www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre >L'origine du mal - Gilles Haumont
Livre - L'origine du Mal - Interview Gilles Haumont (01/06/08)

L'origine du Mal
Un thriller de Gilles Haumont
Editions Anne Carrière

Et si l'avenir de l'humanité dépendait du secret de son origine ?

L'origine du mal - Gilles Haumont

Meurtres, génétique et origines de l'Homme... un cocktail détonnant !
Dans un futur beaucoup trop proche, un super virus, issu d'une manipulation accidentelle, a exterminé en quelques jours la population du continent nord-américain. La communauté internationale a réagi en créant une institution supranationale nommée l'INGEN, qui contrôle et centralise toutes les recherches génétiques et veille à ce que, en dehors de lui, plus aucun scientifique ne manipule le génome humain. Guillaume Beaumont, jeune prodige français, fait ses débuts à l'INGEN. Ses résultats au concours d'entrée le promettent à un avenir brillant. Sa déception est immense lorsqu'il découvre qu'il est affecté au département de Yohann Van Helmont, un des directeurs de l'INGEN, mais aussi un mystique qui semble s'intéresser davantage à l'alchimie, la kabbale et l'histoire des religions qu'à la recherche pure. Mais voilà qu'une série de meurtres ensanglante la petite communauté de l'INGEN, et Van Helmont semble voir en Guillaume un enquêteur providentiel, même si celui-ci ne comprend pas pourquoi son fantasque mentor lui confie cette mission. D'autant que, derrière les assassinats, l'enjeu se révèle bien vite d'une importance planétaire.
L'Origine du mal est un thriller d'anticipation qui explore la brûlante question des origines de l'homme (darwinisme, créationnisme, intelligent design.). Un régal pour l'esprit et un supplice pour les nerfs.


Interview de Gilles Haumont pour Hominides.com

Hominides.com : Gilles Haumont, votre livre L'origine du Mal se déroule dans le milieu scientifique consacré à la génétique. Comment avez-vous su retranscrire cette ambiance particulière ?

Gilles HaumontGilles Haumont : Eh bien, pas directement par mon expérience professionnelle puisque je ne travaille pas dans ce milieu. Même si j'ai commencé mes études par une math sup, je me suis vite réorienté vers Sciences po puis une école de commerce. Mais ce que j'ai vraiment cherché à décrire est le fonctionnement d'une élite, sujet traite par des livres aussi différents que le jeu des perles de verre de Herman Hesse ou le cycle d'Ender de Scott Card. L'International Genetic Agency que j'imagine dans ce livre a été créée à la suite d'une épidémie catastrophique consécutive à une manipulation génétique. Cette organisation est outrageusement élitiste dans son fonctionnement, ne recrutant que cent jeunes docteurs en génétique chaque année à travers le monde. Ce qui m'a passionné était de confronter le héros, pur produit de l'élite scientique, aux questions philosophiques qu'il a toujours soigneusement évité de se poser

Dans votre livre La théorie de l'évolution des espèces est remise en cause par certains de vos personnages. Avez-vous voulu équilibrer les points de vues ?

Tout à fait ! Ce roman aurait été parfaitement assommant s'il n'avait présenté que des personnages lisses et orthodoxes, tous fidèles représentants du neo-darwinisme. Ce qui était distrayant était de mettre en scène un affrontement intellectuel entre Darwinistes orthodoxes, représentés par exemple par le personnage de Metzger dans le livre, et d'autres personnalités remettant en cause l'explication Darwinienne comme Van Helmont. Néanmoins, tous les personnages étant des scientifiques de haute volée, aucun ne représente la vision créationniste caricaturale surtout présente aux Etats-Unis. Enfin, je me suis beaucoup amusé à mettre en scène les répercussions philosophiques, voire mystiques du grand débat sur l'évolution humaine. C'est ainsi que j'imagine une secte millénariste, les Jacobites, dont la conviction est que la double hélice, alchimiquement représentée par le caducée d'Hermes, représente l'échelle de Jacob vers le Rédempteur de l'apocalypse, qui prendra selon eux la forme d'un mutant.

