www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Néandertal, des cultures dans la taille des outils préhistoriques
Néandertal, des cultures différentes dans la taille du biface

Néandertal, plusieurs cultures qui montrent un partage des connaissances
Les Néandertaliens qui vivaient en Eurasie n'avaient pas, selon les régions, les mêmes habitudes pour la taille des bifaces.   

Au fur et à mesure que les études sur Néandertal se multiplient, on assiste véritablement à une réhabilitation de cet homme préhistorique. Il y a cent ans on lui trouvait un air animal, une posture bestiale et surtout un développement intellectuel faible. C'était le maillon faible de la famille des hominidés, un raté qui n'atteignait pas la cheville des Homo sapiens (nous…).
Aujourd'hui on sait que Néandertal avait des pratiques funéraires, fabriquait des outils ou des objets de parure, bref il s'est « humanisé ». Une nouvelle étude le fait encore plus monter en compétence : les Néandertaliens avaient des pratiques différentes selon les régions…

Une nouvelle étude
L'étude
Regional behaviour among late Neanderthal groups in Western Europe: A comparative assessment of late Middle Palaeolithic bifacial tool variability a été publiée par Karen Rueben dans le Journal of Human Evolution. L'archéologue de l'Université de Southampton a étudié plus de 1 300 outils issus de 80 sites néandertaliens, dans cinq pays européens : la France, l'Allemagne, la Belgique, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Ces sites d'Europe du Nord ont été fréquentés sur une période comprise entre -115 000 et -35 000 ans. Sur la carte ci-dessous figurent plusieurs des sites ayant servi à l'étude.
Sites néandertaliens ayant livrés des outils
Localisation des sites néandertaliens étudiés (Karen Ruebens)

Les bifaces de Néandertal 
On peut clairement attribuer le terme de couteaux suisses aux bifaces façonnés par Néandertal. Cet outil servait, selon le moment, à découper la viande n'animaux abattus, tailler des branches (pour réaliser d'autres outils par exemple), tailler des bois de cervidés…
C'est donc un type d'outils préhistoriques que l'on retrouve en grande quantité sur les sites néandertaliens, ce qui permet de réaliser des études statistiques significatives.

Deux cultures distinctes et une zone de transition
Le Dr Rueben a pu ainsi comparer la conception et la forme de 1 300 bifaces. Au terme d'un travail fastidieux il apparaît que l'on peut dégager deux grandes régions européennes aux pratiques très différentes, et une troisième à l'intersection des deux…
- dans la première région, qui comprend la France et l'Angleterre, les bifaces sont symétriques et de forme triangulaire. C'est la zone MTA, Moustérien of Achealean Tradition sur le schéma.
- les gisements de la deuxième région (en Allemagne) ont délivré des bifaces de forme beaucoup plus asymétrique. Zone KMG sur le schéma  Keilmessergruppen.
- entre les deux (Belgique, Nord de la France, Pays-Bas) une zone de transition dans laquelle les outils retrouvés sont un mélange des deux autres régions, des sortes d'hybrides (Mousterian with Bifacial Tools, MBT sur le schéma). Pour le Dr Ruebens, cette zone peut être considérée comme un melting-pot d'idées où des groupes mobiles de Néandertaliens (venant de l'ouest ou de l'est)  se croisaient , s'influençaient mutuellement, et laissaient derrière eux un éventail plus varié d'outils bifaces.
Les outils de néandertal, 2 cultures différentes
Deux cultures néandertaliennes distinctes :
à gauche les bifaces de l'Ouest MTA, à droite les bifaces de l'Est KMG.

Implications sur le comportement
Pour la chercheuse, la zone de transition démontre particulièrement que l'apprentissage et la communication étaient au centre des relations entre les différents groupes de Néandertaliens. On savait à la fois reproduire ce que faisait son clan, mais également intégrer d'autres techniques.
Le Dr Ruebens indique : «En Allemagne et en France, il semble y avoir deux traditions de bifaces séparées, avec des limites claires, indiquant des développements complètement distincts et indépendants. La zone de transition en Belgique et au Nord de la France indique une grande zone de contact entre les différents groupes de Néandertaliens, qui est habituellement difficile à identifier… .
Il existait un mécanisme fort d'apprentissage social chez les Néandertaliens, et cela nous renseigne sur la stabilité et la connectivité de leurs populations
".

C'est donc une étude supplémentaire qui montre que les aptitudes et le comportement de Néandertal étaient au minimum similaires aux nôtres. 

C.R.

Illustrations de l'article
Légende du Schéma
Location of the study sites and Neanderthal cultures: Mousterian of Acheulean Tradition, MTA, Keilmessergruppen, KMG, and transitional - Mousterian with Bifacial Tools, MBT (Karen Ruebens)
Légende Photo
Left: Mousterian of Acheulean Tradition hand axes, from top to bottom - cordiform hand axe from Le Moustier, France; triangular hand axe from St. Just en Chaussée, France; hand axe from Lynford, UK (Karen Ruebens). Right: Keilmessergruppen Tradition hand axes, from top to bottom - keilmesser from Sesselfesgrotte, Germany; keilmesser from Abri du Musée, France; faustkeilblatt from Königsaue, Germany (Karen Ruebens).


Sources :
SCI-news
Sciencedirect
ScienceDaily


A lire également
2010 Les outils de Néandertal à Tourville-la-Rivière
2013 Néandertal a peut-être été copié par Homo sapiens dans la fabrication d'outils en os


 

Sur Hominides

- Homo sapiens

- Homo neanderthalensis

- Neanderthal une spéciation par distance ?

- Disparition de Néandertal

- Datation radiocarbone

Neandertal - Sapiens - Différences - Comparaison
Sapiens et Néandertal,
ressemblances et différences



Cultures et industries lithiques

Les cultures lithiques

A lire
Les néandertaliens, biologies et cultures
Sous la direction de Bernard Vandermeersch et Bruno Maureille
Cet ouvrage présente les principaux aspects de l'histoire biologique et culturelle des populations néandertaliennes. Complet et passionnant...
Une référence !
En savoir plus sur Les néandertaliens, biologie et cultures
Les néandertaliens, biologies et cultures
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

Les premiers hommes en Normandie
Dominique Cliquet
Dans l'état actuel de la recherche, les premiers peuplements de la Normandie remontent à environ -550 000 ans et participent largement à la connaissance des modes de vie des Homo erectus, des Néandertaliens et des Hommes modernes d'Europe occidentale.
En savoir plus sur
Les premiers hommes en Normandie
Les premiers hommes en Normandie - Dminique Cliquet


 
Cultura.fr.