www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre > Rechreches à Lascaux > Grotte de Lascaux > André Glory
Livre - Abbé Glory - Les recherches à Lascaux - CNRS Editions - Brigitte et Gilles Delluc

Les recherches à Lascaux - Abbé Glory
Brigitte et
Gilles Delluc
Gallia Préhistoire

Les recherches dans la grotte de Lascaux de 1952 à 1963 par l'Abbé Andre Glory... des travaux que l'on croyait perdu...

Recherches à Lascaux - Abbé André Glory


Préface de Denis Vialou
Connu ou inconnu, Lascaux ? quel étrange paradoxe  caractérise cette grotte ornée mondialement célèbre depuis sa découverte, ce Lascaux publié à plusieurs reprises de façon magistrale, depuis l’inoubliable Georges Bataille, ce Lascaux menacé dans sa fragile pérennité bousculée sur la scène médiatique; mais aussi Lascaux incomplètement étudié, Lascaux bouleversé par des aménagements touristiques, Lascaux insuffisamment placé dans la chronologie du Magdalénien et dans les milieux et climats du dernier Pléniglaciaire entrecoupé de soupirs tempérés.
La publication qu’offrent André Glory (+) et Brigitte et Gilles Delluc convainc à l’évidence de son intérêt archéologique et de son utilité publique pour découvrir des aspects encore largement inconnus, méconnus et certains totalement inédits du site : non pas ce que les parois ont révélé de beauté immense, de complexité et richesse symboliques incomparables, mais ce que le sol foulé par les Magdaléniens avait conservé de leurs activités, restes de leurs casse-croûte à base de renne, outils et instruments utilisés, objets exceptionnels.

En fait, ce sont deux Lascaux qui sont ici offerts, étroitement conjugués : celui de l’abbé André Glory et celui de Brigitte et Gilles Delluc : le premier, que fait connaître le second, appartient à l’histoire mouvementée de la grotte, de 1952, début des relevés par A. Glory, à 1963, quand elle fut une première fois et enfin fermée au public ; le second appartient aux recherches actuelles, des Delluc (eux-mêmes auteurs de plusieurs ouvrages et articles consacrés à Lascaux) et des préhistoriens liés à l’art des grottes, tout particulièrement celles ornées par des groupes de Magdaléniens dans le sud-ouest, à la fin du dernier Pléniglaciaire.
Historique, cet ouvrage est actuel par les analyses qui y sont présentées en référence avec l’état de conservation de la grotte, par la connaissance renouvelée et approfondie de son histoire magdalénienne ; à celle-ci ont aussi savamment contribué Christiane Leroy-Prost pour l’analyse des objets en os (inédits) et Astrid Vannoorenberghe-Briand pour les restes fauniques (également inédits), complémentaires de la faune étudiée et publiée par J. Bouchud, dans la fameuse monographie « Lascaux inconnu » - Gallia Préhistoire, 1979 - faite à plusieurs auteurs sous la direction d’Arlette Leroi-Gourhan et Jacques Allain.
La plume alerte et attrayante, la pensée historico-analytique très maîtrisée, de B. et G. Delluc font comprendre et apprécier l’intérêt archéologique et patrimonial des recherches menées par A. Glory dans les conditions défavorables et en fait préjudiciables pour le site lui-même que lui réserva l’Administration ministérielle d’alors. La merveilleuse grotte fut livrée en 1957-1958 aux terrassiers qui défoncèrent les sols pour installer une ventilation en adéquation avec les visites touristiques : quelque 440 m3, soit 1250 tonnes de sédiments sortis de la cavité, sans le moindre soin ni souci archéologique ! sauf, précisément, des observations circonstanciées, des coupes, des recueils impromptus de témoins archéologiques, pièces lithiques et osseuses, charbons, empreintes… faits par A. Glory ; puis son tamisage de déblais y compris ceux provenant du Puits et enfin la fouille qu’il fut autorisé d’y faire en 1961 qui lui permirent de compléter le sauvetage archéologique, évidemment partiel, de ce que les Magdaléniens avaient laissé lors de leurs venues dans la grotte.
Décédé accidentellement en 1966, A. Glory laissait des séries de pièces archéologiques, ses relevés détaillés de la presque totalité du dispositif pariétal, de multiples notes et un manuscrit faisant la synthèse de ses trouvailles et de ses analyses des occupations magdaléniennes de la grotte. En deux occasions chanceuses, parfaitement mises à profit, B. et G. Delluc sauvèrent d’une perte définitive les objets archéologiques et les documents, dont le manuscrit « Lascaux » inachevé, qui n’avaient pas été intégrés dans le fonds « Glory » du laboratoire de préhistoire du Muséum National d’Histoire Naturelle dont A. Glory était devenu membre.
Ecrit au début des années 60, le manuscrit d’A. Glory était à l’évidence en décalage contextuel avec les connaissances actuelles. C’est là que se mesure le travail considérable, historique et scientifique, fait par B. et G. Delluc, pendant des années. Ils ont su traquer dans le fouillis des manuscrits « Glory » (dont des courriers) les détails susceptibles de caractériser les occupations magdaléniennes, dégager les lignes de force archéologiques du texte d’A. Glory, mettre en valeur les résultats obtenus avec tant de persévérance et de clairvoyance. C’est ainsi que leurs notes et leurs commentaires se combinent harmonieusement avec le manuscrit vieux de près d’un demi siècle sans jamais s’y confondre ni créer le moindre doute sur l’auteur premier ou les auteurs seconds des interprétations des données archéologiques.
De l’inconnu de Lascaux, sauvé par A. Glory puis restitué par B. et G. Delluc, émergent au fil des pages de cet ouvrage, une masse considérable d’informations aussi nouvelles qu’inattendues sur les activités que menèrent dans la grotte des Magdaléniens ; sans nul doute, les peintres et graveurs, mais aussi d’autres personnes simultanément et postérieurement peut-être, en diverses occasions. En témoignent fortement ces objets utilisés, lampes-brûloirs, palettes, godet à peinture, crayons d’hématite et de manganèse …, dans la grotte pour sa métamorphose en haut lieu sur-réel, et ces autres objets du quotidien des grands espaces, silex taillés, sagaies … pour les chasses et collectes des ressources alimentaires. Plus que jamais, Lascaux rayonne de la beauté et de la vie des Magdaléniens.


