www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre >Les origines de l'art > Michel Lorblanchet
Livre - Les origines de l'art - Michel Lorblanchet - Le Pommier

Les origines de l'art
Michel Lorblanchet


Réédition 2017 de l'ouvrage de 2006
Version augmentée, modifiée avec des rajouts d'illustrations.


Les origines de l'Art Lorblanchet 2017

Aamazon



Présentation de l'éditeur
« Dès le début de sa longue histoire, l'homme se présente comme un élément de la nature. À l'instar de certains oiseaux ou de certains crabes, il entreprend aussitôt la longue collecte d'un bric-à-brac de productions naturelles aux formes bizarres et colorées. Par le choix qu'il en fait, il proclame ces objets œuvres d'art et rêve d'en être l'auteur.»
Collectionneur dès ses premiers temps, l'homme deviendra ensuite créateur. C'est là une étape spirituelle inédite, spectaculaire : ce comportement d'artiste constitue l'un des caractères sélectifs favorables à l'évolution de l'espèce humaine. Dès son origine, l'homme est, dans tous les sens du terme, un Homo aestheticus. Son histoire se confond avec celle de l'art, que nous raconte ici Michel Lorblanchet, en suivant pas à pas les traces laissées par nos premiers ancêtres..


Format : 18x11
Pagination : 192 pages avec quelques illustrations


Hominides.com


La chronique par Pedro Lima, Journaliste scientifique

Auteur de ce petit ouvrage clair et précis sur les origines connues de l'art, même si elles sont nécessairement supposées en l'absence irrémédiable de ceux qui en furent les premiers acteurs, Michel Lorblanchet fait partie des figures scientifiques incontournables dans le paysage académique de l'art pariétal paléolithique. En particulier, il a marqué de son empreinte la connaissance du sanctuaire orné de Pech-Merle, en Quercy, à travers l'étude complète et minutieuse qu'il en a menée, entre autres cavités peintes et gravées, et a synthétisé sa vision de l'art de l'âge glaciaire dans un important volume édité en 1999, intitulé, déjà, "La naissance de l'art, genèse de l'art préhistorique".

Connu pour sa prudence en matière d'hypothèses interprétatives de l'art pariétal, qu'elles soient de nature chamanique, totémique ou magique, Michel Lorblanchet livre ici un court texte, facilement abordable et agréablement écrit, qui éclaire le lecteur non pas sur le "pourquoi" d'une apparition au fil de l'évolution de la capacité des humains à créer eux-mêmes des formes et des images, mais plutôt sur son "comment". On y apprend, ou redécouvre avec plaisir, que cette "étape spirituelle inédite et spectaculaire" plonge ses racines dans une pratique bien plus ancienne, qui a fait d'Homo sapiens et d'autres espèces humaines (erectus, néandertalensis...) des collectionneurs, avisés et acharnés, d'innombrables "productions naturelles" aux formes et aux couleurs remarquables : pierres, galets, cristaux de roches, matières colorantes... Avant que, poussés par la nécessité d'obtenir des objets utiles à leur survie (bifaces, racloirs...), mais aussi motivés par la recherche de contours et de symétries toujours plus harmonieuses dans les formes qu'ils faisaient émerger de la matière essentiellement minérale, les humains n'accèdent à ce "saut qualitatif" qu'a constitué l'avènement de la création artistique à proprement parler : statuettes, plaquettes gravées et sculptées sur os et pierre, et enfin art pariétal paléolithique, avec une étape intermédiaire vraisemblable, quoique n'ayant pas laissé de traces, qu'a du constituer la pratique de la parure et de la peinture corporelles.

"Saut qualitatif", donc, que cette apparition de l'art tel quel nous le concevons de nos jours, et non rupture radicale avec les pratiques de tous les hominidés qui ont précédé l'Homo sapiens de Chauvet-Pont d'Arc ou de Lascaux, tant, comme l'écrit Michel Lorblanchet, "l'homme est artiste par nature et l'histoire de l'art commence et se confond avec celle de l'homme".... compris au sens large, c'est-à-dire apparaissant dès -2 millions d'années en Afrique, voire même avant si on inclut les espèces hominidés, Australopithèques en particulier, qui portaient en germe l'avènement du genre humain.

