www.Hominides.com
Contacts

Théorie > Théorie de l'évolution > Preuves du processus d'évolution

Une preuve directe que l'évolution, ça existe !

Les lézards de Pod Mrcaru, preuves vivantes de l'évolution...

Pod Mrcaru, l'ile aux lézards évolués !Les acteurs d'une évolution accélérée

Il est assez fréquent d'entendre dire que l'évolution des espèces est improuvable car le processus est trop long et ne peut s'observer à l'échelle humaine.
Et il est vrai que la majeure partie du temps, le processus d'évolution est long et difficile à déchiffrer. C'était sans compter sur la nature (généreuse !) qui a fourni aux scientifiques un bel exemple d'évolution rapide et incontestable : les lézards d'une petite île, Pod Mrcaru. Commençons l'enquête...

Le lieu du crime !

L'île croate de Pod Mrcaru (0.03km2) est située dans la mer Adriatique à proximité de l'île de Pod Kopiste (0,09 km2). De très petite taille, l'île de Pod Mecaru est isolée et sans présence humaine.

Sur Hominides.com
- Les théories de l'évolution

- L'évolution selon Darwin

- Charles Darwin

- La sélection naturelle

- Les équilibres ponctués

La victime
Sur ce petit bout de terre vivaient tranquillement une espèce de lézard dont le doux nom scientifique est Podarcis melisellensis. Comme la majorité des lézards dans le monde cet animal est insectivore et la concurrence n'étant pas très rude, l'animal était bien installé sur l'île depuis fort longtemps. On peut même dire qu'il se la coulait douce... voir qu'il passait son temps à lézarder au soleil (il fallait la faire !).

Les origine du drame en 1971...
En 1971 des scientifiques, sous la direction du professeur Eviatar Nevo, décident de procéder à des expériences in-vivo sur l'île en introduisant 5 couples d'une autre espèce de lézard : Podarcis sicula. Cette espèce a été prélevée sur l'île voisine de Pod Kopiste. Le but de cette expérience était d'observer la compétition qui allait s'exercer entre les deux espèces.
Les scientifiques comptaient revenir régulièrement sur l'île afin de vérifier l'acclimatation de cette nouvelle espèce. Malheureusement c'est à ce moment que la guerre interne yougoslave de Croatie éclate, empêchant les scientifiques de continuer leurs expériences. Le projet tombe bien sûr dans l'oubli... et les lézards sont laissés sans surveillance.

33 ans plus tard...
Podarcis siculaEntre 2004 et 2006 une nouvelle équipe dirigée par Antony Herrel retourne sur l'île à six reprises pour reprendre les travaux et découvrir si l'espèce a réussi à survivre. Les études reprennent : non seulement les lézards Podarcis sicula ont proliféré mais certaines de leurs caractéristiques physiques sont modifiées. Les nouveaux lézards sont plus gros, leurs mâchoires plus imposantes, leurs pattes plus petites, leur estomac présentent également une valve inexistante dans l'espèce d'origine... Leur mode de vie et de comportement est également modifié : ils ont perdu en vélocité, défendent moins leur territoire et surtout ils sont devenus majoritairement herbivores !
Quant aux anciens lézards autochtones de l'île (Podarcis melisellensis) ils ont été tout simplement supplantés par les lézards étrangers... La nouvelle population est estimée à 1000 individus ce qui est assez étonnant pour une île de si petite taille.
(Crédit: Anthony Herrel of the University of Antwerp)

Changement de régime alimentaire
Les scientifiques ont comparé le régime alimentaire de Podarcis sicula sur son île d'origine avec celui de la nouvelle île. Le lézard original était insectivore à 93-96 % et végétarien à 4-7%... Le lézard "nouveau" est végétarien à 34% au printemps et à 61% en été. Autre constat, les intestins de nos lézards sont habités par des nématodes (vers inconnus jusque là chez les lézards de la région). Ces vers pourraient aider au processus de digestion de la cellulose des végétaux.

Le coupable ? L'évolution !
Les lézards nouvellement introduits ont trouvé des sources différentes de nourriture que celles qu'ils consommaient sur l'île de Pod Kopiste. Entre 1971 et 2004, trente générations de lézards se sont succédées. Parmi elles, comme dans toute espèce, des variations (ou des mutations) ont été sélectionnées : possibilité de digérer des végétaux, mâchoires permettant de déchirer des plantes fibreuses... Les individus possédant de telles caractéristiques ont été largement avantagés par rapport aux autres car ils avaient des sources de nourriture à profusion. Ces individus ont pu ainsi se reproduire davantage que les autres et finir par supplanter la population d'origine qui avait moins de possibilités.

