www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Exposition > Spyrou le néandertalien > Espace de l'Homme de Spy - Onoz - Belgique

Spyrou - Homme de Spy - Espace de restitution de l'Homme de Spy - Belgique

Spyrou est arrivé à l'Espace de l'Homme de Spy !
A quoi ressemblait l'Homme en Europe il y a 40 000 ans ?
Donner un nouveau visage à l'Homme de Spy



Le visage de l'Homme de SpyL'Espace de l'Homme de Spy (EHoS) a ouvert ses portes en décembre 2011 à Onoz, à quelques centaines de mètres de la célèbre grotte. Au travers d'une muséographie attractive et didactique, réalisée par l'AWPA, le visiteur y est amené à faire connaissance avec cet homme qui a fréquenté nos régions il y a environ 36.000 ans. C'est dans cette optique qu'a été 'intégré à la scénographie une reconstitution hyperréaliste, grandeur nature, de l'Homme de Spy, réalisée sur base des ossements originaux découverts en 1886. Cette reconstitution a été financée grâce à l'aide du Service public de Wallonie (DGO6), de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de plusieurs donateurs privés. Elle est présentée au public dans l'Espace de l'Homme de Spy depuis le 7 janvier 2012.


La reconstitution, appelée "Spyrou",  est exposée Espace de l'Homme de Spy à Onoz.
Photo : Les frères Kennis

squelette de l'homme de Spy reconstitué
Comment l'Homme de Spy a été reconstitué ?
À ce jour, une telle création n'avait jamais été réalisée sur base d'un squelette reconstruit aux proportions d'un Néandertalien précis. L'individu dénommé « Spy II » s'y prêtait particulièrement bien puisque, fait assez rare pour être souligné, nous disposons de son squelette presque complet. Dans une démarche scientifique inédite, l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, conservateur des ossements, a collaboré avec le LABO de l'Université Libre de Bruxelles pour réaliser une reconstruction virtuelle du squelette de Spy II en trois dimensions.

Un modèle en 3D
Ce modèle virtuel a servi de base à l'impression en trois dimensions d'un squelette complet par le Centre collectif de l'Industrie technologique belge (Sirris). Chaque ossement a été imprimé en résine de polyamide par une succession de fines couches de 120 ^m d'épaisseur. Deux séries d'ossements ont ainsi été produites. La première a été remontée par l'IRSNB afin de fournir un squelette complet et articulé du Néandertalien Spy II à l'Espace de l'Homme de Spy. Un second tirage a servi de base à la reconstitution hyperréaliste « Spyrou » réalisée par les artistes néerlandais Adrie et Alfons Kennis. Le nom de Spyrou a été choisi car c'est le nom donné aux habitants de Spy.
Comme pour une bonne recette de cuisine, les étapes de la reconstruction hyperréaliste sont simples à expliquer, mais le résultat final dépend de la qualité des ingrédients et du talent du cuisinier !
A droite : Reconstruction virtuelle du squelette néandertalien aux dimensions et proportions de Spy II dans dans le logiciel lhpFusionBox (LABO / ULB). Photo : Patrick Semal / IRSNB & Tara Chapman / ULB

Modelage des masses musculaires sur le crâne du néandertalien
Mettre de la vie sur un squelette

La première étape consiste à assembler l'ensemble des os du squelette dans une position naturelle. Ensuite, le surmodelage des ossements s'effectue par la pose de plusieurs couches de pâte à modeler afin de reconstituer les masses musculaires, les dépôts adipeux et la peau. La tête, les mains et les pieds sont réalisés séparément. Le travail sur le crâne s'effectue en posant des petites tiges en bois qui tiennent compte de l'épaisseur moyenne des tissus mous.
Une fois les différents éléments terminés, la surface de l'ensemble du corps est estampée à l'aide d'empreintes en silicone qui reconstituent la structure fine de la peau recréant les plis, les rides et les pores. On obtient alors le modèle de base qui sera moulé afin de produire la reconstitution définitive.
Tête en pâte à modeler après démoulage. Les tiges en bois tiennent compte de l'épaisseur des tissus mous. Photo : Copyright : Kennis & Kennis .


Le moulage laisse apparaître un visage nuAttention au démoulage !
La réalisation du moule s'effectue en deux étapes. Un premier moule en « caoutchouc » de polyuréthane enregistre l'ensemble des détails. Un second moule en résine de polyuréthane forme une coque externe et assure la rigidité. Après séchage, le moule est alors ouvert et la sculpture en pâte à modeler est détruite lors du démoulage. Les yeux sont retirés du modelage et replacés dans le moule en silicone.
Ici débute la réalisation de la reconstruction finale. Le moule est enduit d'une succession de cinq couches de silicone coloré, en allant du plus clair au plus foncé. Cette étape permet de créer la couleur et la transparence de la peau. Le moule est ensuite placé dans une centrifugeuse et du caoutchouc de polyuréthane y est coulé. L'utilisation de la centrifugeuse assure la répartition uniforme du caoutchouc dans l'ensemble du moule.
A droite : Reconstitution hyperréaliste du Néandertalien Spy II en pâte à modeler.
Photo Copyright Laurence Leberger, AWPA.


