www.Hominides.com
Contacts

Lieux à visiter > Exposition > Exhibitions

Exposition - Exhibitions - Musée du Quai Branly - Paris

Exhibitions
L'invention du sauvage
Exposition au Musée du Quai Branly
Du 29 novembre 2011 au 3 juin 2012


Exhibitions - Exposition au Quai Branly - Paris

EXHIBITIONS met en lumière l'histoire de femmes, d'hommes et d'enfants, venus d'Afrique, d'Asie, d'Océanie ou d'Amérique, exhibés en Occident à l'occasion de numéros de cirque, de représentations de théâtre, de revues de cabaret, dans des foires, des zoos, des défilés, des villages reconstitués ou dans le cadre des expositions universelles et coloniales. Un processus qui commence au 16e siècle dans les cours royales et va croître jusqu'au milieu du 20e siècle en Europe, en Amérique et au Japon.
Peintures, sculptures, affiches, cartes postales, films, photographies, moulages, dioramas, maquettes et costumes donnent un aperçu de l'étendue de ce phénomène et du succès de cette industrie du spectacle exotique qui a fasciné
plus d'un milliard de visiteurs de 1800 à 1958 et a concerné près de 35 000 "figurants" dans le monde.







Exposition Exhibitions
Les races humaines Les débuts du "sauvage"…

De tout temps l'homme s'est construit par rapport aux autres. Pour montrer son appartenance à une famille, un clan, une tribu, une espèce, l'Homme a toujours recherché les différences. Couleur de peau, religions, cultures, vêtements, pratiques sont autant d'éléments qui permettent à chacun de s'affirmer par rapport à l'Autre, de montrer sa supériorité (physique, intellectuelle, sociale…).
Dès le 14ème siècle l'Homme occidental a commencé à vouloir montrer ses différences par rapport à un être inférieur en exhibant des "sauvages", des êtres supposés sans culture, sans manières, des êtres que cet homme, dit civilisé, a même du mal à qualifier d'humain…
Cette exposition retrace l'histoire de cette répulsion-attirance de l'Autre qui fait à la fois peur… mais qui permet également de se sentir supérieur et "évolué"…
Une très belle et très riche exposition qui amène à réfléchir sur nos rapports avec l'Autre, nos a priori et parfois nos préjugés. Le sujet étant important, il nécessite de la part du visiteur un certain niveau de maturité et de recul. C'est pour cette raison que l'exposition ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans qui risquent de ne pas comprendre, ou pire, de mal comprendre.

Visite de l'exposition Exhibitions au Quai Branly

Les pièces présentées proviennent de tous les pays, mais plus particulièrement d'Europe car c'est dans cette partie du monde, avec l'Amérique du Nord, que ce type de représentations humaines a eu le plus de succès. La visite se fait dans une sorte de théâtre avec notamment des films d'époque projetés, des affiches de spectacles, des sculptures… Vous avancez ainsi dans le temps en partant du 15ème siècle et en finissant dans les années 1930, il y a seulement 80 ans !

La découverte de l'Autre : rapporter, collectionner, montrer
Les "étranges étrangers"…
La différence fascine et les grandes expéditions rapportent de leurs voyages non seulement des plantes ou des objets inconnus, mais également des êtres humains différents, ayant une autre culture. Les indiens Tupinamba sont présentés à Henri II en 1550, le tahitien Omaï à la cour d'Angleterre en 1774... La différence peut aussi s'exprimer dans une particularité anatomique : les nains, les "femmes à barbe", les géants...
Femme à barbe Omai
Brigida del Rio "la femme à barbe de Penaranda)
Juan Sanchez Cotan (1560 - 1627)
Huile sur toile 1590
Omai, Sir Joseph Banks et le Dr Solander
William Perry
Huile sur toile 1775
 
Monstres et exotiques : observer, classer, hiérarchiser
La mise en scène ethnique… sous couvert de science

Dans le même temps, les sociétés savantes, constituées d'érudits, et la population vont se rejoindre sur la thématique du "Sauvage". Les exhibitions ne sont plus réservées aux élites : le public veut aussi voir les monstres, l'exotique.
On essaye de classer les humains selon des critères aussi farfelus que la taille du crâne, la couleur de la peau, les formes anatomiques. La notion de race et les théories racistes se diffusent rapidement dans la population européenne... d'autant plus que c'est l'homme occidental qui est au sommet de la hiérarchie ! Lire à ce sujet La Mal-mesure de l'homme de Stephen Jay Gould.
La venus Hottentote Bustes humains de plâtre
Saartjie Baartman, la Venus Hottentote
J. Barré
Huile sur bois 1810
Série de bustes en plâtre patiné.
De gauche à droite : anglais, chinois, algérien, botocudo, esclave
Phrenologie Cephalometre
Phrénologie - Théorie selon laquelle la forme du crâne témoigne du caractère et des facultés d'un individu
Détermination de l'angle facial de Camper
Céphalomètre de Dumoutier
1842 Construit par Gravel
Appareil utilisé pour prendre les mesures d'un crâne

Le spectacle de la différence : recruter, exhiber, diffuser
Les professionnels de l'exotique

A partir de la fin du 19ème siècle les exhibitions explosent : on ne montre plus une personne mais toute sa famille ou une partie de la tribu… On insiste donc pour montrer que l'exotique ce n'est pas la rareté mais que, au contraire, les peuples occidentaux sont "entourés" de peuples différents, de "sauvages". Cirques, foires et expositions se multiplient et attirent, en masse, les publics occidentaux.
Partout en Europe on fait des tournées et des lieux comme le Jardin zoologique d'acclimatation en France enchaînent les expositions consacrées aux "exotiques".
Dans la ménagerie, un indigène porte un crocodile à bras nus Cannibales australiens
"Dans la ménagerie"
Paul Friedrich Meyerheim (1842-1915)
Huile sur toile 1984 - Allemagne
Troupe d'aborigènes d'Australie : Cannibales australiens, homme et femme - Leo Krause et Ewerlein 1885
Muséum d'histoire de Frankfort
Les indiens galibis au Jardin zoologique d'acclimation Affiches des exhibitions au Jardin zoologique d'acclimatation
Les indiens Galibis au Parc d'Acclimatation Affiches du Parc d'Acclimatation

Bonne visite !

