www.Hominides.com
Contacts
Références > Livre > Les sciences de l'évolution et les religions > Chaline > Grimoult
Livre - Les sciences de l'évolution et les religions - Jean Chaline - Cédric Grimoult

Les sciences de l'évolution et les religions
Enjeux scientifiques, politiques, philosophiques et religieux
Jean Chaline Cedric Grimoult
Editions Ellipses



les sciences de l'évolution et les religions

Présentation de l'éditeur

Dieu contre Darwin ! Cette opposition, volontairement simplificatrice et provocatrice, n’a en fait guère de sens. Création et Évolution ne se situent pas sur un même plan de connaissance. D’un côté, les sciences universelles cherchent à décrire, dans un langage rigoureux, la mécanique des origines et de l’évolution de l’Univers, de la vie et de l’homme. De l’autre, philosophies et religions offrent des buts et un autre type de recherche, celui du sens de la vie de chacun. La raison peut être l’alliée des deux camps. L’ouverture d’esprit aussi…
Encore un livre sur le créationnisme ? Pour la première fois, ce livre propose une analyse comparative détaillée de ce que disent les trois religions du Livre (Judaïsme, Christianisme, Islam) au sujet de la question des origines, mises en regard des traditions historiques et des connaissances scientifiques les plus actuelles (Univers, Vie et Homme).
Grâce à un chapitre de questions-réponses, il constitue aussi un guide pour comprendre rapidement et précisément la valeur des arguments en présence.
Ce livre très complet, qui prône le dialogue, permettra au lecteur de se faire une idée des enjeux scientifiques, religieux, politiques, philosophiques et historiques et de choisir sa voie, vers les Lumières ou l’Obscurantisme.


432 pages
Editions Ellipses

Les auteurs :

Jean CHALINE, paléontologue, est spécialiste de l'évolution des espèces, notamment des rongeurs et des hominidés. Directeur de recherche émérite au CNRS, il a dirigé le Laboratoire CNRS des BIOGEOSCIENCES de l'Université de Bourgogne. Directeur d'Etudes honoraire à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, il a assuré la direction du Laboratoire de Paléobiodiversité et Préhistoire.

Cédric GRIMOULT, docteur habilité en histoire des sciences, a publié de nombreux travaux comparant la dynamique des idées scientifiques par rapport aux enseignements religieux. Professeur agrégé d'histoire, il enseigne actuellement en classes préparatoires littéraires au lycée Jean Jaurès de Montreuil.

Sommaire de "Les sciences de l'évolution et les religions"

Jean ChalineIntroduction : Pourquoi un livre sur les sciences de l’évolution et les religions ?

I. Première partie : Les méthodes des sciences de l’évolution et des religions

1. Les sciences de l’évolution et les religions

2. Les deux composantes de la connaissance   
L’approche scientifique du « comment ? »
L’approche religieuse du « pourquoi ? »
Les relations entre science et foi
Définition du créationnisme

II. Deuxième partie : Le créationnisme dans les religions du Livre

3. Le problème des origines, de l’animisme aux mythologies
Les mythes et les légendes
De l’animisme aux mythologies
Les premiers mythes religieux cosmogoniques akkadiens et sumériens
4. Judaïsme : relations entre la science et la lecture de la Torah
Ce que dit la Genèse de la Création
Genèse 2
Genèse 1
Le déluge
La Genèse : interprétations littérale et symbolique
Pourquoi lecréationnisme sensu stricto ?
5. Christianisme et créationnisme : La science est-elle compatible avec la        foi ?
Préface de Christian Forster : Science et foi chrétienne, un ajustement laborieux
L’église chrétienne orthodoxe
L’église chrétienne catholique
Les relations ambiguës entre science et foi
La prétendue supériorité de la foi sur la science
L’inquisition catholique et la science
Le positivisme, le scientisme et l’Église
De Darwin à nos jours
Position actuelle ambiguë de l’Eglise catholique vis-à-vis de la théorie de l’évolution
Quelques progrès encourageants
En conclusion
6. Les créationnismes des Églises protestantes
Les protestantismes et les sciences avant Darwin
Le « créationnisme scientifique »
Le « dessein intelligent » 
7. La création et le créationnisme dans l’Islam
Préface de Malek Chebel : Créationnisme et darwinisme en Islam
Le Coran et ses interprétations
Ce que dit le Coran de la Création
Synthèse du rapport entre le Coran et les connaissances scientifiques
Le créationnisme islamique récent : « L’Atlas de la Création »
Discussion générale

