement, des produits végétaux, des graines, des baies, des tubercules, des pousses, des champignons et d’autres choses encore. Les découvertes archéologiques ne donnent pas cependant aucun éclaircissement sur l’importance de ces apports alimentaires.
Leurs installations étaient, selon les cas, en pleine campagne (site de plein air), aux pieds des falaises, sous des abris sous roches ou à l’entrée des grottes. De nombreuses grottes, plus ou moins profondes et complexes, quoique n’étant jamais devenues des lieux d’habitation, ont été fréquentées et explorées par les Magdaléniens jusque dans les recoins les plus reculés, parfois même en franchissant des passages très difficiles…

Une image du livre Les Magdaléniens : art, civilisations, modes de vie, environnements

L’auteur Enrico Pozzi
Professeur de chimie, Enrico Pozzi s’intéresse depuis toujours à la préhistoire du Paléolithique et à la Paléontologie. Il a notamment publié Comprendre les fossiles. Manuel de Paléontologie générale, en italien et les fossiles des Dolomites, en italien et en allemand.

 


Le Magdalénien sur Amazon



Sur Hominides

Préhistoire dans le Périgord
Préhistoire
dans le Périgord



Livre art préhistorique
Notre sélection de livres sur l'art préhistorique

A lire aussi...
Le Magdalénien
Dominique Sacchi
L'art du Magdalénien au Paléolithique supérieur, mais aussi la vie des hommes 13 000 ans en arrière : habitat, vêtements, techniques de chasse et traditions culturelles...
Très complet.

Le Magdalénien
amazone

Connaître la préhistoire
en Périgord

Gilles et Brigitte Delluc
Présentation des différents sites préhistoriques du "Pays de l'Homme", le Périgord : Laussel, La Madeleine, Teyjat, Le Cap, Blanc, Lascaux... Classés de manières chronologique, vous découvrez l'art préhistorique mais aussi le mobilier et les outils retrouvés.
Connaitre la préhistoire en Périgord


 
 

 
Mise en ligne le 02/08/12





ss