www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Néandertal pouvait être gaucher ou droitier
Néandertal, droitier ou gaucher, pouvait certainement parler... (29/08/12)

Néandertal était bien latéralisé comme Homo sapiens : droitier ou gaucher 
L’étude du Néandertalien du Regourdou confirme que ce dernier utilisait majoritairement sa main droite


Néandertal était droitier ou gaucherUne continuation des travaux 
L’étude du squelette retrouvé sur le site de Regourdou a été réalisée par l’équipe du professeur d’anthropologie David Frayer (Université du Kansas). Ces chercheurs avaient déjà publié en 2011 une étude sur les ossements retrouvés à La Sima de los Huesos (Burgos, Espagne). Elle était arrivée à la conclusion que les très nombreux fossiles d’Homo antecessor retrouvés sur ce site étaient droitiers à plus de 90%. Ce ratio correspond à peu près à celui de l’espèce humaine actuelle.
L’étude a été publiée le 23 août dans la revue Plos One.


Squelette du néandertalien Regourdou 1L’homme de Regourdou était bien droitier…
Le squelette du Néandertalien de Regourdou, âgé de -70 000 ans, est l’un des mieux conservés retrouvé à ce jour, comprenant à la fois la mâchoire inférieure et de très nombreux éléments du squelette.
Les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux dents mais également aux ossements du bras et de l’épaule du fossile. C’est en effet à partir de ces  parties que les scientifiques peuvent déterminer si le sujet était droitier ou gaucher.
L’étude du bras droit, par sa robustesse, a confirmé que le sujet utilisait de manière plus fréquente son membre droit que le gauche. C’est la complétude du squelette qui a permis de faire cette comparaison entre les deux côtés.
L’étude de la dentition a mis en lumière les différentes rayures observables sur la face interne des dents, toutes orientées de la même façon (voir photo en bas de page)… Cela montre simplement que ce Néandertalien utilisait sa mâchoire pour arracher ou couper en tenant l’objet de la main droite.

… comme 89% des Néandertaliens
David Frayer a déclaré que c'est la première fois, pour déterminer la latérisation d’un sujet, qu’il peut confirmer la méthode dentaire avec celle du squelette sur un même fossile. En effet, jusqu’au squelette de Regourdou  les chercheurs avaient soit des dents isolées de Néandertaliens, soit des ossements du bras mais jamais les deux appartenant au même fossile.
Il déclare par ailleurs que les études du fossile de Regourdou confirment que 89% des fossiles néandertaliens européens (16 sur 18) ont montré une nette préférence pour la main droite. Cela est très comparable à la prévalence des droitiers dans les populations humaines modernes, environ 90% des êtres humains vivant aujourd'hui étant droitiers.

Au-delà de ces notions de latéralisation l’équipe fait également un rapprochement avec les possibilités d’utilisation d’un langage articulé par Néandertal. En effet, chez l’être humain, c’est la partie gauche du cerveau qui commande la partie droite du corps mais c’est également le centre de contrôle du langage.
Selon l’étude, la connexion reconnue entre l'asymétrie du cerveau, la latéralisation et le langage dans des populations humaines permet d’estimer la latéralisation du cerveau et la probabilité d’un langage articulé dans les populations fossiles.

Stries d'usure sur les dents de Néandertal Regourdou 1

CR

Sources :
ScienceDaily

Journal référence : Virginie Volpato, Roberto Macchiarelli, Debbie Guatelli-Steinberg, Ivana Fiore, Luca Bondioli, David W. Frayer. Hand to Mouth in a Neandertal: Right-Handedness in Regourdou 1
PlosOne


A lire également :
2010 FOXP2, le fameux gène du langage chez Néandertal
2011 Les origines des droitiers et des gauchers à la Préhistoire




Sur Hominides

Le Regourdou - site préhistorique
Site préhistorique
de Regourdou


- Homo antecessor
- Homo neanderthalensis
- Disparition de Néandertal
A lire
La langue d'Adam
Derek Bickerton
Anciennes et nouvelles théories sur les origines du langage par un spécialiste reconnu.
On lit ce livre avec un incroyable plaisir pour sa critique vigoureuse de vieilles idées, pour l’imagination quelquefois débridée de son auteur au style didactique et romancé adopté qui nous tient en haleine. En savoir plus sur
La langue d'Adam
La langue d'Adam