III. Troisième Partie : Les sciences de l’évolution aujourd’hui

8. Les débuts de l’Univers et son évolution
La magie d’un ciel étoilé
Voyage dans l’Univers visible
9. La théorie de l’évolution des espèces
Historique succinct de la théorie de l’évolution
La mécanique évolutive : ÉVO-DÉVO
Les enseignements de la paléontologie
La paléontologie et les modalités de l’évolution
10. Les théories de l’origine de la vie
L’apparition de la Terre
Les théories de l’origine de la vie
11. L’origine de l’homme et l’évolution de la lignée humaine
L’homme dans le monde vivant
L’histoire évolutive des Primates
Génomes et relations de parenté entre l’homme et les singes
Du singe à l’homme
Petite histoire des hommes
En conclusion
12. Le hasard et les probabilités dans l’évolution
Déterminisme, finalité et téléonomie
Hasard, incertitude, probabilités et contingence
Quelle est la part du hasard dans l’évolution des espèces ?
13. Questions-réponses
Géosciences et physique : chronologie du monde
L’apparition de la vie
L’évolution des espèces
L’apparition de l’homme
Le révisionnisme en physique et en astronomie
Méthodes scientifiques
Politique et société
IV. Quatrième partie : Conclusions générales
14. Le XXIe siècle : siècle des Lumières ou de  l’Obscurantisme ?
Un bilan :
Science et foi, des approches différentes
Les inconvénients du littéralisme
Les Écritures sont des enseignements religieux
Les systèmes Univers et vie évoluent, y compris l’homme
La méprise des créationnistes au sujet de la science
Réflexions sur la Raison à la lumière des trois religions du Livre
Le retour des littéralismes et le triomphe de la pensée unique
Que faire ?
En guise de conclusion : respect des droits de l’homme et tolérance
15. Références, Nétographie
16. Table des matières
17. Liste des figures

Un extrait de "Les sciences de l'évolution et les religions"

Ce livre propose, pour la première fois, une analyse comparative détaillée de ce que disent les trois religions du Livre (Judaïsme, Christianisme, Islam) au sujet de la question des origines et de la Création, mises en regard des traditions historiques et des connaissances scientifiques les plus actuelles concernant l'évolution de l'Univers, de la vie et de l'homme en particulier. Grâce à un chapitre de questions-réponses, il constitue aussi un guide pour comprendre rapidement et précisément la valeur des arguments en présence et il donne aux enseignants des réponses aux questions posées par leurs élèves.

Le XXIe siècle : siècle des Lumières ou de l'Obscurantisme ?
Science et foi peuvent être des approches complémentaires de la connaissance
Les auteurs insistent sur le fait qu'il faut bien séparer l'approche scientifique du « comment » qui se limite à décrire et à expliquer les mécanismes des faits concrets, de la démarche philosophique ou religieuse qui en recherche le « sens », le «pourquoi ». Ces deux types d'approches s'appuient sur des méthodologies entièrement distinctes, mais elles peuvent se révéler complémentaires et ne s'opposent pas tant que l'on accepte une lecture symbolique des textes sacrés. Les chercheurs réalisent des expériences, élaborent des modèles et font des observations quantitatives rigoureuses en établissant des faits. Ils aboutissent à l'élaboration de théories explicatives intégrant toutes les données connues au moment de leur élaboration. La démonstration par l'expérimentation, la quantification, la modélisation et la critique sans complaisance des théories, constituent le socle du travail scientifique. Il est complété par la validation progressive des idées nouvelles, dans le cadre d'un débat argumenté, rationnel et public. Dans le domaine de la religion, il ne saurait y avoir de preuves, ni de démonstrations, mais seulement des croyances reposant sur des arguments d'autorité et un acte de foi. La foi est donc le moteur des religions.
C'est le mélange des deux genres qui est le plus souvent responsable des incompréhensions, des malentendus et des querelles de toutes natures entre les deux domaines.
Si l'Église catholique a constamment affirmé la supériorité de la Révélation, cette dernière vise seulement, en principe, le sens ultime du monde, de l'homme et de l'histoire. Cette position reste sa vocation actuelle ; il ne lui appartient pas de contrôler la science et ses résultats, contrairement à ce qu'elle a souvent fait par le passé, en particulier jusqu'à Pie XII.
Par réaction, les « scientistes » ont estimé pouvoir approcher le « pourquoi » des choses, ce qu'ils ne peuvent pas faire méthodologiquement.
Les religions ont adopté des conceptions bien différentes selon les multiples interprétations des Livres sacrés, mais seule la science est universelle. Quelles que soient leurs croyances, les chercheurs abordent les mêmes thèmes, parlent le même langage et utilisent les mêmes méthodologies pour discuter les résultats et les interprétations d'une façon rigoureuse, critique et argumentée. Ce n'est pas le cas pour les religions, dont les méthodologies différentes offrent des interprétations très divergentes.

