www.Hominides.com
Contacts

Ancêtres > Homo erectus

Homo erectus

Découvert en 1891, avec un fémur ressemblant étrangement à un fémur humain, il fut nommé erectus car on lui supposait une posture humaine. Malheureusement, il est maintenant quasi établi que ces ossements ne lui appartenaient pas ! Le nom est resté...

Squelette et stature
Depuis sa découverte on lui a souvent associé d'autres restes d'hominidés trouvés en Europe et en Afrique... mais de trop grosses différences de stature ont redonné à erectus son originalité.
Homo erectus est en effet doté d'un squelette hyperossifié et massif.

Crâne
Avec un volume cérébral compris entre 850 et 1100 cm3, c'est le premier hominidé qui dépasse les 1000 cm3 ( à comparer à nos 1350 cm3 actuels, en moyenne).
Les parois latérales du crâne se rapprochent vers le haut et donne à l'ensemble une forme spécifique de carène.

Le dimorphisme sexuel est réduit (autrement dit il y a peu de différence physique entre le mâle et la femelle).

Tecniques
Les Homo erectus maîtrisaient la taille de la pierre (fabrication de bifaces symétriques et d'hachereaux). Il s'établissaient en campement et pratiquaient la cueillette et la chasse.

Ce sont également les premiers hominidés qui ont maîtrisé le feu. Une étude publiée en 2011 donne même à Homo erectus la capacité de faire cuire ses aliments.

Migrations et localisation d'Homo erectus
Par ailleurs Homo erectus est le premier hominidé à migrer hors d'Afrique. Ce ne sont pas des exodes de masses mais plutôt de petits groupes de chasseurs qui partent vers le Nord, probablement en suivant des troupeaux d'animaux. On retrouve donc des restes fossiles d'Homo erectus en Europe et en Asie.

Liste des sites où la présence d'Homo erectus à été prouvée (datation en millions d'années avant le présent) en Afrique :
- Koobi Fora (-1.9 BP) KNM-ER 42700
- Lleret (1.55 BP) KNM-ER 999 et KNM-ER 3884
- Melka Kuntunré (-1.5)
- Nariokotome (-1.5)
- Swartkrans (-1.5)
- Konso (-1.4)
- Olduvai ( -1.4)
- Tighenif (-0.7)
(Sources : La Recherche, Mai 2008).

Un Homo erectus célèbre : l'homme de Tautavel.

Décembre 2007
Des traces de lésions dues à la
tuberculose sur un Homo erectus
daté de - 500 000 ans
Octobre 2004,
Découverte d'un nouveau descendant d'Homo erectus, sur l'île de Flores : Homo floresiensis...
Age :
de 1,7 à 0.5 millions d'années
Taille :
1,50 à 1,65 m
Poids :
45 à 55 kg
Localisation :
Asie, Afrique, Europe
Habitat :
Savanes, forêts
Feux :
maîtrisés
Outils :
fabriqués
 
Homo erectus avait-il la grosse tête ?
15/11/08 Reconstitution du bassin d'une femelle d'Homo erectus
C'est dans la revue Science du 14/11/08 que des scientifiques viennent de publier les résultats de leurs études sur la reconstitution du pelvis d'une Homo erectus femelle. Ce bassin plus large que l'on pensait aurait pu laisser passer des bébés au cerveau plus développé...
Lire la suite de l'article : Homo erectus, large bassin et gros cerveau à la naissance.
 
Erectus et habilis, espèces soeurs ?
08/08/07 La découverte de deux fossiles au Kenya remet en cause les rapports de filiation entre erectus et habilis...
Crâne d'homo habilisC'est dans la revue Nature qu'une équipe dirigée par Fred Spoor, de l'University College de Londres communique ses conclusions concernant les fossiles d'Homo erectus et d'Homo habilis retrouvés sur la rive est du lac Turkana, au Kenya.
Les deux espèces auraient cohabité dans la région pendant près de 500 000 ans.
Habilis et erectus auraient donc un ancêtre commun... et seraient des espèces soeurs !
Lire la suite : Homo erectus et Homo habilis espèces soeurs avec un ancêtre commun.
 
L'enfant fossile de Mojokerto
07/06/05 Etude du crâne et de l'endocrâne de l'enfant fossile de Mojokerto
Le fossile de Mojokerto a été découvert en 1936 sur l'île de Java, en Indonésie. Il est au centre de nombreuses thématiques paléoanthropologiques. En effet, ce spécimen serait un des plus anciens hominidés découverts hors du continent Africain. Il pourrait avoir jusqu'à 1,81 Ma et serait alors contemporain des fossiles de Dmanissi, en Géorgie. Par ailleurs, il revêt une importance particulière puisqu'il s'agit d'une calotte crânienne presque complète d'un individu immature. Il s'agit du seul reste fossile attribué à Homo erectus d'un si jeune enfant. Cependant, en raison de la finesse des parois osseuses, de la non-fermeture des sutures et ainsi de la très grande fragilité de ce fossile, la matrice sédimentaire qu'il contient n'a jamais été ôtée afin de le préserver. L'ensemble de ses caractéristiques crâniennes internes ne pouvait donc être étudié... (lire la suite)...
Lire la communication complète " Etude du crâne de l'enfant fossile de Mojokerto"


Auteurs : Antoine Balzeau, Dominique Grimaud-Hervé and Teuku Jacob
Equipe de Paléontologie Humaine, USM 204, UMR 5198, Département de Préhistoire du Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris, France Laboratory of Bioanthropology, Faculty of Medicine, Gadjah Mada University, Yogyakarta, Indonesia
 