C.R.

 

Sur Hominides
- Evolution des espèces

- Sélection naturelle et sexuelle

- Préhistoire

- Les grands singes

- Comparaison de l'homme et des autres grands singes
 
A lire
Le Sauvage et le Préhistorique, miroir de l'homme occidental
Marylène Patou-Mathis
Vu d'Occident, l'Autre a deux visages : le Sauvage - l'Autre dans l'espace - et le Préhistorique - l'Autre dans le temps.
Ce livre entend montrer comment ces " imaginaires cousins ", qui se sont rejoints et superposés au XIXe siècle, se sont forgés dans les cercles érudits à partir des récits de voyageurs et des théories scientifiques, puis diffusés dans les milieux populaires grâce aux magazines illustrés, aux romans, aux expositions universelles ou coloniales et aux musées
En savoir plus sur Le Sauvage et le Préhistorique, miroir de l'homme occidental
Le Sauvage et le Préhistroique, miroir de l'homme occidental


La Mal-Mesure
de l'homme

Stephen Jay Gould.
Un livre contre les préjugés.
Stephen Jay Gould reprend les travaux des scientifiques de l'époque et démontre qu'ils ont arrangé leurs "études" pour les faire coïncider avec leurs théories. L'ouvrage aborde également les tests de QI (Quotient Intellectuel). Sujets à caution, ils mesurent plus souvent l'aptitude d'UNE certaine population à résoudre UN type de problème que l'intelligence en elle-même.
Et d'abord, c'est quoi l'intelligence ? Passionnant !
En savoir plus sur La Mal-Mesure de l'homme
La malmesure de l'homme - Stephan Jay Gould

 
A voir
Espèces d'espèces
Espèces d'espèces. Un documentaire magnifique pour comprendre l'évolution des espèces et les relations entre tous les animaux, dont l'homme.
Très pédagogique.
Pour tous.

DVD Espèces d'espèces
Amazon

 
 
L'exposition "Exhibitions" en pratique
Musée du quai Branly
37, quai Branly
75007 – Paris

Du 29 novembre 2011 au 3 juin 2012

Horaires d'ouverture :
mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h
jeudi, vendredi et samedi de 11h à 21h

Prix :
Prix : 10,50 euros comprenant l'entrée pour l'exposition Exhibitions et l'accès au Musée.

Contacts
Tél : 01 56 61 70 00

Attente
Attention, le musée du Quai Branly a toujours autant de succès... il y a donc en permanence une queue à l'extérieur pour acheter ses tickets... et en plus une queue à l'intérieur devant la partie de l'exposition temporaire "Exhibitions".
Pour éviter de risquer d'attendre une heure rien que dehors devant les caisses vous pouvez réserver à l'avance, payer et imprimer vos tickets d'entrée sur internet.
Pour la file d'attente devant l'exposition : malheureusement nous n'avons pas de solution à vous proposer, mais la file avance assez rapidement.
 



D'autres musées à visiter
Paris et région parisienne Province
Grande Galerie de l'évolution Musée de Préhistoire des Eyzies Musée de Préhistoire Tautavel
Galerie d'Anatomie et Paléontologie Musée de Préhistoire de Solutré Exposition Grotte Chauvet
Cabinet d'histoire - Jardin des Plantes Musée de la Préhistoire du Vercors Préhistorama
Galerie des enfants Musée d'Aquitaine Bordeaux Samara
Jardin des Plantes Musée de préhistoire - Grand-pressigny Le Paléosite
Musées du Jardin des Plantes Musée de l'homme La Chapelle-aux-saints Musée Art et Archéologie de Périgueux
Musée de la Préhistoire Nemours Musée du Pic Saint-Loup Musée de Terra Amata
Musée d'Archéologie Nationale Musée de Préhistoire de Menton Musée de Préhistoire de Quinson
Salle Piette - MAN Musée des Merveilles de Tende Musée d'Anthropologie de Monaco
Palais de la Découverte Le Thot Musée du Pech Merle
  Musée Archéologique de Strasbourg Parc de Préhistoire de Tarascon
  Musée du Mas d'Azil Musée de Lussac-les-châteaux
  Maison de la Dame de Brassempouy Musée-forum de l'Aurignacien
  Cité de la Préhistoire - Orgnac l'Aven Centre d'interprétation du Roc-aux-sorciers
  Maison du Piage Lascaux 4
     
Etranger  
Egypte - Musée de la Nubie - Assouan Allemagne - Gondwana Das Praehistorium Belgique - Espace de l'Homme de spy
Londres - Human Evolution Gallery   Belgique - Préhistosite de Ramioul

Ouvrages sur Darwin et l'évolution des espèces.



Mise en ligne le 01/01/12