Finition au pinceau sur la reconstitution du crâne de l'homme de SpyOn fignole...
Après séchage, la reconstitution est sortie du moule et les imperfections sont retirées au scalpel. Les parties moulées séparément comme la tête, les mains et les pieds, sont assemblées au corps. Les cheveux et les poils sont implantés un par un dans la couche externe du silicone. Les joints entre les différentes parties sont masqués à l'aide de peinture de silicone colorée.
Un dernier passage chez le barbier et Spyrou est comme vivant parmi nous !
Maquillage final en peinture de silicone colorée.
Photo : Laurence Leberger, AWPA

Spyrou, arrive à l'Espace de l'Homme de Spy

l'homme de Spy en entier

Qui était l'homme de Spy ?
Les Hommes de Spy sont certainement les plus célèbres Hommes fossiles de Belgique. Et pour cause car ils sont un jalon essentiel des recherches sur l'évolution de l'Homme.
Pourquoi les Hommes de Spy sont-ils importants ?
- D'abord parce qu'ils ont été découverts tôt dans l'histoire de la paléontologie humaine : en 1886. À cette époque, on ignorait tout de l'évolution de l'Homme. Quelques savants avaient bien fait des observations : l'Homme de Néandertal, découvert en 1856, avait déjà suscité des questionnements et les idées de Charles Darwin commençaient à coloniser la pensée scientifique. La découverte de Spy allait confirmer que des Hommes fossiles avaient existé et qu'une humanité multiple, aujourd'hui disparue, avait peuplé notre planète à des époques plus anciennes que celles mentionnées dans les récits bibliques.
- Parce qu'ils sont datés d'environ 40.000 ans* et qu'ils sont parmi les derniers Néandertaliens, à un moment où des Hommes modernes s'aventurent sur le continent européen.
- Parce qu'ils sont très bien conservés et qu'ils permettent encore aujourd'hui de nouvelles découvertes scientifiques.

La grotte de Spy, où les fossiles furent mis au jour, se situe le long de l'Orneau, un petit affluent de la Sambre, dans la province de Namur. Elle a fait l'objet de nombreuses explorations mais la plus significative fut certainement celle de 1886.
D'autres Néandertaliens ont été retrouvés en Belgique, tous en grotte, milieu propice à la conservation des ossements. Leurs gisements sont indiqués par une étoile sur la carte : on observe qu'ils sont groupés dans le bassin de la Meuse où les grottes ne manquent pas !

L'Espace de l'Homme de Spy, côté pratique...

Adresse
:
Espace de l'Homme de Spy
Route d'Eghezée, 301-303
B - 5190 ONOZ (Jemeppe-sur-Sambre)

Horaires et jours d'ouverture :

Pour les individuels : du mercredi au dimanche, de 13 h à 17 h
Pour les groupes (sur réservation) : du mardi au vendredi, de 9 h 30 à 17 h ; le samedi et le dimanche, de 13 h à 17 h.

Tarifs
Adultes : 5 €.
À partir de 60 ans : 4 €.
Membres du corps enseignant : 4 €.
6-18 ans et étudiants : 3 €.
Gratuité pour les enfants de moins de 6 ans.

Contacts :
Tél. +32 (0) 81/ 74 53 28
Email : info@hommedespy.be
www.hommedespy.be






Sur Hominides

Espace de l'Homme de Spy

Espace de l'Homme de Spy
Belgique

A voir
L'identitée retrouvée
Musée de Préhistoire de Nemours L'identité retrouvée - Exposition Daynes au Musée de Préhistoire de Nemours
En savoir plus sur l'exposition L'identitée retrouvée
A lire...
L'identité retrouvée
Les reconstructions anatomiques d'Elisabeth Daynès
Collectif

Cet ouvrage est publié à l'occasion de l'exposition "L'Identité retrouvée. Les reconstructions anatomiques d'Elisabeth Daynès", présentée au musée départemental de Préhistoire d'Ile-de-France (Nemours). Préface d'Yves Coppens. L'identité retrouvée
Amazon
Auteurs : Ian Tattershall, Johannes Krause, Yoel Rak, Jorge Wagensberg, Nina Jablowski, Elisabeth Azoula, Jean-Noël Vignal, Elisabeth Daynès, Francis Saint-Genez, Bruno Maureille.

Les néandertaliens, biologies et cultures
Sous la direction de Bernard Vandermeersch et Bruno Maureille
Cet ouvrage présente les principaux aspects de l’histoire biologique et culturelle des populations néandertaliennes. Complet et passionant...
Une référence !
En savoir plus sur Les neandertaliens, biologie et cultures
Les néandertaliens, biologies et cultures
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

Qu'est-il arrivé à l'homme de
Neandertal ?

Bruno Maureille
... les néandertaliens ont disparu il y a près de 30000 ans, avec l'arrivée, peut-être 10000 ans auparavant, sur les territoires qu'ils occupaient depuis des centaines de millénaires, de groupes d'hommes modernes...
Le livre : Qu'est-il arrivé à l'homme de néandertal ?

Qu'est il arrivé à l'homme de Néandertal ? Bruno Maureille
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall


1.1.2 banque_120x600

Mise en ligne le 11/01/12