Sommaire Les origines de l'art

Présentation

1 Le point de vue classique sur l'origine de l’art

Georges Bataille et le point de vue classique sur la naissance de l’art

Les contradictions de la conception traditionnelle de la « naissance de l’art »

2 Une autre approche de l'origine de l'art

Une définition de l'art

Un art de primates ?

Collectionneur des oeuvres d'art de la nature

Premières formes, premiers outils :
polyèdres, spénoïdes et bifaces

Marques et stries

La tradition des cupules

La parure

Conclusion
Un saut qualitatif et non une rupture


Notes

Glossaire

Bibliographie

Un extrait de Les origines de l'art de Michel Lorblanchet

L'art commence-t-il dans la grotte de Lascaux ?
Ébloui par la splendeur des peintures de la cavité, Georges Bataille a célébré la grotte de Lascaux en lui attribuant la place qu'elle mérite sur l'échelle des créations humaines ; il le fit sans doute mieux que les préhistoriens, qu'il jugeait «trop timides» et qui n'avaient pas su ou osé le faire. Sa sensibilité littéraire a produit quelques belles pages sur ce sujet, dont il convient de rappeler le contenu.
Pour Georges Bataille, l'art est le signe de l'hominisation ; Lascaux est le symbole du passage de l'animal à l'homme, il est «le lieu de notre naissance», parce qu'il «se situe au commencement de l'humanité accomplie»; «il est le signe sensible de notre présence dans l'univers»; «jamais avant Lascaux nous n'atteignons le reflet de cette vie intérieure dont l'art - et l'art seul - assume la communication».
Ses déclarations ont la force de la conviction : «Aucune différence n'est plus tranchée: elle oppose à l'activité utilitaire la figuration inutile de ces signes qui séduisent, qui naissent de l'émotion et s'adressent à elle [...] sentiment de présence, de claire et brûlante présence que nous donnent les chefs d'œuvre de tous les temps [...].»
L'homme de Neandertal «dont la face dut paraître plus bestiale que celle de n'importe quel homme vivant» ne produisait pas d'«œuvre d'art». Par contre l'homme de Lascaux prouve son aptitude à dépasser la tradition et à «faire œuvre d'art» : «À la lueur d'église des lampes, il excédait ce qui avait existé jusqu'alors en créant ce qui n'existait pas l'instant d'avant.»

Nous devons donc «donner à Lascaux valeur de commencement».

L'auteur Michel Lorblanchet

Michel Lorblanchet est directeur de recherche honoraire au CNRS. Spécialiste de l'art préhistorique, il a étudié sur le terrain les grottes ornées du sud de la France ainsi que l'art rupestre en Australie et en Inde. 





Sur Hominides

Livre art préhistorique
Art pariétal fait partie de la sélection de livres sur l'art préhistorique


- Art pariétal

- Représentations dans l'art préhistorique

- Vénus dans l'art préhistorique


Grotte de Pech Merle
Grotte de Pech Merle

A lire également...
Art Pariétal
Grottes ornées du Quercy

Michel Lorblanchet

Le Quercy compte à lui seul 28 grottes ornées (sur 150 sites d’art pariétal paléolithique connus en France) et une quarantaine de sites d’art mobilier. Etudes, photographies et relevés sont le fruit de 40 années de travail de l'auteur. Un travail et un livre énormes !
Art pariétal, Michel Lorblanchet Art pariétal, grottes ornées - Michel Lorblanchet
Aamazon

La naissance de l'art
Genese de l'art préhistorique
Michel Lorblanchet

Reliant les observations réalisées et les connaissances accumulées par lui-même et par ses collègues, ce chercheur tente dans ce livre de mieux comprendre comment l'Homme est devenu artiste. Il commence par un exposé des théories successivement émises par les préhistoriens pour expliquer la naissance de l'art.
Puis il place l'origine de l'art dans le contexte général de l'origine de l'Homme...
La naissance de l'art Michel Lorblanchet
Aamazon

Chamanisme et arts préhistoriques
Michel Lorblanchet
Le chamanisme est devenu à la mode. Apparu dans quelques livres depuis une quinzaine d'années, il s'est répandu dans les médias avec un succès considérable, qui étonna les chercheurs. Très tôt, les préhistoriens s'opposèrent à cette théorie absolutiste...
Chamanisme et arts préhistoiriques
Acheter
 
 
 
 

 
Mise en ligne le 13/11/17