Les Écritures sont des enseignements religieux
L'analyse de ce livre montre que s'en tenir à une compréhension littérale et dogmatique de quelque source écrite que ce soit, révélée ou issue d'une tradition, pose des problèmes insolubles aux croyants, car une telle attitude introduit des incohérences internes, en plus des contradictions avec les avancées actuelles de la science. Les Écritures et les sciences d'aujourd'hui sont séparées par plus de 2 000 ans pour la Bible et près de 1 400 ans dans le cas du Coran. Il en résulte des décalages considérables dans la façon dont les religions et la science d'aujourd'hui comprennent la nature. Les auteurs montrent que cette dernière n'est pas l'ennemie des croyances, mais seulement de certaines interprétations littérales des Écritures qui ne tiennent pas compte des faits nouveaux mis en évidence par la recherche scientifique.
Les auteurs démontrent par de nombreuses citations des textes sacrés que ces Écritures sont des livres strictement religieux et non des textes scientifiques. Si tel était le cas, ce ne seraient pas les 17 livres majeurs constituant la Tôrah ou les 114 sourates du Coran qu'il aurait fallu révéler aux hommes, mais une « Méga-encyclopédie de la Création », de son fonctionnement et de son évolution. De plus, si la Bible et le Coran étaient des ouvrages à vocation scientifique, leurs textes ne devraient pas évoquer les idées erronées qui prévalaient à l'époque de leurs rédactions ; ils devraient fournir des précisions complémentaires scientifiquement rigoureuses et devraient même évoquer, à leurs époques respectives, des « données » objectives qui étaient alors inconnues des hommes. Toutes les affirmations que l'on y trouve se limitent aux connaissances de l'époque. Examinés à la lumière des connaissances actuelles, la Bible et le Coran ne passent donc pas l'épreuve avec succès. Les considérations, plus ou moins récentes, publiées à ce propos par des groupes fondamentalistes littéralistes nient les données objectives de la science, tout en essayant de conférer aux Écritures une résonance scientifique non argumentée, voire mensongère.
Cette confusion des genres a d'ailleurs été entretenue par des approches concordistes qui ne rendent pas service aux croyants, en les faisant se méprendre sur le sens des écrits. On peut toujours arriver, par des artifices de sélection des textes et par des interprétations ad hoc , à des concordances plus ou moins vraisemblables, mais jamais à des concordances réelles. L'affirmation de l'existence d'un Dieu, Unique et Créateur, n'est pas du ressort du scientifique, mais de celui des théologiens et des exégètes. La raison peut être l'alliée des deux camps. L'ouverture d'esprit aussi…

Les Systèmes Univers et Vie évoluent, y compris l'homme
L'une des conclusions majeures de la science est la mise en évidence que tous les systèmes, l'Univers et la vie, évoluent, c'est-à-dire qu'ils changent au cours du temps selon des mécaniques complexes.
De plus, une autre caractéristique de l'évolution des systèmes tient dans l'indétermination, qui résulte de la structure de l'espace-temps, structure sans doute variable à chaque échelle. Pour chacune d'elles, il existe, pour chaque système, une large gamme de possibles, pas toujours réalisés. Le livre décrit l'évolution de ces deux systèmes.