L'Homo erectus pouvait-il parler ?
Septembre 2004 - Une étude publiée dans la revue Nature semble prouver le contraire...
Jean-Jacques Hublin et Hélène Coqueugniot du CNRS et l'institut Max Planck ont étudié la boîte crânienne d'un jeune Homo erectus (découvert en 1936 à Mojokerto, Java, Indonésie) daté de - 1,8 à - 1,3 millions d'années.
Les chercheurs ont publié deux faits nouveaux :
- l'enfant était mort à l'âge de 18 mois, et non à 5 ans comme il était précedemment admis,
- la taille de son cerveau était comprise entre 72 et 84 % de celle d'un Homo erectus adulte.
Ces deux éléments sont à l'opposé de la croissance cervicale de l'homme moderne : nous naissons avec un petit cerveau qui va lentement grandir tout au long de notre croissance, pendant au minimum 10 ans. C'est une des raisons avancées pour expliquer le développement de nos capacités cognitives comme le langage.
Le fossile de Mojokerto présente lui une évolution qui le rapproche plus de celle de nos grands singes actuels (comme le chimpanzé).Les chercheurs estiment que la croissance rapide du cerveau de ce fossile montre son incapacité à développer un langage articulé.

Sources : Sciences et Avenir, CyberPress.ca, CNRS

Cette recherche a été menée dans le cadre du programme interdisciplinaire « Origines de l'Homme, du Langage et des Langues » (OHLL) du CNRS.


Reconstitution tridimensionnelle de la boîte crânienne de l'enfant de Mojokerto obtenue en utilisant les nouveaux outils de l'imagerie médicale et de la paléoanthropologie virtuelle.

Lire aussi le dossier consacré aux origines du langage

 
Un Homo erectus de 900 000 ans au Kenya
Juillet 2004 - Un crâne plus petit que les autres représentants de son espèce.
Juillet 2004. Richard Potts, directeur de recherche, a annoncé la découverte sur le site d'Olorgesailie d'un crâne d'Homo erectus vieux de 900 000 ans. Ce sont les fragments d'un crâne d'adulte associés à de très nombreux outils (acheuléen). La découverte a été réalisée pendant l'été 2003, mais elle n'est communiquée que maintenant.
Yves Coppens présente cette nouvelle découverte en insistant sur le fait que ce n'est ni le premier erectus découvert au Afrique, ni le plus ancien, ni le plus récent...
Son originalité vient des dimensions du temporal et du frontal de son crâne qui sont les plus basses enregistrées. Il possède en revanche une capacité crânienne de 800 cm3 qui n'est pas la plus faible de son espèce.
Yves Coppens évoque l'Homo erectus comme un homme second (venant des Homo rudolfensis ou Homo habilis, hommes premiers) et précédant l'homme troisième (l'Homo sapiens). Cette évolution a pu se faire graduellement sans que chaque espèce ne représente une marche d'escalier bien définie (Yves Coppens, sur France Info le 12 juillet 2004).

Communication de la découverte dans la revue Science de juillet 2004.
 
A lire      
Evolution, histoire de l'homme
Alice Roberts
Nouveauté septembre 2012
Un guide visuel unique et documenté sur l'histoire de l'Homme, qui nous confronte à nos plus lointains ancêtres, grâce aux portraits reconstitués des frères Kennis.
Pour tous publics.
En savoir plus sur Evolution. L'histoire de l'homme
Evolution, l'histoire de l'homme

Homo - Histoire plurielle d'un genre très singulier
Claude-Louis Gallien
Un véritable tour d'horizon de l'évolution de l'homme. Les théories décortiquées, les explications sur nos origines, un descriptif de nos ancêtres... tout est là en plus de 400 pages à un tout petit prix !


L'odyssée de l'espèce
Un film de Jacques Malaterre
Sous la direction scientifique d'Yves Coppens.
De Toumaï à l'Homo sapiens, le documentaire vous présente tous les hominidés connus à ce jour (dont bien sûr Cro-magnon !).
Visible par toute la famille, vous apprenez sans vous en rendre compte !
La version proposée contient également les commentaires du paléontologue.
Au commencement était l'homme
Pascal Picq
Pour tout savoir sur le DAC (dernier ancêtre commun) et tous nos ancêtres, le dernier livre de Pascal Picq : "Au Commencement était l'homme - De toumaï à Cro-Magnon"
Un extraordinaire voyage au commencement de l'homme pour enfin savoir et comprendre qui nous sommes.
Pour tous publics.
Acheter

Acheter

 
 
Découvrez tous les hominidés
Hominoïdes Hominidés anciens la famille Homo... des personnalités !
Aegyptopithecus
Sahelanthropus tchadensis (Toumaï)
Homo rudolfensis
Proconsul Orrorin tugenensis Homo habilis  
Ugandapithecus major Lucy, Abel... Homo georgicus Homo soloensis
Ouranopithecus Ardipithecus kadabba Homo ergaster
Homme de Tautavel
  Ardipithecus ramidus Homo erectus
Sinanthropus pekinensis
  Australopithecus anamensis Homo heidelbergensis
Homo antecessor (Atapuerca)
Pierolapithecus catalaunicus Australopithecus afarensis (Lucy)
Homo neanderthalensis
Homme Chapelle-aux-saints
  Australopithecus bahrelghazali (Abel) Homo floresiensis Lagar Velho
  Australopithecus garhi
Homo sapiens Cro-magnon
  Australopithecus sediba

Otzi / Otzi images exclusives
  Kenyanthropus platyops

 
  Australopithecus africanus    
  Les paranthropus Grands singes actuels  
  Paranthropus aethiopicus Gorilla gorilla Gorille  
  Paranthropus robustus Pan troglodytes Chimpanzé commun  
  Paranthropus boisei Pan paniscus Bonobo  
    Pongo pygmaeus Orang-outan