www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre > Pascal Picq > Premier Homme le livre du documentaire
Livre - Premier homme - Pascal Picq - Flammarion

Premier homme
Pascal Picq
Flammarion

S'appuyant sur les plus récentes découvertes scientifiques, le paléoanthropologue retrace les origines de l'homme sur 15 millions d'années, des premiers singes à l'Homo erectus.



Premier Homme - Pascal Picq










Présentation de l'éditeur


Dans cet ouvrage réalisé simultanément à l’écriture du scénario de Premier Homme, le documentaire dont il est le conseiller scientifique, Pascal Picq déploie l’histoire de l’évolution de la grande famille des anthropoïdes à laquelle appartient l’espèce humaine, depuis les grands singes de la fin de l’ère tertiaire jusqu’à l’émergence d’Homo erectus, le premier homme au début des âges glaciaires.

Avec l’appui d’images extraites du film, l’auteur rend accessibles les nombreuses avancées scientifiques de ces dernières années et nous fait découvrir le quotidien de nos ancêtres.




144 pages
27 x 25 x 1 cm
Editions  Flammarion
Collection : Histoire


Hominides.com


Comme le documentaire, l'ouvrage met en avant le moment critique du "premier homme". Moment que nous ne pouvons imaginer qu'avec les dernières découvertes, dont Toumaï, mais également Pierolapithecus et surtout Homo naledi qui a été découvert en 2015...
Il est rare que les ouvrages d'anthropologie "grand public" s'intéressent à cette période clef de notre évolution. Il faut dire que ce n'est pas la plus facile à comprendre... et qu'on n'est pas encore certain que cela se soit passé ainsi...
Un beau livre, grand public, sur un sujet pas facile.

C.R.

L'auteur, Pascal Picq
Pascal Picq est paléoanthropologue au Collège de France. Avec une thèse à l'Université Paris IV et des études postdoctorales à l'Université Duke (États-Unis), il a introduit l'éthologie dans le champ de l'anthropologie évolutionniste et travaille sur l'évolution en cours de l'humanité. Il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Lucy et l'obscurantisme, Un paléoanthropologue dans l'entreprise ou de Darwin à Lévi-Strauss.

Repas de chasse chez les austraopithèques

Sommaire de "Premier Homme"

Préambule

Introduction

Chapitre 1
Pierolapithécus
Ou des grands singes européens près des origines des hominidés

Chapitre 2
Toumaï
Autour des premiers hominidés

Chapitre 3
Homo naledi
Premier homme en question


Chapitre 4
Homo erectus
Les fondements de l'humanité

Le film et le tournage


Un extrait de l'ouvrage

Ce que savait Charles Darwin et autres errements

Charles Darwin en son temps, connaissait l’existence des dryopithèques et des pliopithèques à peine découverts dans le sud de la France. Mais il avait bien vu qu’ils n’étaient pas nos ancêtres et qu’il fallait aller les rechercher en Afrique. Lorsqu’il proposa cette hypothèse dans La Filiation de l’Homme en 1871, il prévient cependant que les fossiles ne devraient certainement pas ressembler plus à l’homme qu’aux chimpanzés ou aux grilles actuels. Cet avertissement ne sera pas compris puisque, vers la fin du XIXème siècle, on considère que les gibbons actuels sont proches de l’ancêtre des premiers hommes et on lance des recherches en Asie. Plus tard, dans les années 1960, on regardera du côté des orangs-outans, plus précisément vers les Sivapithècus d’Asie, contemporains de Pierola. 
D’autres persistent à voir dans les chimpanzés africains l’ancêtre qui se redresse bravement dans les savanes. Pourquoi autant d’errements ? Ces errements peuvent s’expliquer au moins pour deux raisons. L’une provient d’une conception erronée et encore persistante de notre évolution qui dit qu’à part nous, les autres singes ont cessé d’évoluer. Comme les grands singes hominoïdes sont plus proches de nous, on pensait qu’ils offraient une image convenable de nos ancêtres juste avant l’avènement des premiers hommes. Plus encore, comme les grands singes font partie de la superfamille des hominoïdes, cette lignée en ressortait comme plus évoluée et récente par la grâce de son prestigieux apparentement à l’homme. Et voilà qu’on découvre que les singes cercopithécoïdes, considérés plus archaïques car plus éloignés de nous, se sont déployés à l fin du Miocène, ont concurrencé et battu les hominoïdes, notamment en Asie, puis en Afrique. Il y a eu une première planète des songes hominoïdes au cours du Miocène moyen, suivie d’une planète des singes cercopithécoïdes au Miocène récent qui existe encore de nos jours. Les chiffres sont éloquents puisque l’on part d’une centaine d’espèces d’hominoïdes fossiles au Miocène moyen pour seulement quelques-unes connues de cercopithécoïdes fossiles, alors qu’actuellement, on dénombre cinq à sept espèces de grands hominoïdes (chimpanzés, gorilles, orangs-outans et hommes ; un quinzaine d’espèces si on ajoute les gibbons) contre une centaine de cercopithécoïdes. Ce constat nous amène à la deuxième raison des errements  autour de la quête de nos origines : c’est tout simplement parce que nous sommes dans une superfamille en voie d’extinction, donc avec peu de références fossiles. Heureusement Pierola et d’autres apportent quelques lueurs sur une période clé de l’évolution de notre famille, même s’il reste encore beaucoup à découvrir, dont certainement de grandes surprises sur notre passé.
C’est dans ce contexte qu’il faut comprendre la difficulté à reconstituer le commencement de la ligné humaine, celui du déclin de notre belle superfamille des hominoïdes. Ces derniers disparaissent d’Europe vers 7 millions d’années : ils déclinèrent sévèrement en Asie, ou il ne reste plus que les orangs-outans, mais on ne sait pas vraiment ce qui se passe en Afrique au cours de cette période. Une seule lignée se relève sur ses deux pieds dans ce déclin généralisé, celle des hominidés, un succès d’abord africain, avec les australopithèques, puis planétaire avec les hommes.