En France, contrairement aux États-Unis, les théories créationnistes ne rencontrent une certaine audience que dans les milieux extrémistes (catholiques ou islamiques). Votre livre ne risque-t-il pas de relancer une polémique stérile ?

Ce serait là un vrai succès, car je ne pense pas que cette polémique soit stérile ! Bien évidemment, les créationnistes caricaturaux que vous évoquez n'ont pas leur place dans le débat scientifique. Mais après avoir dévoré l'essentiel de la littérature disponible sur ce sujet, depuis les darwinistes purs représentés par Dawkins, jusqu'aux partisans de l'Intelligent Design comme Behe, en passant par un darwiniste plus "créatif" comme Gould, je suis frappé au contraire par la pauvreté du débat. De part et d'autre, on s'échange des insultes et chacun campe dans son camp, intimant à tous de choisir le leur. Or, à mon sens, il y a débat. Entre l'évolution linéaire et progressive décrite par Darwin et les évolutions brutales suivies d'équilibres ponctués décrites par Gould, il y a un gouffre. De même, l'argument des complexités irréductibles (macro-évolutions requérant de multiples micro-évolutions indépendantes et dont chacune ne représente pas un atout vis-a-vis de la sélection naturelle) est recevable sur le plan scientifique et les darwinistes orthodoxes devraient, selon moi, répondre précisément à cette objection soulevée par Darwin lui-même.

Le Dessein Intelligent, que l'on peut qualifier de créationnisme déguisé, est surtout présent aux États-Unis. Pourquoi avoir pris comme héros un généticien français ?

Je suis d'accord sur le terme de créationnisme déguisé, mais le héros n'en est pas un, bien au contraire ! Il est vraiment un darwiniste pur et dur. Pourquoi est-il français ? Eh bien, après quelques années aux Etats-Unis, je peux vous dire que les Américains sont incroyablement différents des français. Même si le thème du livre est scientifique, voire philosophique, il s'agit avant tout d'un roman et je ne me sentais pas - encore - capable de me mettre dans la peau d'un Américain. Il s'agit, ne l'oublions pas d'un thriller où le jeune héros est confronté à une série de meurtres, est lui-même menacé, tombe amoureux, s'éveille à des idées radicalement nouvelles etc... Je voulais que la psychologie des personnages soit crédible.

Pensez-vous que votre prochain livre reprendra les thèmes de l'origine du mal ?

J'aimerais beaucoup évoquer de nouveau un thème scientifique à résonnances philosophiques sous la forme d'un thriller. Je démarre l'écriture, mais chaque roman est une aventure dont on ne peut prédire la conclusion !


Hominides.com remercie Gilles Haumont pour sa participation.

Biographie rapide de Gilles Haumont
Après avoir vécu à Paris et à Sydney, Gilles Haumont habite et travaille à New York. L'Origine du mal est son premier roman.



D'autres romans ayant pour thème l'évolution, le créationnisme, le darwinisme




Sur Hominides
- Les mensonges sur la théorie de l'évolution

- Créationnisme

- Neo-darwinisme

- Les origines de l'homme

- Théories de l'évolution

- Stephen Jay Gould, grand spécialiste de l'évolution qui sut également présenter ces théories de manière simple et accessible à tous.

 
A lire aussi...
Nouvelle Histoire de l'Homme
Ouvrage primé par l'Académie Française
Pascal Picq présente ici les théories sur les origines de l'homme (passées et actuelles) et ses liens avec les grands singes
Nouvelle histoire de l'homme
Amazon
La Boutique
En partenariat avec Amazon, retrouvez la sélection des meilleurs livres ou documentaires sur la préhistoire, les évolutions de l'homme, les découvertes de fossiles...
Livres, documentaires sur la préhistoire
 



Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits

 
Mise en ligne le 01/06/08