www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Le néandertalien LF8 de La Ferrasie la eu des funérailes
La Ferrassie 8 , on en sait plus sur ce néandertalien (09/12/20)

Pratiques funéraires à la Ferrassie
La nouvelle étude du squelette de La Ferrassie 8 montre que les néandertaliens pouvaient réserver un traitement spécifique à leurs défunts.



La Ferrassie, un site néandertalien de référence  

L’abri de La Ferrassie en Dordogne est connu comme une véritable nécropole néandertalienne. Ce n’est en effet pas moins de 8 squelettes qui ont été exhumés sur le gisement depuis le début les fouilles en 1909 : adultes (femme, homme), enfants, nouveau-né et fœtus. Sur le site, une dalle de pierre présentant des cupules avait été installée sur l’une des fosses contenant un corps (La Ferrassie 6) montraient déjà une sorte de cérémonial d’enterrement.
Les études des différents fossiles ont été réalisées au début du siècle dernier à un moment ou l’exhumation des squelettes ne prenait pas en compte autant de paramètres qu’aujourd’hui. A l’époque, les chercheurs cherchaient de l’os humain, des outils et des objets sans vraiment se soucier des graines, des plantes, de la taphonomie et des couches géologiques autrement que sous l’angle stratigraphique. Des éléments sont ainsi perdus à jamais, mélangés avec d’autres rejets de fouilles.

© Reconstitution de l’enterrement de l’enfant par des Néandertaliens à La Ferrassie.
Illustration d’Emmanuel Roudier (publiée dans Qui était Néandertal ? l’enquête illustrée, éditions Belin).


Une nouvelle étude pour un ancien fossile !
Une équipe internationale de 14 chercheurs de 5 pays dirigée par l’anthropologue Antoine Balzeau (CNRS / Muséum national d’Histoire naturelle, Paris),  et le chercheur Asier Gómez-Olivencia (Université du pays basque, Bilbao) a publié une étude pluridisciplinaire sur un squelette d’enfant néandertalien dont la découverte date de plus de 50 ans sur le célèbre site périgourdin, La Ferrassie 8.  Pour reconstituer son environnement les équipes ont travaillé sur le fossile en lui-même mais également sur le gisement et sur les ressources des Musées (Musée d’Archéologie Nationale, Muséum national d’Histoire naturelle, archives du Musée de l’Homme et de l’Institut de Paléontologie Humaine).

Des techniques plus récentes
La nouvelle étude a permis de revoir la datation du fossile (méthodes C14 et OSL), l’environnement archéologique de La Ferrassie mais également les pratiques funéraires dont l’enfant a bénéficié.  Elle intègre les découvertes des travaux de terrain effectués entre 1968 et 1973 aux nouvelles fouilles de 2014.
Le gisement se redessine avec les nouvelles analyses permettant mieux comprendre la stratigraphie et de montrer comment les restes osseux nous sont parvenus (taphonomie).  L’ADN ancien ainsi que les protéines ont permis de l’appartenance de l’enfant à l’espèce Homo neandertalensis.  

Restes fossiles La Ferrassie 8
Exposition Premières humanités - Musée des Eyzies de Tayac © Kroko pour Hominides.com

Un jeune néandertalien de 41 000 ans seulement !
Les conclusions de l’étude (publiée dans la revue Scientific Reports) indiquent clairement que le squelette La Ferrassie 8 appartenait à un enfant néandertaliens de 2 ans. Son appartenance à cette espèce a été confirmée par l’étude d’un reste humain fragmentaire, identifié par les protéines conservées à l’intérieur, et associé aux Néandertaliens par son ADN mitochondrial.
Il est démontré que le corps a été déposé dans une fosse creusée dans une couche sédimentaire mais qu’il n’était accompagné d’aucun objet archéologique.
Fait étonnant, qui rajeunit le fossile, la datation radiocarbone donne un âge compris entre 41 700 et 40 800 ans. C’est donc à ce jour l’âge le plus récent obtenu directement sur un fossile néandertalien. 

« Cet âge est plus récent que celui des restes de faune trouvés dans le niveau archéologique situé au-dessus mais aussi que l’âge obtenu par la méthode OSL pour la couche sédimentaire qui entoure l’enfant.  C’est la première fois en Europe qu’un tel faisceau de données scientifiques permet de démontrer que les Néandertaliens ont bien enterré volontairement l’un de leurs défunts » commente Antoine Balzeau.
« L’approche pluridisciplinaire présentée ici est essentielle pour progresser dans notre compréhension des comportements néandertaliens, dont leurs pratiques funéraires » en conclut Asier Gómez-Olivencia.

Fouilles de l'abri de la Ferrassie © Kroko pour Hominides.com
© Reconstitution de l’enterrement de l’enfant par des Néandertaliens à La Ferrassie. Illustration d’Emmanuel Roudier (publiée dans Qui était Néandertal ? l’enquête illustrée, éditions Belin).

Source
Scientific Reports Pluridisciplinary evidence for burial for the La Ferrassie 8 Neandertal child

Musée de l'Homme

Voir aussi


2018
La Ferrasie 1, le fossile parle encore !
2016
Grace à Néandertal, l'Homme moderne est plus résistant mais aussi plus allergique ! 
2014
Néandertal et Denisova très proches
2013
Tumeur cancereuse de l'os chez néandertal
2010 ADN Néandertalien dans sapiens
2006
Le premier dentiste de la Préhistoire
2007 La tuberculose sur un fossile d'Homo erectus
La paléopathologie : étude des maladies de la Préhistoire


News 09/12/20

Sur Hominides


La Ferrassie


Maladie dans la préhistoire
Les maladies
à la Préhistoire


A lire
Qui était Néandertal ?
L'enquête illustrée
Antoine Balzeau
Emmanuel Roudier

Fruit de la collaboration entre un paléoanthropologue et un dessinateur, Qui était Néandertal ? L'enquête illustrée vous propose de ­découvrir toutes ces scènes inédites de la vie des Néandertaliens, et bien d'autres, basées sur les connaissances scientifiques les plus récentes. Un ouvrage unique et accessible à tous, qui permettra de comprendre qui était l'Homme de Néandertal et comment il vivait.
En savoir plus sur
Qui était néandertal

Qui était néandertal ? Livre - BD


Néanderthal de A à Z
Marylène Patou-Mathis
L’Homme de Neandertal n’a pas totalement disparu ! Il est toujours présent dans notre ADN…Mais qui était-il vraiment ? Quelle était sa vie quotidienne ? Comment se soignait-il ? À quoi ressemblait son habitat ? Pratiquait-il le cannibalisme ? Comment enterrait-il ses morts ? Était-il un artiste ? Pourquoi a-t-il disparu ? Toutes les réponses par ordre aphabétique !
Lire la critique de
Neandertal de A à Z




Néandertal mon frère
S. Condemi F. Savatier
Mais alors qui est Néandertal ? Moins un singe repoussant qu’un roux à la peau diaphane ? Moins un charognard qu’un chasseur génial qui maîtrisait le langage et vénérait déjà ses morts ? Se pourrait-il qu’il soit encore parmi nous ? Bouleversée par l’irruption de méthodes inédites, notre histoire ancienne se récrit très vite, avec des surprises de taille. Dans cette passionnante enquête, les auteurs dressent le portrait le plus actuel de notre étrange ancêtre et passent en revue les multiples hypothèses sur sa disparition présumée.
Néandertal mon frère
Néandertal, mon frère - Condemi