www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Acheuléen - Outils - Homo erectus
Des outils de l'Acheuléen datés de 1,8 million d'années et fabriqués par Homo erectus ? (01/09/11)

Découverte au Kénya des plus anciens outils acheuléens
Nouvelle datation d'outils préhistoriques attribués à Homo erectus ?

Publiant dans Nature les fruits de l'étude archéologique, paléontologique et géologique qu'ils ont menée depuis 2007 sur les rives du lac Turkana, au Kénya, les chercheurs d'une équipe franco-américaine dévoilent leur découverte, à cet endroit, des plus anciens bifaces de la culture acheuléenne, laquelle voit ses origines reculer encore dans le temps, jusqu'à près de 1,8 million d'années.

Outils de l'acheuléen datés de 1,8 millions d'années et attribués à Homo erectusL'étude
Dans la région du lac Turkana (nord du Kénya), où divers gisements ont déjà livré des vestiges vieux de 2,4 millions d'années à 700 000 ans, une équipe de chercheurs américains et français dirigée par Christopher Lepre, paléontologue à l'Université de Columbia (New York), s'est particulièrement penchée, en 2007, sur le site de Kokiselei. Elle y a exhumé des bifaces de type acheuléen dans une couche sédimentaire dont l'étude paléo-magnétique - traces laissées sur les minéraux par les inversions successives du champ magnétique terrestre au cours de l'Histoire de notre planète - a révélé l'âge : 1,76 million d'années, soit 300 à 350 000 ans de plus, au moins, que les plus anciens artéfacts acheuléens connus jusqu'à présent. "[Ceci] donne une date au démarrage d'une technique qu'on n'anticipait pas aussi ancienne", précise Hélène Roche, responsable de la partie française de cette mission.

Contemporanéité de 2 cultures
Ce site - le plus vieux site acheuléen du monde, donc, comme le souligne Christopher Lepre - possède une autre particularité : il recèle également de l'outillage de type oldowayen, dont les choppers rudimentaires, de facture plus ancienne (utilisés dès 2,7 Ma) contrastent avec les bifaces à l'ovale et au tranchant soigneusement façonnés caractéristiques de l'industrie acheuléenne, qu'ils côtoient ici dans les mêmes couches.
Selon Briana Pobiner, paléoanthropologue au Smithsonian Institute de Washington DC,
« cela confirme l'idée que les deux premières traditions techniques de fabrication d'outils de pierre ont été, au moins parfois, utilisées simultanément ». Les découvreurs, eux, suggèrent que les outils les plus élaborés sont (très classiquement) attribuables à Homo erectus, dont ils ont, en 2010, étudié un crâne trouvé dans la région, et les autres artéfacts à Homo habilis.

Un Acheuléen qui s'exporte tardivement
Problème : si l'industrie acheuléenne a vu le jour en Afrique si tôt (près d'1,8 Ma, donc), pourquoi ne la trouve-t-on pas sur les sites eurasiens (à Dmanisi, en Géorgie, notamment) présentant des fossiles d'homininés vieux de 1,7 Ma ou moins, lesquels ne présentent que des artéfacts de culture oldowayenne (les premiers outils acheuléens d'Eurasie n'apparaissant que vers 1 Ma) ?
« Du point de vue de l'outillage de pierre, tous les indices suggèrent l'idée que les hominidés oldowayens ont été les premiers à quitter l'Afrique. Ce qui ne désigne pas nécessairement Homo habilis, pas plus que cela n'écarte la possibilité qu'un groupe d'Homo erectus oldowayens pourrait avoir été impliqué », estime Lepre.

Sortie(s) d'Afrique
Habilis ou erectus ? Les premiers migrants ne connaissaient-ils pas l'Acheuléen, ou l'ont-ils 'perdu' en route, avant qu'une autre vague de migration n'apporte, plus tard, cette technique en Eurasie ?
"Il se pourrait qu'une seule espèce ait été capable de produire les deux types d'outils, mais que des facteurs tels que les matières premières disponibles ou les tâches à réaliser avec ces outils aient régi le choix du type d'outillage fabriqué", propose Pobiner.

Toutes les possibilités semblent donc, pour l'instant, envisageables.

F. Belnet

Sources :
Nature.com,
ScienceDaily


Auteurs de l'étude : Christopher J. Lepre, Hélène Roche, Dennis V. Kent, Sonia Harmand, Rhonda L. Quinn, Jean-Philippe Brugal, Pierre-Jean Texier, Arnaud Lenoble, Craig S. Feibel.
Photo : Credit: Pierre-Jean Texier, National Center of Scientific Research, France




Sur Hominides

Les hommes préhistoriques
Les hommes préhistoriques


Les premiers outils à la préhistoire
Les premiers outils
à la préhistoire


- Homo Georgicus

- Homo habilis

- Homo erectus

- La Préhistoire

- Méthodes de datation
A lire !
Encyclopédie pratique des outils préhistoriques
Jean-luc Piel-Desruisseaux
Un vrai dictionnaire... 150 entrées par ordre alphabétique à partir de Aiguilles à chas jusqu'a Typologie en passant par percuteur, bâton percé ou encore débitage Levallois...
Chaque outil est illustré simplement avec un dessin permettant de comprendre sa forme, sa fabrication et la manière dont il était utilisé.
Un ouvrage pour tous ceux qui s'interessent aux outils préhistoriques : étudiants, curieux, passionnés...

En savoir plus sur l'Encyclopédie pratique des outils préhistoriques
Encyclopédie pratique des outils préhistoriques