Premier Homme le livre du documentaire
Une fois au sol, toujours un guetteur dans le groupe. Pierola préfère l’assurance de la marche quadrupède tout en se montrant apte, si les circonstances l’exigent, à marche debout sur de courtes distances, utilisant des bras comme balancier ou à traverser une mare d’eau, parfois en s’aidant d’un bâton.



Recherche Pascal Picq sur Amazon



Sur Hominides

Les hommes préhistoriques
Les hommes préhistoriques


Les grands singes
Les grands singes


Hominoide
Hominoïdes et
premiers primates



La bipédie
La bipedie


Hommes et singes : ressemblances et differences
Homme et singe,
ressemblances et différences


A lire
Premiers hommes
Pascal Picq
Pascal Picq raconte dans un récit complètement inédit nos origines communes avec les singes. Cela se passe au cœur de l’ère tertiaire, durant le long Miocène (de 23 à 5,5 millions d’années), l’âge d’or des hominoïdes. Et cela, plusieurs millions d’années avant l’émergence de notre lignée africaine !
Plus sur Premiers Hommes
Premiers hommes - Pascal Picq


Premier Homme
Pascal Picq
Pour enfant à partir de 8 ans
Ce livre est un conte, un conte scientifique. Il raconte la plus grande de toutes les histoirs : celle de nos ancêtres, celle des débuts de la civilisation à la lumière des dernières découvertes scientifiques.
Partons sur les traces de :
Pierola,Toumaï, Lucy, Homo naledi, Homo erectus...

Premier Homme - Livre pour enfants
Premier Homme - Livre pour enfants - Pasca Picq


Grands singes / Hommes : quelles origines
Brigitte Senut
Les grands singes africains sont, au sein des primates, les plus proches parents de l'homme : ils partagent avec nous près de vingt millions d'années d'une histoire commune. On ne peut comprendre l'histoire de notre famille qu'en appréhendant l'évolution des grands singes.
Livre Grand singes / Hommes : quelles origines ?
Grands singes / Hommes : quelles origines ? Brigitte Senut


Origines de l'humanité : les nouveaux scénarios
José Braga, Claudine Cohen, Bruno Maureille, Nicolas Teyssandier
D'où vient l'humanité ? Si l'essentiel semble dit depuis les travaux de Charles Darwin, la découverte de nouveaux fossiles, les récentes analyses paléogénétiques et les études sur les comportements des Hommes de la préhistoire bousculent les scénarios sur les origines de l'humanité. Quelles pistes ouvrent ces nouvelles découvertes ? Comment les réponses scientifiques au questionnement sur l'origine animale de l'Homme participent elles au débat citoyen sur la lutte contre les intégrismes religieux, le créationnisme et le racisme ?
Origines de l'humanité, les nouveaux scénarios
Origines humanité - nouveaux scénarios


 




 
Mise en ligne le 25/03/17