Denis Vialou
Professeur
Muséum national d’histoire naturelle, Paris

Sommaire "Les recherches à Lascaux - André Glory"

Préface – Denis Vialou

I. LES RECHERCHES D’ANDRÉ GLORY À LASCAUX (1952-1963) – Brigitte et Gilles Delluc
Historique
L’Homme de Lascaux
Arlette Leroi-Gourhan et Lascaux inconnu
Le « trésor » de l’abbé Glory
Le manuscrit d’André Glory sur Lascaux Le matériel osseux et la faune
Commentaires
Un éclairage nouveau

II. LASCAUX – André Glory
Géologie. Morphologie de la caverne. Formation
Étude du remplissage par les coupes géologiques
Observations sur les fouilles du Puits et celles des Galeries
Carbodendrochronologie
Datation au C14
Faune et climat
Conchyologie

III. COMMENTAIRES SUR L’INDUSTRIE LITHIQUE – André Glory
Observations sur les silex de la collection Laval
Observations sur les nucléus
Silexologie
Répertoire typologique des silex de Lascaux
Conclusions générales

IV. COMMENTAIRES SUR LES PIGMENTS DE LASCAUX – André Glory
Les matières colorantes trouvées à Lascaux dans la seconde couche (1954)
Les teintes
Expériences concernant les liants
Les pigments préhistoriques
Notes sur le manganèse trouvé à Lascaux
Notes concernant le pigment rouge (matières colorantes, micro-sols et nodules)

V. DOCUMENTS CONCERNANT LES OBJETS DE PIERRE – André Glory (présentés par Brigitte et Gilles Delluc)

VI. L’INDUSTRIE SUR MATIÈRES DURES ANIMALES – Christiane Leroy-ProstPrésentation de l’ensemble de l’industrie
Description de l’industrie
Commentaires

VII. ÉTUDE COMPLÉMENTAIRE DU MATÉRIEL OSSEUX DE LASCAUX – Astrid Vannoorenbergue

L'auteur André Glory
André GLORY (1906-1966) fut, en 1942, l’un des premiers docteurs en Préhistoire. Il se passionna pour l’art pariétal paléolithique de l’Ardèche, de la Dordogne, du Lot et de l’Espagne.
Surtout, il étudia l’art et l’archéologie de Lascaux sous la direction de l’abbé Henri Breuil. Les résultats de ses recherches (1952-1963), effectuées dans des conditions éprouvantes, devaient être publiés dans la revue Gallia. Son manuscrit, ses notes et dessins, égarés depuis 1966, ne furent retrouvés qu’en 1999.

Brigitte et Gilles Delluc, docteurs en Préhistoire, chercheurs au département de Préhistoire du Muséum national d’Histoire naturelle (Paris) ont fait partie de l’équipe qui étudia la grotte avec Arlette et André Leroi-Gourhan. Ils sont en charge de la publication des importants travaux de l’abbé André Glory qui étudia, pendant plus de dix ans, les décor, les sols et l’archéologie de ce exceptionnelle grotte ornée.



Sur Hominides
- Un champignon dans la Grotte de Lascaux

- Cro-Magnon

- Homo sapiens

- Les représentations humaines dans l'art préhistorique

- Art Préhistorique

A lire aussi...
Dictionnaire de Lascaux
Brigitte et Gilles Delluc
L'étude de référence sur la grotte de Lascaux et plus généralement sur l'art préhistorique.
Très richement illustré, facile à lire.
A noter la première bibilographie complète sur la grotte de Lascaux.
Dictionnaire de Lascaux
Dictionnaire Lascaux


Connaitre Lascaux
Brigitte et Gilles Delluc
Une mine de renseignements et de documents (cartes, photos de l'époque, études...) pour un tout petit prix... donc totalement indispensable !
Connaitre Lascaux
Acheter

 



Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits

 
Mise en ligne le 17 décembre 2008