L'évolution en marche... accélérée
Afin de confirmer que ces lézards étaient bien issus des premiers 5 couples, les scientifique ont procédé à une étude plus approfondie. Les résultats confirment que les lézards originaux et les lézards introduits sont semblables sur le plan génétique.

C'est donc en seulement trente générations (et en 36 ans) que le processus d'évolution a permis l'apparition dans une population d'individus très différents et mieux adaptés à un nouvel environnement. Charles Darwin aurait apprécié cette preuve directe du processus d'évolution en harmonie avec ses théories. Il aurait, par contre, été étonné de la rapidité de sa mise en oeuvre. Il pensait, lui, que l'évolution se faisait majoritairement très lentement, de manière graduelle.
Par contre cette expérience inattendue valide la théorie des équilibres ponctués de Stephen Jay Gould et Niles Eldredge qui propose une évolution des espèces à différentes vitesses : parfois lente quand le milieu est stable et rapide dans les situations de stress dans un environnement changeant.

C.R.

Sources :
Sciencedaily
Sciences et Vie Aout 2008 N° 1091







A lire
L'évolution des espèces - les preuves
Tome 1
Maxime hervé - Denis Poinsot
Non seulement il y a des libellules géantes dans le charbon mais les serpents ont en réalité des pattes et c'est de l'eau de mer diluée qui coule dans nos veines. À première vue, tous ces faits véridiques sont ahurissants mais on les comprend très facilement à condition de poser cette question : les espèces vivantes évoluent-elles ? En suivant pas à pas les étapes de la démarche scientifique, les auteurs y répondent avec une constante simplicité.
Moins de 10 euros
Pour tous publics
En savoir plus sur L'évolution des espèces - Les preuves Tome 1
En savoir plus sur L'évolution des espèces - Les mécanismes Tome 2

Evolution des espèces - Les preuves

Nouveauté 2014
L'évolution, question d'actualité ?

Guillaume Lecointre
Cet livre propose une découverte inédite et passionnante de l’évolution du vivant où les questions se mêlent aux dernières découvertes scientifiques. L’homme a-t-il inventé l’évolution ? La sexualité a-t-elle accéléré l’évolution ? Qu’est-ce qui est le mieux pour l’évolution ? Etre parent, cela s’apprend-il ? Un monde sans violence est-il viable ? Guillaume Lecointre spécialiste des questions d’évolution au muséum national d’histoire naturelle répond à vos questions...
Pour tous
L'évolution, question d'actualité ?


L'évolution, question d'actualité
 

Guide critique de l'évolution
Sous la direction de Guillaume Lecointre
Ce livre ne critique pas la théorie contemporaine de l’évolution, mais la façon dont nous en parlons. Il présente le cadre scientifique, épistémologique et historique dans lequel on peut comprendre l’évolution, et donne les clés pour déjouer les pièges que notre langage et nos réflexes premiers nous tendent.
Au-delà du cadre théorique, l’évolution est documentée par d’innombrables faits, et l’ouvrage en propose les meilleurs morceaux choisis. Avec plus de deux cents reconstitutions d’animaux (dont le Coelacanthe) et de paysages, il convie son lecteur à un formidable voyage dans l’histoire de la vie et lui fournit des données récentes concernant la sélection naturelle, l’adaptation, l’apparition des espèces, etc. Là aussi, les idées reçues sont mises à mal...
Pour publics ayant déjà des connaissances
En savoir plus sur le Guide critique de l'évolution


Guide Critique de l'évolution - Guillaume Lecointre

Sélections d'ouvrages
Vous trouverez ci-dessous tous les ouvrages que nous avons sélectionnés en rapport avec ce dossier à la théorie de l'évolution. Nous avons indiqué clairement à quel public l'ouvrage est destiné :
- pour tous veut dire qu'il ne faut pas de connaissances particulières pour comprendre le livre
- pour passionnés indique que l'ouvrage peut parfois être ardu mais qu'il reste accessible
- pour adultes, une certaine maturité d'esprit est nécessaire
- pour étudiants, l'ouvrage nécessite un certain degré de connaissance du sujet
Les étoiles qui apparaissent sont attribuées par les lecteurs du site Amazon.fr. Certains titres n'ont pas de cotation car ils sont trop récents ou trop pointus !


Les théories de l'évolution   La religion
- Evolutionnisme - Equilibres ponctués - Fixisme
- Lamarckisme - Théorie de l'évolution : les idées fausses - Créationnisme
- Théorie synthétique - Preuve de l'évolution - Dessein intelligent