www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News
Une dent d'hominidé inconnu en Afrique Centrale et datée de - 2,5 millions d'années (17/01/14)

Une dent d’hominidé de - 2,5 millions d’années en Afrique centrale
Une molaire inattendue dans des strates datées de - 25 000 ans. 

Molaire retrouvé sur le site d'Ishango au Congo et appartenant à un hominidé inconnu
C’est fou ce que les collections des musées peuvent révéler*… plusieurs dizaines d’années après la découverte des fossiles.  Dans le cas présent, c’est une molaire qui n’avait pas été vraiment identifiée et reconnue.

 
Les fouilles du site il y a 60 ans
Lors des fouilles du site d’Ishango (vallée de la Semliki, République du Congo) dans les années 50 (Heinzelin) et 80, les archéologues avaient mis à jour un très grand nombre de restes fossiles d’hominidé (tibias, humérus, mandibule, dents) mais également de l’outillage lithique ancien, des harpons et des restes de faune. Les différentes découvertes concordaient : nous étions face à un site où des Homo sapiens avaient utilisé des silex il y a 20 à 25 000 ans. Les artefacts étaient, depuis, sagement rangés et conservés à l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique.
A gauche : photo de la molaire retrouvée sur le site d'Ishango © Isabelle Crevecoeur / IRSNB.

Une équipe réétudie les restes d’Ishango
Isabelle Crèvecoeur (paléoanthropologue au CNRS) a décidé de retravailler sur les artefacts avec les moyens techniques actuels. Elle a ainsi retrouvé, parmi les ossements, une dent, non référencée, et ne présentant pas les caractéristiques de celles d’Homo sapiens.
Elle entreprend donc différentes études de cette molaire atypique. Dans un premier temps elle découvre que la dent est bien indiquée dans les carnets de fouilles relatant les découvertes, mais qu’elle n’a pas été correctement référencée.
Dans un deuxième temps elle s’entoure de spécialistes pour étudier la morphologie de la dent.

Une dent d’hominidé oui… mais pas d’un Homo sapiens
Les caractéristiques montrent que la molaire n’appartenait pas à un Homo sapiens. Si elle est plus proche de la dentition des australopithèques ou des paranthropes, elle ne correspond complètement à aucune de ces deux espèces. Mais en la comparant avec plus de 60 dents identifiées d’homininés, Isabelle Crevecoeur la situe entre -2 et - 2,5 millions d’années.
« La présence du fossile dans la couche de 25 000 ans serait liée au remaniement géologique d’une couche plus ancienne sous-jacente », indique la chercheuse. Il se révèle, en revanche, impossible d’attribuer la dent avec exactitude : « ni vraiment Australopithèque, ni Paranthrope (un Homininé ayant vécu en Afrique entre 2,7 millions et 1 million d’années), ni clairement attribuable aux premiers représentants du genre Homo, ce fossile suggère que la diversité des premiers représentants de la lignée humaine était probablement plus complexe que celle imaginée jusqu’à présent », conclut Isabelle Crèvecoeur. 

Un fossile appartenant à une espèce inconnue
N’appartenant à aucune des espèces connues actuellement, cette petite molaire est donc une grande première. C’est la preuve directe que, il y a 2,5 millions d’années, une espèce d’hominidé vivait en Afrique Centrale. Si, depuis les découvertes d’Abel et de Toumaï, on savait que l’évolution de l’homme n’était connue que partiellement dans cette région d’Afrique, cette nouvelle (re)découverte renforce l’hypothèse d’un développement de l’espèce humaine au centre et vers l’ouest du continent africain.
Le fossile étant isolé et anachronique dans la stratigraphie il va être difficile de trouver d’autres restes fossiles de cette espèce inconnue.

CR

First early hominin from Central Africa (Ishango, Democratic Republic of Congo)publié dans PLOS ONE le 10 janvier 2014 par I. Crevecoeur, M. M. Skinner, S. E. Bailey, P. Gunz, S. Bortoluzzi, A. S. Brooks, C. Burlet, E. Cornelissen, N. De Clerck, B. Maureille, P. Semal, Y. Vanbrabant et B. Wood.

Sources :
CNRS
PlosOne


* Bruno Maureille avait également identifié un squelette du Moustier dans les collections d'un Musée : Le Moustier 2

A lire également,
2006 Le premier dentiste à la Préhistoire
2007 La dent du plus vieil Européen à Atapuerca
2014 Caries dentaires il y a 15 000 ans au Maroc

 

Alimentation dans la Préhistoire sur Amazon

Sur Hominides
A lire
Les dents de l'homme
De la préhistoire à l'ère moderne
Florie Duranteau
A travers un glossaire illustré extrêmement précis et développé, de Toumaï à l'homo sapiens, en passant par les australopithèques, cet ouvrage détaille et explique les diverses mutations de la dent, de la mandibule et de la face, en s'attardant sur les conséquences générées par ces transformations sur la posture et le régime alimentaire de chacun.
Les dents de l'Homme de la préhistoire à l'ère moderne
livre

Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Jean-Jacques Hublin
Le point sur les dernières découvertes et études scientifiques sur les origines de l'homme de Lucy à Néandertal... une nouvelle évolution de l'homme.
Facile à lire et complet.

En savoir plus sur le livre Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Quand d'autres hommes peuplaient la Terre
Amazon

 
Livres anciens et de collection sur AbeBooks.fr