www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - Le premier lit au monde ?
L'homme préparait son matelas de plantes avec soin, à la préhistoire (10/12/11)

Des lits et des insecticides, il y a 77 000 ans…
Le plus vieux lit préhistorique du monde retrouvé ?

Publiant ses travaux dans Science, une équipe sud-africaine, américaine et allemande a découvert, dans le site de Sibudu, en Afrique du Sud, des restes de literie vieux de 38 000 à 77 000 ans, associés à l’utilisation de plantes insecticides.   

La découverte
Couches stratigraphiques contenant lme matelas de feuilles utilisé comme literie il y a 77 000 ans à la préhistoireTravaillant depuis 1998 sur l’abri sous roche de Sibudu (province de KwaZulu-Natal, Afrique du Sud),  l'équipe internationale dirigée par Lyn Wadley, de l'Université de Witwatersrand, à Johannesburg, a mis au jour, dans au moins 15 différentes states datées entre -77 000 et
-38 000 ans, des litières végétales fossilisées. La plus ancienne de ces ‘couchettes’ a 50 000 ans de plus que les découvertes antérieures de ce genre. 
La literie se compose d’une couche de 1 cm d'épaisseur de tiges et de feuilles compactées de joncs et de carex de plusieurs espèces. « Les habitants ont dû cueillir carex et joncs le long de la rivière uThongathi, située directement en dessous du site, et ont jeté les plantes sur le sol de l'abri. Elles n'étaient pas seulement utilisées pour dormir, mais devaient fournir une surface confortable pour vivre et travailler », précise Wadley.
Le plus ancien de ces ‘lits’, bien conservé, est en outre couvert d’une mince couche de feuilles identifiées par la botaniste Marion Bamford comme venant d’un arbre de l’espèce Cryptocarya woodii, dont les substances chimiques insecticides repoussent les moustiques.    

Hygiène…
Plantes insecticides de la préhistoire« La sélection de ces feuilles pour la construction de la literie suggère que les habitants de Sibudu avaient une connaissance précise des plantes autour de l'abri, et étaient conscients de leurs utilisations médicinales. La phytothérapie doit avoir fourni des avantages pour la santé humaine à l’époque, et l'utilisation de plantes insectifuges ajoute une nouvelle dimension à notre compréhension du comportement humain il y a
77 000 ans
 », précise Lyn Wadley.
L'analyse microscopique, menée par Christopher Miller, géo-archéologue à l'Université de Tübingen (Allemagne), suggère que les habitants ont rénové la literie à plusieurs reprises au cours de l'occupation, et qu’à partir de -73 000 ans, ils ont régulièrement brûlé cette literie après utilisation : "(…) peut-être une façon d'enlever les parasites. Cela aurait préparé le site pour une occupation future, et ça représente une nouvelle utilisation du feu pour l'entretien d'un site d'occupation", a déclaré Miller.

Un indice de la démographie
À partir de -58 000 ans, le nombre d’éléments de literie, de foyers associés et de dépôts de cendres augmente considérablement : conséquence d’une occupation accrue du site, liée à l'évolution démographique au sein de l'Afrique à l'époque (qui est aussi celle de la sortie du continent par sapiens), selon les auteurs.

Un site riche mais menacé
Sibudu a déjà livré, ces dernières années, des trouvailles intéressantes : coquillages perforés (parures ?), pointes en os, vestiges d’une technologie de l'arc, de l’utilisation de collets et de pièges pour la chasse, et de production de colle pour l'emmanchement d’outils de pierre.

L’équipe espère que les projets de construction immobilière à proximité, prévus par les autorités locales, sauront préserver ce site ainsi que le travail de fouille, ressource culturelle irremplaçable pour l'Afrique du Sud et le reste du monde.

F. Belnet

Sources :
Science Daily,
DailyMail

Photos :
- Researcher Christopher Miller sampling sediments containing the ancient mattresses (Prof. Lyn Wadley)
- Sidudu Cyperus sp. Spikelet about 73,000 years old, a plant fragment from the ancient mattresses. (Credit: Christine Sievers)

A lire également
Des flèches de 65 000 ans sur le site de Sidubu en Afrique
Des litières d'algues dans la grotte du Lazaret

 


Sur Hominides
A lire
Outils préhistoriques
Jean-luc Piel-Desruisseaux
Outils préhistoriques
"Cet ouvrage tente de présenter, à l'aide de nombreuses illustrations, la morphologie, la fabrication et l'utilisation possible des principaux outils de pierre, d'os et de bois animal. Sont également décrites des techniques de taille de roche et de débitage d'os.
"5ème édition...
 
Comparer les credits