www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - 4 tribus génétique à l'origine des européens
Génétiquement il y a eu 4 populations à l'origine des européens actuels (25/11/15)

Une quatrième lignée à l'origine des européens
Les généticiens ont identifié une quatrième « tribu » ancestrale qui a contribué à la constitution du génome des populations européennes.


De grands mouvements de population identifiés

Squelette européen du Caucase il y a Jusqu'à présent, les scientifiques n'avaient trouvé que 3 grandes populations ancestrales à l'origine des européens :  des chasseurs-cueilleurs autochtones déjà  implantés en Europe, des agriculteurs en provenance du Moyen-Orient et une population venant de l'est à l'Age du Bronze.  Les premiers chasseurs-cueilleurs étaient arrivés il y a 40 000 ans, juste avant l'Age Glaciaire. Il y a eu un premier mélange il y a 7000 ans, avec une population venant du Moyen-Orient, apportant dans ses « bagages »  l'agriculture. Enfin, 5000 ans en arrière, à l'Age du bronze,  des éleveurs appelés Yamnaya ont  pénétré l'Europe occidentale en provenance de la région des steppes de l'Est (actuelle Ukraine et Russie). Les Yamnaya étaient des éleveurs de chevaux  et avaient développé des compétences dans la métallurgie.
Ce sont les études des sépultures et des fossiles qui ont permis de travailler sur l'ADN ancien pour reconstruire les apports successifs des différentes populations.
Ces mêmes études avaient permis d'isoler l'ADN  de la peste dans les sépultures Yamnaya, en corrélation temporelle avec un déclin de la population en Europe, ce qui a amené certains chercheurs à spéculer sur le fait que leur passage à l'ouest aurait été facilité par la propagation de la maladie.
Le peuple Yamnaya a véritablement eu un impact très important sur les populations préalablement présentes. Certaines populations actuelles du centre et du nord de l'Europe, comme les norvégiens, ont 50 % de leur ascendance directement induite par les pasteurs Yamnaya .
L'échantillon d'ADN de ce groupe est présent dans presque toutes les populations du continent.
Image : Squelette retrouvé dans les roches de Kotias Klde, dans l'ouest de la Géorgie. L'extraction de l'ADN dans une molaire de ce fossile a permis d'identifier la 4ème population...

Etude  d'une sépulture retrouvée dans le Caucase
Les généticiens ont donc  analysé les génomes de deux chasseurs-cueilleurs trouvés en Géorgie, datés respectivement de - 13 300 et - 9 700 ans. Le corps de la première sépulture a été exhumé de la grotte de grotte Satsurblia et le deuxième, plus récent, des roches de Kotias Klde.
Les études montrent que ces anciens chasseurs Caucasiens ont participé à l'enrichissement du génome des pasteurs du Yamnaya avant que ces derniers ne partent à la conquête de l'Ouest...
Grotte de Satsurblia
Vue de l'intérieur de la grotte de Satsurblia où une sépulture humaine de plus de 13 000 ans a été découverte. 

« Il y avait une interrogation pour connaître les origines et les ancêtres de cette population Yamnaya » indique le Dr Andrea Manica (Université de Cambridge, département de Zoologie)  co-auteur de l'étude publiée dans la revue Nature.  « Nous pouvons maintenant y répondre et présenter leur mixage génétique à partir des chasseurs-cueilleurs de l'Europe de l'Est  et d'une population du Caucase qui a été apparemment très longtemps isolée pendant la dernière période glaciaire ».
Pour le professeur Daniel Bradley, « C'est un nouvel élément majeur dans le puzzle des ancêtres de l'homme y compris l'influence des populations de l'Eurasie et même au-delà »

« Ceci est la première séquence d'ADN  de fossiles georgiens, je suis persuadé que nous allons bientôt obtenir de nouvelles informations plus paléogénétiques de notre riche éventail de fossiles », a indiqué David Lordkipanidze  (Directeur du Musée national de Géorgie), co- auteur de l'étude.

L'étude publiée dans la revue Nature Communication a réuni une équipe internationale menée par de  scientifiques de l'Université de Cambridge, du Trinity College de Dublin et  de l'University College de Dublin.

C.R.

Sources
Nature
BBC

A lire également :
2011 Reconstitution du visage d'Ötzi
2010 Recontitution du visage d'un paléo-esquimaud, Inuk
2014 Un européen à peau foncée et aux yeux bleus il y a 7000 ans
2015 Quand les Européens sont devenus blancs...



 

 


Sur Hominides

Dmanisi
Dmanissi



L'expansion de l'espèce humaine à travers le monde

A lire
La grand histoire des premiers hommes européens
Henry de Lumley
Henry de Lumley raconte l'histoire des premiers habitants de l'Europe entre 1,8 million d'années et 40 000 ans. De site en site, de la Géorgie à l'Italie et à l'Espagne, de la France méridionale à celle du Nord, ... voici une invitation à marcher sur les traces des premiers Européens.
Pour tous publics.
La grande histoire des premiers hommes européens
La grande histoire des premiers européens
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Jean Jacques Hublin
L'homme est un singe parmi d'autres, très proche du chimpanzé et du gorille nous dit la génétique. Mais d'où vient-il ? Combien d'espèces se sont succédé ? Comment sommes-nous devenus humains ? En savoir plus sur le livre Quand d'autres hommes peuplaient la terre.
Quand d'autres hommes peuplaient la Terre
Amazon

 
Livres anciens et de collection sur AbeBooks.fr