La méprise des créationnistes au sujet de la science
L'examen approfondi des thèses créationnistes, de quelque religion que ce soit, conduit aussi bien le croyant que le non-croyant à se poser la question suivante : comment réagit la science par rapport à ses objets de recherche ?
La science décrit et explique, avec des méthodes rigoureuses, testables et réfutables, l'origine, la structure et l'évolution des systèmes relatifs à l'Univers et à la vie. D'un point de vue religieux, ces derniers, incluant naturellement l'homme, sont les supports essentiels de la Création. La Science décrit donc ces supports de la Création, ce qui d'un point de vue religieux ne peut être nié ou rejeté.
Les auteurs en tirent une conclusion fondamentale qui n'avait jamais été proposée auparavant et montre la grave erreur des littéralistes ; une conclusion qu'ils devraient méditer :
Pour les croyants, de quelque religion qu'ils soient, puisque la science décrit la mécanique utilisée par Le Créateur pour réaliser Sa Création, comment pourraient-ils nier cette mécanique choisie par Le Créateur en rejetant la science ?
Cette position reviendrait à refuser la manière dont le Créateur a fait Sa Création, sous le prétexte qu'elle ne serait pas décrite ainsi dans les Écritures. En conséquence, refuser La mécanique de Sa Création, en rejetant la science, serait contester Ses choix, Sa liberté de Créateur ! Un véritable blasphème !
De ce fait, pourquoi, par exemple, n'aurait Il pas eu le droit de créer en introduisant du « hasard » et de « l'indétermination » dans l'évolution, en voulant donner aux hommes un degré de liberté, ce qui se révélerait impossible si tout relevait d'un déterminisme absolu ? En effet, il est bien précisé dans les Écritures que Dieu est le Maître absolu de Sa Création et donc des mécanismes qu'il a choisis. En refusant les avancées de la science, les religions se discréditent aux yeux des croyants, car comment croire aux dogmes et aux affirmations d'autorité d'une religion, si elle nie les évidences du monde où nous vivons ?
Ce livre qui prône le dialogue et le respect entre les deux approches permettra au lecteur de se faire une idée des enjeux scientifiques, religieux, politiques, philosophiques et historiques et de choisir sa voie, vers les Lumières plutôt que vers l'Obscurantisme.


Livres de Jean Chaline sur Amazon




Sur Hominides

La théorie de l'évolution, Charles Darwin
L'évolution des espèces


Les idées fausses sur la théorie de l'évolution
Les idées fausse sur l'évolution

- Le Coelacanthe et l'évolution des espèces

- Stephen Jay Gould, grand spécialiste de l'évolution qui sut également présenter ses théories de manière simple et accessible à tous.

 
A lire également ...
Guide critique de l'évolution
Guillaume Lecointre
Ce livre ne critique pas la théorie contemporaine de l’évolution, mais la façon dont nous en parlons. Il présente le cadre scientifique, épistémologique et historique dans lequel on peut comprendre l’évolution, et donne les clés pour déjouer les pièges que notre langage et nos réflexes premiers nous tendent.
En savoir plus sur Guide Critique de l'évolution.
Guide Critique de l'évolution
Amazon
 
Et Dieu dit,
que Darwin soit !

Stephen Jay Gould
Dans cet ouvrage, Stephen Jay Gould démontre pourquoi Science et religion s'opposent... et tente la réconciliation !
Il pose le principe de NOMA ; le magistere de la Religion ne doit pas empieter sur le magistère de la Science... et réciproquement !
A lire quelquesoient vos idées en la matière !
Et Dieu dit, que Darwin soit !
 
Mon père n'est pas un singe
Cédric Grimoult
C'est une réalité, la science a depuis longtemps prouvé que les espèces animales et végétales évoluent. Darwin le premier a élaboré une théorie qui est maintenant vérifiée par les recherches en biologie, en génétique...
Malgré ces preuves, le créationnisme perdure et tente régulièrement d'évangéliser les populations sous diverses formes : livres, musées, Intelligent Design...
Cédric Grimoult présente l'histoire du créationnisme de l'antiquité à nos jours. Les évolutions intellectuelles de ses promoteurs face aux découvertes scientifiques. L'auteur analyse le pourquoi et les enjeux des créationnistes.
Une vraie guerre de tranchée !
En savoir plus sur Mon père n'est pas un singe
Mon père n'est pas un singe
Acheter

Espèces d'espèces
Documentaire
Rendre accessible à tous la vision de l'évolution des espèces semble être le pari, réussi, que s'était fixé l'équipe qui a conçu ce documentaire.Pour rendre la démonstration accessible le documentaire alterne les images de synthèses, les interviews de scientifiques et la présentation didactique par un journaliste décoiffant (et décoiffé !). Une grande reussite pédagogique et enrichissante. .
+ sur le DVD Espèces d'espèces

Espece d'espece
Amazon
 
Livres de et sur Charles Darwin et l'évolution des espèces
La Boutique
En partenariat avec Amazon, retrouvez la sélection des meilleurs livres ou documentaires sur la préhistoire, les évolutions de l'homme, les découvertes de fossiles...
Livres, documentaires sur la préhistoire
 
 

 
Mise en ligne le 18/02//11